05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/08/22 | Risque très sévère de feux de forêt en Charente-Maritime

    Lire

    A compter de ce samedi 6 août, le département Charente Maritime est en alerte très sévère. Tout feu de plein air ou feu d'artifice est interdit. Seuls les feux d’artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les manifestations festives, culturelles et sportives sont interdites dans l’ensemble massifs boisés du département. L’accès aux bois, forêts et landes des communes du massif de La Double Saintongeaise qui compte 29 communes est interdit.

  • 05/08/22 | Marzet Electrolyse fait sa transition énergétique

    Lire

    A Châtellerault, Marzet Electrolyse est spécialisé dans le traitement de surface des métaux et le zingage pour tous les domaines industriels. Afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable, la PME change le mode de chauffage des bains de traitement de surface en remplaçant les résistances électriques par une installation fonctionnant à partir de la chaleur produite par un système de 2 pompes à chaleur. Cet investissement permettra de réduire la consommation énergétique de l'entreprise de 130 Mwh/an.

  • 05/08/22 | Sècheresse : Les Pyrénées-Atlantiques étendent les restrictions

    Lire

    Après avoir pris des restrictions sur l'usage de l'eau dans 26 communes des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture vient d'élargir la zone de restriction à 76 communes supplémentaires au sud et à l'ouest du Pays Basque ainsi que sur le secteur d'Orthez. L'arrosage y est donc interdit de 8h à 20h. Le lavage des véhicules, tout comme le remplissage des piscines est strictement interdit. Et la ville de Biarritz suspend les douches et robinets sur les plages.

  • 04/08/22 | Un Musée Mobile cet été en Creuse

    Lire

    Le Centre Pompidou et le MuMo (Musée Mobile) en Creuse vont mettre en circulation un nouveau camion-musée. Il sera dédié à la présentation des œuvres de la collection du musée national d'art moderne. Ce musée itinérant fera notamment étape à Aubusson du 29 au 31 août où il présentera l'exposition « Les animaux sortent de leur réserve ». Des visites gratuites d'1h30 pourront être organisées au cours de ces 3 jours sur inscription auprès du Centre Pompidou.

  • 04/08/22 | La Vienne se protège face aux risques d'incendies

    Lire

    La préfecture de la Vienne vient de prendre 2 arrêtés visant à éviter les départs de feux. Entre le 3 et le 8 août inclus, les travaux dans les massifs forestiers, comme les activités d'exploitation forestière, les travaux sylvicoles ou la circulation des engins destinés à ces travaux sont interdits. De même, les feux d'artifice et l'usage de produits pyrotechniques sont strictement interdits.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Rien n'arrête le Territoire d'industrie Lacq Pau Tarbes

12/03/2021 | "Il n'était pas évident de créer un Territoire d'industrie sur deux régions". Le pari du Territoire d'industrie Lacq Pau Tarbes semble pourtant en passe d'être réussi.

1

Fin février, le Territoire d'industrie Lacq Pau Tarbes organisait un webinaire permettant de dresser un point d'étape et de dessiner les perspectives de cette démarche territoriale et partenariale rassemblant dans un même élan 10 intercommunalités de Béarn et de Bigorre, 2 régions, 7 filières structurantes et 350 personnalités associées. Objectif : accompagner la structuration des filières existantes ou d’avenir en facilitant les recherches de financements, avec l'ambition finale que ces structurations autour de projets économiques et industriels concrets permettent de réduire la fracture territoriale et de créer des emplois. Mais à l'heure du Covid et du plan de relance, qu'en est-il de cette dynamique ?

Malgré le contexte économique a priori difficile, l'heure est résolument à l'optimisme au sein du comité local du Territoire d'industrie. Dans cette instance politique de validation de l’ensemble des projets menés sur le Territoire d’industrie Lacq-Pau-Tarbes siègent les représentants des élus, des industriels, des Régions et de l'Etat.

" C'est phénoménal, énorme ! "
Parmi eux, Gérard Trémège, Président de la Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées souligne l'efficacité et le bel élan impulsés par le dispositif : « La signature du 15 juillet 2019 de la convention portant création du Territoire d'industrie a permis en très peu de temps de faire émerger une ambition partagée inimaginable à l'époque. Et ça se manifeste aujourd'hui par 53 projets concrets qui ont mobilisé des centaines de personnes pour les élaborer et les mettre en forme. Nous avons là une mobilisation des énergies incroyable que le contexte calamiteux n'a pas altéré ! » . Et pour cause, sur les 53 projets incrits au titre de ce Projet de Territoire, 11% sont déjà financés, 31% sont en cours et 31% sont à un stade avancés des études de faisabilité, détaille-t-il. « C'est phénoménal, énorme, poursuit-il avec enthousiasme. Cette dynamique territoriale permet à des entreprises de se développer et de se moderniser sur des techniques nouvelles ; cela ouvre de grands espoirs pour créer à terme davantage d'emplois ! ».

Un caractère innovant intrinsèque à la démarche et à la nature des projets qu'elle porte. Patrice Laurent, vice président du pôle métropolitain Pays de Béarn chargé du développement industriel, le confirme en soulignant pour sa part que « 14 projets de notre Territoire d'industrie sont lauréats du Plan de relance de l'Etat qui vient particulièrement en appui des projets innovants ». 14 projets qui bénéficient ainsi de soutiens supplémentaires dans leur développement. Pour l'heure l'ensemble des projets représentent un investissement prévu de 287 M€ sur le territoire, dont 22 millions de subventions publiques ont déjà été obtenues...

Structurer la filière hydrogène
Pour Daniel Mockly, le PDG Terega et référent industriel Nouvelle-Aquitaine aussi, le Territoire d'industrie Lacq Pau Tarbes est un « formidable accélérateur, avec un très beau collectif ». D'autant plus pour l'entreprise gestionnaire de réseau de gaz que l'une des thématiques principales de travail est axée sur la transition énergétique, et notamment sur la filière hydrogène.
En effet, une étude technico-économique a d'ores et déjà été menée en 2020 dans le cadre du Territoire d'industrie pour identifier toutes les composantes de l’écosystème hydrogène sur le territoire. Objectif : structurer cette filière déjà bien ancrée, notamment autour du Bassin de Lacq, de Pau via le bus à hydrogène Febus et de Tarbes avec le projet HYPORT. Si l'enjeu est d'importance sur le territoire, les ambitions des acteurs dépassent déjà les frontières ; l'objet aussi est de réfléchir aux liens à créer avec la filière hydrogène espagnole en Aragon dans une approche transfrontalière ambitieuse.

Transition energétique, numérique, usine du futur se concrétisent
Mais le Territoire d'industrie c'est aussi la valorisation d'autres projets concrets tels que HYGEO, Lacq Hydrogène ou IMPULSE 2025 portés par Terega, et dont le dernier vise à soutenir l’innovation pour unifier les systèmes énergétiques. Sur le thème de la transition énergétique, le bassin de Lacq impulse aussi une transition forte avec la production de biogaz et de digestat sur le site de Mourenx, la capture et le stockage géologique du gaz carbonique ou la transformation des friches industrielles. Autre exemple de projet révélant tout l'enjeu de cette thématique pour le territoire : la biométhanisation des boues par Cap Ecologica sur le territoire de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées.

Au-delà de la transition énergétique, le numérique, l'industrie du futur, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriales sur les métiers du futur ou encore l'attractivité du territoire sont d'autres axes de travail et de développement de projets entrant dans le cadre bienveillant de l'écosystème suscité par le Territoire d'industrie. Citons alors pour le côté Occitanie cette fois les projets de développement des usines 4.0 pour le pôle céramique de Bazet, le pôle entrepreneurial autour de la filière eau à Bagnères de Bigorre, l’avion décarbonné AKOYA ou enfin, la création d’un hub industriel autour de la maintenance aéronautique en lien avec TARMAC AEROSAVE.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
15268
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !