Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

21/10/20 : La Cour de Cassation a rejeté ce mercredi le pourvoi de Monsanto dans le dossier l'opposant à un agriculteur charentais. La justice avait tranché en faveur de l'agriculteur en 2012, puis en appel en 2015.

21/10/20 : L’agglo Pau Béarn Pyrénées met en garde contre des individus se faisant passer pour des agents de collecte des déchets auprès des particuliers pour vendre des calendriers 2021. En effet tout démarchage de ce type est interdit de la part de ses agents.

20/10/20 : Le Maire de Lormont, Jean Touzeau, et l'équipe municipale, invitent la population, ce mercredi 21 octobre à 12h, à s'associer à leurs côtés à l'hommage national rendu à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie victime du terrorisme.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

14/10/20 : La maire de Poitiers, Léonore Moncond'huy, a été élue le 13 octobre dernier Vice-Présidente de Cités Unies France.

14/10/20 : Des travaux sont prévus sur le pont d’Aquitaine et ses abords dans la nuit du 14 au 15 et du 15 au 16/10. Ils engendrent la fermeture, dans les deux sens de circulation sur la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 et 4.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/10/20 | Covid-19 : couvre-feu en Pyrénées-Atlantiques et Haute-Vienne

    Lire

    Ce 22 octobre, lors d'une conférence de presse, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé que le couvre-feu entre 21h et 6h était étendu à 38 départements dont les Pyrénées-Atlantiques et la Haute-Vienne. Dès ce vendredi minuit, les commerces, services et lieux recevant du public seront fermés. Il sera possible de se déplacer dans cette plage horaire pour des raisons professionnelles, de santé ou pour promener son chien. Il faudra alors se munir d'une attestation couvre-feu (à télécharger ici).

  • 22/10/20 | Le salon de la Rue des métiers d'art de Nontron est annulé

    Lire

    En raison de la crise sanitaire actuelle et suite aux dernières mesures gouvernementales, le salon Rue des Métiers d’Art à Nontron, qui devait se dérouler du 23 au 25 octobre est annulé. Par contre, le Pôle Métiers d’Art, situé au Château de Nontron restera ouvert les 24 et 25 octobre avec l’exposition « Les chemins de la création », ainsi que la Boutique des Métiers d’Art et l’Espace Lames et Métaux. La piste d’un petit marché d’artisans, samedi matin est à l'étude.

  • 22/10/20 | La Région soutient le logement des jeunes à Bayonne

    Lire

    A l’occasion de la Commission Permanente du 16 octobre, le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine a décidé d’attribuer 319 000 euros à l’association Ikasleak à Bayonne pour un projet qui vise à réhabiliter l’Hôtel des basques en 16 logements destinés aux étudiants et aux jeunes travailleurs saisonniers. Les travaux de réhabilitation sont prévus pour l’automne avec une livraison envisagée pour septembre 2021.

  • 22/10/20 | L’industrie à l’honneur en Gironde

    Lire

    La CCI Bordeaux Gironde met, à partir du 22 octobre, un coup de projecteur sur l’industrie via sa marque "Fabriqué chez nous en Gironde". Suite à l’annulation, à cause de la crise sanitaire de la « Semaine de l’Industrie », la CCI a décidé de poursuivre cette initiative de promotion du secteur. Quatre entreprises dont les produits ont une position de "leader" sur le marché vont donc participer à cette opération de soutien au travers d’affiches dans les bus de la Métropole : THP Saint-Denis-de-Pile, TemSega à Pessac, ETM Marine à Gujan-Mestras et ASA Agencement à Blanquefort.

  • 22/10/20 | Gorillaz pour les 25 ans de Garorock

    Lire

    A l’occasion du 25ème anniversaire de Garorock, qui se tiendra du 23 au 27 juin 2021 à Marmande, c'est le groupe international anglais Gorillaz qui en fera l’ouverture. Au cours des 5 jours de concert, le festival va accueillir notamment Vianney, Tryo mais aussi Sean Paul, Ninho et bien d’autres encore. La billetterie ouvre dès ce 22 octobre 10h !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | En Nouvelle-Aquitaine, la filière cuir s'engage pour des peaux de qualité

16/10/2020 | Les professionnels de la filière cuir et les collectivités se sont unis pour améliorer la qualité et le travail des peaux et relocaliser la production.

Neuf abattoirs dont celui de Thiviers est partenaire du projet

Une convention a été signée jeudi à Thiviers entre les départements de la Corrèze, de la Dordogne, de Haute-Vienne, le Conseil régional Nouvelle Aquitaine et son président Alain Rousset, Résocuir, et la filière des veaux sous la mère. Les objectifs sont d'améliorer la qualité et le travail des peaux, notamment celles des veaux sous la mère, qui sont d’une qualité exceptionnelle; fournir une peau locale avec une traçabilité exigeante provenant d’élevages d’excellence pour répondre à la demande de l’industrie du luxe ; permettre une meilleure rémunération des éleveurs en fonction de la qualité des peaux.

Le  projet était en discussion depuis plus de dix ans. Il  a abouti ce jeudi 15 octobre avec la signature d'une convention entre les acteurs de la filière cuir en Nouvelle-Aquitaine, la région et les départements de la Dordogne, la Haute-Vienne et la Corrèze. Ce projet appelé Filière Excellence Cuir Nouvelle-Aquitaine (FECNA) a pour objectif d'améliorer la qualité des cuirs produits en Nouvelle-Aquitaine, avec un engagement de tous les acteurs de la filière, de l'élevage à la tannerie, en passant par l'abattage. Il s'agit à la fois de fournir une peau locale avec une traçabilité exigeante provenant d'élevages vertueux dans leurs pratiques pour répondre à la demande de l'industrie du luxe ;  de permettre aux agriculteurs d'obtenir une meilleure rémunération de leur production en fonction  de la qualité des peaux et de répondre aux enjeux de bien être animal. Nous avons des élevages avec des qualités de fibres qui permettent de produire des cuirs merveilleux", analyse Laurent Duray, président du label RésoCUIR, un des initiateurs du dossier. "Mais jusqu'à présent ces cuirs pouvaient présenter des défauts de surface, comme des cicatrices ou des traces". Des défauts qui poussent les fabricants à jeter beaucoup de peaux dans les ateliers de transformation. "Dans la région nous travaillons beaucoup avec des entreprises  du luxe qui sont à la recherche de cuirs sans le moindre défaut, sans tâches", poursuit Laurent Duray. L'émergence de cette filière Excellence cuir Nouvelle-Aquitaine s'inscrit dans la continuité du Pôle d'excellence rurale de la filière cuir en Périgord, créé en 2012,  qui a travaillé depuis 2014 à sensibiliser les éleveurs pour fournir des cuirs de premier choix aux entreprises du luxe du territoire. Une démarche semblable a été menée en Corrèze avec la production de veau sous la mère. L'objectif de la FECNA est donc de travailler à la qualité de la peau dès l'élevage, puis à chaque étape de la production du cuir. Cela passe par plusieurs mesures qui vont être mises en place par les différents acteurs. Les éleveurs doivent par exemple faire en sorte de supprimer les barbelés, qui peuvent écorcher la peau des bêtes, ou de traiter les animaux contre les parasites.  Même vigilance au moment du transport des bêtes et de leur abattage. Le projet  repose potentiellement sur plus de 1 500 éleveurs, dont les peaux sont traitées d'abord dans neuf abattoirs locaux, comme par exemple à Thiviers. 

Un système d'information partagé

Le partenariat inédit entre partenaires privés et publics marque la naissance du projet filière d'excellence cuir en Nouvelle Aquitaine

Parmi les mesure qui vont être mises en place, un véritable système d'information avec une base de données spécifique à Réso Cuir va être mise en place. Il va ainsi permettre de mettre en place une tracabilité des peaux et de réaliser un retour d'information automatisé sur la qualité des peaux pour l'abbatoir et pour l'éleveur. C'est ainsi qu'au sein de l'atelier peaux de l'abattoir de Thiviers, 80 peaux de bovins et 60 peaux de veaux sont traitées chaque jour. Une bandelette est accrochée à la peau de l'animal pour les phases de salage (pour la conservation) de pliage et d'expédition avant d'être vendue aux tanneries. Chez le tanneur, la peau est marquée au laser sur le collet et celle ci doit restée lisible. L'entreprise qui utilisera la peau sera en mesure d'établir un retour qualité au tanneur, à l'abattoir et à l'éleveur. Les données ainsi collectées permettent d'améliorer le protocole d'information sur l'ensemble de la chaîne de production. Ces démarches et ces mesures ont un coût : La Région Nouvelle Aquitaine, et les départements de la Dordogne, de la Haute-Vienne vont prendre en charge ces nouvelles dépenses, notamment au niveau de la formation dans les organismes de production et dans les abbattoirs. Les différents partenaires, privés et publics ont salué "une occasion unique de faire travailler en commun la filière élevage et la filière cuir, à travers un projet  orienté autour de qualité, de la tracabilité, du retour de la valeur ajoutée générée au secteur de l'élevage. "

 

 



Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2105
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !