aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Mésolia, la société aux 1000 logements par an

23/04/2015 | Mésolia, anciennement nommée "Maison Girondine", est aujourd'hui au deuxième rang des entreprises sociales pour l'habitat en Aquitaine.

En 2014, Mésolia a réalisé un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros

Une petite maison, et une feuille pour symboliser son engagement dans le développement durable. Tel est le nouveau visage de Mésolia, entreprise sociale pour l'habitat installée en Aquitaine depuis 1969. La société dont le chiffre d'affaire a bondi de plus de 30% en 2014 compte bien s'imposer comme un sérieux challenger de ses concurrents dans le Sud-Ouest. Sa récente acquisition d'un patrimoine immobilier à Toulouse compte bien faire passer le message. L'objectif de la société : construire 1000 logements sociaux par an.

Alors que les projets de logements sociaux sont en train de fleurir un peu partout dans la Métropole bordelaise, une entreprise locale compte bien faire s'imposer dans le paysage local dans les années à venir. "Nous sommes en train d'écrire une page historique importante", confie Emmanuel Picard, directeur général de Mésolia, cette société qui emploie aujourd'hui près de 220 personnes. Anciennement créée sous le nom de "Maison Girondine" en 1969, la société a fait pas mal de chemin depuis. En 2014, elle pouvait s'ennorgueuillir d'un chiffre d'affaire galopant : 80 millions d'euros, contre 61 millions en 2013, soit un bon de plus de 30%, "même si le secteur est assez fortement concurrentiel". En 2014, pour pouvoir faire face aux géants de l'immobilier, la maison mère de Mésolia, le groupe TG, a fusionné ses 3 organismes aquitaines : Mésolia, Soliance à Libourne) et Périgordia à Bergerac. En tout, la nouvelle société qui a gardé le nom de Mésolia, possède un parc d'environ 15 000 logements. 

Des projets multiples Au début du mois d'avril, Mésolia est même sortie des terres d'Aquitaine pour s'implanter en Midi-Pyrénées, via l'acquisition d'un patrimoine immobilier de plus de 1300 logements et 150 autres en cours de construction, qui appartenaient à la SGHE Midi-Pyrénées. "Le tout sans casse sociale", précise le directeur général. "Notre objectif pour les années à venir est clair : c'est la construction de 1000 logements par an dont les deux tiers à Bordeaux et le tiers restant sur Toulouse". Parrallèlement, Mésolia va poursuivre son développement à Libourne, Bergerac et Arcachon à raison d'une trentaine de logements pour chacune des trois villes. Parmi ces fameux "1000 logements", 800 seront des logements sociaux et les 200 restants seront en accession sociale à la propriété.

En plus de ces projets, Mésolia participe à quelques chantiers emblématiques de Bordeaux. On peut citer notamment 617 logements à Gradignan (la société s'est occupé de l'aménagement et de la construction et fait appel à des promoteurs privés), 418 logements au sein de l'écoquartier Ginko (418 logements dont 318 en location et 97 en accession sociale) et deux autres projets dont 90 logements sur les quais de Brazza (un projet de logement "participatif" avait déjà fait parler de lui il y a quelques semaines au sein de ce futur quartier) et 200 autres sur le quartier Belvédère. "Notre société s'est reconfigurée. Il fallait atteindre une taille minimum pour être crédibles, or nous avions peut-être une bonne réputation, mais nous n'avions pas celle de pouvoir répondre favorablement sur des grands projets" se souvient Emmanuel Picard, en poste depuis trois ans. 

Investissement et développement durableMésolia compte aussi prochainement se positionner dans d'autres marchés plus "nichés" comme la construction d'une future résidence sociale à Bordeaux composé d'une petite vingtaine de logements qui seront gérés par une association, un travail en cours qui ciblera les personnes âgées non dépendantes pour construire des logements adaptés (sans forcément passer par la domotique) sur le modèle des "villages bleus". La société a également un projet de logement "participatif" qui sera proposé à la location (contrairement aux projets actuels, plutôt destinés à l'accession à la propriété) et compte nouer un partenariat prochain avec une société du Pays-Basque, le tout pour un investissement annuel qui était évalué à 11,5 millions d'euros en 2014 dans la rénovation de son patrimoine.

Mésolia, comme l'a confirmé son directeur, a aussi des ambitions fortes sur le développement durable et la réhabilitation d'anciens logements : elle est entre autres derrière celle de la Résidence Verlaine, à Cenon, qui compte également au sein de ses nouveaux bâtiments une ferme photovoltaïque de 1500 mètres carrés. L'entreprise a d'ailleurs éllaboré une charte développement durable, qui s'attache à la gestion durable de l'eau, des déchets ou encore la qualité de l'air intérieur. "Ce qui nous différencie, c'est sans doute notre réactivité, nous sommes capable de prendre position très vite et de modifier nos projets en fonction des demandes". Le logement social, s'il a des vertues éthiques importantes, est aussi une manne financière majeure et un business en plein boom. En 2013, c'est plus de 900 millions d'euros qui ont été investits dans ce type d'habitat rien qu'en Gironde. Le secteur du logement social dans le département représentait déjà 9500 emplois directs, et près de 800 commerces et locaux d'activités gérés, soit une surface totale de plus de 70 000 mètres carrés. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : mésolia

Partager sur Facebook
Vu par vous
9438
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !