Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Les stations de ski N’Py veulent éviter les « lits froids »

03/11/2016 | L’augmentation des capacités d’hébergement est une priorité pour le réseau N’Py. Ses stations continuent aussi à moderniser leurs domaines et les services proposés aux skieurs

Cauterets : des liaisons bus+forfait jusqu'à Bordeaux et Nantes

Face aux aléas de la météo, on ne peut pas se contenter de croiser les doigts. Après un début très incertain, la saison d'hiver 2015-2016 a été « sauvée par la neige de culture » assure Michel Pélieu, le président de N’Py. Grace à leurs équipements, les stations d’altitude que ce réseau regroupe dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées ont tiré leur épingle du jeu pour afficher un résultat de plus de 2 millions de journées ski. Cela dit, il n’est pas question de baisser la garde. Conscients qu’un euro dépensé en montagne permet d’en générer 5 ou 6 autres dans l’économie locale, N’Py et ses domaines continuent à investir. Cette année, pas moins de 20,7 millions d’euros ont été consacrés aux équipements, aux pistes et à de nouveaux services. Une priorité est également accordée à l’hébergement.

Ce dernier point ne relève pas du détail. « 80% de nos clients passent au moins une nuit en dehors de leur domicile. Que ce soit en station ou en vallée » note Christine Massoure, la directrice générale de N’Py. Or, près de 40% des lits que l’on peut trouver dans les stations sont inoccupés pendant une grande partie de la saison. Ces « lits froids » appartiennent à des particuliers qui, en dehors de leur séjour à la neige, ne les louent pas.

Les stations n’étant pas extensibles et N’Py n’ayant pas les moyens de multiplier les logements neufs, cette inactivité pose un sérieux problème. C’est la raison pour laquelle le réseau a décidé de sensibiliser les propriétaires de biens et de les inviter à « ouvrir leurs volets ».

Trop de logements inoccupés

Les appartements dont ils ne se servent pas pourront désormais être proposés à la location sur la plateforme Internet de réservation www.n-py.com que les stations développent depuis quelques années. Un guichet unique sur lequel il est possible de programmer son séjour en quelques clics : forfaits, logement, matériel et l’on en passe.

Deux formules sont proposées ici aux propriétaires : l’une à 150 € par an qui permet de présenter son bien sur ce site qui totalise 3 millions de visiteurs par saison (et sur celui de la station) ; l’autre à 300€ qui inclut des traductions en espagnol et en anglais, la visite conseil d’un expert et divers avantages, telles des réductions ou une gratuité sur des forfaits de ski.

Pour N’Py, ce service « sans risque pour les propriétaires » (il n’est facturé que si au moins une réservation a eu lieu) doit permettre de faire face aux géants de la réservation en ligne : Airbnb, Abritel etc.. Des intervenants qui , explique-t-il,   « ne s’engagent pas pour le territoire » et n’offrent pas ce type d’avantages.

Le réseau des stations pyrénéennes a ajouté une autre corde à cet arc. Un accord de partenariat a été signé fin octobre par N’Py avec la société savoyarde Affiniski.  Cette dernière proposera ses bons offices aux propriétaires privés pour les aider à rénover leurs biens immobiliers, en se chargeant de tout : étude, devis, suivi de chantier, réception de travaux. Des plans de financement pourront également être étudiés. Ce nouveau service vient compléter une offre de « home staging » (changement du décor des logements) déjà mise en place par  N’Py.

Du nouveau sur les pistes

La-Pierre-Saint-Martin vient de terminer son vaste chantier de modernisation

Pour la saison 2016-2017, les forfaits évoluent eux aussi. Tel celui qui permettra aux parents accompagnant leur enfant toute la journée sur l’espace débutant de ne payer eux-mêmes que le tarif débutant. Sans oublier les facilités de paiement en trois fois accordées pour acheter un forfait saison, ou encore la réduction de 30% offerte pour certaines périodes aux détenteurs de la carte No’Souci Plus.

Outre les divers événements organisés au cours de la saison (N’Py kids pour les enfants et leurs familles;   N’Py Cup qui associe sport, musique et détox ;  Toqués pour les gastronomes), les stations multiplient enfin les aménagements. Tour d’horizon.

Peyragudes : Une piste bleue panoramique 007 a été créée pour fêter les 20 ans du tournage du film sur James Bond. Par ailleurs, grâce à divers équipements (piste de luge doublée, ludothèque et bibliothèque, espaces détente etc.), la station a obtenu le label "Famille Plus". Elle est aussi la première des Pyrénées à se doter du système Snowcat qui permet de gérer les hauteurs de neige par satellite.

Piau : La Family Zone a été agrandie. Tous les supports des remontées mécaniques sont désormais mains libres et rechargeables. Un blog a été créé pour recueillir les avis des clients sur les prestations.

Grand-Tourmalet (Barèges-La Mongie) : La modernisation du domaine se poursuit. 11,5 millions permettent de refaire deux secteurs historiques . Celui des Sapins est doté d’un nouveau télésiège 4 places avec système antichute pour les enfants et d’une nouvelle piste bleue. Celui de La Piquette voit arriver un télésiège 4 places similaire tandis que sa piste bleue a été remodelée. Les deux chantiers bénéficient d’une certification haute qualité environnementale qui devrait faire référence en France. Quant à la couverture wifi, elle est étendue à plusieurs domaines de la station.

Pic du Midi : L’ancien espace muséographique a été modernisé et transformé en centre d’interprétation racontant l’histoire de ce haut lieu de l’astronomie, qui est aussi "le spot freeride des Pyrénées". Le site a également été doté d’un planétarium avec fauteuils inclinables aménagé dans la célèbre coupole Baillaud. Des films y seront projetés sur un écran hémisphérique de 8 mètres de diamètre. Une coupole d’observation des astres pourra être actionnée par les visiteurs.

Luz-Ardiden : Une navette gratuite relie désormais le village à la station. De nouveaux services de restauration ont été aménagés au pied des pistes, et de nouvelles zones ludiques sont accessibles à tous sur les secteurs d’Aulian et du Béderet.

Cauterets : Un 3e tapis débutant arrive sur le Yéti Park. La station se dote d’un nouvel espace de restauration et elle renforce ses équipements de sécurité. Des liaisons en bus (transport + forfait 2 jours) sont proposées à partir de Bordeaux, San Sebastian, Bayonne, Pau et Lourdes mais aussi, maintenant, depuis Nantes. Des « applis » pour smartphone accompagnent en 3 D les randonneurs au Pont d’Espagne.

Gourette : De nouvelles pistes ont été créées : une rouge depuis le secteur de Cotch, une rouge et deux noires sur le secteur de l’Anglas, et la piste l’Ancolie dans le secteur de la Forêt. Des tracés de ski nordique, raquettes et trail seront proposés au départ du plateau du Bezou. Un parcours balisé de ski de rando a été aménagé sur 4,1 kms.

La Pierre-Saint-Martin : Le vaste chantier de modernisation du domaine entrepris en 2014 (nouveaux télésièges, pistes remodelées etc.) vient de se terminer. Cette année, la luge gonflable Airboard fera son apparition, ainsi que le parcours avec chiens de traineau pour les enfants, un parcours d’initiation au biathlon et un autre réservé à la marche nordique.

Bref, on n'attend plus que la neige.

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Mathieu Pinaud et Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
5432
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !