Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Royan : l’unique Club Med de la côte s’agrandit

28/02/2020 | Aux Mathes-La Palmyre, l’unique Club Med de la côte Atlantique fait peau neuve. Objectif : monter en gamme pour attirer de nouveaux clients

1

C’est un projet d’envergure à 35 millions d’euros. A Les Mathes-La Palmyre, près de Royan, le Club Med est en travaux depuis septembre 2019. Objectif pour le leader mondial des villages de vacances : faire monter en gamme son unique site de la côte Atlantique, en le passant de 3 à 4 tridents, les « étoiles » du Club Med. La clientèle étrangère est particulièrement ciblée. Et ça marche. Le Club Med enregistre déjà une hausse des ventes de ses séjours pour cet été par rapport à l’an dernier, dont 30% de nouveaux clients.

Cette montée en gamme s’inscrit dans une stratégie globale de l’enseigne menée depuis 2004. Le Club Med traversait alors une mauvaise passe financière, qui lui avait valu d’être racheté par le groupe chinois Fosun. « Dans son modèle précédent, le Club Med n’avait pas d’avenir. Changer de standing devenait vital car la clientèle a évolué », se souvient Henri Giscard d’Estaing, le président de la société Club Med. « Depuis sa création en 2003, le site de la Palmyre a pris dix-sept ans. Il était devenu nécessaire de l’adapter au goût du public, qui a changé », renchérit Dominique Bussereau, le président du Département 17, dont la collectivité siège au sein de la société d’économie mixte créée en 2000 pour que le club puisse s’implanter sur ce domaine maritime.

« A l’époque, seuls 25% de nos 69 ressorts à travers le monde étaient haut de gamme. Aujourd’hui, nous atteignons les plus de 80% », poursuit Gilles Mazeau, le directeur régional Sud Ouest du Club Med. La Palmyre est un des derniers des 17 sites français à avoir droit à son lifting. Le projet a pris du retard notamment suite à un recours déposé en 2015 par deux associations, Demain Les Mathes et Nature Environnement 17, pour non respect de la loi Littoral (lire les arguments relayés par Demain Les Mathes ). « Depuis, nous avons trouvé un compromis avec eux en revoyant les plans : les nouveaux bâtiments sont plus en retrait du front de mer que prévu. Au final, on y gagne puisque la vue sur la mer est bien plus belle », sourit Henri Giscard d’Estaing.

27 logements supplémentaires

La nouvelle terrasse du restaurant

« L’objectif de cette montée en gamme avait pour objectif de donner plus de confort à notre clientèle et de proposer davantage de prestations, sportives mais aussi de découverte de la région à travers des excursions clé en mains », poursuit Henri Giscard D’Estaing. Ce changement se traduit essentiellement par la construction de 3500 m2 de nouveaux espaces en dur, « ce qui semble peu, mais c’est sans compter la réhabilitation de 22 000m2 de bâtiment existant », précise Damien Monleau, chef de projet construction du Club Med. La partie hébergement va passer de 392 à 406 chambres, avec la construction de 27 bugalows en catégorie « luxe » ou « supérieur », dont 5 suites de 65m2 avec terrasse privative avec vue sur mer. Une nouvelle piscine « au calme » réservée à la nage, avec un bar à smoothies et jus détox, sera construite en complément du bassin « familial » existant.

L’espace de restauration a été également repensé dans son intégralité, avec un restaurant principal rénové et agrandi, avec une nouvelle grande terrasse abritée par une pergola, pour 1400 couverts. « L’espace sera divisé pour créer des espaces plus intimes, avec une déco différente. L’idée, c’est de créer différentes ambiances », explique Damien Monleau. Un « gourmet lodge » attenant permettra de se restaurer tout au long de la journée avec des produits locaux, le tout dans une ambiance années 1950 évoquant les villas balnéaires post-guerre de Royan. Il donnera notamment sur l’Amphithéâtre, permettant ainsi d’être un lieu de repli pour les soirées un peu fraîches, en particulier sur les ailes de saison. L’espace enfant va également être agrandi, avec l’aménagement d’un lieu dédié aux tout-petits (moins de 2 ans) qui n’existait pas auparavant. Le club enfant sera à terme ouvert y compris hors vacances scolaires.

Clou de ce nouveau standing, le site va accueillir à partir d’octobre une nouvelle salle de congrès modulable, avec une grande salle d’une capacité d’accueil de 185 personnes. Ici, le Club Med vise la clientèle d’affaire. Objectif à terme : permettre au site de la Palmyre de fonctionner toute l’année, ou quasi. Les 310 membres du personnel vont être renforcés par la création de 56 nouveaux postes, annuels ou saisonniers. Bien sûr, tout cela a un coût : les tarifs d’un séjour à la semaine vont augmenter dès cette année d’environ 20% pour la pleine saison.

La déco a changé aussi dans les chambres

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
9511
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !