Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/18 | Agen fête l’Europe avant l’heure !

    Lire

    Dans le cadre de la fête de l’Europe, la Maison de l’Europe 47, aidée de partenaires privés et collectivités, organise une scène ouverte le 28 avril, place du Président Wilson, de 14 h à 18 h, à Agen. Jeux pour enfants, stands d’infos, quiz Europe, danses, chants et musiques animeront la rue piétonne. Danseurs, musiciens, chanteurs… tous les artistes sont invités à participer à cette manifestation en s’inscrivant sur www.maisoneurope47.eu pour remplir un formulaire avant le 23 avril.

  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Libourne veut surfer sur le tourisme fluvial

05/08/2015 | La Communauté d'Agglomération du Libournais veut faire des fleuves qui la traversent un atout pour son développement touristique

Libourne se retourne vers ses fleuves, l'Isle et la Dordogne, et le tourisme fluvial comme atouts pour son développement économique

De plus en plus de touristes goûtent les plaisirs des croisières fluviales. Or Libourne, au confluent de l'Isle et de la Dordogne, riche de son patrimoine médiéval, portuaire et vinicole a, en la matière, bien des cartes à jouer. D'autant que les touristes américains, allemands, et anglais à fort pouvoir d'achat qui pratiquent ce type de loisirs sont autant de vecteurs de développement économique. « Un enjeu économique fort et de création d'emplois qui fait de la politique touristique, et notamment du tourisme fluvial, une priorité pour la Communauté d'Agglomération du Libournais », explique Jean-Philippe Legal, son vice-président en charge du tourisme et Président de l'Office de tourisme intercommunal.

Desservie par un seul bateau en 2011, la bastide portuaire s’affirme peu à peu comme une escale incontournable. De mars à novembre, ce sont désormais six bateaux de cinq compagnies de croisière fluviale qui s’amarrent régulièrement au ponton de la ville rénové tout exprès en 2011. Et les prévisions sont exponentielles, ils étaient 17 000 croisiéristes en 2014, ils seront 25 000 en 2015 et 36 000 en 2016, selon le service des domaines publics de la ville.
« Mais une fois les bateaux à quai, il s’agit de retenir les passagers. En effet, beaucoup de ces compagnies arrivent à Libourne, mais ensuite emmènent directement leurs riches clients en bus jusqu’à Bergerac », regrette le vice-président. Or « il faut faire consommer et dépenser chez nous, sur place ». Une stratégie d’offre de produits touristiques est donc à l’œuvre pour séduire les croisiéristes et les sociétés qui les portent : balades en calèches, ou encore valorisation du marché libournais au cœur de la bastide. Haut en couleur, en saveurs et en accents du sud-ouest, il est typiquement représentatif de l’authenticité du « mode de vie à la française », dont les touristes du monde entier sont particulièrement friands.

« Diffuser la présence des touristes sur l’ensemble du territoire » A ces initiatives s’ajoute « un ambitieux projet d’aménagement urbain de la bastide et des quais ». Un projet à trois pieds, qui vise d’abord à recréer un centre-ville semi-piéton plus accueillant, et plus dynamique pour les commerces. Vient ensuite, l’aménagement d’une promenade douce et continue le long de la rive. L’idée ici est bien de mettre en valeur la belle confluence, mais aussi le port, la façade urbaine des chais situés en amont, ainsi que les cales à bateaux et anciens chemins de halage sur les berges naturelles. « A l’image de Bordeaux, Libourne veut se retourner vers le fleuve. Un tel projet urbain est un levier touristique fort » insiste Jean-Philippe Legal. Objectif de fin de travaux : 2019.
Enfin, un travail de structuration de l’offre est déjà enclenché avec les communes de la CALI, « pour diffuser la présence des touristes sur l’ensemble du territoire », ainsi qu’avec Bordeaux, « l’incontournable porte d’entrée touristique de la Gironde » qui le sera d’autant plus avec la future Cité des Civilisations du Vin. Celle-ci représente également un enjeu d’importance pour le Libournais : la mise en place d’une offre coordonnée d’itinérance oenotouristique... non exclusive d’une itinérance fluviale.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : s faric

Partager sur Facebook
Vu par vous
5259
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
alain renard | 24/08/2015

L'émission télévisée de jeudi dernier sur Antenne 2,éclaire singulièrement les retombées économiques potentielles du tourisme fluvial sur les territoires traversés, l'offre d'emploi et de rémunération des personnels embarqués. Mais aussi de l'abus d'image quant à la "gastronomie" servie à des réels amoureux de celle réelle de nos régions. J'ai éprouvé colère et honte en entendant un cousin québecois évoquer la qualité du veau de Challans, alors que le plat qui lui était servi (peut être savoureux!) était élaboré à partir d'une bête à l'origine bien autre. Notre paysage, notre patrimoine, la qualité de vie et des produits que l'on nous prête car outils de spéculation et de bénéfices off shore!

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !