Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/08/19 : En Dordogne, la Chambre de Métiers et de l'artisanat sera exceptionnellement fermée le vendredi 16 août. Les agents seront de retour dès le 19 août au matin.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Nouveau nom pour Accueil Négoce : « Partedis » fait l'union

08/02/2017 | Cobatri, Mafart, Techdis, Le Touze, Douet, SMI.... les 12 enseignes du groupe Accueil Négoce basé à Bordeaux, se réunissent sous un même nom: Partedis

Frédéric Colly, Directeur général et Jean-Pierre Campech, Président de Partedis

Jusque-là, le Groupe Accueil Négoce c'était sur l'ensemble du territoire grand sud ouest et centre de la France, un panel de 12 enseignes de distribution réparties autour de deux grands métiers que sont le « chauffage-sanitaire-plomberie » et le « bois-matériaux ». L'entreprise aux 860 salariés, qui a vu passer près d'une décennie de crise dans le secteur du bâtiment, constate aujourd'hui que le secteur reprend peu à peu des couleurs. L'occasion selon son Président Jean-Pierre Campech et son Directeur général Frédéric Colly, de réunir à partir de ce mois de février, toutes ces marques sous un seul et même nom, Partedis. Avec 103 agences en France, le Groupe, lui-même rebaptisé du nouveau nom, va devenir un incontournable dans le paysage.

C'est « un nouveau tournant », pour l'ETI bordelaise affirme son Président Jean-Pierre Campech. « Nouveau » car il rappelle que la création d' « Accueil Négoce » en 2005 était déjà le signe d'une volonté de visibilité et structuration des deux métiers qui l'occupe aujourd'hui en une seule entreprise de distribution, à l'intérieur d'un groupe familial aux d'activités bien plus diversifiés. Une structuration qui avait aussi pour but de faciliter une croissance extérieure par le rachat d'entreprises semblables dans le secteur géographique du grand ouest. Une stratégie gagnante puisque « le développement a été constant avec un peu plus d'opportunités dans les métiers du chauffage et sanitaire que dans ceux du bois et construction », souligne Jean-Pierre Campech.
Avec pour principaux interlocuteurs les professionnels du bâtiment, Accueil Négoce, est devenu l'un des premiers réseaux indépendants de distribution dans ces deux activités, avec notamment une belle place de n°2 au niveau national sur la distribution de pièces détachées pour le chauffage et la climatisation. Mais désormais avec 12 enseignes (déclinées en 103 agences commerciales), l'entreprise au chiffre d'affaires de 250 M€ « manquait de lisibilité », admet volontiers le Président. Un manque de lisibilité tant par rapport aux clients, « répartis un peu partout sur le territoire » mais aussi en interne : « avoir 12 enseignes, ça n'est pas un élément facilitateur en termes de dialogue et de management », ajoute-il.

Visibilité externe, cohésion interne

Un manque de lisibilité ajouté « d'une part aux mutations du marché qui ont été amenées par la crise de 2009, et d'autre part à la révolution digitale, qui nous impose de revoir durablement nos modes de distribution », ajoute Frédéric Colly. « Crise et numérique sont deux éléments qui ont modifié le comportement de nos clients : ils sont en attente de réactivité et de souplesse, évitent les stocks et préfèrent être livrés chez eux ou sur chantier, plutôt que venir en magasin afin de pouvoir passer plus de temps à travailler auprès de leurs clients ou sur les chantiers », complète-t-il. Autre problématique aussi sur la communication : gérer 12 sites internet et imprimer 12 catalogues de produits différents, « ça coûte cher et c'est compliqué ». Désormais, c'est donc la nouvelle marque Partedis qui va prendre la suite des 12 enseignes. En tant que marque ombrelle du groupe, elle va se décliner par métiers : « Partedis Chauffage Sanitaire, Partedis Carrelage & bains, Paterdis express, Paterdis Fabrication Bois, etc... » Une mise en place programmée du 4 au 24 février sur l'ensemble des magasins du territoire pour un budget total de 800 000€, "pris sur l'enveloppe annuelle des investissements" de l'ETI, précise le directeur. Pas de sur-investissements donc, mais « des arbitrages ». D'autant que « le retour sur investissement est attendus à 2 ans, car sur certains aspects c'est une division par 12 des budgets.. tout en permettant une notoriété commerciale plus forte », ajoute Frédéric Colly.
Mais au-delà de la visibilité externe attendue, la bonne surprise pour les dirigeants a été l'accueil bienveillant de la nouvelle par les collaborateurs du groupe, satisfaits de se voir rassembler sous une entité commune. La cohésion interne est donc déjà en marche. En terme de recrutement (entre vingt et trente créations d'emplois nettes par an) aussi « les choses seront plus simples avec une seule marque, au lieu de 12 », glisse le directeur général.

Quant à sa clientèle de particuliers, qui porte 15% du chiffre d'affaires, le groupe conserve son site marchand « M ta Maison ». L'idée ici est de « ramener les clients dans nos magasins et salles d'exposition, et de les mettre en lien avec des artisans ». Une stratégie que les dirigeants comptent d'ailleurs encore développer, avec l'objectif de passer de 15 à 20% du chiffre d'affaires dans les 5 ans.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Partedis

Partager sur Facebook
Vu par vous
6751
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !