aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Philippe Dessertine: Trois révolutions et un coin de ciel bleu

05/12/2012 | Pour Philippe Dessertine, l'agriculture a rôle majeur a joué dans le redressement à venir de l’économie. Le public de l'assemblée générale de Maïsadour a apprécié.

Philippe Dessertine à la tribune de l'assemblée générale 2012 de Maïsadour

Chaque année, l’Assemblée générale de Maïsadour donne la parole à un expert afin qu’il livre son point de vue sur l’agriculture et ses perspectives au regard de son domaine d’expertise, qu’il soit politique, économique, agronomique, etc. Cette année, Michel Prugue, Président de Maïsadour a invité l’économiste Philippe Dessertine, Directeur de l’institut de Haute Finance. Une invitation qui est, en fait, un retour puisque l’économiste s’est déjà exprimé à cette tribune en 2009, dressant à l’époque, et à raison, un tableau bien noir pour les années à venir. En 2012, les prévisions sont-elles meilleures?

Remontant jusqu’à 1989 pour trouver et expliquer les racines de la crise, puis ses développements successifs de plus en plus dramatiques tant dans leur gestion que dans leurs effets, Philippe Dessertine explique son point de vue avec une facilité et une clarté étonnantes. Plus d’un, sortant de cette conférence aura rêvé d’un tel professeur d’économie…
Résumant son propos, le mode de vie occidental fondé sur la dette, elle-même basée sur la garantie plutôt que sur la richesse, ajouté à l’illusion de ces pays de croire qu’un pays riche, c’est avant tout un pays qui consomme plutôt qu’un pays qui produit, voilà les ingrédients du mélange explosif que l’on connaît et que l’on subit aujourd’hui. Une situation qui ne va cesser de se compliquer encore au moins tout au long de l’année 2013, avec notamment un 1er semestre «de tous les dangers» prévient Philippe Dessertine. L’avenir proche n’est donc pas rayonnant…

"Des coins de ciel bleu"Pour autant, l’économiste est plus optimiste pour le futur post-2013, parvenant à envisager quelques «coins de ciel bleu», à une condition : que les Etats reviennent (et ils le font peu à peu) «au bon sens du produire avant de consommer» . Et qu’ils  acceptent, sans se refermer sur eux mêmes ni renier la mondialisation, la réalité inévitable que les grandes puissances de demain seront de manière assez logiques celles qui auront le plus de capacités productives, à savoir les plus fortes densités démographiques (Chine et Inde). Pour lui, cet avenir est «une chance historique» que doivent saisir les pays occidentaux pour «inventer très vite un nouveau modèle économique».

Révolution agricoleOr pour ce faire, 3 révolutions majeures doivent être réussies. « Ces révolutions sont à nos portes et d’ailleurs même déjà partiellement entamées : la révolution agricole, la révolution énergétique et la révolution numérique.»  Une révolution agricole indispensable pour nourrir neuf milliards d’être humains en 2050. Un défi à relever qui est, selon l’expression de Philippe Dessertine, «« une super nouvelle » pour la France qui a une culture et une logique agricole exceptionnelles!» Pour autant, insiste-t-il, la France doit comprendre que l’activité agricole doit renouer avec la science, pour éviter les effets pervers des solutions qu’on envisagera. C’est pour lui, et pour le bonheur de son auditoire, «le domaine le plus passionnant et le plus porteur d’avenir ».

Révolution energétiqueDeuxième révolution tout aussi indispensable : l’énergie. De nouveau, la science entre en jeu pour trouver et développer de nouvelles sources d’énergie ; mais cette révolution doit aussi concerner nos modes de consommation. Pour donner du poids à son propos, il cite en exemple, l’adaptation rapide et réuissie du Japon, jusque-là 2ème puissance nucléaire du monde, qui suite à Fukushima a arrêté l’ensemble de ces réacteurs en 6 mois.

Révolution numérique et optimismeEnfin la Révolution numérique, «la plus importante», dit-il, car elle irrigue l’ensemble de la société : l’économie, la technologie, nos relations aux autres, sans elle rien n’est possible. Pour l’intervenant le numérique, c’est une nouvelle manière aussi de voir l’entreprise, une autre façon de fonctionner que les jeunes, acteurs de la société de demain, connaissent déjà et dans laquelle ils ont confiance.
En effet, au-delà de ces trois révolutions et en filigrane de toute son intervention Philippe Dessertine s’est attaché à l’importance de redonner confiance aux plus jeunes, victimes selon lui d’un terrible pessimisme concernant le travail ou plus globalement le monde de l’entreprise. Or pour repartir du bon pied il faut d’abord être motivé et croire à son avenir.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
333
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !