Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Pour faire face à la crise, le beurre Charentes-Poitou renforce ses exigences de qualité

25/03/2021 | Pour faire face à la crise, la filière laitière renforce son exigence de qualité, afin de se distinguer auprès des consommateurs

26 582 tonnes de beurre AOP Charentes-Poitou ont été commercialisés en 2020, contre 27 813 t en 2019

Après une année difficile à tenter de préserver le mieux possible les 1800 élevages laitiers destinés à la fabrication du beurre AOP Charentes-Poitou, le syndicat des Laiteries Charentes-Poitou veut se tourner vers l’avenir. « Les consommateurs sont de plus en plus exigeants sur la qualité des produits, les circuits courts et la diminution des intrants. Nous travaillons en ce sens, mais il faut que le consommateur accepte que cette qualité se paye, et donc que les prix se traduisent à terme par une augmentation », prévient Patrick Roulleau, le président du syndicat.

La filière fait le pari que les consommateurs sauront répondre présents à l’avenir. Ils l’ont d’ailleurs été durant cette crise sanitaire. Alors que les ventes aux métiers de bouche et auprès de l’industrie agroalimentaire se cassaient la figure suite à la mise en place des mesures sanitaires (-4,43% des ventes au total), les grandes et moyennes surfaces augmentaient leur volume. « Avec les restaurants fermés, les consommateurs ont davantage cuisiné et se sont tournés vers des produits locaux. Si on a clairement moins vendu début 2020, on s’est rattrapé au deuxième semestre », analyse Patrick Roulleau. 7879 t de beurre AOP Charentes-Poitou se sont ainsi vendues auprès des particuliers, soit 10% de plus que les années précédentes. A la surprise de la filière, la vente de crème a connu une envolée similaire, malgré une hausse des prix de 11%.

Devant cet engouement, la filière réfléchit à faire labelliser « Appellation Origine Protégée » la crème issue des élevages Charentes-Poitou, pour se distinguer auprès des consommateurs. Elle cherche également à valoriser les co-produits issus du processus d’écrémage du lait, comme le petit lait et la caséine.

Un nouveau cahier des charges plus exigeant pour le beurre

Labellisé depuis 1979, le beurre se renouvelle aussi. Son cahier des charges a été revu et corrigé en 2019, et validé par l’INAO. Après un travail d’information auprès des producteurs courant 2020, 2021 est un temps de préparation des entreprises à l’application de cette nouvelle mouture. Elle rentrera en vigueur dès l’obtention de l’agrément de l’Europe – le dossier est en cours. A terme, 30% des exploitations en AOP devraient être contrôlées pour vérifier leur application des nouvelles exigences.

Dans les grandes lignes, rien ne change. Le cahier des charges concerne toujours la même zone géographique – les départements des Deux-Sèvres, les deux Charentes, la Vienne et la Vendée. « La qualité et la constance du beurre AOP Charentes-Poitou sont toujours garanties par les conditions de fabrication particulières comme le respect d’une maturation lente des crèmes, de seize heures minimum », explique Joseph Giraud, le président de l'association centrale des coopératives des Charentes et du Poitou. Les nouveautés se trouvent du côté de la production de la matière première : le nouveau cahier des charges interdit l’usage des OGM et l’apport en azote dans le fourrage, ainsi que les colorants et les acidifiants dans la composition du beurre.  

La filière a profité de ces changements en cours pour refaire le logo AOP qui estampille les 8 beurres de l’appellation (Surgères, Grand Fermage, Montaigu, Montaigu, Pamplie, Echiré, Sèvre et Belle, Lescure, Conviette). La région y est identifiée sur une petite carte de France, avec des vagues, « pour signifier la proximité de l’océan » et « un rouge plus apparent ». Un logo qui se veut « plus visible et plus lisible », alors que « les consommateurs sont nombreux à ne pas connaître la signification AOP ».

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : archives ACLCCP

Partager sur Facebook
Vu par vous
6894
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !