Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/03/21 | Charente-Maritime : 3 jours de forum sur le droit des femmes

    Lire

    À l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le Département 17 organise du 8 au 10 mars, un forum dédié à l'égalité entre les femmes et les hommes. Avec, lundi, une matinée d'échanges et de témoignages sur l'égalité femmes/hommes, en présence d'Élisabeth Morin-Chartier, ex députée européenne. Mardi, "l'égalité professionnelle, un état des lieux contrasté". Mercredi, "Filles et garçons, cassons les clichés". Ces visio-conférences se dérouleront sur le site du Département.

  • 05/03/21 | Paskal Indo réélu président du Conseil de développement du Pays basque

    Lire

    Paskal Indo a été réélu par ses pairs à la présidence du Conseil de développement du Pays basque. Le CDPB a approuvé également son bilan 2020 et débattu autour de son Projet 2021-2023 qui fixe les orientations stratégiques que la société civile souhaite donner au développement futur du territoire. Un document qui guidera l’action du Conseil pour les prochains mois dans ses contributions et son partenariat auprès de la Communauté d'agglomération du Pays basque et des autres acteurs publics.

  • 05/03/21 | Charente-Maritime : LPO et NE17 main dans la main pour la nuit de la chouette

    Lire

    La Ligue de Protection des Oiseaux de Charente-Maritime et Nature Environnement 17 organisent une soirée en visio-conférence, à l'occasion de la nuit de la chouette le 6 mars, dès 18h. Ce sera l'occasion d'échanger avec des spécialistes de l'animal, participer à des jeux, visionner des vidéos et des photos, pour mieux connaître le bête. Inscription: https://urlz.fr/eZyp NE17 propose une sortie découvertes à la Réserve Naturelle Régionale de la Massonne, à 9h. Contact: sandra.laborde@ne17.fr

  • 05/03/21 | Un podcast sur les femmes

    Lire

    Le 8 mars, à l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes, la Maison de l’Europe du Lot-et-Garonne lance son podcast sur Spotify et Anchor « StéréoFemmes ». Disponible un lundi sur deux à 12h, il partagera des témoignages sur les femmes dans nos sociétés que ce soit au travail, dans la famille, dans le couple, à la télévision... dans le but de briser les stéréotypes.

  • 05/03/21 | Covid-19: des restrictions sur la vente et la consommation d'alcool

    Lire

    Le préfet a prononcé le 1er mars la fermeture administrative pour une durée d’une semaine de deux débits de boissons rochelais suite au constat de rassemblements répétés à proximité immédiate de ces établissements pratiquant la vente à emporter. En concertation avec la ville de La Rochelle, le préfet a interdit, par arrêté du 4 mars, la vente à emporter de boissons alcoolisées sur les quais Duperré et Valin du samedi 6 mars au dimanche 21 mars 2021 inclus. A Bordeaux de 11h à 18h, il est interdit de consommer de l'alcool sur la voie publique dans le centre-ville et dans les parcs et jardins de la ville depuis le 4 mars.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Oenotourisme : Bordeaux veut renforcer son monopole

20/04/2015 | L'office de tourisme de Bordeaux a présenté ce vendredi l'ensemble des nouveautés en matière d'oenotourisme pour la saison 2015. Quelques surprises au menu.

L'office de tourisme s'évertue à présenter entre cinq et six nouveautés chaque année

L'office de tourisme bordelais continue de miser sur le tourisme du vin. Pour la saison 2015, l'OT a prévu de consolider son offre composée d'une soixantaine de visites et d'activités autour de l'oenotourisme, et propose une poignée de nouveautés. Parmi elles, une "route des bars à vins" à Bordeaux, une "Bordeaux expérience" centrée sur les vignobles de la Métropole et même une dégustation et une sensibilisation auprès des enfants. Le troisième secteur d'exportation de France compte bien s'imposer auprès des clients étrangers.

Américains, chinois, australiens... Selon Sophie Gaillard, responsable du secteur "oenotourisme" à l'Office de Tourisme de Bordeaux, "entre 80 et 90% des visites de nos circuits sont réalisées par des étrangers". Ce n'est un secret pour personne, le tourisme du vin est en pleine expansion. Dans son nouveau guide, "Wine Tours 2015", c'est près d'une soixantaine de circuits et d'offres qui sont déjà disponibles, et le petit logo "European Best Destination 2015" est déjà un vecteur de fierté pour les responsables du tourisme bordelais. "Le secteur est riche, c'est une vitrine mais prétexte à faire découvrir d'autres choses comme la gastronomie, la navigation, l'art et même la Métropole. L'oenotourisme reste la locomotive du tourisme bordelais", confie Nicolas Martin, directeur de l'Office de Tourisme de Bordeaux. Pour Stéphane Delaux, le président, c'est pourtant une "locomotive" assez récente : "En 2001, on avait la sensation d'avoir du retard par rapport à d'autres régions viticoles en matière de tourisme (Etats-Unis, Italie, ect), mais nous sentions que nous étions la région au plus fort potentiel. Nous avons beaucoup avancé en 15 ans. On a accordé une place plus importante à l'offre de sociétés privées. Sur la programmation des activités, leur visite a augmenté de 33% et leur chiffre d'affaires de 44%", affirme-t-il. "La dynamique de la filière s'est mise en route". 

Les nouveautés 2015 Alors que les responsables affirment que les hôteliers constatent "un allongement de la durée du séjour" et qu'environ 10% du tourisme viticole passe par des agences, l'offre vise toujours à s'élargir pour acceuillir les clients, principalement étrangers, qui se bousculent essentiellement entre mai et octobre. Ainsi, "Bordeaux Expérience", selon Sophie Gaillard, se présentera comme "une association des vignobles urbains, dans l'idée d'un circuit express, une visite panoramique de Bordeaux en une mâtinée, comme ce qui se crée en ce moment sur les bateaux de croisière". Un objectif métropolitain, puisque le circuit passera notamment par Blanquefort, Pessac, Villenave d'Ornon ou Saint-Vincent de Paul. Il sera organisé tous les jeudis entre 9h15 et 13 heures entre le 7 mai et le 29 octobre et tous les mardis du 7 juillet au 8 septembre au pris de 65 euros. Autre nouveauté une "route des bars à vins" : quatorze établissement bordelais ont été sélectionnés en centre ville et aux alentours (Mérignac, Gradignan Talence) pour participer à ce "tour des bars" et promouvoir le patrimoine à Bordeaux. Dès le 21 mai, plusieurs châteaux ouvriront leurs portes et proposeront une ballade entre dégustations, oeuvres d'art et cuisine, notamment via un déjeuner au Relais Châteaux Cordeillan Bages dirigé par Jean-Luc Rochas, chef girondin doublement étoilé au guide Michelin. Si vous êtes plus réceptifs à la "gastronomie terroir", la journée gourmande organisée à Cadillac passera par le marché, les fourneaux et la dégustation accompagnée de vins locaux, suivi d'une visite en plein coeur d'une propriété viticole, organisés tous les samedis entre juin et septembre. Enfin, dernière nouveauté assez originale : une visite de deux châteaux destinées aux familles, qui propose de faire une dégustation avec les enfants. "C'est une visite de vignoble avec des enfants pour les sensibiliser à cette culture locale du vin, le tout avec un aspect ludique", confie Nicolas Martin. 

Une offre accessible ? Dans le même temps, le marché haut de gamme progresse, avec certains repas dans des domaines qui peuvent monter jusqu'à 150 euros, mais "l'office de tourisme a toujours à coeur de maintenir une offre variée, avec par exemple un circuit de visite de deux châteaux pour un peu moins de 30 euros, qui existe depuis 15 ans". "Bien sûr, nous travaillons aussi sur la clientèle haut de gamme, c'est dû à la grande majorité de clients étrangers qui cherchent des produits de grande qualité, mais on essaye de garder l'offre sur tous les territoires, sinon nous aurions une concentration très forte de la demande sur des châteaux rares avec uniquement des prix élevés, et ce n'est pas ce que nous souhaitons". Selon l'office, le fameux label "European Best Destination" obtenu par Bordeaux il y a quelques semaines reste un atout au long cours pour promouvoir ces initiatives : "il renforce évidemment la visibilité et la crédibilité de Bordeaux en tant que grande destination touristique. Personne n'aurait parié là dessus il y a vingt ans, c'est une bascule concrète de l'image de la ville", commente le Président de l'Office de Tourisme de Bordeaux. "L'impact se fera sur plusieurs années" selon Nicolas Martin, "c'est un élément parmi d'autres comme FrenchTech, le TGV, ect". Entre sept et deux cent euros, l'offre oenotouristique en plein boom promet encore une belle progression pour la saison 2015. Et ce n'est pas l'application mobile "Bordeaux Wine Trip" qui dira le contraire ! 

L'info pratique : pour retrouver toutes les excursions proposées par l'office de tourisme de Bordeaux, rendez vous à cette adresse.  

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
15840
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
VINOTRIP | 28/04/2015

Bordeaux a réussi le pari de l'oenotourisme pour tous. L'offre y est accessible, variée, et l'accueil toujours de grande qualité, quelque soit le Château ou domaine viticole. Nos clients reviennent toujours ravis d'un séjour oenologique dans le vignoble Bordelais.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !