aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Libourne veut surfer sur le tourisme fluvial

05/08/2015 | La Communauté d'Agglomération du Libournais veut faire des fleuves qui la traversent un atout pour son développement touristique

Libourne se retourne vers ses fleuves, l'Isle et la Dordogne, et le tourisme fluvial comme atouts pour son développement économique

De plus en plus de touristes goûtent les plaisirs des croisières fluviales. Or Libourne, au confluent de l'Isle et de la Dordogne, riche de son patrimoine médiéval, portuaire et vinicole a, en la matière, bien des cartes à jouer. D'autant que les touristes américains, allemands, et anglais à fort pouvoir d'achat qui pratiquent ce type de loisirs sont autant de vecteurs de développement économique. « Un enjeu économique fort et de création d'emplois qui fait de la politique touristique, et notamment du tourisme fluvial, une priorité pour la Communauté d'Agglomération du Libournais », explique Jean-Philippe Legal, son vice-président en charge du tourisme et Président de l'Office de tourisme intercommunal.

Desservie par un seul bateau en 2011, la bastide portuaire s’affirme peu à peu comme une escale incontournable. De mars à novembre, ce sont désormais six bateaux de cinq compagnies de croisière fluviale qui s’amarrent régulièrement au ponton de la ville rénové tout exprès en 2011. Et les prévisions sont exponentielles, ils étaient 17 000 croisiéristes en 2014, ils seront 25 000 en 2015 et 36 000 en 2016, selon le service des domaines publics de la ville.
« Mais une fois les bateaux à quai, il s’agit de retenir les passagers. En effet, beaucoup de ces compagnies arrivent à Libourne, mais ensuite emmènent directement leurs riches clients en bus jusqu’à Bergerac », regrette le vice-président. Or « il faut faire consommer et dépenser chez nous, sur place ». Une stratégie d’offre de produits touristiques est donc à l’œuvre pour séduire les croisiéristes et les sociétés qui les portent : balades en calèches, ou encore valorisation du marché libournais au cœur de la bastide. Haut en couleur, en saveurs et en accents du sud-ouest, il est typiquement représentatif de l’authenticité du « mode de vie à la française », dont les touristes du monde entier sont particulièrement friands.

« Diffuser la présence des touristes sur l’ensemble du territoire » A ces initiatives s’ajoute « un ambitieux projet d’aménagement urbain de la bastide et des quais ». Un projet à trois pieds, qui vise d’abord à recréer un centre-ville semi-piéton plus accueillant, et plus dynamique pour les commerces. Vient ensuite, l’aménagement d’une promenade douce et continue le long de la rive. L’idée ici est bien de mettre en valeur la belle confluence, mais aussi le port, la façade urbaine des chais situés en amont, ainsi que les cales à bateaux et anciens chemins de halage sur les berges naturelles. « A l’image de Bordeaux, Libourne veut se retourner vers le fleuve. Un tel projet urbain est un levier touristique fort » insiste Jean-Philippe Legal. Objectif de fin de travaux : 2019.
Enfin, un travail de structuration de l’offre est déjà enclenché avec les communes de la CALI, « pour diffuser la présence des touristes sur l’ensemble du territoire », ainsi qu’avec Bordeaux, « l’incontournable porte d’entrée touristique de la Gironde » qui le sera d’autant plus avec la future Cité des Civilisations du Vin. Celle-ci représente également un enjeu d’importance pour le Libournais : la mise en place d’une offre coordonnée d’itinérance oenotouristique... non exclusive d’une itinérance fluviale.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : s faric

Partager sur Facebook
Vu par vous
3387
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
alain renard | 24/08/2015

L'émission télévisée de jeudi dernier sur Antenne 2,éclaire singulièrement les retombées économiques potentielles du tourisme fluvial sur les territoires traversés, l'offre d'emploi et de rémunération des personnels embarqués. Mais aussi de l'abus d'image quant à la "gastronomie" servie à des réels amoureux de celle réelle de nos régions. J'ai éprouvé colère et honte en entendant un cousin québecois évoquer la qualité du veau de Challans, alors que le plat qui lui était servi (peut être savoureux!) était élaboré à partir d'une bête à l'origine bien autre. Notre paysage, notre patrimoine, la qualité de vie et des produits que l'on nous prête car outils de spéculation et de bénéfices off shore!

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !