aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/16 : Le vendredi 29 juillet, journée de jeûne et de prière, demandée par Mgr Pontier, président de la conférence des évêques de France, à la Cathédrale Saint-Caprais d'Agen, à 18h se déroulera une célébration Eucharistique pour la Paix

26/07/16 : Suite à l'odieux attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a annulé une visite qu'il devait effectuer pour se faire présenter tout le dispositif de sécurité des Fêtes de Bayonne qui débutent ce mercredi.

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/07/16 | A Cambo, les sapeurs-pompiers en délicatesse avec leur chef

    Lire

    Insolite: les sapeurs-pompiers de la station thermale de Cambo-les-Bains, au Pays basque, se sont mis en grève pour protester contre leur chef de centre qui ferait preuve de "manque de respect à leur égard". Soulignant que certains de leurs collègues étaient sous anti-dépresseurs. Après brève interruption, les sapeurs-pompiers ont décidé de reprendre leur mouvement. La direction départementale pour sa part, a entamé une enquête. L'incendie couverait-il sous les braises? Toujours est-il que le maire de la ville chère à Edmond Rostand, Laurent Bru, recevra les antagonistes ce jeudi.

  • 26/07/16 | Chômage : + 0,2% en juin en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Fin juin en Nouvelle Aquitaine il y avait 301 563 demandeurs d'emploi (catégorie A) tenus de rechercher un emploi et sans activité: + 0,2 % sur 3 mois (soit +731 personnes), + 0,2 % sur un mois et - 0,3 % sur un an. (France: - 0,2 % sur 3 mois + 0,2 % sur un mois et - 0,7 % sur un an. En Nouvelle Aquitaine, en juin, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,7 % pour les moins de 25 ans (+0,5 % sur un mois et –5,9 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,1 % sur un mois et –0,5 % sur un an) et recule de 0,1 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus ( +3,7 % sur un an).

  • 26/07/16 | Viticulture : la mort de Denis Dubourdieu

    Lire

    La viticulture bordelaise est en deuil. Denis Dubourdieu qui vient de mourir à 67 ans lui a beaucoup apporté en tant que vigneron lui-même mais aussi qu'oenologue de réputation mondiale. Alain Rousset auprès duquel il avait conçu l'ISSV lui rend hommage "Denis Dubourdieu a transformé les vins de Bordeaux en profondeur. On le surnommait d'ailleurs avec beaucoup d'admiration « le pape du vin blanc » dans le monde entier. La planète vin n'est aujourd'hui plus la même sans lui. Je repense avec émotion à la création de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV), dont il a rédigé le projet et dont il était le directeur.

  • 26/07/16 | Les (bons) chiffres du Big Festival 2016 de Biarritz

    Lire

    Le organisateurs du Big Festival ont livré leurs chiffres de l'édition 2016: 48 500 personnes ont défilé au BiG Village de la Côte des Basque durant 9 jours, 48 concerts ont été donnés sur 3 sites différents. 22 000 personnes étaient présentes au Stade Aguilera sur les deux soirs du BiG Live, 4 000 entrées ont été enregistrées chaque soir à la BiG boîte d'Iraty. Enfin, 280 bénévoles ont prêté main forte pendant toute la durée du festival qui, toujours selon le comité d'organisation a attiré plus de 90 000 festivaliers sur les 9 jours. En somme les chiffres qu'ils espéraient.

  • 26/07/16 | Le Feu d'artifice du 15 août à Biarritz maintenu

    Lire

    La lettre envoyée par un conseiller municipal de Biarritz, Frédéric Domège n'a fait que lever le feu qui couvait sous les cendres et auquel chacun pensait. "Etait-il prudent de maintenir le Feu d'artifice du 15 aoüt, apothéose de la saison en raison de l'état d'urgence et des événements dramatiques de Nice. Le maire de Biarritz, Michel Veunac a apporté sa réponse sans appel:" « Le feu d’artifice du 15 août aura lieu dans des conditions de sécurité définies en collaboration étroite et permanente avec les services de l’Etat.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Les Pyrénées-Atlantiques soignent leurs touristes

28/04/2014 | Le tourisme génère un milliard d'euros de chiffre d'affaires par an dans le département, plus connu pour sa côte basque que pour son intérieur

Le Pic du Midi d'Ossau, en Béarn

Adossées à la mer et à la montagne, les Pyrénées-Atlantiques appuient leur vitalité sur quatre grands piliers. L’aéronautique leur assure 15 000 emplois. L’industrie chimique a vu le bassin de Lacq effectuer ces dernières années une remarquable reconversion. L’agriculture et l’agroalimentaire ont fait le choix de la qualité. Quant au tourisme, il fournit du travail à près de 10 500 personnes. Ce qui lui permet de faire vivre la bagatelle de 2 100 entreprises, du gite au restaurateur ou au centre de thalassothérapie.

En France, d'autres sont moins bien lotis. La béatitude n’est pourtant pas de mise.  Internet aidant, les modes de réservation évoluent à vitesse grand V tandis que la clientèle se fait de plus en plus exigeante, rappelle Georges Labazée, le président du Conseil général. Ajoutez à cela la lourdeur de la règlementation imposée aux établissements recevant du public, ainsi qu’un coût des transports qui ne fait que s’accroître.

« Paris-Pau plus cher que Paris-New-York Certes, des solutions ont été recherchées. Par exemple en dotant d’un tarif unique les  liaisons interurbaines assurées par les autobus sur l'ensemble du département. « Ce qui permet d’aller de Gourette à Hendaye pour 2 € ».Cela dit, bien des points restent à améliorer.

A commencer par les transports aériens. Profitant de la situation de « clientèle captive » dont pâtissent les Pyrénées-Atlantiques, les compagnies gardent  en effet une main lourde sur les prix et pratiquent « les barèmes les plus élevés de France ". A tel point que « cela coûte plus cher d’aller de Paris à Pau que de faire Paris-New York », déplore Georges Labazée.

Ce dossier a été évoqué, parmi bien d’autres, dans les discussions ayant accompagné la mise en place du schéma touristique départemental qui vient d’être  adopté par les conseillers généraux pour la période 2014-2016. Près de 350 professionnels ont été consultés avant d'en définir les grandes lignes. Celles-ci ont été présentées lundi aux intéressés , en présence d’André Berdou, le président du comité départemental du tourisme.

Un discours collectif à travaillerComme le veut l’usage, le schéma dresse d’abord la liste des atouts et des faiblesses du département. Les Pyrénées-Atlantiques, qui bénéficient d’une offre très diversifiée, bien en phase avec les nouvelles tendances, ont beaucoup à gagner auprès d’une clientèle de proximité, en particulier espagnole. Il en va de même pour celle des séniors.

Le nouveau logo Béarn Pyrénées- Pays Basque

Par contre, force est de constater que la majorité des vacanciers  (55%) se concentre sur la côte basque, tandis que l’intérieur et le Béarn ne sont quasiment pas connus du grand public. Autres handicaps : une stratégie collective manque, tandis que la promotion du département est noyée sous un empilement de marques.

Au cours des trois années qui viennent, plusieurs pistes vont donc être suivies. Elles consistent par exemple à  soutenir les professionnels du tourisme dans les efforts qu’ils déploient pour se faire connaitre et séduire leur clientèle. Une quinzaine « d’accompagnateurs » vont déjà être formés cette année. Ils interviendront, à titre expérimental, auprès d’une centaine d’entreprises.

Face aux géants du NetLe Département va également chercher à résoudre le problème posé par les grands groupes de réservation sur internet « qui prennent 15% à 20% de la marge bénéficiaire des prestataires de service ». L’idée de créer une filiale de réservation propre aux Pyrénées-Atlantiques a été lancée. Mais certains pensent en fait que la meilleure façon d’agir face à ces géants du Net est d’abord de négocier avec eux. Cela, afin de  réduire de manière significative la ponction qu’il effectuent sur les marges. « C’est ce qu’ont déjà fait des Nantais et des Parisiens. » Affaire à suivre.

Au diable le chacun pour soi !En matière d’image, la stratégie est claire : on s’appuiera sur la notoriété de la Côte Basque pour chercher à amener aussi des gens à l’intérieur des terres. Quant aux filières touristiques, elles seront plus encore mises en valeur. Elles sont très diverses : le tourisme d’affaires (42 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel),  la randonnée (30 millions), le surf (16 millions), la thalassothérapie et le golf (10 millions chacun), la neige (9,5 millions), la pêche (8 millions) et le thermalisme (6 millions).

 Dans ce cadre, une charte graphique ainsi qu’un logo ont été imaginés afin de promouvoir deux destinations : Béarn Pyrénées/Pays Basque. De même, on cherchera à favoriser la clientèle de séjour, tout en insistant sur l’intérêt de l’éco-tourisme.

Enfin, comme on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, des initiatives seront prises pour amener les habitants et les professionnels à devenir « les ambassadeurs » de leur propre terroir. Et à informer leurs hôtes sur les toutes les possibilités de découverte qu’offre, non pas leur seul secteur ou leur seule vallée, mais l’ensemble des Pyrénées-Atlantiques. Bref, à ne pas rester « chacun dans son coin ».

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : OT Laruns

Partager sur Facebook
Vu par vous
1540
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !