Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Salon Vinipro : Vin de Bordeaux et innovations à l'honneur

07/03/2014 | Tout nouveau tout beau, le premier Salon Vinipro a réussi son pari. Après 3 jours d'affaires autour de la gamme des vins régionaux de 5 à 25€, l'heure est à la satisfaction

Salon Vinipro, à droite le villlage 2.0 et ses petites alvéoles pour parler affaires

En 3 jours de Salon les 250 exposants qui ont répondu à l'invitation de ce Vinipro n°1 ont reçu un peu plus de 6000 visiteurs. En plaçant les vins de Bordeaux et du Sud ouest de «nouvelle génération» (comprendre «cœur de gamme» de 5 à 25€) au centre de toutes les attentions, Vinipro a joué la carte de l'innovation. Au delà de l'originalité des décors et des animations proposées, le Salon a également permis de faire le focus sur une douzaine de «wine start-up bordelaises». Aqui a rencontré 3 de ces jeunes créateurs aux bonnes idées.

Web, smartphone, réseaux sociaux.... nombre des innovations présentées ont démontré que les acteurs vitivinicoles ont bien saisi l'importance de vivre en numérique tant pour l'optimisation de leur production que pour la commercialisation de leurs produits et la relation producteur-consommateur. Mais au rendez-vous du «Village 2.0», l'innovation n'était pas que dans la donnée numérique.


le système de conservation et de dégustation du vin au verre Wikeeps

Première bonne idée croisée dans les allées du salon Vinipro: le système de conservation du vin Wikeeps, comme «Wine Keeping System». L'idée est simple: pouvoir conserver la qualité d'un vin dans la durée pour permettre une dégustation au verre jour après jour. En somme, un grand vin reste un grand vin même ouvert... jusqu'à 20 jours! Wikeeps, c'est plus exactement l'assemblage d'un mécanisme qui additionne en quelques gestes un pistolet, une coupole centrale, un bec verseur et une cartouche de gaz. C'est grâce à cette cartouche que la conservation est assurée. A chaque fois que l'on verse du vin dans un verre, le gaz, un mélange d'argon et de CO2, vient prendre sa place dans la bouteille et donc limite le contact avec l'air. Si l'idée pour l'heure séduit principalement les restaurateurs, sommeliers et plus globalement les lieux de dégustation, le marché se développe peu à peu auprès des particuliers, précise Patxi Hualde, associé dans la société. Lauréat 2012, du concours Oenovation organisé par Inno'vin, Wikeeps rencontre le succès en France et à l'étranger. Un succès également au rendez-vous sur le salon bordelais aux dires de Patxi Hualde. www.wikeeps.com


Jérôme Bouteille, l'inventeur d'un process innovant qui permet de redresser les douelles de tonneaux en fin de vie

Autre homme heureux de sa venue sur Vinipro, Jérôme Bouteille, l'inventeur d'un process innovant qui permet de redresser les douelles de tonneaux, sans utilisation de produit chimique. Une bonne idée, mise en pratique par sa société Douelle & Design qui parie sur l'économie circulaire et la valorisation des tonneaux lorsqu'il arrive en fin de vie. Grâce à sa technologie, les douelles sont non seulement redressées, mais conservent leur qualité esthétique, véritable témoin de leur histoire : la trace rouge du vin sur une face et le travail de cerclage sur l'autre. Une matière noble, issue de bois de qualité que la société se propose d'utiliser comme matière première de meubles de toute sorte, ou encore des caves à vin peronnsalisables au lignes contemporaines, où le granit se mêle au bois de chêne des douelles. «Nous pouvons aussi de faire du sur-mesure. Lors du Salon on nous a par exemple contacté pour réaliser une bibliothèque dans une cave», explique le responsable. Autre projet réalisable «dès cet été», du parquet en douelle, sur de petites surfaces. Quant aux prospects et clients, ils sont surtout des professionnels du monde du vin qui cherchent des meubles ou une décoration en lien avec l'histoire du vin: cavistes, restaurants ou châteaux viticoles...

 

 Edourad Bournac et son site de e-commerce «spécialisé dans la personnalisation en ligne de bouteille de vin», mabouteille.fr

Enfin, troisième rencontre d'Aqui sur le «Village 2.0»: Edourad Bournac et son site de e-commerce «spécialisé dans la personnalisation en ligne de bouteille de vin», mabouteille.fr. Une idée qui a d'abord germé puis existé pour le propre château de sa famille en appellation Canon Fronsac et Bordeaux Supérieur. Dès 2012, année de lancement du site, plusieurs milliers de clients se prennent au jeu qu'il propose: créer l'étiquette des ou de la bouteille(s) qu'ils achètent. Face au succès l'offre des vins à personnaliser s'est étoffée de manière importante. Au total 1000 bouteilles peuvent désormais être personnalisées par le consommateur. En dehors des mentions légales qui ne peuvent disparaître, l'internaute peut intégrer jusqu'à deux images (issues de la banque d'image fournies par le site ou de photos personnelles) et une ou deux lignes de texte sur l'étiquette. Sont aussi modifiables les bordures et la couleur de fond. Si l'idée a dans un premier temps beaucoup séduit les particuliers, la part des clients professionnels augmente peu à peu. En 2013, le site a ainsi traité 40000 bouteilles, parmi lesquelles beaucoup de vins de différentes appellations mais aussi du cidre, de la bière artisanale ou encore des Champagne.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1863
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !