Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : La préfecture des Pyrénées-Atlantiques livre ce lundi le taux de participation définitif aux élections municipales et communautaires du 28 juin 2020. Dans le département, il est de 49,48 % contre 66,85 % en 2014.

29/06/20 : Beynac : C'est ce lundi, que le conseil d'état rendra une décision capitale dans l'épineux dossier de la déviation de Beynac en Dordogne. Le conseil d'état pourrait ordonner l'arrêt du projet porté par le Département et la remise en état du site.

29/06/20 : A Saintes (17), l'ancien adjoint au maire Bruno Drapon est devenu maire à la place du maire sortant Jean-Philippe Machon, avec 31,76% des voix. Bruno Drapon s'impose avec environ 230 voix d’avance face à Pierre Dietz.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

28/06/20 : À Saint-Médard-en-Jalles, le maire sortant Jacques Mangon (47,54%) est battu face à Stéphane Delpeyrat (52,46%).

28/06/20 : À Mérignac, le maire sortant et ancien sénateur socialiste Alain Anziani est réélu avec 64,92% des voix face à Thierry Millet (25,53%) et Bruno Sorin (9,54%).

28/06/20 : A Périgueux, Antoine Audi, le maire sortant Les Républicains est largement battu (30,46 %) par la candidate socialiste Delphine Labails qui recueille 40,56 % des voix. Patrick Palem arrive en troisième position avec 28,98 % des voix.

Tourisme du Département du Lot-et-Garonne
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/07/20 | Nouvelle-Aquitaine : des chèques vacances pour les plus modestes

    Lire

    Trois millions d'euros, c'est la somme annoncée par la région Nouvelle-Aquitaine pour contribuer aux chèques vacances "solidarité tourisme" (sur sept millions au total) qui seront distribués à 30 000 foyers, soit environ 100 000 personnes. Le plafond par ménage oscillera entre 100 et 400 euros, pour des bons d'une valeur de 50 à 100 euros à destination prioritaire des ménages modestes (en fonction du quotient familial). Cinq nouveaux départements rejoignent le dispositif : les Landes, le Lot-et-Garonne, la Creuse, la Dordogne et la Haute-Vienne.

  • 03/07/20 | Poitiers parmi les grandes villes où il fait bon étudier

    Lire

    Poitiers de nouveau récompensée pour sa qualité de vie lorsqu'on est étudiant. D'après le site Internet étudiant.figaro.fr, elle se classe 2e grande ville étudiante derrière Angers. Pour établir ce classement, le site s'est basé sur des critères tels que la démographie, l'offre de formation, la vie étudiante, le logement, le cadre de vie... Poitiers recense 27 000 étudiants, dont 4 000 étrangers. En janvier, L'Étudiant la consacrait à la 1replace "des grandes villes où il fait bon étudier."

  • 03/07/20 | Limoges : un questionnaire pour repenser l'aquarium

    Lire

    La Ville de Limoges et l'Association Aquarium du Limousin souhaitent recueillir les attentes du public quant à l'évolution prochaine de l'aquarium de Limoges. C'est avec un questionnaire en ligne à retrouver sur le site de la Ville. Il est à remplir du 1er juillet au 10 septembre prochain et les questions interrogeront notamment la nécessité d'agrandissement de l'aquarium.

  • 02/07/20 | À Pessac, le cinéma latino-américain fait sa clôture

    Lire

    La 37ème édition des Rencontres du cinéma latino-américain, a bien eu lieu virtuellement du 6 mai au 17 juin. De retour en physique suite à la réouverture des cinémas le 22 juin, l'évènement organise sa clôture au travers de deux soirées de projection. La première se tiendra le vendredi 3 juillet à 20h et permettra au public de voir, pour la première fois hors de son pays d'origine, le film brésilien Pureza qui évoque l'esclavage contemporain en Amazonie. La seconde soirée présentera un film argentin, "La Vuelta de San Peron", et aura lieu le 10 juillet.

  • 02/07/20 | Baignades estivales : les autorités lancent une campagne de prévention

    Lire

    Les baïnes et vagues de bord, souvent ignorées du grand public, représentent un réel danger et sont la cause de nombreux accidents sur le littoral. A titre d'exemple, lors de la saison estivale 2019, 51 noyades dont 15 mortelles ont été recensées en Gironde sur les plages du littoral, les lacs et rivières ainsi que les piscines, soit 4 de plus qu’en 2018. Une campagne de sensibilisation https://preventionete.sports.gouv.fr/Baignade a été lancé pour rappeler les conseils de prudence tels que surveiller les enfants en permanence, choisir les zones de baignades surveillées, tenir compte de sa forme physique, rentrer dans l'eau progressivement

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Pyrénées-Atlantiques: 1 M€ pour soutenir les acteurs du tourisme et gâter les visiteurs

04/06/2020 | A travers un plan de relance inédit de 1 M€, le Département des Pyrénées-Atlantiques, via l'ADT 64, vise à soutenir la trésorerie des acteurs locaux, tout en ciblant une clientèle de proximité.

Au premier rang, Jacques Pédehontaa et Jean-Jacques Lasserre entourent Marine Pinvielle, Présidente de VVF. Derrière aux les équipe de l'ADT 64, du Département et des professinnels du secteur du tourisme

Ce mercredi 3 juin, le Département des Pyrénées-Atlantiques et son Agence d'attractivité et de Développement Touristiques (ADT) ont présenté à la presse un plan d'1 million d'euros pour relancer le secteur du tourisme. Durement touché par la crise sanitaire, le secteur qui représente près de 5% du PIB départemental et 15000 emplois, enregistre début juin près de 300 M€ de pertes. « Il faut maintenant que ce million d'euros profite le plus vite possible aux professionnels du tourisme. Il faut qu'ils travaillent cet été, pour pouvoir passer le cap de l'hiver, préserver l'emploi, et les structures », ont ainsi affirmé avec force Jean-Jacques Lasserre, Président du département, Jacques Pédehontaa, Président de l'ADT 64 et le sénateur Max Brisson, Vice président de la structure. Chèques-cadeaux et plan de communication sont les principaux axes opérationnels de ce plan.

Si l'ADT s'est attachée tout au long de la crise à accompagner sur le plan technique, les acteurs touristiques du département avec la mise en place, notamment, d'une permanence téléphonique, d'une veille sur les mesures gouvernementales ou encore d'une boîte à outils pour un accompagnement et des conseils tant juridiques que commerciaux, l'heure est désormais au soutien à la reprise. Pour ce faire, c'est un plan d'1 million d'euros que le Département met sur la table, en complément des dispositifs d'aides proposés par l'Etat et la Région.

9000 chèques de 64 euros à dépenser en hébergement ou activité touristiques
« En ces temps de crise, il faut jouer solidaire. Avec 30 millions de visiteurs, dont 10 millions de touristes et 20 millions d'excursionnistes, le tourisme est un des fleurons de notre département, nous avons donc convenu d'apporter notre contribution à cette activité, tout en considérant que la consommation endogène doit être privilégiée », indique en introduction Jean-Jacques Lasserre.

En charge de la mise en œuvre opérationnelle de ce plan, c'est l'ADT 64, et plus particulièrement son Président Jacques Pédehontaa, qui le détaille. Sur le million d'euros qui a été confié à l'Agence, 600 000€ sont dédiés à une opération dont l'objectif est d'inciter à la consommation d'hébergement et d'activité dans le 64 par le biais de chèques cadeaux d'une valeur de 64 €. Destinée aux habitants du département et du grand Sud-Ouest, l'inscription à cette opération « 64 à 64€ » se fait par internet avec un tirage au sort tous les 15 jours de mi juin à septembre. Au total, 9000 chèques de 64 euros seront ainsi distribués et pourront être utilisés pour une réservation en ligne ou directement auprès d'un professionnel du tourisme.

Un principe d'incitation à la consommation inspiré par l'opération « Le repos des Héros » lancé par l'ADT au plus fort de la crise sanitaire, visant à offrir à 200 soignants (sur tirage au sort) un bon vacances d'une valeur de 500 €, soit un budget mobilisé par le Département de 100 000 €. Au-delà des bons proposés par l'ADT, un certain nombre d'opérateurs ont amplifié l'initiative. Parmi eux, VVF Vacances, a enrichi ce pot commun de 200 séjours supplémentaires dans ses villages de vacances du 64, menant à un total de 414 bons vacances offerts. Une opération dont Jacques Pédehontaa n'est pas peu fier du succès : outre la reprise de l'initiative dans de nombreux autres départements, ce sont plus de 16 500 soignants de toutes la France qui se sont inscrits au tirage au sort réalisé ce mercredi.

"Grand air, Grands espaces et Slow tourism"
Outre ces 700 00 euros devant à termes bénéficier directement aux professionnels du tourisme, après un passage par le porte-monnaies des touristes, le plan de relance départemental prévoit également un gros effort de communication pour promouvoir les detinations basques et béarnaises, tout en dynamisant le tourisme de proximité. « Nous voulons nous positionner autour des concepts de Grand air, Grand espaces et de Slow tourism », synthétise le président de l'ADT. « La crise sanitaire nous a fait en quelque sorte redécouvrir nos paysans. Or ici, nous avons la mer, la montagne, un art de vivre, une gastronomie et des paysans », tout pour plaire en quelque sorte.

Cette campagne de communication sera visible à travers une édition spéciale tourisme du magazine du Département « 64 » tiré à 300 000 exemplaires début juillet, couplé au développement d'une offre « circuit court » visant à favoriser le consommer local. Enfin, au delà de la saison estivale, des plans de communications seront aussi mis en œuvre en septembre à destination de Bordeaux et Toulouse, prioritairement. Car en effet, dans le contexte actuel, la cible majeur de l'ADT 64 est la clientèle de proximité, habitants du département puis ceux du grand sud ouest. « Ce choix c'est aussi une manière de jouer sur un de nos atouts, glisse Max Brisson, notre clientèle est déjà une clientèle de proximité, on fait déjà du local. Avec des sites à forte identité, et qui ont aussi une dimension familiale y compris sur la côte, on n'est pas ici dans le déploiement d'un tourisme de grande industrie. »

La prudence des compagnies aériennes inquiète
Du côté des chiffres en effet, 69% des touristes venant dans le département sont français, et 30% résident en Nouvelle-Aquitaine. L'idée est donc clairement de renforcer ce dernier chiffre. Un choix pour le moins judicieux puisqu'il ne semble pas falloir réellement compter sur les infrastructures de transport, à commencer par les aéroports du département pour amener des touristes jusqu'en Béarn et Pays basque cet été. Après l'arrêt total des vols lors du confinement ces derniers subissent désormais, tant à Biarritz qu'à Pau, la grande prudence des compagnies aériennes. Si la clientèle internationale (habituellement 31% des touristes dans le département) n'est pas « la cible » de l'ADT 64, il n'empêche que pour Jacques Pédehontaa, la situation résonne comme « une immense inquiétude ». « S'il y a moins de liaisons, il y aura moins de visiteurs et donc moins d'activités touristiques... C'est un souci qui mobilise tout le monde » assure-t-il, comme le confirme à ses côtés Jean-Jacques Lasserre, et l'avait déjà exprimé, avec colère, le Maire de Pau en fin de semaine dernière.

Au même moment à la Mairie de Pau justement, François Bayrou, annonçait l'ouverture d'une nouvelle ligne Pau – Roissy Charles de Gaulle, par la Compagnie ASL Airlines à compter du 15 juin. Quatre rotations par semaine, dans un premier temps en tout cas, viendront ainsi compléter l'offre de reprise post-Covid d'Air France de seulement 2 vols hebdomadaires vers Roissy, là où avant la crise, une quarantaine d'avions étaient assurés chaque semaine.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5057
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Régis Braun, le directeur délégué de Fybots, a présenté le robot au préfet Economie | 02/07/2020

A Brantôme, Fybots fabrique le premier robot autonome de désinfection par voie aérienne

Foie gras entier Economie | 26/06/2020

Le groupe alimentaire MVVH annonce un plan de restructuration et des licenciements

Domofrance Economie | 24/06/2020

Nouvelle-Aquitaine : Domofrance poursuit sa conquête régionale

Jérôme Verschave Economie | 22/06/2020

Aéronautique et apprentissage : pour Jérôme Verschave, directeur d'Aérocampus, "la vague va passer"

ATIS Economie | 19/06/2020

ATIS : une association qui cultive les idées d’innovation sociale

Lancement de la campagne de financement participatif à la Maire de Billères qui compte parmi les partenaires et soutiens de l'association ''De main en main'' Economie | 19/06/2020

Grippée par le Covid, la monnaie locale béarnaise vise plus que jamais le "monde d'après"

Les présidents du Département de la Haute-Vienne et de la CCI Economie | 18/06/2020

La Haute-Vienne veut attirer des citadins en manque de campagne

Alain Rousset et Frédéric Dittmar (à droite) lors de la visite de l’usine Arts Energy à Nersac (16) Economie | 17/06/2020

Technologie : Alain Rousset lance la charge contre la Chine

Xavier Fortinon, Président du Département des Landes et Sandy Causse, directrice du CDT 40 Economie | 16/06/2020

Landes : 3000 bons vacances "pour sauvegarder la saison touristique"

Timothée Duverger Economie | 15/06/2020

Que se cache t-il vraiment derrière le sigle ESS aujourd'hui ?

Florence Parly Ministre des Armées en visite à Safran Helicopter Engines (Bordes - 64) le 11 juin 2020 Economie | 12/06/2020

40 moteurs d'hélicoptères commandés à Safran Helicopter Engines pour soutenir la filière

Les membres fondateurs de Tousbassin.fr Economie | 11/06/2020

Tousbassin.fr, le projet solidaire du bassin d'Arcachon ne s'arrêtera pas avec le déconfinement

Rue commerçante de la vieille ville, Angoulême, Charente Economie | 11/06/2020

Entreprises : Grand Angoulême poursuit le déploiement de son plan de soutien

Jean-Luc Algay et Jean-François Fountaine Economie | 10/06/2020

La Rochelle : premières conséquences et réponses à la crise

Marie Viard-Klein fondatrice de Minuit Sur Terre Economie | 09/06/2020

Minuit Sur Terre ou l’art d’innover dans le prêt-à-porter végan