Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/07/18 | La métropole observe les étoiles

    Lire

    Si vous êtes un amateur de constellations, sachez qu'une nouvelle "Nuit des étoiles" se tiendra les 3, 4 et 5 août dans le cadre de l'été métropolitain entre la plaine des Biges (Saint-Médard), le parc des sports et de loisirs Colette-Besson (Martignas) et la forêt du Bourgailh (Pessac). De nombreuses animations sont au programme : observations, conférences d'astronomie, visite guidée du planétarium ou ballades nocturnes en forêt. Pour tout renseignement sur les horaires des différents rendez-vous, contactez l'association Ecosite du Bourgailh au 05 56 15 32 11.

  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Matthieu Wincker ou l'art des croquettes

05/10/2016 | Depuis 2014, ce chef d'entreprise tente de se faire sa place dans le marché de l'alimentation pour chien et chat. Il a implanté son entreprise à Agropole, en Lot-et-Garonne.

Lors de l'inauguration de l'entreprise. Matthieu Wincker (2ème en partant de la droite)

Matthieu Wincker, ce jeune quadragénaire dynamique, s'est lancé un véritable défi ! Faire de l'ombre aux quatre multinationales qui règnent en maître sur le marché de l'alimentation pour chien et chat. Son concept : produire des croquettes « de haute-qualité agro alimentaire » saines et équilibrées « à un prix incomparable » grâce à la vente directe de ses marques, Ultra Premium Direct en direction des particuliers et Natura Plus Ultra pour les professionnels, sans passer par des intermédiaires. Rencontre avec le dirigeant de Natura Plus Ultra Pet Food...

Aqui ! : Pourquoi vous lancer dans la commercialisation de produits alimentaires pour chien et chat ?
Matthieu Wincker :
J'ai toujours vécu avec un chien. Le monde des canins et des félins m'a toujours passionné. Aussi, je me suis très vite rendu compte que la nourriture ne satisfaisait ni l'animal ni le propriétaire de l'animal. La qualité nutritionnelle était médiocre et le prix exorbitant. Pourvu d'une solide expérience dans le monde commercial, je me suis alors donné comme objectif de révolutionner le marché des produits alimentaires pour chien et chat, détenu aujourd'hui par quatre poids lourds de la discipline.

@! : Quel constat avez-vous fait concernant les produits alimentaires de vos concurrents ?
M. W :
Le but de ces quatre multinationales est la rentabilité au détriment de la qualité de leurs produits et donc de la santé de l'animal. Des produits dont le coup s'avère élevé pour les consommateurs. Il faut compter en moyenne 70€ le paquet de 10kg de nourriture pour un chien de calibre normal. Cette alimentation possède beaucoup de céréales et très peu de viande, alors que les chiens et les chats sont carnivores... C'est le constat que j'ai fait sur le marché européen. Moins cher c'est possible !
@ ! : Que proposez-vous comme produits « pour révolutionner ce marché » ?
M. W :
En fait, je me suis inspiré du modèle américain où une entreprise a créé un nouveau marché sans céréales. La conséquence est immédiate sur le chien : il est en meilleure santé ! Donc je me suis dit qu'il fallait proposer aux propriétaires de chien et chat des produits de meilleure qualité et moins chers. Moins cher c'est possible, en proposant de la vente directe. Aujourd'hui, les distributeurs se font une marge conséquente. Moi je propose aux clients de faire une économie de 300 à 400€/an en leur livrant directement leur marchandise.

@ ! : Que proposez-vous comme produits ?
M. W :
Nous avons créé deux marques. Ultra Premium Direct en direction des particuliers et Natura Plus Ultra pour l'export et les professionnels tels que les éleveurs. Toutes nos croquettes sont sans céréales ou à faible teneur en céréales, sans OGM ni gluten. Ainsi, nous proposons 18 produits sous la marque Ultra Premium Direct en comptant les friandises – car les animaux aussi ont droit à des friandises – et une vingtaine de références pour les professionnels.

@ ! : Comment avez-vous élaboré vos produits ?
M. W :
La viande et le poisson sont et seront toujours les premiers ingrédients de nos croquettes. Nous avons une équipe de vétérinaires qui élaborent les recettes. Elles sont pensées dans le plus strict respect du régime alimentaire naturel de nos compagnons afin de couvrir l’ensemble de leurs besoins nutritionnels.

@! : Quelles sont les conséquences d'une bonne alimentation sur l'animal ?
M. W :
Certains de nos produits permettent de réduire l’accumulation de plaque dentaire, de maintenir ainsi des dents fortes et de renforcer les défenses immunitaires. D'autres de limiter les risques d'obésité et de diabète. D'autres encore de réduire les irritations et les démangeaisons. Bref, toutes nos croquettes ont pour but de maintenir en bonne santé l'animal en lui apportant les besoins nutritionnels nécessaires à son quotidien. L'Agropole : une aide et un accompagnement indispensables pour monter sa boîte!
@ ! Pourquoi implanter votre entreprise à Agropole ?
M. W :
En fait je suis très attaché à cette terre lot-et-garonnaise. Il est vrai que je ne suis pas du « coin ». J'ai fait mes études et débuté ma carrière à Paris. Mais entre 2003 et 2005 j'ai officié dans ce département en qualité de directeur commercial chez France Prune. Là, j'y ai découvert une qualité de vie exceptionnelle. Lorsque j'ai eu l'idée de monter cette entreprise, je me suis rapproché de Jean-Alain Mariotti (psdt CCI47) et de Gilles Recours (Directeur Agropole) qui m'ont accueilli les bras grands ouverts. Ils m'ont proposé un bureau pour commencer et m'ont accompagné dans les recherches de subventions. Une aide indispensable pour me lancer.

@ ! Vous avez débuté votre activité fin 2014. Aujourd'hui, comment se porte-t-elle ?
M. W :
Et bien notre chiffre d'affaires se montait à 240.000€ en 2014 qui ne fut pas une année pleine, pour atteindre 1.870.000€ en 2015. En 2016, nous tablons sur 3.300.000€. J'ai débuté mon activité dans un bureau de 9m2, aujourd'hui, nous sommes les premiers à nous implanter sur le site d'Agropole 3 dans un bâtiment flambant neuf ! Nous employons vingt salariés et possédons deux gammes de produits qui peuvent aller beaucoup plus loin. Ultra Premium Direct a un énorme potentiel et Natura Plus Ultra peut davantage se développer à l'export.

@ ! : Quels sont vos objectifs d'évolution ?
M. W :
D'ici 2019, nous souhaitons entièrement internaliser notre production qui est gérée aujourd'hui par notre sous-traitant. Du reste, nous avons une option d'achat sur le terrain mitoyen afin de s'étendre davantage. Nous avons pour objectif aussi d'atteindre un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros et de créer 20 emplois supplémentaires.
Pour obtenir des renseignements sur ces produits, une équipe de professionnels est à l'écoute du consommateur du lundi au vendredi de 9h à 17h au 05 64 25 03 08. http://www.ultrapremiumdirect.com/ http://www.naturaplusultra.com/

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Agropole

Partager sur Facebook
Vu par vous
5581
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !