18/08/22 : Eric, fondateur de Rediv à Hastingues (Landes), interviendra au cours de l'émission Capital, dimanche 28 aout à 21 h 10 sur M6. Une émission consacrée aux discounteurs qui bénéficient du boom de l'occasion, un marché qui devrait doubler d'ici 2025.

18/08/22 : Des travaux de nuit sont réalisés sur la rocade Sud de Bergerac jusqu'au 9 septembre pour réfection de la chaussée entre le giratoire de la Route d’Eymet et le giratoire « des sardines » (piscine AQUALUD). Les travaux se déroulent entre 20h et 6h.

18/08/22 : En quelques jours, Poitiers a perdu deux serviteurs. Henri Chevalier, premier président du CSC des 3 Cités et engagé au Stade Poitevin et au sein de l’OMS. André Guisiano, Zézé, joueur, entraineur et président du Stade Poitevin Rugby.

18/08/22 : Les urgences de la Polyclinique Bordeaux rive droite interrompent l'activité de nuit, du 19 au 28 août, de 20h à 8h, pour personnel médical insuffisant. Une infirmière orientera le patient en relation avec le 15. Le service reprendra le 28 août.

17/08/22 : StarClass et l’armateur Amasus Shipping ont opéré un chargement exceptionnel sur le site portuaire du Verdon. Deux yachts, signés Jeanneau mesurant 15 et 25 m, ont été chargés à bord du navire EEMSLIFT HENDRIKA. Direction salon du Yachting à Cannes.

16/08/22 : 8000 personnes évacuées en Gironde dans le contexte des incendies ont pu regagner leur domicile pendant le week-end. Même tendance dans les Landes. Les retours des personnes hébergées en foyer de vie ont lieu ce mardi à Moustey et Saugnacq-et-Muret.

12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/08/22 | Fete de la terre des Jeunes agriculteurs de Gironde

    Lire

    Les Jeunes Agriculteurs de la Gironde et de la Vallée du Dropt organisent la Fête de la Terre ce dimanche 21 août à partir de 10 h, à Monségur, lieu-dit Prés de Nujons. Au menu le 66 ème concours départemental de labour, des démonstrations de matériels agricoles, une restauration concoctée par les JA, des jeux pour enfants et un marché de producteur. Sans oublier lancer de bottes de paille, courses en brouette, pêche à la ligne... Temps de convivialité entre citadins et ruraux, cette journée est aussi l’occasion de partager autour d'une passion.

  • 18/08/22 | Grêle : des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    À la suite des violents orages en Dordogne le 2 et le 20 juin, un fonds national d’urgence en faveur des exploitants sinistrés avec une enveloppe de 900 000 euros est débloquée pour la Dordogne, soit une aide de trésorerie exceptionnelle, pour un montant maximum de 5 000 euros par exploitant, qui sera versée dans les prochaines semaines. Des dégrèvements de taxe sur les propriétés foncières non bâties (TFNB) sont également prévues, charge aux propriétaires de les répercuter aux locataires fermier.

  • 18/08/22 | Les anciens de Chatellerault tricotent déjà pour octobre rose

    Lire

    En prévision de la marche Octobre rose du 15 octobre, 9 h 30, place Emile Zola à Châtellerault (Vienne),les résidents des maisons de retraite, foyers logements et EHPAD de la ville, se mobilisent pour tricoter des ouvrages en laine rose qui viendront garnir le tronc des arbres du boulevard Blossac. Cette participation à une action internationale relayée par le club Soroptimist revalorise les personnes âgées et les liens intergenerationnels et stimulent les nouvelles générations à se faire dépister.

  • 18/08/22 | Douzième édition des vergers ouverts sur les coulisses de la pomme

    Lire

    Les pomiculteurs engagés font découvrir les coulisses des pommes écoresponsables. L’Association Nationale Pommes Poires (ANPP) regroupe 300 adhérents représentant 1 400 producteurs. Les vergers à visiter les 27 et 28 août : Scea La Californie, Acharf Essabiri 5480 route des Vergers Grun-Bordas (24) ouvert le 28 août ; Earl de Chantegrolle - SARL Gargouil Éric Gargouil Chantegrolle à Charroux (86) Verger ouvert les 27 et 28 août; Verger de Peyreton Christine Pizzinato, Peyreton Sainte-Bazeille (47) Verger ouvert les 27 et 28 août. http://www.lapomme.org/vergers-ecoresponsables/les-vergers-ouverts

  • 17/08/22 | Grippe aviaire: avance remboursable pour les transformateurs

    Lire

    A la suite de l’épizootie d‘influenza aviaire H5N1, les entreprises ayant une activité significative d’abattage, de transformation, de conditionnement d’œufs ou de services à la filière, touchées par la diminution de production peuvent bénéficier d'une aide sous forme d’avances de trésorerie remboursables. Cette aide s’inscrit en complément des efforts que doivent consentir les financeurs privés de l’entreprise (banques et actionnaires). Les demandes sont à déposer via le téléservice de FranceAgrimer avant le 09 septembre à 14h00. pad.franceagrimer.fr/pad-presentation/vues/publique

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Les start-up régionales à l'heure américaine

22/11/2017 | Une délégation d'entreprises de toute la Nouvelle-Aquitaine se rendra à Las Vegas en janvier pour participer à la nouvelle édition du Consummer Electronic Show.

1

Depuis 2015, c'est presque devenu un passage obligé mais cette fois, il se fait en groupe et non plus séparément. Après avoir réuni 180 000 visiteurs en 2017, le Consumer Electronic Show (salon américain de l'innovation et des nouvelles technologies) accueillera bien une délégation de start-ups néo-aquitaines lors de sa prochaine édition, qui se tiendra du 9 au 12 janvier prochain. Au moment de la revue d'effectifs organisée ce mardi à Bordeaux, on s'est immiscés dans cette nouvelle alliance pour en découvrir les avantages et les enjeux forts pour les entreprises locales.

Make Nouvelle-Aquitaine Great Again

Plus de 35 start-up régionales se rendront au CES de Las Vegas en janvier, l'un des plus gros salons mondiaux dédiés à l'innovation et aux nouvelles technologies. Elles seront présentes sur l'Eureka Park (un espace dédié aux start-ups innovantes), des market places thématiques ou encartées en tant que simples visiteurs aux côtés des autres entreprises françaises (178 en tout) dont le chiffre a tendance à grimper d'année en année. Il faut dire que c'est un enjeu majeur de visibilité qu'offrent la Région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole, la CCI et Digital Aquitaine à ces entreprises qui, pour certaines, n'auraient pas forcément les moyens de se payer le voyage et le stand qui va avec (la moitié des frais de déplacement est financée par la région soit 139 000 euros, auxquels il faut ajouter 200 000 euros de plus pour une salle de rencontre dans le salon, un site web dédié, l'aide d'une agence de presse, d'un community manager et d'une équipe studio TV et 60 000 euros investis par la CCI). Et si les années précédentes, les institutions l'avaient joué un peu chacune de leur côté (French Tech avait sa propre délégation), cette année elles font front commun, représentant "l'une des délégations les plus importantes de France", comme s'en est aisément félicité Alain Rousset ce mardi sur la scène de la Grande Poste à Bordeaux, où beaucoup de dirigeants des entreprises concernés avaient fait le déplacement. "C'est intéressant de pouvoir challenger Île-de-France ou Rhône-Alpes, de pouvoir voir la concurrence et de jouer à l'export", a-t-il ajouté.

Le coup de pub pour la collectivité est évidemment accueilli à bras ouvert comme un excellent moyen de promouvoir la dynamique économique locale et pourquoi pas l'ouvrir à l'international : 2,3 millions d'emplois, 158,1 milliards de PIB, la métropole bordelaise représentant la "première métropole pour le taux de création d'entreprise", sans compter la cinquantaine de pépinières d'entreprises et la centaine de "tiers-lieux" qui composent l'écosystème. La politique de la région Nouvelle-Aquitaine, ce n'est pas un secret, est très tournée vers les start-up. Elle s'est d'ailleurs fixée plusieurs objectifs dans sa dernière "feuille de route" économique dont notamment le soutien à 200 nouvelles entreprises par an à l'horizon 2020 (une sur cinq), et de nouvelles actions permettant l'accélération de la croissance en doublant le flux de création ou en "densifiant les financements régionaux". Car les start-up du territoire en restent souvent au premier stade, d'où la multiplication des dispositifs d'aides régionaux. "L'accélération, le "UP" est le trou noir de l'économie française. Les PME sont trop petites et n'arrivent pas à croître. Nous allons mettre en place un dispositif de financement en fonds propres début 2018, pour pouvoir rentrer en premier dans le capital", a déclaré le Président de la région Nouvelle-Aquitaine à la tribune.

Une sélection variée

En attendant cette nouvelle entrée salvatrice, c'est sur son portefeuille de talents que la région devra compter comme meilleurs témoins de l'innovation locale. Elles comptera sur plusieurs grands sujets économiques dont la e-santé, la "maison connectée", l'industrie ou encore l'éducation et les loisirs. L'offensive va donc se jouer sur plusieurs domaines en faisant venir des entreprises de tout le territoire. Iteca et ses logiciels "au service de l'industrie du futur" basés sur l'intelligence artificielle, la réalité augmentée et virtuelle à Angoulême, Arioneo qui utilise les nouvelles technologies "au service des chevaux athlètes" basée à Nontron (Dordogne), Limouzik qui transforme les objets connectés en instruments de musique (Limoges) ou encore Knock, assistant virtuel permettant d'établir des critères pour trouver "le bien immobilier idéal" (jeune société qui, ironie du sort ou pas, est basée à Bordeaux), devront, avec tous les autres, se démarquer de la concurrence internationale dans les allées d'un salon réunissant pas moins de 3600 exposants. Les entreprises de la métropole bordelaise seront d'ailleurs particulièrement bien représentées, que ce soit Hopen Project, Marbotic ou Wiidii, trois entreprises dont nous vous avions déjà parlé. Ce sera l'occasion pour certains de surfer sur un succès,  de parler d'un futur plan de développement (comme pour Climax Technology, par exemple, entreprise spécialisée dans les produits connectés qui devrait faire parler d'elle dans les prochains mois) ou même de pitcher de nouveaux projets en développement, en avant-première.

Démonstration par l'exemple

Ce sera le cas, par exemple, d'Exelus. La société, basée à Latresne, développe depuis 2014 une plateforme de télémédecine pour l'urgence et le pré-hospitalier. De manière très concrète, Nomadeec équipe en tablettes et dispositifs médicaux à connecter en bluetooth (notamment un électrocardiogramme) et stocke les paramètres vitaux du patient. Selon son PDG, 25% des samus en France en seraient équipés. En janvier, la société, qui était déjà au CES en tant que visiteur en 2017, a réussi une levée de fonds d'un million d'euros. Pompiers, médecins, ambulances privées, EHPAD : l'objectif d'Exelus est évidemment de toucher le plus de professionnels de santé possibles mais aussi, sur le papier du moins, de "lutter contre les déserts médicaux". Il s'inscrit surtout dans un secteur économique de niche très lucratif, la télémédecine, et toucherait déjà 300 utilisateurs, dont le CHU de Poitiers, dans 12 départements au niveau national. Depuis un an, l'entreprise s'est associée avec un développeur de jeu-vidéo bordelais, Asobo Studios pour développer un système d'intervention holographique basé sur la réalité augmentée. Asobo, l'un des premiers studios français à travailler en collaboration avec Microsoft et son casque Hololens, aide pour la partie technique. "L'ambulancier met le casque, celui-ci reconnaît le visage du patient et les mesures des outils apparaissent sous la forme d'hologrammes. En gros, on amène tous les outils numériques qu'ils ont sur tablette dans un casque", confie Xavier Maurin, PDG d'Exelus. Bien que très floue pour le moment, car pas encore sortie de son cocon "recherche et développement", cette nouvelle solution en réalité augmentée est évidemment prometteuse, comme peut l'être la promesse d'un électrocardiogramme à domicile pour tout le personnel des services d'urgences. L'objectif d'Exelus cette année à Las Vegas ? Démarcher à l'international, trouver d'éventuels partenaires. Bref, faire du business, comme la quarantaine d'entreprises ou représentants sélectionnés pour participer à cette édition 2018 du salon américain. Un chiffre qui ne fait que croître : l'an dernier, elles étaient 31 à arpenter les allées du salon (et à, comme cette année, poursuivre le voyage pendant deux jours à San Francisco). La "Nouvelle-Aquitaine Touch", sans doute...?

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
40059
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !