Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

05/08/20 : L'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, organise un dépistage COVID-19 à Biarritz, ce jeudi 6 août, de 9h à 13h sur l’Esplanade du Casino Municipal; un acte gratuit. Se présenter avec sa pièce d’identité, et carte vitale

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : Le maire d'Anglet Claude Olive, après entretien avec le préfet, a pris la même décision que Maïder Arosteguy et fermera ses 4,5km de plage de 22 h à 6 h à partir du 4 août. Une décision logique en raison de la proximité des deux stations balnéaires.

30/07/20 : En Dordogne, aucun record de température n'est tombé ce jeudi 30 juillet. Météo France a enregistré un maximal de 39 degrés aux Eyzies, dans la vallée de la Vézère. Le département est placé en vigilance jaune jusqu’au samedi 1er août à 12 heures.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

30/07/20 : Albin Chalandon,l'une des figures de la V° république et du gaullisme, qui occupa plusieurs postes ministériels dont celui de Garde des Sceaux mais fut aussi PDG du groupe Elf-Aquitaine est décédé à l'âge de cent ans.

30/07/20 : A Pau, le départ de la course cycliste féminine « Donnons des ailes au vélo » sera donné le 6 août à 8 heures au Tour des Géant Stade Tissié. Cette course reprend les 21 étapes du Tour de France parcourues par les cyclistes masculins.

30/07/20 : Ce jeudi, sur la Côte basque, Biarritz devrait battre ses records de chaleur avec 41°, soyons fous, selon les spécialistes, ressenti 47°. Bref la Côte basque flirtera avec sa concurrente d'Azur, voire en matière de culture assumée, sa cousine, la Corse.

29/07/20 : Surf, longboard, bodyboard, Stand-up paddle... les meilleurs surfeurs du département des Landes sont attendus les 1er et 2 août à Labenne Océan pour le Championnat des Landes Open et Junior.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/08/20 | Lauak supprimerait 156 emplois au Pays basque

    Lire

    La sous-traitant aéronautique Lauak, de la famille Charritton, victime de la crise post-Covid, supprimerait 156 postes -sur 528- dans ses usines d'Ayherre-Hasparren. Le groupe qui possède également une usine à L'Isle Jourdain (Gers) verra cette dernière amputée de 60 salariés. La baisse d'activité des compagnies aériennes impacte sérieusement le carnet de commande du groupe basque en pleine expansion auparavant. La direction n'a pas commenté ce plan de sauvegarde de l'emploi et de l'entreprise par la même occasion.

  • 07/08/20 | Des chèques pour les Vélos à Assistance Electriques à Poitiers

    Lire

    Les habitants souhaitant acquérir un vélo à assistance électrique peuvent continuer de bénéficier d’une aide de Grand Poitiers grâce aux nouveaux chèques VAE. Il permet d’avoir une réduction de 25 % du coût d’achat TTC à hauteur de 250 euros. Pour en bénéficier, il suffit de se rendre sur le site de la Communauté Urbaine et d’avoir plus de 18 ans. Un seul chèque peut être distribué par ménage.

  • 07/08/20 | La restauration des vitraux de l’église Saint-Jacques de Pau touche à sa fin

    Lire

    L’église Saint-Jacques de Pau devrait bientôt voir le bout des travaux de restauration visant à remettre en état ses 28 verrières. Commencée en octobre 2019, la rénovation des vitraux menée par l’atelier Dupuy se terminera à l’été 2020. La souscription populaire visant à financer une partie des travaux a, pour l’instant, permis de récolter près de 35 000 euros.

  • 07/08/20 | Lac du Cébron : reprise des animations dominicales

    Lire

    Le lac du Cébron reprend ses animations hebdomadaires tous les dimanches à 14h30. Les visiteurs seront invités à découvrir la richesse du patrimoine ornithologique de ce refuge où évoluent une multitude d’oiseaux. Les animateurs des associations d'éducation à l'environnement du département proposeront plusieurs animations centrées sur une espèce.

  • 06/08/20 | Une cartographie interactive pour prévoir sa randonnée dans Les Landes

    Lire

    Le Conseil départemental des Landes a mis en ligne une cartographie pour les fans de balades. Grâce à cette carte interactive, il est désormais possible de préparer en quelques clics sa randonnée à pied, à vélo ou à cheval. Sur ce plan, le Département des Landes propose ses 3 500 km d’itinéraires inscrits au Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée et près de 2 500 km d’itinéraires cyclables. Rendez-vous sur le site rando.landes.fr.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Pierre Massy, président de la CCI Haute-Vienne : « La concession de l'A 147 n'effraie plus personne »

19/12/2019 | A 147: "il n'y a de plan B en dehors du modèle concédé"

Pierre Massy, Président de la CCI Haute-Vienne

Le projet d'autoroute A 147 entre Limoges et Poitiers était au centre d'une réunion, mercredi soir, à la Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer (DGITM). Objectif : étudier la possibilité de créer une autoroute concédée de 100 km qui relierait la Haute-Vienne à la Vienne. Ce projet est porté depuis deux ans et demi par Pierre Massy au travers de l'Association A147 Grand Ouest.

L'idée de relier Limoges à Poitiers par une autoroute qui serait concédée a franchi une étape supplémentaire, hier soir, lors de cette réunion au Ministère des Transports en présence du Secrétaire d’État Jean-Baptiste Djebarri, d'Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, de son Directeur général des Services François Poupard, des deux présidents de CCI concernés à savoir Pierre Massy pour la Haute-Vienne et Claude Lafond pour la Vienne et de conseillers ministériels spécialisés dans l'aménagement d'infrastructures routières. Le CEREMA (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) avait remis, la veille, un rapport de 80 pages sur ce projet qui a pris forme après l'enterrement du projet de LGV Limoges-Poitiers. Dans ce rapport, il est tout d'abord réaffirmé la nécessité d'aménager la 2X2 voies de 6km entre Couzeix et Nieul, à la sortie de Limoges, prévue dans cadre du Contrat de plan État-Région (2015-2020). Il est également indiqué que le reste des travaux ferait l'objet d'une concession. « Pour Alain Rousset, il n'y a pas d'autre solution que de faire une autoroute, il est prêt à mettre un peu plus d'argent sur la table pour gagner du temps, il faut que les collectivités locales en mettent plus également escompte Pierre Massy. Aujourd'hui, la concession n'effraie plus personne, il reste à tester la capacité des concessionnaires à monter au financement pour savoir combien ils sont prêts à mettre. Certes, il n'a pas été décidé de lancer la concession car le dossier n'a pas encore été suffisamment étudié, le rapport étant remis la veille au soir. Jean-Baptiste Djebarri et Alain Rousset veulent que le dossier avance vite, les nouvelles sont donc encourageantes. Je ne pensais pas qu'on signerait la convention hier mais le dossier n'est pas du tout planté, il reste au cœur des préoccupations. »

La tarification à l'étude

Pierre Massy a donc bon espoir de voir aboutir ce dossier, même si de nombreux points sont loin d'être entérinés. Les contraintes, notamment techniques, pour l'aménagement de cette autoroute sont fortes et la question de la tarification loin d'être tranchée, même si un tarif de 14 à 15 centimes du km pour les voitures semble une hypothèse envisageable. Six simulations ont été présentées, ce qui est une avancée importante, car le tarif conditionnera la fréquentation de ce nouvel axe et la rentabilité d'un tel équipement dont la construction atteindrait 800 millions d'euros. « Je suis positif, j'aimerais que cela avance plus vite assure le président consulaire, l'analyse est en cours depuis seulement sept à huit mois, c'est déjà rapide pour un dossier aussi important. Tout le monde est conscient qu'il faut que la décision soit prise car il n'y a pas de plan B en dehors du modèle concédé.» En fonction de celle-ci, Il faudra encore patienter dix à douze ans pour que les premiers automobilistes empruntent cette A147.

Les municipales en point de mire

L'échéance des municipales en mars et des régionales dans un an et demi pourrait accélérer la prise de décision. Dans l'optique du prochain rendez-vous électoral, le président de la CCI de la Haute-Vienne remettra un livre blanc à tous les candidats à la Mairie de Limoges et à la Communauté Urbaine. Il comprendra des « suggestions économiques, basiques et matérialistes » élaborées par la Chambre consulaire comme celle qui concerne ses deux centres de formation. « Notre école d'ingénieurs en informatique forme 650 jeunes, dont certains viennent de l'étranger, elle est basée rue Sainte-Anne, au sud de Limoges, dans un immeuble datant des années 70 précise Pierre Massy. La seconde école, au nord de la ville, forme aux métiers du service, du commerce et de l'immobilier. Nous souhaiterions les transférer sur le site de la Caserne Marceau qui occupe huit hectares en construisant un bâtiment dans la cour centrale. Nous avons déjà 70% du financement, Émile-Roger Lombertie, le maire de Limoges, est favorable à notre projet. Je ne vois pas quel candidat pourrait refuser le transfert d'une école dans ce quartier. » Nul doute que ses propositions interpelleront les candidats qui ne manqueront pas de disserter sur l'A 147... sauf si la décision tombe d'ici là.

Corinne Merigaud
Par Corinne Merigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
7918
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !