Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

21/10/20 : La Cour de Cassation a rejeté ce mercredi le pourvoi de Monsanto dans le dossier l'opposant à un agriculteur charentais. La justice avait tranché en faveur de l'agriculteur en 2012, puis en appel en 2015.

21/10/20 : L’agglo Pau Béarn Pyrénées met en garde contre des individus se faisant passer pour des agents de collecte des déchets auprès des particuliers pour vendre des calendriers 2021. En effet tout démarchage de ce type est interdit de la part de ses agents.

20/10/20 : Le Maire de Lormont, Jean Touzeau, et l'équipe municipale, invitent la population, ce mercredi 21 octobre à 12h, à s'associer à leurs côtés à l'hommage national rendu à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie victime du terrorisme.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/10/20 | Les Fidjiens s’entraînent à Limoges

    Lire

    L’équipe de rugby des Fidji va effectuer son stage de préparation au Tournoi des 8 Nations à Limoges du 24 octobre au 8 novembre. A cette occasion, le 28 octobre de 14h à 16h, leur entraînement sera ouvert au public, le 31 octobre à 11h30, les halles centrales accueilleront le protocole culturel fidjien. Enfin, le 6 novembre à 18h30 ils joueront leur match de préparation face au Portugal au stade Beaublanc ((billetterie ouverte sur billetweb.fr/match-fidji-portugal).

  • 23/10/20 | Covid-19 : la Nouvelle-Aquitaine accueille 8 patients de la région Auvergne-Rhône- Alpes

    Lire

    Face à une situation de saturation des capacités de réanimation en Auvergne Rhône-Alpes, l’Agence régionale de santé et les établissements de Nouvelle-Aquitaine apportent leur aide en accueillant 8 patients des établissements de Lyon, St Etienne et Villeurbanne. "Les capacités actuelles de réanimation de la région Nouvelle-Aquitaine lui permettent de réaliser cet accueil en toute sécurité, avec la prudence nécessaire face à l’évolution de l’épidémie", assure l'ARS. Les CHU de Bordeaux et de Poitiers et le CH de Brive sont mobilisés pour cet accueil.

  • 23/10/20 | Du concret pour le Nouvelle-Aquitaine Academic Space Center

    Lire

    Le Nouvelle-Aquitaine Academic Space Center, initié en juin 2019 lors du salon du Bourget grandit. En effet, le NAASC a obtenu, début septembre, le soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine, avec une enveloppe budgétaire de 316 000€ sur 3 ans. Ce qui va permettre de concrétiser notamment deux projets: une fusée expérimentale et un nanosatellite. Pour la fusée, un vol de démonstration se profile à l’horizon de 2023. Pour le nanosatellite, il faudra patienter jusqu’en 2024 pour une mise en orbite.

  • 23/10/20 | 187 275€ à Point Café (Boé) pour devenir le 1er distributeur de boissons 100% écologique

    Lire

    La société Point Café basée à Boé vient de recevoir de la Région une enveloppe de 187 275 € afin de la soutenir dans le développement de son activité de reconditionnement des distributeurs automatiques obsolètes en redonnant une deuxième vie aux distributeurs et machines à café. Point Café sera ainsi le 1er distributeur de boissons proposant une gamme de produits 100% écologiques : distributeurs reconditionnés et café bio.

  • 23/10/20 | Un E-Job pour les jeunes

    Lire

    Le 3 novembre de 17h à 20h, le Crédit Agricole Aquitaine et Wizbii organisent pour la 3ème année consécutive un e-Job Dating pour des postes basés à Bordeaux. Cette rencontre, qui s’inscrit dans la démarche « 1er Stage, 1er Job » regroupera une dizaine d’entreprises de la région des secteurs de la banque, de l’informatique, du BTP et de la finance. Inscription obligatoire avant le 29 octobre sur la page de l'évènement

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Rezto, une appli basque pour faire frissonner Trip advisor

14/10/2019 | C'est dans une start-up de l'incubateur de l'Estia qu'est né ce projet salutaire pour les restaurateurs.

Rezto, Flore Bosnard et Sandrine Serville

Créée par Flore Bonnard, Rezto est une nouvelle startup "incubée" au sein de l'ESTIA à la Technopôle de Bidart, sur la Côte basque. Destinée aux restaurateurs, elle doit leur permettre d'être visibles sur le web en leur créant un profil, mais aussi de crédibiliser les fameux avis clients rendus célèbres par Trip Advisor. La preuve? Une photo-témoins du ticket de caisse. Cette nouvelle plateforme est accompagnée par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine pour révéler les projets innovants en matière de tourisme. Rezto souhaite devenir une référence pour les restaura teurs. 90 lui ont fait confiance.

C'est au Comptoir Iodé de la Chambre d'Amour à Anglet d'Isabelle Facco, que Flore Bonnard, restauratrice pendant une dizaine d'années, a choisi de présenter, en présence de Sandrine Derville, vice-présidente de la Région aquitaine chargée du tourisme la nouvelle start-up Rezto. Celle-ci est née à Izarbel dans l'incubateur de l'ESTIA, (École supérieure des technologies supérieures) de Bidart à la suite de l'expérience et l'observation par la jeune femme des professionnels. "Ceux-ci avaient deux soucis: d'abord  prendre en compte une présence, une lisibilité devenue indispensable sur le web, sans pour autant se ruiner. Faire appel à des prestataires extérieurs n'était pas forcément  financièrement accessible pour eux. Deuxième inquiétude, ces avis qui s'étalent en ligne et qui émanent souvent de faux clients..."
 Trip Advisor est devenu un mal nécessaire pour la profession mais pas forcément toujours crédible. Beaucoup de restaurateurs eux-mêmes, sans avoir mis les pieds dans ce restaurant, balancent sur leurs concurrents;  d'autres, à l'inverse, multiplient les critiques élogieuses.  Problème et piège dans lequel est tombée la célèbre plateforme, quand les avis négatifs se multiplient car le restaurant est rétrogradé dans ses recommandations et descend dans le classement des établissements. Or la critique est facilement aisée quand l'art est difficile et le résultat injuste, surtout quand il est bidonné.

La parade de Rezto: une photo du ticket de caisse!

Ces deux constatations majeures faites, avec deux associés, Mickaël Canu et Pascal Larrandaburu, Flore a choisi deux axes de travail: favoriser la relation restaurateur client en créant déjà pour les premiers un profil digital très complet, très lisible de leur établissement, – de leur situation à leur carte et leur actualité — et, en bonus, quand il y a recherche de qualité spécifique, la citation et le lien avec les producteurs et fournisseurs. Côté client, trois fonctionnalités leur sont proposées: découverte de restaurants grâce à un fil d'actualité dédié et sans publicité et des possibilités de quête ou de choix grâce à un moteur de recherche précis. Grâce à la géolocalisation, les utilisateurs pourront découvrir les restaurant dans leur zone de déplacement ou autour de l'endroit où ils se trouvent. Cela pour un abonnement mensuel de 19,99 € ou annuel de 299,99 €, avec actualisation de l'établissement sur la toile.
Mais la grande innovation provient du contrôle des avis clients avec deux parades majeures: les comptes utilisateurs sont liés à un numéro de portable afin d'éviter la multiplication des comptes fantômes. "À moins que l'aviseur soit propriétaire de plusieurs portables, ce qui est peu probable", sourit Flore. Mais surtout nous souhaitions la validité, la réalité de la prestation. Et c'est ainsi que nous avons choisi l'option photo de caisse ouvrant la rédaction d'un avis et c'est pour cela que nous avons choisi cette photo du ticket de caisse, qui n'est évidemment jamais publié, ce contrôle avant de valider l'avis et mis en ligne sous 48 heures. Toutefois, nous avons ouvert une appréciation supplémentaire, voire une forme de médiation. Souvent, quand un avis est donné il est parfois amoindri par une réserve qui s'adresse plutôt personnellement au restaurateur. Ainsi Rétro propose un avis visible par tous et un commentaire  privé afin d'établir un contact ''restaurant-client" et rendre la critique constructive."
À ce jour, Rezto compte 90 restaurateurs abonnés dans la région, mais espère quadrupler ce chiffre et s'étendre dans  l'hexagone.

La Région partenaire des projets touristiques innovants

Comme Solikend, cette start-up dédiée à la réservation de nuitées solidaires – que nous avons présentée sur aqui.fr —, la Région Nouvelle-Aquitaine accompagne Rezto, innovante, dans le domaine touristique dans le cadre de sa politique "Appel à projet" et comme la précédente incubée à l'Estia. 45 000 euros d'aide financière qui seront bien utiles pour le décollage.
C'est Sandrine Derville, la vice-présidente du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine chargée du tourisme qui  déniche ces créateurs, manage ces opérations; une élue du Pays basque en laquelle le président Rousset a toute confiance. Il est vrai qu'après une longue observation dans une Aquitaine largement élargie, la jeune femme (sur notre photo, à la droite de Flore Bonnard et Isabelle Facco) a déniché quelques pépites afin de répondre aux grands enjeux de demain inscrits dans  le Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs.
Et si, entre Nord et Sud de l'Aquitaine, se produisaient quelques doublons parmi les start-up dans des initiatives similaires? "Dans ce cas-là, indique  la conseillère régionale, nous leur demanderons de prendre contact avec celle qui a bénéficié de notre aide et de s'entendre avec.ce sera aussi leur intérêt."

 https://www.rezto.net

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
8147
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !