24/10/14 : Dès la semaine prochaine les habitants de Saint-Pée-sur-Nivelle qui possède un très joli lac, vont souffler. En effet, une déviation va être mise en place. De quoi économiser quelques 600 véhicules par jour qui ne pollueront la rue principale..

24/10/14 : L'Agence régionale de santé a confirmé la fermeture de la maternité d'Orthez (64) qui manquait d'obstétriciens. Cette mesure était prévue avant le drame survenu dans cet établissement, et qui a coûté la vie à une jeune mère.

23/10/14 : Nicolas Nguyen Van Hai, chef du restaurant étoilé bordelais le Chapon Fin, est l’invité d’honneur de la cinquième édition du « Wine and Dine Festival » organisé à Hong-Kong, du 30 octobre au 2 novembre 2014.

21/10/14 : Symbole de la lutte contre la colonisation, l'émir Abd El-Kader, qui avait résisté à la conquête de l'Algérie par la France au XIXe siècle, aura une allée à son nom près du château de Pau, où il avait été détenu. Elle sera inaugurée vendredi à 11h30.

21/10/14 : Le dynamisme de la politique menée par le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques en matière de développement local a été récompensé par un prix Territoria d'argent. 32 contrats territoriaux ont en effet été signés pour la période 2013-2016.

20/10/14 : Les élus socialistes et républicains des Pyrénées-Atlantiques refusent de participer à la démarche Pays de Béarn initiée par François Bayrou. Ils estiment qu'il s'agit d'un "repli sur soi" au moment où la coopération entre territoires doit prévaloir.

20/10/14 : Les premières rencontres littéraires organisées du 21 au 23 novembre à Pau dans le cadre d'un événement baptisé "Les idées mènent le monde" auront pour thème le bonheur. De Luc Ferry à Vincent Lindon et Michel Drucker, les invités seront nombreux.

18/10/14 : Hervé Bournoville, sous préfet de l'arrondissement de Nontron, prendra ses fonctions lundi 20 octobre. La cérémonie de son installation débutera à 11 h 30 par un dépôt de gerbe au monument aux morts.

18/10/14 : En raison des conditions météorologiques exceptionnelles, la Ville de Biarritz réouvert le temps du week-end la surveillance de la Grande Plage par les maîtres nageurs sauveteurs

17/10/14 : Les radicaux de gauche réunis à Paris ce 17 octobre ont voté leur maintien dans la majorité gouvernementale ayant obtenu selon Jean-Michel Baylet satisfaction quant au maintien de 52 ou 53 départements ruraux dans la réforme territoriale.

17/10/14 : Le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques organise une journée des volontariats solidaires ce samedi 18 octobre de 10h à 18h à la Caserne de la Nive à Bayonne. L’entrée est libre et gratuite.

17/10/14 : Aujourd'hui 27ème Journée mondiale du refus de la misère. Dans ce cadre-là, à Villeneuve/Lot marche proposée de la mairie à la halle à 18h

16/10/14 : Le Conseil d’administration d’Aquitanis, Office public de l’habitat de la Communauté urbaine de Bordeaux, qui s’est tenu mercredi 15 octobre 2014, a décidé de ne pas augmenter les loyers de ses 17 600 locataires pour l’année 2015.

16/10/14 : Les 13 premiers contrats professionnels pour la réalisation du chantier Lascaux 4 seront signés demain à 15 h à Montignac entre la société Lagarrigue, mandataire du groupement d'entreprises pour la réalisation du macro lot, et le Conseil général.

- Publicité -

jooble-fr.com
Rechercher un emploi sur Jooble !
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/10/14 | Aquitaine: Chômage plus fort depuis un an que la moyenne nationale

    Lire

    173 870 demandeurs d’emploi fin septembre en Aquitaine (catégorie A). Ce nombre augmente de +0,6% (+1043) en un mois et de 5,5% en un an. France: + 0, 6% et 4,3%. Le nombre total de demandeurs d’emploi,catégories A, B, C s’établit à 270 077, fin septembre 2014 et augmente de +0,9% par rapport au mois précédent (+2531). Sur un an, il croît de +7,9%. En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C augmente de 1,0% par rapport au mois précédent (+5,7% sur un an).

  • 24/10/14 | Espelette fête sa moisson de piments ce week-end

    Lire

    Ce village basque qui a deux célébrités éternelles, Monseigneur Etchegaray et le fameux piment célèbrera le second ce week-end. Bien dans la tradition basque. Le samedi tamborrada et danses devant le fronton parmi les étals de la poudre miraculeuse et le dimanche la grande Fête. A l'issue de la messe avec bénédiction des piments, les confréries défileront dans les rues du village avant l'intronisation, par le grand maître Dominique Pocorena, qui succède à une autre figure, Michel Darraidou. La Fête sera belle car la récolte l'a été aussi cette année.

  • 24/10/14 | Les premières rencontres Made in Viande

    Lire

    Pendant près d'une semaine, la filière Elevage et Viande sera célébrée par les rencontres Made in Viande. En effet, du samedi 25 au vendredi 31 octobre, les différents maillons de la profession ouvriront leurs portes pour accueillir le grand public à la découverte d'un secteur qui représente aujourd'hui près de 500 000 professionnels. 1er évènement national de toute la filière élevage/viande, les rencontres Made in Viande sont initiées par l'association Interbev. En Aquitaine, 31 élevages, 2 marchés aux bestiaux, 5 entreprise et une soixantaine de boucheries ouvriront leurs portes au public.

  • 23/10/14 | La Banque alimentaire de Gironde lance un appel aux dons

    Lire

    En prévision d'un hiver qui s'annonce rude pour les plus démunis, la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde lance un appel pour recruter des bénévoles. Une journée d'accueil est ainsi organisée par l'association vendredi 24 octobre entre 9h et 13h, au siège de l'association Boulevard Alfred Daney, à Bordeaux. La Banque Alimentaire de Bordeaux Gironde est une des plus importantes en France : entre 9 et 13 millions de repas y sont distribués tous les ans. Renseignements au 05 56 43 10 63.

  • 23/10/14 | L'opposition paloise soupçonne Bayrou de "prestidigitation financière"

    Lire

    Sept mois après l'élection de François Bayrou, l'opposition socialiste paloise aligne les critiques. Elle constate que le projet de bus à haut niveau de service qu'elle avait soutenu, et que le candidat Modem avait jugé pharaonique, est quasiment identique à celui qu'il propose, en dépit d'une modification partielle de l'itinéraire. Elle estime aussi que les 15 millions d'économies annoncés sur le projet des halles oublient la voirie et relèvent d'une " prestidigitation financière qui risque de tourner court au fil des ans."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Economie | Autoroute A 65: les mauvais résultats du concessionnaire inquiètent

09/11/2012 | déserte, l'autoroute A65 a été financée à 100% par le Privé, les collectivités territoriales et l'Etat garantiraient une faillite

A65

Les premiers résultats d'Aliénor, concessionnaire de l'autoroute A65 entre Bordeaux et Pau, sont tombés. La fréquentation est plus mauvaise que prévue, 40% en dessous des objectifs. Le concessionnaire d'une autoroute parmi les plus chères de France enregistre un très mauvais chiffre d'affaires doublé d'un faible commerce avec le transport routier. Autoroute financée à 100% par le Privé, les collectivités locales ont approuvé une convention, dénoncée par les opposants, contenant une clause de déchéance qui pourrait coûter cher au contribuable si le concessionnaire faisait faillite...

« Il n'y a pas un chat sur cette autoroute. On dirait une route américaine, c'est effrayant ! », s'exclame Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF dans les Pyrénées-atlantiques. En 2011, durant sa première année d'existence, 5332 véhicules par jour en moyenne, dont 6% de poids lourds, ont pris l'autoroute entre Bordeaux et Pau. Des chiffres bien inférieurs aux prévisions de l'enquête publique de 2006 qui prévoyaient 2330 véhicules supplémentaires et deux fois plus de poids lourds, soit 7660 véhicules dont 12% de poids lourds. Bernard Uthurry, vice-président de la Région en charge des transports reste confiant dans l'avenir de l'autoroute, même s'il aurait apprécié que le concessionnaire fasse un effort en faveur des usagers  : « Il me semble que le constat n'est pas aussi calamiteux que les chiffres le disent. A ses débuts l'autoroute la Bayonne-Toulouse était déserte elle aussi. Il y a surtout le problème du coût qui se mêle à la crise. C'est pourquoi une politique incitative aurait été la bienvenue... »  

Bernard Uthurry s'en remet aux choix d'Aliénor, libre dans la gestion de la concession. « On est pris dans la tenaille du partenariat, ajoute-t-il. La région n'a pas mis d'argent public, le concessionnaire est seul à décider de l'exploitation de l'autoroute pendant 50 ans », avant de conclure : « la Région a participé au financement de la déviation d'Aire-sur-Adour, mais c'est terminé, désormais elle investit dans le transport ferré. » Financée à 100 % par le Privé, à part la déviation d'Aire-sur-Adour, la construction de l'autoroute A65 était réclamée depuis 20 ans par certains, comme le groupe de pression Béarn Adour Pyrénées, proche de la CCI. BAP avoue que les chiffres ne sont pas satisfaisants, mais continue de défendre bec et ongle les choix du concessionnaire. Pour eux l'autoroute n'a pas de prix : « en gagnant une heure de trajet, valorisé au SMIC, on gagne 15 euros. Et en ajoutant les 6 litres de gazole en moins, c'est le prix du péage que l'on rembourse ! », clame-t-on du côté de la CCI qui voit dans l'autoroute un argument pour attirer des entreprises, des investissements et des emplois. A vérifier...

 

Déficit et chiffre d'affaires de 35 millions d'eurosPierre Recarte, membre actif de la CADE, qui regroupe les associations de défense de l'environnement, conteste la politique de la Région, Alain Rousset en tête. « Il fustige les partenariat public/privé au motif que ce sont des bombes à retardement pour les finances publiques. Mais la Région utilise ces mêmes mécaniques d'endettements qui profitent aux majors des constructeurs pour financer hier l'A65, aujourd'hui la LGV. » Au centre des inquiétudes se trouve « une clause de déchéance », contenue à l'article 40 du décret de concession, qui engage l'Etat, la Région, les départements de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-atlantiques à payer des indemnités, évaluées à environ un milliard d'euros selon certains calculs, au concessionnaire si celui-ci devait faire faillite. On n'en est certes pas là puisque 2011 est la première année d'exploitation complète, mais les opposants pointent du doigt cette clause qui cacherait « une subvention différée », selon les termes de Michel Aguer, élu communiste du Béarn et membre de l'association CODE béarn qui s'oppose au prolongement de l'autoroute entre Pau et Oloron jusqu'en Espagne.

La Sepanso, de son coté, alimente le malaise. Six exploitants d'autoroutes espagnoles ont déposé le bilan en 2012. Le dernier en date, le groupe Ferrovial qui exploitait l'AP-36 (Ocana-La Roda) explique que « la réduction substantielle du trafic prévu, la crise économique et l'augmentation de capacité des voies alternatives rendent imminente l'impossibilité de faire face aux différents paiements envers les banques. » Daniel Delestre, auteur d'un rapport sur l'A65 pour la Sepanso, ne veut pas dramatiser, mais constate qu'Aliénor est sur une pente douce : « le concessionnaire présente un déficit de 35 millions d'euros pour l'exercice 2011. Une entreprise qui a des prêts à rembourser ne peut pas endosser des déficits pendant longtemps. » Le chiffre d'affaires d'Aliénor, par ailleurs égal à son déficit, n'est pas à la hauteur des 45 millions d'euros prévus pour la première année dans le décret de concession qui table sur une progression de 8% par an jusqu'en... 2061. 

Olivier Darrioumerle
Par Olivier Darrioumerle

Crédit Photo : Aliénor

Partager sur Facebook
Vu par vous
11695
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
5 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Fabrice | 01/02/2014

Je viens de recevoir la premiere facture de la part d'Aliénor. Quelle stupéfaction de me rendre compte que pour effectuer un trajet de 199Km il m'en coute pour un poids lourds classe 4 78.2€ TTC. Je voudrais signaler en outre que cette autoroute est la seule alternative pour nous de Tarbes pour nous rendre sur Bordeaux,la nationale nous étant interdite. Sous pretexte de mauvais résultats financiers (ce qui était prévisible) on m'oblige à y passer. Une question me brule cependant les lèvres:"Si je n'ai aucun client pour ma société?" le prefet va t'il obliger les clients à me faire travailler?. Donnez moi une réponse mais je sais que vous ne le ferez pas,trop de magouilles et de gros sous en jeu.Merci si vous m'avez lu mais n'oubliez pas les Francais en ont marre et le jour ou ca va déborder ca risque de faire mal...

Gérald | 10/11/2012

Arrivée avec 40 ans de retard et avec une stratégie orientée "financiers" comment cette autoroute pouvait s'en sortir ? Ne payez plus vos impôts ! Vos gamins lorsqu'ils font des *** sont bien privés de sortie non ?

Mannant | 10/11/2012

N'oubliez pas les morts ou les handicapés à vie qu'une autouroute sécurisée évite en partie. J'ai plusieurs amis qui contrairement à vos commentateurs ne les oublient pas. Quant à moi je suis un multiple rescapé de la nationale 134. Il faut interdire la vieille route aux camions horsv desserte locale etr vous verrz la rentabilité revenir

Olivier Darrioumerle | 13/11/2012

@lucide : 2ème § : "Financée à 100 % par le Privé, à part la déviation d'Aire-sur-Adour". Merci pour les chiffres quelles sont vos sources ?

Lucide | 13/11/2012

Bravo pour cet article déjà bien décapant. Il y a toutefois deux petits bémols à apporter : 1- affirmer que le financement est 100% privé n'est vrai qu'en oubliant le cadeau en nature constitué par la déviation d'Aire sur l'Adour (56 millions) et surtout la rallonge de 90 (ou 91) millions faite par l'État au prétexte du Grenelle. Donc la bonne formule aurait pu être "financement 100% privé en dehors des subventions publiques". 2- Quand elle affirme qu'on économiserait 6 l de gazole en prenant l’autoroute (donc en roulant plus vite) la CCI utilise sans doute les mêmes modes de calcul que lorsqu'elle prétendait que l’A65 allait entraîner un déferlement de richesses... (elle parlait alors de 120 millions de retombées économiques dont 30 millions pour la région de Pau). Oui mais voilà, l'A65 ne dessert pas directement la grotte de Lourdes et il n'y a pas eu de miracle... Quant à la sécurité, celle toute relative de l’A65 (3 morts cette année pour un très faible trafic), est reste réservée à la minorité qui peut payer ou bien se faire rembourser le péage.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Manuel Valls, lors de son discours au laser mégajoule Economie | 24/10/2014

Manuel Valls met en service le laser mégajoule en Gironde et défend le nucléaire

Un bilan estival morose pour la région Aquitaine Economie | 23/10/2014

Un été morose pour le tourisme girondin

Le nouveau directeur général de Total a été "élevé dans le Sud-Ouest" Economie | 23/10/2014

Le nouveau directeur général de Total, Patrick Pouyanné, a été « élevé dans le Sud-Ouest »

Première station de gaz naturel liquéfié comprimé en France Economie | 22/10/2014

La première station-service de gaz naturel liquéfié comprimé est dans les Landes

La mort du PDG de Total durement ressentie en Béarn Economie | 21/10/2014

La mort du PDG de Total durement ressentie en Béarn

Bayrou met le turbo sur les halles et le Economie | 16/10/2014

François Bayrou met le turbo sur les halles de Pau et le " bus haut de gamme "

Visite de l'entreprise JLG Economie | 21/10/2014

En Lot-et-Garonne, les entreprises embauchent !

Le siège de Ceva Santé animale à Libourne, fleuron de l'industrie pharmaceutique animale Economie | 16/10/2014

Gironde: des aires d'emploi dynamiques marquées par des spécificités sectorielles

Ford va investir 110 millions d'euros à Blanquefort Economie | 16/10/2014

Ford investit à nouveau à Blanquefort et va maintenir 700 emplois pendant dix ans

Jean-Pierre Raynaud, Préident de l' AAPrAA Economie | 14/10/2014

Un automne chinois pour l'Agence régionale de la promotion agroalimentaire

Pierre Goguet, Président de la CCI de Bordeaux Economie | 14/10/2014

Loi de finances 2015: «hold up» à la CCI selon Pierre Goguet

La nouvelle campagne de communication du CIVB Economie | 14/10/2014

Une nouvelle campagne de communication pour dévoiler les richesses des vins de Bordeaux

Congrès national des sapeurs pompiers 2015 Economie | 13/10/2014

Le Lot-et-Garonne, hôte du 122 ème congrès national des sapeurs-pompiers

Patricia Ferrand, Présidente de l'UNEDIC (au centre), entourée de représentants et adhérents de la CFDT Gironde Economie | 10/10/2014

Patricia Ferrand, Présidente de l'Unedic: "priorité à la sécurisation des parcours"

Denis Conus et Philippe Basoli Economie | 09/10/2014

Apprentissage. Denis Conus, préfet du 47 : « Il y a urgence ! »

Garreta CCI vignette Economie | 09/10/2014

Le Pays basque n'échappe pas à la panne de croissance

Le tourisme s'éclate sur le web Economie | 08/10/2014

Le tourisme s’éclate sur le web... et à Pau

Giorgio Anania, présidant l'édition 2012 d'''Invest in Photonics'' Economie | 08/10/2014

"Invest in Photonics", le rendez-vous de la photonique avec les investisseurs

Le nouveau conseil d'administration du pôle Aerospace Valley Economie | 08/10/2014

Agnès Paillard réélue à la présidence d'Aerospace Valley

Patrice Pichet, Président Directeur général du groupe Pichet Economie | 08/10/2014

Immobilier: Pichet, le groupe aquitain qui monte qui monte