aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

30/04/16 : Une ancienne MDSI dans le quartier Saint-Michel est devenue le nouvelle "Maison du mouvement" de Nuit Debout. Ouverte par des membres de plusieurs collectifs, elle doit accueillir des débats. La mairie s'est donnée trois jours de délais avant de négocier.

28/04/16 : A ce jour, l'EPCI, l'intercommunalité unique Pays basque a obtenu le vote favorable de 64 communes pour et 19 contre sur 158, c'est à dire représentant 149 390 habitants sur 258 298, c'est à dire qu'elles représentent plus de 50% de la population.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

25/04/16 : Martine Alcorta, conseillère régionale EELV déléguée à l'innovation sociale, a annoncé l'ouverture ce lundi d'un comité de pilotage pour l'étude de faisabilité d'un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région.

25/04/16 : Les élus Les Républicains/CPNT du Conseil régional se sont associés "à la tristesse du monde rural basco-béarnais" après le décès de Jean-Michel Anxolabehere, président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques, décédé dimanche.

14/04/16 : Le film "La Mort de Louis XIV" sera projeté hors compétition du festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai. Ce long-métrage de l'Espagnol Albert Serra a été principalement tourné en Dordogne, au château de Hautefort, à l'automne dernier.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/04/16 | Rousset et Fnsea : convergence de vues

    Lire

    Le Bureau de la FNSEA ALPC a rencontré ce 29 avril Alain Rousset pour lui faire part de l’inquiétude des agriculteurs qui " attendent un engagement fort de la Région, désormais autorité de gestion du FEADER. Le Conseil Régional devra veiller, dans les politiques agricoles qu’il met en œuvre, aux conditions de pérennité de notre agriculture productive, innovante, performante et créatrice de valeur ajoutée et d’emploi." La profession agricole a "salué l’accompagnement de la Région dans le cadre du Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE)"

  • 29/04/16 | Le Conseil régional finance la culture du 47

    Lire

    Le Conseil régional vient de mettre la main à la poche pour aider financièrement à hauteur de 10.000€ la 17ème édition du festival « Garonna Show » (8 et 9 juillet) à Port-Sainte-Marie ; de 12.000€ la 54ème édition du « Festival de Bonaguil » (2 au 7 août)) ; de 8.000€ la 22ème édition du « Festival International Bastid'Art » (4 au 7 août) à Miramont de Guyenne.

  • 29/04/16 | L'évèque de Bayonne saisit le Parquet pour actes de pédophilie

    Lire

    Mgr Aillet, évèque du diocèse de Bayonne a saisi le Parquet pour signaler des actes de pédophilie concernant un de ses prêtres. Celui-ci, ancien curé de la paroisse Saint-Étienne et la semaine dernière encore, prêtre coopérateur de Saint-Pierre d'Irube, a fait deux tentative de suicide suite à une affaire familiale en 1991 et en 2007 concernant un jeune fille du quartier Saint-Étienne. Faisant fi de la présomption d'innocence, le prélat publie sur internet une lettre où est mentionnée son identité.

  • 29/04/16 | Le joli mois de l'Europe, en mai, dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Comprend-t-on bien l'Europe ? Sait-on réellement ce qu'est l'Union européenne et comment elle fonctionne ? Avons-nous toutes les cartes en main pour comprendre les crises actuelles ? Pour répondre à ces questions et bien d'autres encore, tout une série de rencontres et d'animations sont organisées du 2 mai jusqu'au 4 juin dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de conférences, ciné-débat, expositions, animations scolaires etc. Tout le programme peut être consulté sur https://lc.cx/46dv

  • 27/04/16 | Rallye citoyen à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    Ce jeudi 28 avril, ne soyez pas étonnés de voir courir, marcher, déambuler quelque 170 collégiens et lycéens dans les rues de Villeneuve. En effet, la Bastide accueillera le « Rallye Citoyen », une journée destinée à promouvoir le civisme et l'esprit de défense auprès des jeunes. 170 collégiens et lycéens issus du département s'affronteront donc par équipe sur 4 sites de la Bastide. Ce rallye est organisé par l'armée, l’Institut des hautes études de défense nationale et l'éducation nationale.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | LGV Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Toulouse : des alternatives exposées

30/01/2013 | Clément Rossignol (vice-président de la CUB), Bernard Péré (conseiller régional) et Bernard Faucon-Lambert (co-président d'ALTernative LGV) lors de la réunion-débat.

Clément Rossignol (EELV, vice-président de la CUB), Bernard Péré (conseiller régional) et Bernard Faucon-Lambert (co-président d'ALTernative LGV) ont écouté avec attention les différentes questions

Europe Ecologie Les Verts et ALTernative LGV sont clairs. Ils ne sont pas contre le TGV mais contre la LGV. Lors d'une réunion informative, le 28 janvier, dans une salle de l'Athénée municipal de Bordeaux, ils ont présenté des alternatives aux projets Bordeaux/Toulouse et Bordeaux/Espagne. Même si le tracé est déjà acté, les élus et autres membres d'associations espèrent malgré tout se faire entendre.

La réunion d'information a débuté par l'analyse comparative des options de modernisation des dessertes ferroviaires sur le tronçon Bordeaux-Toulouse réalisée par ALTernative LGV. L'objectif était d'évaluer la faisabilité d'une l'alternative à la Ligne Grande Vitesse Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest. Les membres de l'association se sont basés sur les travaux de deux cabinets d'études Robert Claraco et AC2I, mettant en exergue la sous-exploitation des lignes déjà existantes.
Des observations que Guillaume Pépy avaient relevé dès septembre 2010 : « Chaque jour, 9 clients sur 10 de la SNCF voyagent sur un autre train que le TGV. La SNCF, c’est 5 millions de voyageurs par jour, là-dessus le TGV n’en transporte que 300.000. » Le président de la SNCF sous-entendait qu'il fallait entretenir le parc actuel.
Bernard Faucon-Lambert, co-président d'ALTernative et élu de Nérac (Lot-et-Garonne) va dans ce sens « Nous combattons pour la rénovation de la ligne et nous ne lâcherons rien. Les études montrent en plus que ces travaux seraient un atout majeur. »

Un coût élevéQue ce soit pour la ligne LGV Bordeaux-Toulouse ou Bordeaux Espagne, les constats sont les mêmes. Du côté de l'environnement, le bruit et les nuisances vont entraîner la dévaluation des biens mais aussi une fracture du territoire ; la zone du Ciron dans le sud garonne et des terrains agricoles seront coupés en deux. Coups durs pour les exploitants. De plus, la consommation des trains à grande vitesse sont 1,6 fois supérieures à celle des trains classique. Cette augmentation va provoquer de surcroît la construction d'une centrale à énergie fossile.
Le coût de ces deux projets est considérable et en six ans il a déjà augmenté de 169 %. Il était estimé à la fin 2011 à 7,8 milliards d'euros et aujourd'hui on s'approcherait des 10 milliards. Rien que pour le Lot-et-Garonne, l'investissement est estimé à 146 millions d'euros, le double de sa fiscalité directe.

Une alternative proposée
L'association ALTernative LGV fait une autre proposition au projet de Ligne à Grande Vitesse. Elle souhaite supprimer les 120 passages à niveau existants et créer deux shunts (raccourcis) ; un à Port-Sainte-Marie et l'autre à Moissac. En prime, les temps de trajets seraient quasiment les mêmes. Aujourd'hui, il faut 65 minutes pour rallier Bordeaux à Agen ; avec la LGV, il faudra 37 minutes ; avec l'alternative 49 minutes ; en incluant le shunt il descend à 44 minutes. Concernant Bordeaux-Toulouse, aujourd'hui le temps de trajet s'élève à un peu plus de deux heures ; avec la LGV il passera à 1h05 ; avec l'alternative à 1h29, en incluant les shunts de Port-Sainte-Marie et Moissac à 1h18. En y incluant les deux arrêts à Agen et Montauban, aujourd'hui, le train met plus de 2h15 ; avec la LGV 1h19 ; avec l'alternative 1h36 et en incluant les deux shunts 1h25. Finalement seulement six minutes d'écart avec un investissement beaucoup plus faibles. Ces propositions semblent donc intéressantes.
Mais ces arguments seront-ils entendus ? Il semble difficile de faire machine arrière. Il y a plus d'un an, le 9 janvier 2012, le Comité de Pilotage du Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest s'était réuni pour choisir le tracé des deux nouvelles lignes. Toutefois, une enquête d'utilité publique est programmée pour la mi-2013. Enfin la déclaration d'utilité publique est prévue pour fin 2014. Le début des travaux se fera dans la foulée avec une mise en service de la ligne aux alentours de 2020. D'ici, les voies peuvent prendre d'autres directions.    

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : EELV

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
627
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
33fred | 01/02/2013

Merci de ce retour. Puisque j'y suis, je n'avais pas relevé : Bordeaux - Toulouse, au mieux 2h05 de mémoire, et pas 1h40... Je ne connais pas les sources, mais si on pouvait mettre ce temps là, je pense que la LGV ne serait vraiment pas nécessaire, ni l’aménagement de la voie existante d'ailleurs ! Soyons (et soyez) aussi critiques envers tous, opposants comme ardents défenseurs, des deux côtés ils racontent des bêtises... Par exemple, A. Rousset qui parlait de 2h pour aller de Toulouse à Paris, ça marche en avion... ou en téléportation !

33fred | 31/01/2013

Contrairement à ce qui est dit dans l'article, il faut 1h05 pour aller d'Agen à Bordeaux (voyages-sncf.com). Pour l'avoir longtemps pris, le meilleur temps fut 1h02 il y a quelques années lorsque des trains Corail partaient tôt le matin. Merci de corriger, ces petites erreurs finissent par nous tromper aussi, nous lecteurs.

Webmestre | 31/01/2013

Nous avons effectué la modification. Julien devra trouver le train qui ne met que 50 minutes... Certains TGV peut être ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !