Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/10/21 | 2022 : 129ème édition du Concours Général Agricole

    Lire

    Après avoir été annulé en 2021, le Concours Général Agricole fait son retour ! Sa finale se tiendra du 26 février au 6 mars 2022 dans le cadre du Salon de l'Agriculture de Paris. Le Concours des Produits est ouvert pour distinguer le meilleur de la production française : eaux de vie, huîtres, produits laitiers, charcuteries, confitures, jus de fruits, bières… A partir du 2 novembre, les inscriptions seront aussi ouvertes pour le Concours Vins et se clôtureront le 13 décembre. Des phases amont du CGA organisée en région par les Chambres d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine.

  • 20/10/21 | Un jardin en automne à Mont-de-Marsan

    Lire

    Le 23 octobre, la Ville de Mont-de-Marsan organise la 3ème édition d'"Un jardin en automne" sur le thème du zéro déchet. Au cours de cette journée, les habitants pourront se retrouver pour échanger sur le jardinage, sur leurs expériences et leur savoir-faire. Les Montois assisteront également à des animations, des démonstrations de greffes et des ateliers ludiques pour les petits et les grands. Le programme complet de cette journée est à découvrir sur le site de la Ville

  • 20/10/21 | « L'Europe commence ici » à Grand Angoulême

    Lire

    Grand Angoulême vient de lancer un appel à propositions « L'Europe commence ici ». Cet appel à proposition a pour objectif de contribuer au dynamisme et à l'ouverture à l'Europe des acteurs et habitants, d'accompagner les acteurs dans l'émergence d'initiatives européennes nouvelles mais aussi de participer à la valorisation des savoirs et savoir-faire. Les dossiers doivent être déposés avant le 7 novembre. Toutes les informations sont disponibles sur le site de Grand Angoulême

  • 19/10/21 | La sûreté de tous au cœur de Kéolis Bordeaux Métropole

    Lire

    Début octobre, Kéolis Bordeaux Métropole et la direction départementale de la sécurité publique de la Gironde (DDSP 33) ont signé une convention de partenariat destinée à faire de TBM un réseau sûr. Au travers de cela, elles vont mettre en place des actions communes pour agir contre la fraude et les incivilités sur le réseau et ainsi rassurer voyageurs et salariés de TBM. Des actions de prévention dans les établissements scolaires et associations seront également menées.

  • 19/10/21 | Entreprises: Oser Reso en Vienne

    Lire

    Le 20 octobre, la CCI de la Vienne organise au Futuroscope, en partenariat avec les Clubs d'Entreprises de la Vienne, la 10ème éditions des Rencontres Economiques des dirigeants de la Vienne. 110 entreprises seront présentes au cours de cette journée qui s'inscrit dans le Plan de Relance des entreprises. Pour la 1ère fois les services Achats seront présents et notamment ceux du CHU, de Sorégies ou de Grand Poitiers.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Plan Maryse Bastié : une force coopérative

19/06/2019 | Lancement officiel du Plan Maryse Bastié véritable feuille de route de la filière Aéronautique Spatiale Défense de la Région Nouvelle-Aquitaine…

1

70 000 emplois directs, 900 établissements industriels, 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont 60 % à l’export, 20 milliards d’aides votées pour le développement de la filière, 2ème région d’implantation des forces armées et 3ème région d’implantation des industriels de la Défense. Tels sont les chiffres clés de la filière Aéronautique Spatiale Défense qui placent la Région Nouvelle-Aquitaine au 3ème rang des régions ASD de France. Mais aujourd’hui, « cette filière fait face à de nouveaux défis auxquels nous devons répondre notamment en consolidant les acteurs et les nouveaux acteurs qui disruptent les technologies mais aussi les modèles économiques », souligne Alain Rousset, le président de Région, le 18 juin au matin, au sein du Chalet Nouvelle-Aquitaine érigé au cœur du 53ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace (SIAE) de Paris-Le Bourget…

C’est donc unie avec tous les acteurs du territoire que « la Région Nouvelle-Aquitaine va affronter les nombreux défis de la filière Aéronautique et Spatiale de demain allant de la production industrielle à une redéfinition globale de la mobilité ». Tels sont les mots introducteurs du chef de file de l’exécutif régional, Alain Rousset, en ce mardi 18 juin, au sein du Salon du Bourget. Entouré de Yann Barbaux, président d’Aerospace Valley, de Patrick Corbeau, membre du GIFAS -Groupement des Industries françaises Aéronautiques et Spatiales -, des représentants de BAAS -Bordeaux Aquitaine Aéronautique et Spatial-, de l’UIMM -Union des Industries et Métiers de la Métallurgie-, de Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine et d’écoles d’ingénieurs, Alain Rousset a rappelé les grandes lignes du Plan Maryse Bastié, véritable feuille de route de la filière pour les années à venir.

Coopération
Un plan présenté à plusieurs voix afin de montrer « la coopération indispensable » pour atteindre les objectifs fixés. Quatre axes prioritaires se dégagent de ce plan : ‘Succès’ pour la croissance, la consolidation des entreprises et de la chaîne de valeur ; ‘Excellence’ dans son positionnement national, européen et international ; ‘Talents’ pour attirer, ancrer les talents et s’ouvrir à de nouveaux profils et enfin, ‘Dynamisme’ dans l’animation de son écosystème d’innovation pour favoriser l’ouverture de la filière. Pour chacun de ces axes, la Région a bien l’intention de s’appuyer sur les forces vives du territoire, d’où la présence de tous ces acteurs autour d’elle en ce 18 juin. Mais, aujourd’hui, l’un des grands défis immédiats du secteur est celui du recrutement de main d’œuvre hautement qualifiée. D’après le GIFAS, les profils recherchés sont principalement des ingénieurs de production, de gestion industrielle, des ingénieurs électroniques de puissance, de conversion d’énergie, de batteries ou encore des ingénieurs dans le domaine de la digitalisation, des systèmes embarqués… « Chaque année, la filière a besoin de recruter 15 000 nouveaux professionnels », selon le représentant de l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie. L’Union s’est donc engagée à suivre deux lignes directrices : l’accompagnement des PMI sur le développement industriel et la formation pour travailler sur les compétences. « Notre objectif est véritablement de faire progresser le tissu industriel de notre territoire » assure l’UIMM. Même son de cloche du côté de BAAS, « nous répondons pleinement aux axes ‘Succès’ et ‘Talents’ de ce plan Maryse Bastié, précise Bordeaux Aquitaine Aéronautique et Spatial, car notre dessein est bien celui d’attirer les jeunes vers la filière pour pallier au manque de main d’œuvre. »

Des formations pour répondre aux besoins
Lors du lancement officiel de cette feuille de route, trois écoles d’ingénieurs avaient fait le déplacement. Ludovic Busson, président d’ESTACA assure que 85 % de ses étudiants sont placés avant l’obtention de leur diplôme. « Aussi, en 2 ans 1/2 nous sommes passés de 250 à 300 diplômés. » En 2021, une extension des locaux sortira de terre afin d’accueillir 500 étudiants. Une école qui s’intègre pleinement dans les projets de la Région grâce notamment à ses pôles de recherche qui répondent aux besoins de l’usine du futur 4.0. « La formation ingénieur aéronautique prépare les étudiants aux challenges actuels et futurs de la filière aéronautique. Allègement des appareils, réduction des émissions polluantes, augmentation des capacités des avions, développement et intégration des commandes électriques : l’innovation est permanente pour les ingénieurs qui œuvrent dans le secteur aéronautique afin de concilier performances économiques et techniques en toute sécurité ».
Autre école présente, l’ENSMA de Poitiers. Longtemps décriées à tort, des formations en apprentissage vont fleurir au sein de l’école. « Nous avons décidé d’ouvrir l’école aux postbac afin de répondre à un besoin très fort. » Même discours pour Jean-Luc Berard DRH du Groupe Safran et membre du GIFAS, qui « reste convaincu que l’apprentissage est le meilleur moyen de connaître l’entreprise et ses métiers pour s’y intégrer. Cela manque beaucoup au système éducatif français en général. » Enfin, une 6ème école d’ingénieurs va voir le jour en septembre prochain à Bordeaux sur le site même de l’INP, il s’agit de l’ENSPIMA, spécialisée dans le domaine de l’aéronautique, du spatial et de la défense. Pour Marc Phalippou, directeur général de Bordeaux INP, « aujourd’hui il est indispensable d’optimiser le fonctionnement opérationnel de la production et de la maintenance en tirant parti des méthodes agiles et des technologies numériques : robotique collaborative, intelligence artificielle, réalité augmentée, internet des objets… Formé à ces nouvelles technologies, l’ingénieur ENSPIMA saura les intégrer aux activités de maintenance aéronautique qui constituent son cœur de métier ». En septembre prochain, 24 étudiants composeront la première promotion de l’ENSPIMA. Grâce à ces trois nouvelles entités, « 300 ingénieurs supplémentaires par an devraient sortir de ces écoles », assure Alain Rousset. Et de conclure en martelant que « tout le monde est embarqué dans ce projet commun afin d’établir un écosystème de confiance avec les industriels. »

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Sybille Rousseau

Partager sur Facebook
Vu par vous
4495
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !