Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Les Paysans de Rougeline inaugurent l'écoserre de Lapouyade

20/05/2016 | Bel exemple d'économie circulaire, l'écoserre de Lapouyade (Gironde) récupère une part de l'énergie produite depuis la grande déchétterie de Veolia

Hélène Estrade maire de Lapouyade et conseillère régionale accueille Alain Rousset le président du Conseil Régional au sein de la serre

C'est une première en France et elle voit le jour dans une petite commune rurale de la Haute Gironde, Lapouyade. Les Paysans de Rougeline dont le camp de base est marmandais, leur directeur Gilles Bertrandias en tête, n'étaient pas peu fiers d'inaugurer, ce 20 mai, l'écoserre qui sur quatre hectares, produit en « lutte intégrée » des tomates grappe à proximité immédiate d'une source d'énergie peu ordinaire : le biogaz issu de la fermentation des déchets de la grande décharge de Veolia. Les premières tomates sont d'ailleurs produites depuis le mois de mars et, aux commandes de cette exploitation, quatre agriculteurs investisseurs de Rougeline illustrent la volonté de développement de cette entreprise phare de la Région.

Autant dire que l'inauguration de ce bel exemple d'économie circulaire a fourni l'occasion de vrais satisfecits. A commencer par le jeune patron de Rougeline lui-même, Gilles Bertrandias : « voici la concrétisation d'un projet lancé il y a quatre ans ; il démontre la vitalité de notre agriculture maraîchère, de paysans qui savent jouer collectifs ; la force, aussi, de notre partenariat avec Veolia.  Nous avons déjà crée une trentaine d'emplois à Lapouyade mais cette première tranche en appelle une seconde. »

Gilles Bertrandias directeur général des Paysans de Rougeline explique la conduite de la production de la tomate dans l'écoserre

56 emplois horizon 2017

Quatre nouveaux hectares de serre vont être crées qui feront donc passer la production de l'unité de Lapouyade de 2500 à 5000 tonnes de tomates, à l'horizon 2017. Ce seront, alors, quelques 56 emplois locaux qui auront été créées. Dans ces conditions on imagine ce que peut être le propos de Hélène Estrade, maire de la commune : « Notre petit village de 500 âmes au bout de l'Aquitaine, et qui va se trouver presque au centre de la nouvelle région, appartient à un territoire lourdement impacté par le chômage; nous avons choisi d'y faire un acte de développement et, ici, l'économie circulaire allait prendre tout son sens. » Saluant le partenariat audacieux entre Veolia et les Paysans de Rougeline, celle qui est aussi conseillère régionale (L R) n'allait pas manquer de souligner « l'implication sans faille d'Alain Rousset « dans ce projet. Le président de la Région, tout sourire sous le compliment, détaillait alors les raisons de satisfaction que lui procurait ce moment : « C'est en agriculture le meilleur système pour créer des emplois, un hectare de serre c'est 10 emplois, c'est pourquoi avec la Région nous avons engagé un plan serres ; nous avons d'ailleurs un projet en Limousin et un en Poitou-Charentes;

Quasiment biologique

C'est aussi, et quasiment, de l'agriculture biologique car elle n'a pas besoin de traitement ( NDLR : mais la culture hors sol comme à Lapouyade n'est pas reconnue comme telle ) Et d'ajouter que Les Paysans de Rougeline ont construit un vrai modèle économique. Quant à l'utilisation de la « chaleur fatale » récupérée des moteurs qui produisent 55000 Mwh par an le président de la région ALPC ne craint pas d'affirmer ; c'est de la technologie et, au fond, c'est un peu de reconquête industrielle que l'on fait, une nouvelle façon aussi de promouvoir l'économie circulaire. Rappelant que la Région qui, désormais, gère les Fonds Européens décentralisés, a pu ainsi apporter à travers eux 900.000 euros en plus de sa contribution propre il a saisi l'occasion pour émettre l'idée que le drapeau de l'Europe flotte sur les serres de Lapouyade.. A suivre. En tout cas que tous ceux que cette réussite intéresse ou intrigue n'hésitent pas à prendre le chemin de l'écoserre que l'on peut visiter et , du même coup, découvrir que les tomates rougissent aussi et fort bien, à la lumière, sans traitement avec le soutien des bourdons.

Dans l'écoserre de Lapouyade...

 Lire aussi sur Aqui! : A Lapouyade: le biogaz s'apprête à faire rougir les tomates sous serre

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8748
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
barrabas | 27/05/2016

Faut oser dire que l'hydroponie est un mode de culture biologiqe, juste parce qu'il permet de réduire la consommation de pesticide, fongicide ...
Mais d'où vient les engrais minéral indispensable à la fertilisation, et son recyclage, effectif ou non ?

Stérilisation de la terre, manque total de goût et de vitaines des fruits et légumes cultivés ...

mono culture, bio, engrais, hydroponie ....
Cherchez l'intrus :)

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !