Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Rochefort : l'Arsenal se fait centre de formation aux métiers du nautisme

22/03/2019 | L’Arsenal de Rochefort forme désormais aux métiers du nautisme. Objectif : former de la main d'oeuvre pour les chantiers navals de la région.

Le chantier naval de l'Arsenal propose désormais des formations de maintenance en marine de plaisance

Depuis deux semaines, l’Arsenal de Rochefort accueille 12 personnes en formation professionnelle sur sa partie chantier naval, qui servi autrefois pour la conception de L’Hermione. « Ce n’est pas un chantier d’insertion, mais bien une formation débouchant sur un titre professionnel et un métier », précise Catherine Veyssy, la vice-présidente de la Région en charge de la formation professionnelle et de l’emploi. La Nouvelle-Aquitaine a investi un peu plus de 198 000€ pour financer ce dispositif, appelé à être reconduit.

Cette toute nouvelle formation sur l’ancien chantier naval de L’Hermione répond à deux problématiques locales : continuer à employer le lieu, les outils et les compétences humaines déployées durant deux décennies pour concevoir la frégate ; transmettre ces savoir-faire dans la construction navale à des demandeurs d’emploi ou des personnes en reconversion pour pallier le manque de main d’œuvre dans la filière (lire ci-dessous).

Les 12 premiers stagiaires ont été pris en charge par l’Afpa en décembre dernier. Après une première formation au centre Afpa de Périgny, les apprentis complètent leur apprentissage des bases sur le chantier de l’Arsenal durant 6 semaines. Puis ils partiront sur un autre chantier à la Rochelle, pour la réfection d’un bateau contemporain en composite. A la fin de la formation, en juin, ils seront titulaires d’un titre professionnel « agent de maintenance en marine de plaisance », soit un niveau CAP. Ils pourront intégrer une entreprise ou poursuivre sur une autre formation, pour devenir notamment menuisier de marine.

En attendant, ils devront faire leurs preuves sur la restauration du Cupidon Fou, un vieux sloop en bois de 1929. Classée aux Monuments historiques, cette ancienne embarcation de course ayant appartenu à la famille Rotschild a été confié au chantier de l’Arsenal par son nouveau propriétaire, le fondateur du musée de la mer et de la marine de Bordeaux Norbert Fradin. « C’est en discutant avec la déléguée générale Emilie Beau que j’ai eu envie d’associer la nécessaire réfection de ce bateau chargé d’histoire à un projet à caractère social », explique-t-il. L’association Hermione-La Fayette s’est ensuite rapprochée du chantier Despierres, à La Rochelle, pour bénéficier de l’expertise et du suivi de cette entreprise spécialisée dans la réfection des vieux gréements en bois. Son patron Nicolas Chanteloup supervise l’avancée du chantier de concert avec le formateur de l’Afpa.

Norbert Fradin (à droite) a confié son Cupidon fou à l'équipe de Nicolas Chateloup. Coût global du projet : 300 000 €. Norbert Fradin (à droite) a confié son Cupidon fou à l'équipe de Nicolas Chateloup (à gauche). Coût global du projet : 300 000 €.

« Pour eux, c’est une première approche de la restauration d’un bateau de ce type, qui va leur permettre de mettre en pratique ce qu’ils ont appris », explique Nicolas Chanteloup, « Par exemple, on leur fait faire des relevés de charpente pour estimer la quantité de bois nécessaire à remplacer, puis ils vont créer des renforts pour mettre en sécurité le bateau et des gabarits de formes pour redonner une symétrie à la coque ». Une fois cette partie « gros œuvre » effectuée, le Cupidou fou passera dans les mains expertes des menuisiers de marine du chantier Despierres pour achever sa rénovation. « L’idée, c’est que les jeunes aient vu toutes les bases de la fabrication de la structure, qu’ils maîtrisent les noms des pièces, des techniques ainsi que le tracé de charpente », poursuit Cédric, le formateur de l’Afpa qui les accompagne, « à l’issue de leur formation, ils ne seront pas totalement autonomes, mais ils pourront trouver du travail s’ils le souhaitent. La motivation, c’est 80% du boulot ! »

Des candidats aux profils variés

Deux jeunes en formation avec Cédric, le formateur de l'AfpaCédric avec ses apprentis : "La motivation, c'est 80% du boulot!"

Parmi les stagiaires, les profils et les parcours sont très divers. Il y a Anthony (au centre sur la photo), qui, après de longues études et un travail dans l’informatique, a voulu changer de vie en y associant sa passion pour le nautisme. Bastien, qui  a quitté la marque à la pomme en espérant trouver dans la filière un métier qui fasse sens. Ou encore Joseph, passé sans succès par la filière aéronautique avant de découvrir la formation de l’Arsenal à la mission locale. Tous considèrent ce nouveau départ comme une chance. Cette nouvelle formation suscite également beaucoup d'espoir dans la profession : "C'est difficile de trouver du personnel qualifié", témoigne Nicolas Chanteloup, "il existe encore trop peu de formations à ces métiers par rapport à la demande de la filière. Dans la région, le seul autre centre à proposer une formation équivalente est au lycée de Gujan-Mestras, en Gironde." 

 

Huit des douze jeunes en formation avec les formateurs, autour du Cupidon fou

 

Une formation du "Campus des industries navales"

Ce chantier de formation « qualification nouvelle chance » de l’Arsenal fait partie du « Campus des industries navales ». Cette association nationale créée en décembre dernier a pour vocation de développer la sensibilisation et la formation aux métiers de l’industrie navale. La filière manque en effet de bras alors qu’elle embauche, en particulier des ouvriers et des techniciens spécialisés. Pour pallier à ce manque, les régions Nouvelle-Aquitaine, Normandie, Bretagne et Pays de la Loire se sont fédérées avec les industriels des chantiers de l’Atlantique, Constructions mécaniques de Normandie (CMN Group), Naval Group, Piriou, ainsi que les ministères de l’Education nationale, des Armées, du Travail et des Transports, pour constituer cette association. Le Campus de l’industries aura bientôt son siège à Brest. Sa mission : satisfaire le besoin en volume de recrutement des bassins d’emploi des 4 régions concernées.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
8430
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !