aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Portrait d'un des derniers chapeliers du Médoc : Ken Allesse, 23 ans.

06/11/2013 | Rencontre avec un passionné de la coiffe, qu'il vend pour tous les goûts, tailles et envies à La Vache qui Coiff' de Carcans-Maubuisson.

Ken Alesse à La Vache qui Coiff'.

Ecrire le chapeau d'un article sur un chapelier est une mise en abîme, mais également une nécessité. Rencontrer Ken Allesse dans sa chapellerie, La Vache qui Coiff' de Carcans-Maubuisson, c'est se retrouver face à un jeune homme qui veut relever le défi de la vente de produits artisanaux, qui plus est des chapeaux qu'on aurait trop tendance à reléguer aux temps anciens, et qui, de surcroît, souhaite développer et agrandir son champs d'action. Sa grande passion ? Le panama. Sa prochaine destination ? L'Equateur.

Le vendeur de chapeaux se devait d'en porter un : le sien ressemble à celui du méchant de la série Breaking Bad, noir, rond et aux bords courts. Pourtant, il n'a pas l'assurance condescendante de Walter White. Au contraire, Ken Allesse, du haut de sa vingtaine, se prête à l'exercice de la rencontre journalistique en y conviant son associée, Sylvie, sa propre mère. Peu de temps suffit pour comprendre qu'il s'agit ici de deux passionnés de la coiffe, qu'elle soit d'été ou d'hiver, et que la jeunesse de Ken servira cette chapellerie fraichement ouverte (en mars). Il va d'ailleurs partir en Equateur "tout l'hiver", pour "se spécialiser dans le panama".
Ce chapeau si particulier, il pourrait en parler des heures. Il le saisit avec soin, en caresse les tressages pour parler de sa confection (de celui qui récolte la paille du toquilla au formeur, en passant par le tresseur) et peste contre les magasins de prêt-à-porter auxquels on achète les deux-trois mêmes chapeaux, toujours identiques. "Maintenant, on a soit le chapeau dégueulasse d'H&M, soit le chapeau très classique et très cher d'une petite chapellerie". Au contraire, Ken veut partir en Equateur pour établir des liens directs avec les producteurs, ne pas payer la majoration des intermédiaires et ainsi proposer un produit de qualité, à un coût moins élevé.

De la quichenotte au Montecristi.Autre anecdote de cette volonté de bannir à terme les chapeaux made in China : les chapeaux en crochet réalisés par Sylvie elle-même, qui peuvent se transformer en bourse. Colorés, ils se fondent sans problème dans le décor du petit magasin de La Vache qui Coiff', se mêlant aux chapeaux de cérémonie malgaches, bérets en laine, panama appliqué ou chapeau synthétique. Pour tous les goûts, âges, tailles, envies et désirs d'histoires. A l'image de la quichenotte revisitée : "ça vient du kiss not anglais et des anglaises qui sont arrivées en France et qui avaient très peur d'être embrassées", d'après Sylvie.
Ken revient vite à son cher panama, et prévoit déjà de s'en acheter un, en particulier, en Equateur, son Graal personnel. "Le panama ne va pas se perdre, mais le très fin, oui. Le panama Montecristi, il est très fin, un artisan en fait deux par an seulement." Son objectif : défaire les idées reçues sur le chapeau, aider à sa démocratisation. A défaut de le fabriquer, il veut le promouvoir et assure le service après-vente, conseillant et réparant.

On n'achète pas un chapeau, "on le choisit, on prend son temps, certains restent même une heure pour avoir celui qui leur correspond le mieux", commente Ken. Il a commencé par un bout de place sur le marché de Montalivet, avec une rosalie tacheté comme une vache et quarante chapeaux entreposés dans deux paniers ; il s'est maintenant associé avec sa mère, pour avoir cette chapellerie. "Les études, j'ai décroché. Au début, c'était un job d'été mais au final, ce qui me tenait vraiment à cœur, c'était la chapellerie. C'était ce qu'il fallait faire."

Laura Jarry
Par Laura Jarry

Crédit Photo : Aqui.fr - Tous droits réservés.

Partager sur Facebook
Vu par vous
795
Aimé par vous
4 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !