Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/07/18 | Charente-Maritime : des marchés fermiers 100% locavores cet été

    Lire

    La Chambre d'agriculture organise cet été trois marchés fermiers 100% dédiés aux producteurs locaux du 17. Le premier se tiendra à Chaniers, près de Saintes, le 19 juillet à partir de 19h, sur les berges de la Charente. RDV le 1er août à Le Thou, entre La Rochelle et Surgères, et le 8 septembre à Arvert, près de Royan. Déjeuner locavore et animations musicales sont au programme. D'autres marchés sont prévus en basse saison: le samedi 27 octobre à La Rochelle puis les 15 et 16 décembre à Périgny.

  • 17/07/18 | Coopération territoriale entre Bordeaux Métropole et Val de Garonne Agglomération

    Lire

    Le vendredi 13 juillet, le président de Bordeaux Métropole Alain Juppé, et le président de Val de Garonne Agglomération Daniel Benquet ont tenu à Marmande (47) une réunion d’étape sur le projet de coopération territoriale entre les deux collectivités. Ce projet de coopération s’inscrit dans la démarche « Bordeaux métropole coopérative », en vue de tisser des liens vertueux avec d’autres polarités et d’optimiser le fonctionnement de l’aire d’influence métropolitaine.

  • 17/07/18 | Musique en Graves démarre son Festival

    Lire

    Les 19ème Rencontres Musicales Internationales des Graves se tiennent du 17 au 27 juillet avec comme Président d’Honneur ad vitam aeternam Mstislav Rostropovitch. Le festival propose 8 concerts riches en diversité musicale. Chaque concert sera suivi d’une dégustation offerte par les Châteaux des Graves et du Sauternais hôtes de ces soirées. Infos et réservations : www.musiqueengraves.com

  • 17/07/18 | Une saison réussie pour l’Opéra de Bordeaux !

    Lire

    La saison 2017/2018 du Grand-Théâtre et de l’Auditorium de l’Opéra National de Bordeaux se termine sur de bons chiffres. 600 artistes se sont vus applaudis au cours de 270 levers de rideaux par 200 000 personnes (soit un taux de remplissage de près de 90%) dont un quart avaient moins de 30 ans. L’Opéra a également accueilli plus de 15 000 scolaires cette saison. La saison prochaine qui débutera le 18 septembre avec un récital du ténor Jonas Kaufmann a déjà 110 spectacles programmés. Pensez à réserver vos places !

  • 17/07/18 | Intempéries: le Département des Landes vote des aides d'urgence

    Lire

    Sans attendre le résultat des procédures de demande de reconnaissance de l’état de calamité agricole en cours d’instruction par les services de l’État, le Conseil départemental des Landes, qui siégeait ce lundi 16 juillet en commission permanente, a voté le déblocage d’aides d’urgences pour les agriculteurs impactés par les récentes intempéries. Pour les kiwiculteurs du secteur des Gaves, une aide exceptionnelle pour le nettoyage des vergers pour un montant prévisionnel de 80 000€ pour 120 ha. Et 40 000€ pour l’achat ou le transport de fourrages en soutien aux éleveurs des Barthes touchés par les inondations.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Pyrénées-Atlantiques : un territoire pilote pour EDF

07/09/2017 | EDF ne fait pas que produire de l’électricité. Le soutien aux entreprises locales, la protection de l’environnement et l’aide au tourisme viennent en plus

La volonté de coller au terrain

Avec ses 17 centrales hydroélectriques installées sur les rivières et torrents des Pyrénées-Atlantiques, EDF produit de quoi alimenter en courant une ville de 200 000 habitants. Cette tâche qui fournit également du travail aux entreprises locales s’accompagne d’une réflexion menée sur la protection de l’environnement et sur l’aide qu’il convient d’apporter au développement des territoires. Parce que l’on ne progresse jamais aussi bien qu’en collant étroitement au terrain.

Entretien, modernisation, aménagements divers… Près de 5 millions d’euros sont dépensés tous les ans par EDF pour améliorer la sécurité et les performances des installations qu’elle possède en Béarn et au Pays Basque, rappelle André Villemur, délégué territorial d’EDF sur le bassin de l’Adour.

« Une rivière, un territoire »

Les sous-traitants locaux et régionaux auxquels son entreprise fait appel profitent pour près de la moitié de cette somme. Un choix délibéré, explique-t-il. « Depuis quelques années, dans le cadre du programme « Une rivière, un territoire », l’agence chargée par EDF des Pyrénées et du sud du Massif central cherche à élargir le panel d’entreprises avec lesquelles nous travaillons ».

« Trois missions lui ont été confiées. Elles consistent à favoriser l’émergence de projets innovants ainsi que la création d’emplois sur les thèmes de l’eau, de l’énergie et de l’environnement. Mais aussi à faire appel aux compétences des industries et des artisans locaux et à accompagner les projets lancés par les collectivités territoriales ».

« Dans ce cadre, nous identifions les entreprises qui pourraient travailler pour nous. Cela nous permet de leur expliquer  comment elles peuvent répondre aux appels d’offres que nous lançons. Une démarche que les très petites sociétés ont souvent  du mal à effectuer ".

" Nous les aidons à monter en compétence. Une formation a aussi  été impulsée sur la labellisation MASEC (système de management de la sécurité) d’entreprises du secteur d’Oloron avec l’aide de la Communauté de communes et de la Région Nouvelle-Aquitaine ».

L’agence créée par EDF soutient de même des initiatives d’entrepreneurs qui souhaitent monter des projets. Que ce soit par le biais d’une aide apportée au marketing, à la recherche de financements, ou encore via la mise en relation avec divers réseaux d’appui technique.

Vallée d’Aspe, une opération qui fera école en France

Un partenariat unique en son genre en vallée d'Aspe

Le « pacte Aspe » signé l’année dernière entre EDF et la Communauté de communes de la Vallée d’Aspe, où les installations hydroélectriques sont nombreuses, illustre bien cette démarche.

« Il s’agit d’une initiative pilote sur le plan national » indique André Villemur. «  Elle va nous permettre de définir comment nous pouvons travailler avec un territoire, tout en mettant au point une méthode, avec un suivi des actions et une évaluation ».

Tout est parti d'un constat. « Lorsque nous avons voulu installer un nouveau bureau dans cette vallée de montagne, nous nous sommes aperçus qu’il existait une forte attente des habitants à notre égard».

Plusieurs pistes de travail ont été dégagées. Elles concernent aussi bien la protection de l’environnement que le développement économique, le tourisme et l’information qu’il convient de délivrer au public sur les équipements de EDF et leur fonctionnement.

Outre l’aide apportée par cette dernière aux entreprises locales, diverses initiatives ont ainsi été prises. Telle la mise en place en 2016 d’un forum consacré à la mobilité douce.

« Nous travaillons aussi avec l’office de tourisme à la découverte de nos usines par le grand public en liaison avec la visite du fort du Portalet ». Un autre projet concerne le développement d’activités nautiques sur la base de Soeix ». Sans oublier la création d’une future « route de l’eau » qui pourrait voir le jour en 2018.

Tout un programme que l’élargissement récent de la Communauté de communes (devenue désormais communauté du Pays d’Oloron et des Vallées du haut Béarn) n’a pas modifié. « La nouvelle entité a confirmé la démarche » se réjouit André Villemur.

Rapaces, plantes, poissons : des partenariats divers

La passe à anguilles de Puyoo

Ce type de relation n’est pas le seul lien noué par EDF avec le terrain. Depuis plus de 25 ans, un partenariat étroit est par exemple établi avec le Parc national des Pyrénées. « Beaucoup de nos installations sont situées soit dans le cœur de cet espace naturel, soit dans la zone d’adhésion. L’idée est de savoir comment travailler là tout en respectant l’environnement ».

" De manière régulière, les techniciens d’EDF rencontrent les agents du PNP à l’occasion de travaux et d’observations. Le chassé-croisé est intéressant. Nous échangeons des informations sur la présence des rapaces, ou encore sur la compatibilité avec nos activités lorsque l’on fait appel à l’hélicoptère. Nous sommes aussi partenaires sur des actions d’éducation au développement durable menées par le Parc et nous avons participé au financement du programme de réintroduction du bouquetin dans les Pyrénées ».

Aide aux études menées sur des plantes spécifiques (comme la subulaire aquatique dont les Pyrénées sont le dernier bastion), partenariat engagé sur les rapaces avec la Ligue de Protection des Oiseaux… Les chantiers sont variés.

Y compris lorsqu’il s’agit de faciliter la migration et la reproduction des poissons en liaison avec la fédération de pêche. L’un des derniers exemples en date consiste en la pose d’une caméra au niveau de la passe à poissons de Castetarbe. Gérée par Migradour, celle-ci permet de suivre le passage des saumons, truites de mer, alose, lamproies et autres dans le gave de Pau.

"Avoir une vision complète"

 Simple question de cohérence, estime André Villemur. « Dans les vallées, nous sommes souvent le seul industriel. L’attente à notre égard est donc forte en matière de développement économique. De plus, nos aménagements sont imbriqués dans un territoire au point de vue environnemental, mais aussi de l’usage de l’eau. Auparavant, nous menions des actions plus diffuses. Aujourd’hui, le but c’est d’avoir une vision complète et de structurer d’avantage cette implication ». En d'autres termes et sans jeu de mots, avancer comme un poisson dans l’eau.

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : EDF et Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
34793
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !