aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/05/16 : Concerts, spectacles de danse, bal sévillan et toro de fuego figurent, entre autres animations, au programme du festival Flamenco y feria qui se déroulera à Pau du vendredi 24 au dimanche 26 juin+ d'info

21/05/16 : Avec la commune d'Amorots, canton Pays de Bidache, le cap des 100 (sur 158) favorables à l'établissement public de coopération intercommunale unique du Pays basque, EPCI,(contre 33), a été franchi.Le préfet Durand peut en préparer l'arrêté le 31 mai.

19/05/16 : L'information a été dévoilée aujourd'hui jeudi: deux suicides ont été constatés à la Villa Chagrin, la prison de Bayonne. La première daterait du 8 mai et la seconde, il y a deux jours. Une enquête a été ouverte pour en connaître les circonstances.

17/05/16 : Après, s'être installé à l'hôtel Regina de Biarritz,les dix-sept joueurs en stage de l'équipe de Didier Deschamps sont allés s'oxygéner à Anglet, sa ville voisine, dans la foret de Chiberta où ils ont effectué une virée de une heure à VTT.

10/05/16 : Un accord ayant été trouvé avec la Région, le Département des Pyrénées-Atlantiques devrait participer à hauteur de 38,5 millions d'euros au financement de la déviation d'Oloron. Le Conseil départemental délibèrera sur ce dossier le 27 mai prochain.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/05/16 | Guy Estrade, élu président de la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Guy Estrade a été élu président de la Chambre d'agriculture, à la suite du décès brutal de Jean-Michel Anxolabéhère. Agé de 54 ans, il est le PDG de l'entreprise de découpe et de négoce de viande Vignasse et Donney, située à Lons. Il présidera la compagnie consulaire jusqu'en 2019, date des prochaines élections. Guy Estrade envisage de renforcer les actions de proximité et développer l'offre de services de la Chambre. Les vice-présidents sont JP Goity, Patrick Etchegaray, Maryvonne Lagaronne, Daniel Lartigue. Secrétaire : Evelyne Revel.

  • 23/05/16 | Pau : le salon Asphodèle met l'accent sur le bien-être

    Lire

    Gérer son stress, mesurer l'impact de nos émotions sur notre santé, vivre une grossesse au naturel... Tels sont quelques uns des domaines qui seront abordés à Pau lors du salon Asphodèle de printemps. Consacré aux produits bio, aux alternatives écologiques et à l'habitat sain, celui-ci sera organisé du vendredi 27 au dimanche 29 mai, au parc des expositions. Sa 3e édition, émaillée de conférences et d'animations, mettra l'accent sur le bien-être et l'équilibre, familial, social ou professionnel. Renseignements : www.salon-asphodele.com

  • 20/05/16 | L'abattoir de Mauléon autorisé à reprendre son activité

    Lire

    L'abattoir de Mauléon peut reprendre son activité. L'agrément accordé à cet établissement avait été suspendu par le préfet des Pyrénées-Atlantiques après la diffusion du Internet d'une vidéo dévoilant des maltraitances animales. Depuis, une inspection a permis de constater que l'abattoir est conforme "et que les exigences dans le domaine de la protection animale sont bien respectées". La suspension a donc été levée. Un contrôle des procédures sera effectué le jour de la réouverture. L'abattoir fera ensuite l'objet d'une "surveillance renforcée".

  • 19/05/16 | Uniagro invite Yves Bourdillon au salon de l'agriculture

    Lire

    C'est à un rendez vous inattendu mais prometteur que nous convie Uniagro d'Aquitaine ce samedi 21 mai à 14h30 ( hall 3 de la Foire): "les ingénieurs du vivant" ont invité l'un de leurs anciens qui avait bifurqué vers le journalisme Yves Bourdillon. Aujourd'hui reporter aux Echos et fin connaisseur de la géopolitique mondiale il publie aux éditions du Rocher un second roman qui s'inscrit dans la veine du premier. "Souriez, vous êtes ruinés" conte l'histoire de Frédéric Beaumont qui doit couvrir pour son journal les derniers moments de l'Etat providence dans un contexte qualifié de "semi-insurrectionnel".

  • 15/05/16 | La nuit européenne des musées à Périgueux, le 21 mai

    Lire

    Samedi 21 mai, les musées ouvriront leurs portes pour la 12e édition de la Nuit des Musées. Depuis douze ans, le public est invité à déambuler, une nuit d’un samedi de printemps, dans les musées, pour découvrir leurs collections mais aussi des concerts, des performances et participer à des animations. La Ville de Périgueux, avec Vesunna, site-musée gallo-romain et le Maap, musée d’art et archéologie du Périgord, participe à l’événement. Entrée libre. Plus d'infos: www.nuitdesmusees.culture.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | LGV Bordeaux-Espagne et Bordeaux-Toulouse : des alternatives exposées

30/01/2013 | Clément Rossignol (vice-président de la CUB), Bernard Péré (conseiller régional) et Bernard Faucon-Lambert (co-président d'ALTernative LGV) lors de la réunion-débat.

Clément Rossignol (EELV, vice-président de la CUB), Bernard Péré (conseiller régional) et Bernard Faucon-Lambert (co-président d'ALTernative LGV) ont écouté avec attention les différentes questions

Europe Ecologie Les Verts et ALTernative LGV sont clairs. Ils ne sont pas contre le TGV mais contre la LGV. Lors d'une réunion informative, le 28 janvier, dans une salle de l'Athénée municipal de Bordeaux, ils ont présenté des alternatives aux projets Bordeaux/Toulouse et Bordeaux/Espagne. Même si le tracé est déjà acté, les élus et autres membres d'associations espèrent malgré tout se faire entendre.

La réunion d'information a débuté par l'analyse comparative des options de modernisation des dessertes ferroviaires sur le tronçon Bordeaux-Toulouse réalisée par ALTernative LGV. L'objectif était d'évaluer la faisabilité d'une l'alternative à la Ligne Grande Vitesse Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest. Les membres de l'association se sont basés sur les travaux de deux cabinets d'études Robert Claraco et AC2I, mettant en exergue la sous-exploitation des lignes déjà existantes.
Des observations que Guillaume Pépy avaient relevé dès septembre 2010 : « Chaque jour, 9 clients sur 10 de la SNCF voyagent sur un autre train que le TGV. La SNCF, c’est 5 millions de voyageurs par jour, là-dessus le TGV n’en transporte que 300.000. » Le président de la SNCF sous-entendait qu'il fallait entretenir le parc actuel.
Bernard Faucon-Lambert, co-président d'ALTernative et élu de Nérac (Lot-et-Garonne) va dans ce sens « Nous combattons pour la rénovation de la ligne et nous ne lâcherons rien. Les études montrent en plus que ces travaux seraient un atout majeur. »

Un coût élevéQue ce soit pour la ligne LGV Bordeaux-Toulouse ou Bordeaux Espagne, les constats sont les mêmes. Du côté de l'environnement, le bruit et les nuisances vont entraîner la dévaluation des biens mais aussi une fracture du territoire ; la zone du Ciron dans le sud garonne et des terrains agricoles seront coupés en deux. Coups durs pour les exploitants. De plus, la consommation des trains à grande vitesse sont 1,6 fois supérieures à celle des trains classique. Cette augmentation va provoquer de surcroît la construction d'une centrale à énergie fossile.
Le coût de ces deux projets est considérable et en six ans il a déjà augmenté de 169 %. Il était estimé à la fin 2011 à 7,8 milliards d'euros et aujourd'hui on s'approcherait des 10 milliards. Rien que pour le Lot-et-Garonne, l'investissement est estimé à 146 millions d'euros, le double de sa fiscalité directe.

Une alternative proposée
L'association ALTernative LGV fait une autre proposition au projet de Ligne à Grande Vitesse. Elle souhaite supprimer les 120 passages à niveau existants et créer deux shunts (raccourcis) ; un à Port-Sainte-Marie et l'autre à Moissac. En prime, les temps de trajets seraient quasiment les mêmes. Aujourd'hui, il faut 65 minutes pour rallier Bordeaux à Agen ; avec la LGV, il faudra 37 minutes ; avec l'alternative 49 minutes ; en incluant le shunt il descend à 44 minutes. Concernant Bordeaux-Toulouse, aujourd'hui le temps de trajet s'élève à un peu plus de deux heures ; avec la LGV il passera à 1h05 ; avec l'alternative à 1h29, en incluant les shunts de Port-Sainte-Marie et Moissac à 1h18. En y incluant les deux arrêts à Agen et Montauban, aujourd'hui, le train met plus de 2h15 ; avec la LGV 1h19 ; avec l'alternative 1h36 et en incluant les deux shunts 1h25. Finalement seulement six minutes d'écart avec un investissement beaucoup plus faibles. Ces propositions semblent donc intéressantes.
Mais ces arguments seront-ils entendus ? Il semble difficile de faire machine arrière. Il y a plus d'un an, le 9 janvier 2012, le Comité de Pilotage du Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest s'était réuni pour choisir le tracé des deux nouvelles lignes. Toutefois, une enquête d'utilité publique est programmée pour la mi-2013. Enfin la déclaration d'utilité publique est prévue pour fin 2014. Le début des travaux se fera dans la foulée avec une mise en service de la ligne aux alentours de 2020. D'ici, les voies peuvent prendre d'autres directions.    

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : EELV

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
691
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
33fred | 01/02/2013

Merci de ce retour. Puisque j'y suis, je n'avais pas relevé : Bordeaux - Toulouse, au mieux 2h05 de mémoire, et pas 1h40... Je ne connais pas les sources, mais si on pouvait mettre ce temps là, je pense que la LGV ne serait vraiment pas nécessaire, ni l’aménagement de la voie existante d'ailleurs ! Soyons (et soyez) aussi critiques envers tous, opposants comme ardents défenseurs, des deux côtés ils racontent des bêtises... Par exemple, A. Rousset qui parlait de 2h pour aller de Toulouse à Paris, ça marche en avion... ou en téléportation !

33fred | 31/01/2013

Contrairement à ce qui est dit dans l'article, il faut 1h05 pour aller d'Agen à Bordeaux (voyages-sncf.com). Pour l'avoir longtemps pris, le meilleur temps fut 1h02 il y a quelques années lorsque des trains Corail partaient tôt le matin. Merci de corriger, ces petites erreurs finissent par nous tromper aussi, nous lecteurs.

Webmestre | 31/01/2013

Nous avons effectué la modification. Julien devra trouver le train qui ne met que 50 minutes... Certains TGV peut être ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !