aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

Humeurs d'été: ces temps de coupes sombres

En chemin vers le rendez vous chaque été renouvelé du festival du Périgord Noir, empruntant les routes délicieuses et ombragées qui longent la rive droite de l'Isle, je goûte à l'émotion de ces villages traversés qui s'accrochent non sans mal à la vie. A ces images d'élevage de coteaux qui, hélas, se font de plus en plus rares tant il faut de courage à ces exploitants en difficulté pour maintenir une agriculture affrontée à la vive concurrence d'une autre agriculture à grande échelle. Une manière d'agro-industrie où les fonds de pension font souvent une entrée fracassante et n'ont pas de problèmes, eux, pour acquérir des terres sans espoir de succession. Et ne soucient guère de cette belle mission, non écrite mais si précieuse de gardienne des paysages, celle que notre agriculture de proximité assume encore, là où elle tient le coup économiquement. Et je pense à ces jeunes, rencontrés ces derniers mois et semaines, qui souvent venus d'ailleurs, font le choix audacieux mais résolu d'embrasser l'agriculture et, se faisant, de faire plus que produire, d'aller à la rencontre de la société, de ses attentes d'authenticité, de partage, et donc de multiples saveurs. Ils ne craignent pas de vous dire: " Je ne vais pas pouvoir me sortir un salaire avant deux ans mais je sais que j'y arriverai." Je pense à eux, à Laura et Clément par exemple et j'ai envie de pousser un grand coup de gueule.


- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

  • 09/08/17 | En Lot-et-Garonne, un soutien aux entreprises en difficulté

    Lire

    Pour faire face aux complexités de leurs fonctions (difficultés organisationnelles ou économiques), les chefs d'entreprise peuvent être conseillés et aidés grâce au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) de Marmande - Villeneuve-sur-Lot. Ce service est gratuit et apporte un accompagnement personnalisé aux chefs d’entreprises, en l’absence de Tribunal de Commerce.

  • 04/08/17 | Annulation de 300 M€ de dotations de l’Etat aux collectivités locales. Pierre Camani réagit

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, sénateur et membre du groupe de travail sur les difficultés des Départements ruraux estime que cette annonce est « un nouveau coup dur. C'est une décision inattendue et incompréhensible, alors même que le Président de la république s’était montré rassurant envers les élus locaux lors du lancement de la Conférence nationale des Territoires. (…) Pour autant, ce mauvais signal envoyé aux collectivités locales n'entache pas ma détermination à poursuivre le combat. »

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Matthieu Wincker ou l'art des croquettes

05/10/2016 | Depuis 2014, ce chef d'entreprise tente de se faire sa place dans le marché de l'alimentation pour chien et chat. Il a implanté son entreprise à Agropole, en Lot-et-Garonne.

Lors de l'inauguration de l'entreprise. Matthieu Wincker (2ème en partant de la droite)

Matthieu Wincker, ce jeune quadragénaire dynamique, s'est lancé un véritable défi ! Faire de l'ombre aux quatre multinationales qui règnent en maître sur le marché de l'alimentation pour chien et chat. Son concept : produire des croquettes « de haute-qualité agro alimentaire » saines et équilibrées « à un prix incomparable » grâce à la vente directe de ses marques, Ultra Premium Direct en direction des particuliers et Natura Plus Ultra pour les professionnels, sans passer par des intermédiaires. Rencontre avec le dirigeant de Natura Plus Ultra Pet Food...

Aqui ! : Pourquoi vous lancer dans la commercialisation de produits alimentaires pour chien et chat ?
Matthieu Wincker :
J'ai toujours vécu avec un chien. Le monde des canins et des félins m'a toujours passionné. Aussi, je me suis très vite rendu compte que la nourriture ne satisfaisait ni l'animal ni le propriétaire de l'animal. La qualité nutritionnelle était médiocre et le prix exorbitant. Pourvu d'une solide expérience dans le monde commercial, je me suis alors donné comme objectif de révolutionner le marché des produits alimentaires pour chien et chat, détenu aujourd'hui par quatre poids lourds de la discipline.

@! : Quel constat avez-vous fait concernant les produits alimentaires de vos concurrents ?
M. W :
Le but de ces quatre multinationales est la rentabilité au détriment de la qualité de leurs produits et donc de la santé de l'animal. Des produits dont le coup s'avère élevé pour les consommateurs. Il faut compter en moyenne 70€ le paquet de 10kg de nourriture pour un chien de calibre normal. Cette alimentation possède beaucoup de céréales et très peu de viande, alors que les chiens et les chats sont carnivores... C'est le constat que j'ai fait sur le marché européen. Moins cher c'est possible !
@ ! : Que proposez-vous comme produits « pour révolutionner ce marché » ?
M. W :
En fait, je me suis inspiré du modèle américain où une entreprise a créé un nouveau marché sans céréales. La conséquence est immédiate sur le chien : il est en meilleure santé ! Donc je me suis dit qu'il fallait proposer aux propriétaires de chien et chat des produits de meilleure qualité et moins chers. Moins cher c'est possible, en proposant de la vente directe. Aujourd'hui, les distributeurs se font une marge conséquente. Moi je propose aux clients de faire une économie de 300 à 400€/an en leur livrant directement leur marchandise.

@ ! : Que proposez-vous comme produits ?
M. W :
Nous avons créé deux marques. Ultra Premium Direct en direction des particuliers et Natura Plus Ultra pour l'export et les professionnels tels que les éleveurs. Toutes nos croquettes sont sans céréales ou à faible teneur en céréales, sans OGM ni gluten. Ainsi, nous proposons 18 produits sous la marque Ultra Premium Direct en comptant les friandises – car les animaux aussi ont droit à des friandises – et une vingtaine de références pour les professionnels.

@ ! : Comment avez-vous élaboré vos produits ?
M. W :
La viande et le poisson sont et seront toujours les premiers ingrédients de nos croquettes. Nous avons une équipe de vétérinaires qui élaborent les recettes. Elles sont pensées dans le plus strict respect du régime alimentaire naturel de nos compagnons afin de couvrir l’ensemble de leurs besoins nutritionnels.

@! : Quelles sont les conséquences d'une bonne alimentation sur l'animal ?
M. W :
Certains de nos produits permettent de réduire l’accumulation de plaque dentaire, de maintenir ainsi des dents fortes et de renforcer les défenses immunitaires. D'autres de limiter les risques d'obésité et de diabète. D'autres encore de réduire les irritations et les démangeaisons. Bref, toutes nos croquettes ont pour but de maintenir en bonne santé l'animal en lui apportant les besoins nutritionnels nécessaires à son quotidien. L'Agropole : une aide et un accompagnement indispensables pour monter sa boîte!
@ ! Pourquoi implanter votre entreprise à Agropole ?
M. W :
En fait je suis très attaché à cette terre lot-et-garonnaise. Il est vrai que je ne suis pas du « coin ». J'ai fait mes études et débuté ma carrière à Paris. Mais entre 2003 et 2005 j'ai officié dans ce département en qualité de directeur commercial chez France Prune. Là, j'y ai découvert une qualité de vie exceptionnelle. Lorsque j'ai eu l'idée de monter cette entreprise, je me suis rapproché de Jean-Alain Mariotti (psdt CCI47) et de Gilles Recours (Directeur Agropole) qui m'ont accueilli les bras grands ouverts. Ils m'ont proposé un bureau pour commencer et m'ont accompagné dans les recherches de subventions. Une aide indispensable pour me lancer.

@ ! Vous avez débuté votre activité fin 2014. Aujourd'hui, comment se porte-t-elle ?
M. W :
Et bien notre chiffre d'affaires se montait à 240.000€ en 2014 qui ne fut pas une année pleine, pour atteindre 1.870.000€ en 2015. En 2016, nous tablons sur 3.300.000€. J'ai débuté mon activité dans un bureau de 9m2, aujourd'hui, nous sommes les premiers à nous implanter sur le site d'Agropole 3 dans un bâtiment flambant neuf ! Nous employons vingt salariés et possédons deux gammes de produits qui peuvent aller beaucoup plus loin. Ultra Premium Direct a un énorme potentiel et Natura Plus Ultra peut davantage se développer à l'export.

@ ! : Quels sont vos objectifs d'évolution ?
M. W :
D'ici 2019, nous souhaitons entièrement internaliser notre production qui est gérée aujourd'hui par notre sous-traitant. Du reste, nous avons une option d'achat sur le terrain mitoyen afin de s'étendre davantage. Nous avons pour objectif aussi d'atteindre un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros et de créer 20 emplois supplémentaires.
Pour obtenir des renseignements sur ces produits, une équipe de professionnels est à l'écoute du consommateur du lundi au vendredi de 9h à 17h au 05 64 25 03 08. http://www.ultrapremiumdirect.com/ http://www.naturaplusultra.com/

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Agropole

Partager sur Facebook
Vu par vous
4381
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !