Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/09/21 : L'Agglo de Pau vient de se voir remettre par l'ADEME et le Ministère de la transition énergétique le Label, encore expérimental, Economie circulaire. Attribué pour 4 ans, il mesure les avancées et orientations des actions de la collectivité en la matière

27/09/21 : Mascaret, le festival occitan de Bordeaux et de la Gironde se lance ce 25 septembre à Bordeaux, avec la projection de deux documentaires de Patric La Vau sur notamment la fondation de l’occitanisme moderne. 20 rdv à découvrir jusqu'au 14 novembre ! Plus d

27/09/21 : Le 17 septembre, Lionel Niedzwiecki a été nommé directeur général du Festival Arte Flamenco dont les missions seront notamment de contribuer au développement territorial d’Arte Flamenco, de soutenir la création et l’émergence de nouveaux talents.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/21 | Coquelicontes en Creuse et en Corrèze

    Lire

    La 24ème édition du festival Coquelicontes se déroulera du 28 septembre au 10 octobre. Itinérant entre la Creuse et la Corrèze, ce sont près de 74 rendez-vous dans 57 communes qui attendent les spectateurs. Au programme : des balades, des goûters ou encore des veillées autour du conte. L'inauguration se fera le 28 septembre à 20h à la Cité de la Tapisserie d'Aubusson avec le spectacle « Chroniques des bouts du monde » de Kwal. Programme

  • 27/09/21 | Une soirée pour découvrir la Jeune Chambre Economique

    Lire

    Le 28 septembre à 19h30, la Fédération des Jeunes Chambres Economiques de Nouvelle-Aquitaine organise une soirée de présentation de l'association à destination des jeunes de 18 à 40 ans. A Agen, Bergerac, Bordeaux et Niort, la soirée se fera en présentielle mais elle aura également lieu en version dématérialisée. Billetterie et inscription

  • 27/09/21 | Girl's day à Bressuire (79)

    Lire

    Dans le cadre du plan « 1jeune, 1solution » et à l'occasion de la journée de la mixité dans l'emploi, la maison de l'emploi du Bocage dans les Deux-Sèvres, en partenariat avec la SNCF, organise mardi 28 septembre un « Girl's day : journée de la mixité ». Lors de cette journée, toutes les femmes sont invitées à la Cité de la Jeunesse et des Métiers pour découvrir les métiers de la SNCF notamment techniques, souvent considérés comme des métiers « masculins ».

  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Pauljac : la chaussure qui révolutionne la vente à distance

09/04/2021 | La marque bordelaise de chaussures pour hommes Pauljac a été lancée par Katia Rabusseau en 2018.

1

Quand vous êtes confinés et que votre secteur d’activité est « non-essentiel », il faut s’adapter. C’est ce qu’a fait Pauljac, la jeune marque bordelaise de chaussures pour homme en lançant, lors du second confinement, ses « live shopping » pour commercialiser son produit. Pionnière de ce procédé de vente en France, la marque voit plus grand et compte même structurer une filière. On en parle avec Katia Rabusseau, fondatrice de Pauljac

« Il y aura un avant-après 2020 pour nous », pleine d’enthousiasme, Katia Rabusseau revient sur cette année charnière. En 2018, elle a lancé sa marque de chaussures pour hommes, Pauljac, à Bordeaux, après un passage chez plusieurs grands noms de la mode – Rykiel, Céline et J.M. Weston. « Quand j’étais chez J.M Weston, il m’est arrivé régulièrement d’avoir des clients qui me demandaient si on avait des chaussures confort pour rester à la maison, c’est de là qu’est parti Pauljac », raconte l’entrepreneure. La marque bordelaise commercialise depuis un mix entre le chausson et la chaussure, l’espadrille et le mocassin.

« Audace »

En octobre 2020, pile deux ans après le lancement de la marque, Pauljac change de braqué. À cette période, la France est confinée pour la deuxième fois. Les magasins de mode ferment, à nouveau. Jusqu’à maintenant, Pauljac est uniquement présente dans le milieu hôtelier et les concepts stores. Un téléphone, un trépied et « beaucoup d’audace » ont chamboulé la jeune marque, qui se lance dès le mois d’octobre dans le ‘live shopping’, un genre de télé-achat sur les réseaux sociaux. « C’est un concept de vente à distance qui existe peu en France, quelques groupes commencent à s’y mettre, alors que c’est un phénomène en Chine », précise Katia Rabusseau. La créatrice de Pauljac rassure ceux qui voudraient s’y mettre : « le pari n’est pas si risqué, cela demande juste du temps».

Capture d'écran d'un live de Katia Rabusseau (Pauljac)Un des lives shopping de Pauljac, animé par Katia Rabusseau. ©KR


La marque s’adresse donc chaque semaine à ses clients, les conseille, leur explique ou donne des exemples sur comment et où porter cette chaussure. « Vendre en magasin et sur internet sont deux métiers différents : il faut parler seule pendant une heure, mais finalement, on ne peut pas essayer quand on achète sur internet, la vidéo aide beaucoup en ce sens », ajoute la bordelaise. Les live shopping de Pauljac sont organisés chaque jeudi sur les réseaux sociaux. Katia Rabusseau propose également des rendez-vous individuels, pour être au plus près de sa communauté. « Je crée un lien directement avec mes clients, dans une période où on est quasi-constamment chez soi, c’est très important », affirme l’entrepreneure.

Structurer une filière

Délaisser le BtoB pour aller directement chez le consommateur final a payé rapidement pour Pauljac. « La nécessité d’être bien chez soi nous a fait changer de dimension, nous avons doublé notre chiffre d’affaires depuis le lancement des live-shopping », sourit Katia Rabusseau. Outre la notoriété qu’apportent les sessions de vente et le bouche à oreille, l’entreprise affiche un taux de transformation (personnes achetant pendant le live) avoisinant parfois les 60%. Le succès lié à cette technique de vente, Pauljac le met à contribution d’autres commerçants. « Nous avons été approchés par des commerces qui voulaient s’y mettre aussi, raconte Katia Rabussau. Pour les conseiller et les aider à mettre ça en place, nous avons organisé plusieurs webinaires ».

Structurer une filière du live shopping en France, la fondatrice de Pauljac avoue s’y intéresser. « Nous aurons besoin d’accompagnement. Le digital est un métier à part entière, Pauljac fait des chaussures »… La marque a été sollicitée en ce sens par l’association Digital Aquitaine, qui prône le développement de l’économie numérique. Katia Rabusseau annonce également que Pauljac pourrait organiser une levée de fonds dans les semaines qui viennent, pour asseoir sa place de pionnier du live-shopping en France. « Nous commençons à nous développer en Europe du Nord un peu malgré nous, mais nous voulons rester concentrés sur le marché français », éclaire la bordelaise. Pauljac dévoilera d’ailleurs le fruit d’une collaboration avec une grande marque française de prêt à porter dans les prochaines semaines.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
6272
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !