Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Maisons Sud Ouest France : les produits aquitains s’installent sur le territoire chinois

08/01/2013 | Un nouveau dispositif d’export innovant pour l’agroalimentaire aquitain à destination de la Chine a été présenté en présence des partenaires chinois.

Conférence de presse en présence de la délégation chinoise

Ce lundi 7 janvier, c’est sous le signe de la Chine que le Conseil régional d’Aquitaine a placé sa rentrée médiatique avec la présentation du dispositif Maison Sud Ouest France, actuellement en cours de création en Chine. Un dispositif qui s’adosse à la nouvelle bannière Sud ouest France lancé en février 2012 par les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, pour la promotion commune de leurs produits agroalimentaires régionaux. Avec ces Maisons, c’est la création d’un véritable réseau de distribution des produits sur le territoire chinois qui est visé. La première d’entre elles devrait ouvrir à Wuhan en juin 2013.

D’ici fin 2013, à Wuhan et dans la province de Hubei en Centre Chine, trois Maisons Sud ouest France devraient voir le jour, ainsi qu’une douzaine de leur déclinaison plus modeste baptisée  les «Comptoirs Sud ouest France». Deux types d’établissements destinés à  la promotion et à la vente des produits régionaux adhérents à la bannière Sud ouest France. Plus que de simples lieux de ventes, les Maisons et comptoirs Sud ouest France se placent comme un véritable concept de promotion des produits agréés Sud ouest France. En effet, ces établissements devront répondre à des cahiers des charges précis concernant leur agencement, design, procédures et services, le tout permettant de créer une véritable ambiance sud ouest, pour séduire au mieux les clients. En outre, ces maisons seront également un lieu de rendez-vous d’affaires, de présentation des produits d’Aquitaine, mais aussi de dégustation (bar à vin notamment), de restauration, ainsi que d’animations autour des produits en question. Au-delà de la commercialisation auprès des clients finaux, le dispositif se veut aussi être une vitrine des produits aquitains à destination d’éventuels importateurs chinois.

Investisseur chinoisAutant d’exigences auxquelles devra se plier l’investisseur chinois du projet: la société Golden Leaves, spécialisée dans la vente au détail, la restauration et l’hôtellerie. En effet, c’est cette filiale de China Tobbaco, qui a l’exclusivité, en ce qui concerne la province de Hubei, du développement des Maisons et Comptoirs Sud ouest France.
Là où une maison Sud ouest France, occupera un espace de 600 m2 pour un investissement d’environ 1,2 M€, selon Tao Gong, le Directeur général de Golden Leaves, les Comptoirs, davantage dédiés la vente au détail auprès des consommateurs chinois, auront une superficie d’environ 150m2, pour un investissement de 300 000€ par unité. « Ce sont des budgets globaux qui n’incluent pas les commandes des produits qui y seront présentés et vendus », précise-t-il.   

Préserver les margesSi le concept se veut séducteur pour un public chinois de plus en plus friand des produits français et du Sud ouest, vins de Bordeaux en tête, l’enjeu est  également important pour les producteurs qui voient ainsi leurs conditions d’exportation facilitées tout en préservant des marges intéressantes. En effet, outre la création d’une zone sous douane dédiée, l’ensemble du montage juridique et logistique de l’opération conçu par Chendi Partners, agence conseil de la Région sur ce dispositif, a été pensé en fonction de cet objectif.
Si dans un premier temps 70% des produits présentés en Chine seront des vins de Bordeaux et d’Aquitaine, notamment pour répondre à l’attente forte des chinois en la matière, l’offre devrait s’élargir au fil du temps. Pour l’heure, environ 250 produits se sont engagés sous la bannière Sud Ouest. D’ici la fin de l’année, d’autres Maisons et Comptoirs Sud Ouest doivent aussi s’ouvrir à Pékin et Chengsu, même si pour l’heure les partenaires chinois pour ces projets ne sont pas encore connus.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
771
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !