Devenez actionnaire d'aqui.fr

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/01/22 | SNCF Réseau annonce un trafic régional "très perturbé" lundi

    Lire

    Du 23 janvier 19h au 25 janvier 8h, de fortes perturbations sont à prévoir sur le réseau ferroviaire suite à un mouvement social des aiguilleurs de la SNCF en Nouvelle-Aquitaine. Le trafic sera très perturbé lundi au sud de Poitiers. Quelques circulations seront assurées sur la LGV entre Paris et Bordeaux durant la journée de lundi mais aucune au sud de Bordeaux. Le trafic régional sera quant à lui très faible.

  • 21/01/22 | Unités de méthanisation et de méthanation de Lescar: le chantier démarre

    Lire

    Sur le site Cap Ecologia à Lescar, près de Pau, l'ambitieux projet de transformation de l'usine de dépollution des eaux usées en unité de production de ressources énergétiques décarbonées démarre aujourd'hui avec la pose des premières pierres des usines de méthanisation et de méthanation du projet pensé par Suez. Les boues permettront de produire du biométhane, du biochar, du compostage mais aussi indirectement du méthane de synthèse... Objectif a terme de cet équipement: réduire les émissions de CO² de l'agglomération de 550 t/an.

  • 21/01/22 | À Brive, il va y avoir du sport !

    Lire

    Afin de s’immiscer dans l’aventure des Jeux Olympiques de Paris qui se dérouleront en 2024, la ville de Brive et son Agglo ont obtenu les labels « Terre de Jeux 2024 » et « Centre de Préparation aux Jeux ». C’est l’occasion pour la ville corrézienne d’accueillir des délégations et clubs français et étrangers, en plus d’organiser des manifestations sportives importantes comme le meeting national d’Athlétisme qui se déroulera le 12 juin prochain. Plus d’infos sur http://www.brive.fr/

  • 21/01/22 | En Dordogne, les dépenses sociales grimpent

    Lire

    Le débat des orientations budgétaires du Département de la Dordogne a mis en lumière la forte hausse des dépenses sociales. Elles sont en augmentation de 4,5 % par an, soit 11 M€. Ce sont le RSA et le secteur de l'aide sociale à l'enfance qui enregistrent les plus fortes augmentations. L'Etat ne compense pas intégralement. En 2021, les dépenses sociales en Dordogne ont représenté 258 M€. Elles devraient atteindre 273 M€ cette année, soit une progression de 6 %.

  • 20/01/22 | H5N1 : face à sa diffusion, la stratégie de lutte s'intensifie encore

    Lire

    Le ministère de l'agriculture vient d'annoncer « le dépeuplement préventif de toutes les volailles et palmipèdes d’une zone géographique caractérisée par de nombreux foyers est désormais nécessaire au-delà des mesures actuelles visant l’élimination des foyers et le dépeuplement préventif autour des foyers ». 226 communes (39 dans le Gers, 161 dans les Landes et 26 dans les Pyrénées-Atlantiques), sont concernées, soit environ 1,5 million d’animaux, en plus des 1,5 million déjà dépeuplés. Consultée sur ces mesures, c'est « un nouveau traumatisme pour la filière avicole », assure la profession.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Pyrénées-Atlantiques: 1 M€ pour soutenir les acteurs du tourisme et gâter les visiteurs

04/06/2020 | A travers un plan de relance inédit de 1 M€, le Département des Pyrénées-Atlantiques, via l'ADT 64, vise à soutenir la trésorerie des acteurs locaux, tout en ciblant une clientèle de proximité.

1

Ce mercredi 3 juin, le Département des Pyrénées-Atlantiques et son Agence d'attractivité et de Développement Touristiques (ADT) ont présenté à la presse un plan d'1 million d'euros pour relancer le secteur du tourisme. Durement touché par la crise sanitaire, le secteur qui représente près de 5% du PIB départemental et 15000 emplois, enregistre début juin près de 300 M€ de pertes. « Il faut maintenant que ce million d'euros profite le plus vite possible aux professionnels du tourisme. Il faut qu'ils travaillent cet été, pour pouvoir passer le cap de l'hiver, préserver l'emploi, et les structures », ont ainsi affirmé avec force Jean-Jacques Lasserre, Président du département, Jacques Pédehontaa, Président de l'ADT 64 et le sénateur Max Brisson, Vice président de la structure. Chèques-cadeaux et plan de communication sont les principaux axes opérationnels de ce plan.

Si l'ADT s'est attachée tout au long de la crise à accompagner sur le plan technique, les acteurs touristiques du département avec la mise en place, notamment, d'une permanence téléphonique, d'une veille sur les mesures gouvernementales ou encore d'une boîte à outils pour un accompagnement et des conseils tant juridiques que commerciaux, l'heure est désormais au soutien à la reprise. Pour ce faire, c'est un plan d'1 million d'euros que le Département met sur la table, en complément des dispositifs d'aides proposés par l'Etat et la Région.

9000 chèques de 64 euros à dépenser en hébergement ou activité touristiques
« En ces temps de crise, il faut jouer solidaire. Avec 30 millions de visiteurs, dont 10 millions de touristes et 20 millions d'excursionnistes, le tourisme est un des fleurons de notre département, nous avons donc convenu d'apporter notre contribution à cette activité, tout en considérant que la consommation endogène doit être privilégiée », indique en introduction Jean-Jacques Lasserre.

En charge de la mise en œuvre opérationnelle de ce plan, c'est l'ADT 64, et plus particulièrement son Président Jacques Pédehontaa, qui le détaille. Sur le million d'euros qui a été confié à l'Agence, 600 000€ sont dédiés à une opération dont l'objectif est d'inciter à la consommation d'hébergement et d'activité dans le 64 par le biais de chèques cadeaux d'une valeur de 64 €. Destinée aux habitants du département et du grand Sud-Ouest, l'inscription à cette opération « 64 à 64€ » se fait par internet avec un tirage au sort tous les 15 jours de mi juin à septembre. Au total, 9000 chèques de 64 euros seront ainsi distribués et pourront être utilisés pour une réservation en ligne ou directement auprès d'un professionnel du tourisme.

Un principe d'incitation à la consommation inspiré par l'opération « Le repos des Héros » lancé par l'ADT au plus fort de la crise sanitaire, visant à offrir à 200 soignants (sur tirage au sort) un bon vacances d'une valeur de 500 €, soit un budget mobilisé par le Département de 100 000 €. Au-delà des bons proposés par l'ADT, un certain nombre d'opérateurs ont amplifié l'initiative. Parmi eux, VVF Vacances, a enrichi ce pot commun de 200 séjours supplémentaires dans ses villages de vacances du 64, menant à un total de 414 bons vacances offerts. Une opération dont Jacques Pédehontaa n'est pas peu fier du succès : outre la reprise de l'initiative dans de nombreux autres départements, ce sont plus de 16 500 soignants de toutes la France qui se sont inscrits au tirage au sort réalisé ce mercredi.

"Grand air, Grands espaces et Slow tourism"
Outre ces 700 00 euros devant à termes bénéficier directement aux professionnels du tourisme, après un passage par le porte-monnaies des touristes, le plan de relance départemental prévoit également un gros effort de communication pour promouvoir les detinations basques et béarnaises, tout en dynamisant le tourisme de proximité. « Nous voulons nous positionner autour des concepts de Grand air, Grand espaces et de Slow tourism », synthétise le président de l'ADT. « La crise sanitaire nous a fait en quelque sorte redécouvrir nos paysans. Or ici, nous avons la mer, la montagne, un art de vivre, une gastronomie et des paysans », tout pour plaire en quelque sorte.

Cette campagne de communication sera visible à travers une édition spéciale tourisme du magazine du Département « 64 » tiré à 300 000 exemplaires début juillet, couplé au développement d'une offre « circuit court » visant à favoriser le consommer local. Enfin, au delà de la saison estivale, des plans de communications seront aussi mis en œuvre en septembre à destination de Bordeaux et Toulouse, prioritairement. Car en effet, dans le contexte actuel, la cible majeur de l'ADT 64 est la clientèle de proximité, habitants du département puis ceux du grand sud ouest. « Ce choix c'est aussi une manière de jouer sur un de nos atouts, glisse Max Brisson, notre clientèle est déjà une clientèle de proximité, on fait déjà du local. Avec des sites à forte identité, et qui ont aussi une dimension familiale y compris sur la côte, on n'est pas ici dans le déploiement d'un tourisme de grande industrie. »

La prudence des compagnies aériennes inquiète
Du côté des chiffres en effet, 69% des touristes venant dans le département sont français, et 30% résident en Nouvelle-Aquitaine. L'idée est donc clairement de renforcer ce dernier chiffre. Un choix pour le moins judicieux puisqu'il ne semble pas falloir réellement compter sur les infrastructures de transport, à commencer par les aéroports du département pour amener des touristes jusqu'en Béarn et Pays basque cet été. Après l'arrêt total des vols lors du confinement ces derniers subissent désormais, tant à Biarritz qu'à Pau, la grande prudence des compagnies aériennes. Si la clientèle internationale (habituellement 31% des touristes dans le département) n'est pas « la cible » de l'ADT 64, il n'empêche que pour Jacques Pédehontaa, la situation résonne comme « une immense inquiétude ». « S'il y a moins de liaisons, il y aura moins de visiteurs et donc moins d'activités touristiques... C'est un souci qui mobilise tout le monde » assure-t-il, comme le confirme à ses côtés Jean-Jacques Lasserre, et l'avait déjà exprimé, avec colère, le Maire de Pau en fin de semaine dernière.

Au même moment à la Mairie de Pau justement, François Bayrou, annonçait l'ouverture d'une nouvelle ligne Pau – Roissy Charles de Gaulle, par la Compagnie ASL Airlines à compter du 15 juin. Quatre rotations par semaine, dans un premier temps en tout cas, viendront ainsi compléter l'offre de reprise post-Covid d'Air France de seulement 2 vols hebdomadaires vers Roissy, là où avant la crise, une quarantaine d'avions étaient assurés chaque semaine.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
12165
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !