Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Mésolia, la société aux 1000 logements par an

23/04/2015 | Mésolia, anciennement nommée "Maison Girondine", est aujourd'hui au deuxième rang des entreprises sociales pour l'habitat en Aquitaine.

En 2014, Mésolia a réalisé un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros

Une petite maison, et une feuille pour symboliser son engagement dans le développement durable. Tel est le nouveau visage de Mésolia, entreprise sociale pour l'habitat installée en Aquitaine depuis 1969. La société dont le chiffre d'affaire a bondi de plus de 30% en 2014 compte bien s'imposer comme un sérieux challenger de ses concurrents dans le Sud-Ouest. Sa récente acquisition d'un patrimoine immobilier à Toulouse compte bien faire passer le message. L'objectif de la société : construire 1000 logements sociaux par an.

Alors que les projets de logements sociaux sont en train de fleurir un peu partout dans la Métropole bordelaise, une entreprise locale compte bien faire s'imposer dans le paysage local dans les années à venir. "Nous sommes en train d'écrire une page historique importante", confie Emmanuel Picard, directeur général de Mésolia, cette société qui emploie aujourd'hui près de 220 personnes. Anciennement créée sous le nom de "Maison Girondine" en 1969, la société a fait pas mal de chemin depuis. En 2014, elle pouvait s'ennorgueuillir d'un chiffre d'affaire galopant : 80 millions d'euros, contre 61 millions en 2013, soit un bon de plus de 30%, "même si le secteur est assez fortement concurrentiel". En 2014, pour pouvoir faire face aux géants de l'immobilier, la maison mère de Mésolia, le groupe TG, a fusionné ses 3 organismes aquitaines : Mésolia, Soliance à Libourne) et Périgordia à Bergerac. En tout, la nouvelle société qui a gardé le nom de Mésolia, possède un parc d'environ 15 000 logements. 

Des projets multiples Au début du mois d'avril, Mésolia est même sortie des terres d'Aquitaine pour s'implanter en Midi-Pyrénées, via l'acquisition d'un patrimoine immobilier de plus de 1300 logements et 150 autres en cours de construction, qui appartenaient à la SGHE Midi-Pyrénées. "Le tout sans casse sociale", précise le directeur général. "Notre objectif pour les années à venir est clair : c'est la construction de 1000 logements par an dont les deux tiers à Bordeaux et le tiers restant sur Toulouse". Parrallèlement, Mésolia va poursuivre son développement à Libourne, Bergerac et Arcachon à raison d'une trentaine de logements pour chacune des trois villes. Parmi ces fameux "1000 logements", 800 seront des logements sociaux et les 200 restants seront en accession sociale à la propriété.

En plus de ces projets, Mésolia participe à quelques chantiers emblématiques de Bordeaux. On peut citer notamment 617 logements à Gradignan (la société s'est occupé de l'aménagement et de la construction et fait appel à des promoteurs privés), 418 logements au sein de l'écoquartier Ginko (418 logements dont 318 en location et 97 en accession sociale) et deux autres projets dont 90 logements sur les quais de Brazza (un projet de logement "participatif" avait déjà fait parler de lui il y a quelques semaines au sein de ce futur quartier) et 200 autres sur le quartier Belvédère. "Notre société s'est reconfigurée. Il fallait atteindre une taille minimum pour être crédibles, or nous avions peut-être une bonne réputation, mais nous n'avions pas celle de pouvoir répondre favorablement sur des grands projets" se souvient Emmanuel Picard, en poste depuis trois ans. 

Investissement et développement durableMésolia compte aussi prochainement se positionner dans d'autres marchés plus "nichés" comme la construction d'une future résidence sociale à Bordeaux composé d'une petite vingtaine de logements qui seront gérés par une association, un travail en cours qui ciblera les personnes âgées non dépendantes pour construire des logements adaptés (sans forcément passer par la domotique) sur le modèle des "villages bleus". La société a également un projet de logement "participatif" qui sera proposé à la location (contrairement aux projets actuels, plutôt destinés à l'accession à la propriété) et compte nouer un partenariat prochain avec une société du Pays-Basque, le tout pour un investissement annuel qui était évalué à 11,5 millions d'euros en 2014 dans la rénovation de son patrimoine.

Mésolia, comme l'a confirmé son directeur, a aussi des ambitions fortes sur le développement durable et la réhabilitation d'anciens logements : elle est entre autres derrière celle de la Résidence Verlaine, à Cenon, qui compte également au sein de ses nouveaux bâtiments une ferme photovoltaïque de 1500 mètres carrés. L'entreprise a d'ailleurs éllaboré une charte développement durable, qui s'attache à la gestion durable de l'eau, des déchets ou encore la qualité de l'air intérieur. "Ce qui nous différencie, c'est sans doute notre réactivité, nous sommes capable de prendre position très vite et de modifier nos projets en fonction des demandes". Le logement social, s'il a des vertues éthiques importantes, est aussi une manne financière majeure et un business en plein boom. En 2013, c'est plus de 900 millions d'euros qui ont été investits dans ce type d'habitat rien qu'en Gironde. Le secteur du logement social dans le département représentait déjà 9500 emplois directs, et près de 800 commerces et locaux d'activités gérés, soit une surface totale de plus de 70 000 mètres carrés. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : mésolia

Partager sur Facebook
Vu par vous
11754
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !