aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Salon du Bourget : l'Aquitaine affiche ses ambitions

08/06/2015 | Du 15 au 21 juin, la grand-messe du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace ouvrira ses portes au Bourget pour sa 53ème édition.

Parmi elles, une soixantaine arriveront tout droit de la région Aquitaine

Les entreprises des filières aéronautique et spatial d'Aquitaine affutent leurs outils et se parent déjà des plus beaux atours. Du 15 au 21 juin prochain, une soixantaine d'entre elles seront présentes sur le stand commun d'Aerospace Valley au Salon du Bourget, à Paris. Un stand géant de près de 1500 mètres carrés et de nombreuses animations et autres présentations ouvertes au public et aux potentiels investisseurs. Une manière pour la région Aquitaine de renforcer son implication dans ce secteur hautement stratégique, et de développer des partenariats sur le long terme.

Alain Rousset ne s'en cache pas, le Salon du Bourget est, pour l'Aquitaine, "une tradition qui a entraîné la plupart des autres régions". Derrière le stand de la région ïle de France, celui qu'auront en commun l'Aquitaine et Midi-Pyrénées sous la bannière d'Aerospace Valley à la 53ème édition du Salon du Bourget qui se tiendra à Paris du 15 au 21 juin prochain, il s'agit du second stand régional le plus important du salon. En tout, 140 entreprises spécialisées dans les secteurs de l'aéronautique et du spatial seront présentes, dont une soixantaine d'Aquitaine (+17% de présence par rapport à la dernière édition du Salon en 2013). Et la région n'a apparemment pas regardé à la dépense pour financer cette opération : 250 000 euros sur les 605 000 du coût global du stand. 

Un enjeu financier important "On pourra y voir un espace d'attractivité pour accueillir des délégations étrangères. C'est aussi l'occasion pour les entreprises de la région de faire briller les chromes. L'enjeu principal du salon, c'est de rappeler la stratégie du Conseil régional d'Aquitaine et son implication dans le monde des entreprises, dans la formation et la recherche", souligne Alain Rousset. Mais l'Aquitaine ne sera pas présente uniquement pour "se montrer", elle compte bien aussi tirer son épingle du jeu. En tout, c'est près de 700 établissements aquitains qui composent la filière ASD (Aéronautique-Spatial-Défense), regroupant 59 000 emplois dont 38 000 industriels, l'essentiel de son chiffre d'affaires (4 millions d'euros) se réalisant à l'export (60%). La région investit d'ailleurs une vintaine de milions d'euros par an depuis 2010 pour renforcer cette filière, avec une feuille de route bien précise : doubler le nombre d'ETI (réalisant plus de 50 millions de chiffre d'affaires) d'ici à 2020. 

Des projets innovantsLes projets qui se montent actuellement à Mérignac sont là pour le prouver : le secteur est stratégique et le langage commun est à la part de marché. Avec le centre de formation de Latresne, le Programme régional d'internationalisation des entreprises ou encore les nombreux partenariats avec Thalès, Arkema ou Turbomeca, l'ambition de l'Aquitaine d'ajouter un peu d'huile dans son moteur reste forte. La région est d'ailleurs en train de transformer l'essai, avec les multiples initiatives qui verront le jour dans les prochains mois.

Parmi elles, on peut notamment citer un nouveau centre de transfert de technologies (METALLICADOUR), dans lequel elle devrait investir deux millions d'euros d'ici 3 ans, une étude sur le nouveau procédé de la fabrication additive, l'enjeu évident des ventes de Rafale pour les ateliers de maintenance et les sous-traitants et la volonté de d'"installer la production d'Ariane 6 en Aquitaine. "Le rapport de force n'est pas encore totalement gagné avec la région Parisienne, mais c'est une des batallies à mener". Ce sera également l'occasion pour Alain Rousset de renouer le contact avec la région Midi-Pyrénées, qui compte dans ses cartons un sacré poids lourd : Airbus, et de miser sur l'atout du programme de développement de la filière pour afficher des ambitions plus électorales (un argument de poids pour les futures élections régionales, sans doute...). 

Une filière privilégiée Le Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace sera aussi l'occasion pour Aerospace Valley de fêter ses 10 ans d'existence et le financement de 381 projets de recherche collaboratifs (1 milliard d'euros, dont 420 millions de financement public). Pour Agnès Paillard, sa présidente, le stand d'Aerospace Valley au Bourget "est une chance pour les PME d'Aquitaine de se rendre visibles, et la présence des différents présidents de région attire l'attention sur elles". Pour l'occasion, différents ateliers seront organisés, notamment sur l'usage des drones dans le civil, une remise de trophées à des PME ou une animation dirigée par la Cité de l'Espace, car "il est intéressant pour nous tous que les générations qui arrivent soient associées à ce rêve du spatial". Enfin, les visiteurs pourront découvrir le "Diiice", un système de réalité virtuelle en 3D et maquette numérique, qui présenteront des maquettes inédites dy Rafale et du Falcon X7. 

Avec le renforcement du nombre de contrats signés par de nombreux pays sur les Rafales il y a quelques mois, la filière Aérospatiale semble bien vouloir montrer tout son potentiel et s'être trouvé une nouvelle dynamique. Il semble donc logique pour l'Aquitaine de vouloir sa part du gâteau, alors que la filière faisait déjà, en 2012, figure de privilégiée. En effet, selon des chiffres de l'Insee, le chiffre d'affaire lié aux commandes des constructeurs du grand Sud-Ouest augmentait déjà de 12% par an et représentait 10,6 milliards d'euros. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
773
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !