Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/19 | La Fête des paysans de retour à Soustons dans les Landes

    Lire

    Les 23 et 24 août à Souston sur le site de la pointe des Vergnes, le Modef organise sa traditionnelle Fête des paysans. Parmi les nombreuses animations: repas paysans, marchés de producteurs, finale des jeunes conducteurs de tracteur, ou encore un débat public visant à l'échange entre agriculteurs et citoyens-consommateurs en présence de 3 membres de Ingénieurs sans frontières qui présenteront une proposition partagée par divers réseaux: "la sécurité sociale alimentaire". Les 2 soirées de termineront par des concerts gratuits!

  • 19/08/19 | 3ème édition du Summer Jump

    Lire

    Organisé par l’association Villeneuve Equitation, le concours hippique de saut d’obstacles, Summer Jump, se déroulera sur le terrain en herbe du Château de Rogé, du 22 au 25 août. 800 cavaliers amateurs et professionnels venant de tout l’hexagone, 150 chevaux, ainsi que 2 000 spectateurs sont attendus pour cet évènement sportif inédit en Grand Villeneuvois. Il sera rythmé par des épreuves préparatoires et des épreuves de grands prix, dotées de 16 000 €. Ce concours fait parti du circuit du Grand Régional Centre CSO, une référence dans le domaine des sports équestres.

  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Les grandes ambitions de Mas Seeds (ex Maïsadour Semences) en Europe de l'Est

07/06/2018 | "En tant que semencier, nous avons besoin d'exister à l'échelle européenne et bien au-delà", explique Régis Fournier, DG de Mas Seeds. En juin, Mas Seeds accentue son développement en Ukraine.

Jean-Luc Capes, Président de MAS Seeds et Philippe Carré, Directeur Général du Groupe Coopératif Maïsadour inaugurent le siège social et la nouvelle station de recherche de MAS Seeds Ukraine.

Le 10 avril dernier Maïsadour Semences devenait « Mas Seeds ». Nouveau nom et nouveau logo pour l'activité semences du groupe coopératif landais Maïsadour, qui affiche ainsi clairement ses ambitions internationales. Des ambitions qui se confirment en ce début du mois de juin avec l'inauguration toute récente d'une nouvelle station de recherche et d'un nouveau siège ukrainien pour cette filiale. Des développements qui sont le résultat d'une implantation de 10 ans en Europe de l'Est visiblement réussie, et le signe d'un objectif fort pour l'activité semences : multiplier par 3 son chiffre d'affaires d'ici 2026.

Le Groupe coopératif landais n'en fait pas secret. C'est même l'un des 4 axes structurants de son projet stratégique « Maïsadour 2026 ». L'international y est clairement affiché comme « un relais de croissance » pour le groupe, avec en fer de lance l'activité semences, présente dans 40 pays à travers 12 filiales. Mas Seeds réalise en effet, déjà 85% de son chiffre d'affaires ( sur un total de 140 M€) à l'international. N'oubliant pour autant pas ses racines Sud-Ouest – où sont réalisées les deux tiers de sa production et où l'ouverture de 3 nouveaux sites d'expérimentation et un investissement de 3M€ dans l'usine Haut-Mauco sont prévus pour 2018 - c'est bien à l'Est que les choses s'accélèrent pour Mas Seeds et Maïsaour, en cette fin de printemps.

Objectif: 2M ha ensemencés en Ukraine et en Russie
Les récentes inaugurations ukrainiennes sont en réalité la poursuite, d'une stratégie initiée en 2007 en Ukraine puis en Russie en 2008, avec l'implantation de zones de production, puis d'une usine de fabrication et de conditionnement de semences en 2010. Objectif : renforcer sa présence du groupe landais sur des marchés en très forte croissance. La Russie et l'Ukraine représentent en effet à eux seuls 9 millions d'ha de maïs et 13 millions d'ha de tournesol. Après une décennie de présence, MAS Seeds y réalise un tiers de son chiffre d'affaires. En outre, les efforts de recherche, dans laquelle la filiale investit 15 % de son chiffre d'affaires ont permis d'enrichir sa gamme de variétés hybrides de maïs et de tournesol.
Avec ce bon bilan, les ambitions sont donc revues à la hausse : « Pour 2026, nous avons fixé pour objectif qu'un million d'hectare de maïs et tournesol en Ukraine soit ensemencé avec des variétés Mas Seeds», annonce Romain Desthieux, Directeur Général de MAS Seeds Ukraine. Quant à la Russie, l'entreprise projette de doubler ses positions sur la même période pour atteindre également un million d'hectares ensemencé avec ses variétés.

Produire de nouvelles lignées adaptées
Dans ce cadre les deux nouvelles structures récemment inaugurées à Kiev par Jean-Luc Capes, Président de Mas Seeds et Philippe Carré, Directeur Général du Groupe Coopératif Maïsadour s'inscrivent en accompagnement de ces développements. Jusque-là les investissements en Ukraine ont permis, selon Régis Fournier, Directeur Général de MAS Seeds, de « créer des variétés associant des génétiques à fort potentiel de rendement -sélectionnées à l'Ouest- à des génétiques adaptées au stress hydrique et au climat continental de l'Est ». Dans la nouvelle station de recherche, les salariés sélectionneront des hybrides adaptés aux conditions pédoclimatiques du grand bassin de production de maïs et tournesol qu'est l'Europe de l'Est. Leur mission consistera à produire de nouvelles lignées, à travailler sur l'expérimentation, sur le développement et sur la mise en marché. Un programme de sélection ukrainien, qui s'appuiera sur le laboratoire de biotechnologies et de génomique situé au siège de Mas Seeds, à Haut-Mauco dans les Landes.

Quant au nouveau siège social de MAS Seeds Ukraine, à proximité de la station de recherche, il permet de regrouper la R&D, la direction commerciale et l'administration de la filiale dans un nouveau centre innovant aux portes de Kiev en partenariat avec l'Agro Holding AGRO-REGION. Installé sur 1 500 m² près des champs, ce centre combine innovation, ruralité et urbanisme sur un site logistique névralgique, à 5 minutes de l'aéroport. « Nous attendons beaucoup de notre partenariat avec AGRO-REGION qui entend accueillir ici d'autres entreprises prêtes à innover pour l'agriculture, à la façon d'un cluster», détaille Romain Desthieux.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Groupe coopératif Maïsadour

Partager sur Facebook
Vu par vous
5186
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !