Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | TPME : l'activité repart en Nouvelle-Aquitaine

02/10/2018 | La Région présentait son bilan annuel de l’activité économique des TPME à La Rochelle le 1er octobre 2018

Illustration métiers de bouche

Les TPME, une force pour la région Nouvelle-Aquitaine ? Sans aucun doute, puisqu’elles constituent 42% des emplois salariés (soit 778 000 postes), avec 50 000 créations de nouvelles entreprises par an sur le territoire. Leur développement est même exponentiel, autant en terme de chiffre d’affaire que d’embauches, même si certains secteurs d’activités restent à la peine, quand d’autres sont simplement stables. Et les prévisions pour le dernier trimestre 2018 sont plutôt optimistes.

« Les territoires d’ex-Aquitaine et d’ex-Poitou-Charentes renouent avec des évolutions positives depuis 2016 », constatent Eric Stephan et Diego Ferrer, de l’organisme de gestion et d’analyse des données Cecogeb. « Les tendances au redressement se confirment pour les nouveaux départements néo-aquitains, avec un positionnement de leader des départements littoraux ». La Charente-Maritime, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques  affichent tous une croissance allant de +0,39% à +1%. Tirant également leur épingle du jeu, la Vienne (+54%), la Corrèze (+0,29%) et la Dordogne (+ 0,28%) se distinguent des autres territoires de l’intérieur des terres, qui connaissent eux un léger recul de l’activité, le plus fort déclin étant dans les Deux-Sèvres (-1,69%). A l’échelle des anciennes régions, l’Aquitaine a retrouvé un meilleur chiffre d’affaires en 2016 (+0,26%) et 2017 (+0,65%) qu’en 2013 et 2014. Idem pour le Poitou-Charentes qui remonte à + 42% de chiffre d’affaires global après avoir chuté de 2% en 2014. Seul le Limousin est encore à la peine et semble avoir du mal à se remettre de la crise, en restant en décroissance (-0,29%) même si elle reste moins forte que ces dernières années.

« Globalement, la Nouvelle-Aquitaine suit la tendance nationale », analyse Patrick Berger, le directeur régional de la Banque de France. Alors que le taux d’évolution du chiffre d’affaire en France était de -1% en 2014, il était de -1,8% sur le futur territoire néo-aquitain en 2014, pour atteindre les 0% en 2016 pendant que le pays est à +0,2%. La région talonne toujours de près l’évolution nationale en 2017, en augmentant de +5% son chiffre d’affaire global pendant que la France affiche + 1%. Une évolution qui se constate également au niveau du PIB de 2017: +2,5% au niveau hexagonal ; + 1,6% pour l’ALPC. Pour Patrick Berger, aucune raison que ce parallélisme s’arrête en 2018 : la croissance devrait donc freiner un peu pour se stabiliser, selon les prévisionnistes.

Regain d’activité dans les transports et le BTP

Illustration chantiers

Si l’on constate des disparités économiques entre les départements, il en existe aussi entre les secteurs d’activités. La preuve : les entreprises en difficulté représentent tout de même 13% des TPME de la région, contre 8% en croissance. Les secteurs souffrant le plus sont l’équipement de la personne et de la maison, tandis que le commerce de gros « reste fragile », avec une décroissance dépassant les 2%. Le domaine de l’industrie, de la fabrication et des supports subit également un sérieux coup de frein. Contre toute attente, ce sont les transports qui s’en sortent avec la plus belle croissance : +2,62% en 2017, et la tendance devrait se poursuivre en 2018. Sans surprise, le bâtiment et les travaux publics enregistrent un net regain d’activité (+1,68% en 2017), après avoir subi une chute d’un peu plus de 3% en 2014. Les activités agricoles et forestières reprennent également du poil de la bête (+1,89%), ainsi que l’automobile (+0,58%). Restent stables les services aux particuliers, le commerce de détail alimentaire, l’hôtellerie-restauration, la culture et les loisirs. Une tendance qui peut peut-être expliquer les 10% de défaillances d’entreprises en moins que d’habitude, enregistrés entre décembre 2017 et juin 2018.

Pas de quoi crier victoire pour autant. Si bon nombre d’entreprises affichaient leur intention d’embaucher début 2018, la plupart ont revu leurs ambitions à la baisse mi 2018. Eu cause, la crainte d’un avenir économique instable d’une part, la difficulté à trouver de la main d’œuvre qualifiée dans certains secteurs d’autre part. C’est le cas notamment dans le BTP et certaines industries de pointe, comme la construction navale. L’industrie qui annonçait ainsi des intentions d’embauches de +0,9% en janvier 2018 a finalement revu ses projections à +0,2% en juin.  Même scénario pour les transports, pourtant en pleine croissance, et les services, qui, malgré une hausse inattendue de l’activité et du chiffre d’affaires régional de +5,5%, n’a pas l’intention d’augmenter ses effectifs.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
2466
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !