Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Port de Bayonne : un comité stratégique territorial positif

25/06/2019 | Avant que la CCI et la Région ne présentent le cheminement accompli, le Comité stratégique du Port de Bayonne a présenté des bases solides et prometteuses

Port dfe Bayonne

Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional de Nouvelle Aquitaine en charge des infrastructures, des transports et de l'intermodalité et Mathieu Bergé, conseiller régional délégué aux ports et aux aéroports et président du conseil portuaire du port de Bayonne, ont présidé et animé mardi 18 juin un comité stratégique territorial du port de Bayonne. De quoi tracer des perspectives, notamment avec l'établissement d'un véritable Schéma directeur d'aménagement et la présence de Celsa qui va rebooster le trafic et créer des emplois

Composé des élus des collectivités territoriales sur lesquelles le port est implanté, c’est-à-dire Bayonne, Anglet, Boucau et Tarnos, deux  EPCI, (Pays basque  et Seignanx) et 2 départements (Pyrénées-Atlantiques et Landes), de la Chambre de commerce et d'industrie de Bayonne Pays basque, concessionnaire du port de commerce, avec la participation de l'Etat invité,  le Comité stratégique du port de Bayonne a tenu une réunion fort importante en bordure d'Adour. Elle était présidée par  Renaud Lagrave, vice-président du  Conseil régional de Nouvelle Aquitaine en charge des infrastructures et Mathieu Bergé, conseiller régional – de Bayonne —  délégué aux ports et aéroport et président du Conseil portuaire du port de Bayonne qui se sont réjouis de réunir à nouveau ce comité stratégie basque. Y participaient entre autres, outre le maire de Tarnos, Jean-Marc Lespade, le conseiller départemental et adjoint au maire d'Anglet Patrick Chasseriaud, comme l'adjointe à l'environnement de la Ville, Valérie Dequeker, mais aussi Sylvie Durruty, première adjointe au maire de Bayonne, et vice-présidente de l'Agglomération Pays Basque.

 Un point global positif a pu être fait sur le Schéma directeur d'aménagement (SDA) du port de Bayonne, établi collégialement fin 2013, et sur son plan d'actions, en notant des avancées significatives comme l'acquisition d'une drague – Hondarra — à demeure contribuant à la lutte contre l'érosion des plages, la création d'un opérateur ferroviaire de proximité, le lancement du projet de déviation de la zone industrialo-portuaire de Tarnos pour séparer les flux portuaires et les accès à la plage de la digue Nord à Tarnos, l'établissement en cours d'un plan plage sur ce secteur.

 Un accord a également été donné à l'unanimité en séance pour le lancement d'une étude de stratégie foncière, prévue dans le SDA et visant à assurer les conditions d'une maîtrise des fonciers sur le périmètre d'interaction ville/port, constituant le socle des actions du SDA au service d'un développement économique et durable.

 Enfin, les directeurs de Laminoirs des Landes et de Celsa ont été invités par le Conseil régional à présenter la situation de leur site et les perspectives de leurs laminoirs respectifs. Laminoirs des Landes a indiqué qu'il souhaitait s'approcher d'un trafic de 100 000 tonnes en 2019 pour atteindre progressivement 500 000 tonnes en 2022, avec un effectif cible d'une centaine d'emplois directs. Celsa quant à lui a confirmé de son côté la création d'un train de laminage de 60 millions d'euros avec 140 emplois directs à la clé, pour une mise en service dans un délai de 20 mois.


En conclusion, Renaud Lagrave et l'ensemble des membres du Comité stratégique territorial, ont tenu à souligner la contribution très positive de ces deux nouveaux laminoirs à l'activité économique, représentant une capacité d'environ 1 million de tonnes pour le trafic portuaire, de bonne augure pour les prochaines années.
 Le gros investissement de l'Espagnol Celsa

 

La Région Nouvelle-Aquitaine a profité de cette réunion pur se féliciter de la décision du groupe sidérurgique espagnol CELSA d'investir 60 millions d'euros sur le port de Bayonne pour l'installation d'un laminoir de 600 000 tonnes, afin de compléter l'activité existante de production de billettes d'acier à partir de ferrailles de récupération.

Cet investissement stratégique pour le port de Bayonne, sachant que CELSA représente 40% du trafic, vient renforcer la compétitivité du site de Boucau-Tarnos qui emploie directement 200 personnes (+ 600 emplois induits) en lui permettant de se positionner sur des produits à plus forte valeur ajoutée et va contribuer à la création de 140 emplois supplémentaires (+ 400 emplois induits).

Sachant que ce site est un des plus gros consommateurs d'énergie de Nouvelle-Aquitaine, le Conseil régional a anticipé la réalisation de cet investissement en votant une aide de 1 074 000 euros pour accompagner l'amélioration de la performance énergétique du site.

En ce milieu de semaine, en présence de la presse, André Garreta, président de la Chambre de commerce et d'industrie, gestionnaire déléguée du port et Mathieu Bergé, conseiller régional délégué aux ports et aéroport et président du Conseil portuaire du port de Bayonne retraceront cinq années de bataille, de l'acquisition de la drague pour nettoyer l'embouchure de Bayonne et regraisser les plages angloyes en passant par les pistes et anticipations structurelles pour favoriser un trafic ferroviaire vers le port basque. L'état de la planète demain va peut-être ouvrir l'écoute à des oreilles plus attentives à la protection de l'environnement.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
7991
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !