12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/22 | marchesdegironde.com : le nouveau répertoire des marchés girondins

    Lire

    La CCI Bordeaux-Gironde met en ligne le site internet marchesdegironde.com. Objectif : permettre aux internautes de trouver le marché girondin (permanent ou saisonnier) à proximité de leur domicile ou lieu de vacances. Près de 79 marchés, permanents ou saisonniers, de plein-air ou couverts, y sont déjà référencés. Pour les commerçants non sédentaires, actuels et à venir, les informations réglementaires et les contacts des gestionnaires des marchés sont également indiqués.

  • 12/08/22 | Reverredire sensibilise au réemploi du verre

    Lire

    A Bergerac, l'association Reverredire Nouvelle-Aquitaine regroupe trois acteurs associatifs du réemploi du verre du territoire régional : L'Attache Rapide à Bergerac (24), La Consigne Bordelaise à Bordeaux (33) et Les Retournées à Anglet (40 et 64). Elles proposent un modèle régional de réemploi du verre, en lien avec les filières productives et les acteurs de la chaîne qui s'appuiera sur des activités d'économie sociale et solidaire porteuses d'emplois de proximité. Des actions de sensibilisation sont déjà engagées pour 2022.

  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

  • 11/08/22 | La préfecture de la Haute-Vienne labellisée

    Lire

    Suite à un audit externe réalisé par SOCOTEC, la préfecture de la Haute-Vienne vient de se voir attribuer le label « Qual-e-pref ». Ce label témoigne de la volonté de répondre au quotidien aux attentes des usagers ainsi que la communication d'urgence en cas d'évènement majeur. La préfecture a obtenu cette labellisation pour trois ans.

  • 11/08/22 | Des maraîchers à Limoges Métropole

    Lire

    La Ceinture verte terroir de Limoges veut relocaliser l'agriculture au travers l'aide à l'installation de maraîchers en agriculture biologique ou Haute Valeur Environnementale. Elle propose pour cela un service d'installation clé en main sur des terres équipées, avec un accompagnement technico-économique et une aide à la recherche de logement sur site ou à proximité. L’ensemble des équipements seront mis à disposition de 5 maraîchers sur le territoire de Limoges Métropole.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Samboat sort la tête de l'eau

02/02/2015 | Laurent Calando et Nicolas Cargou n'ont pas encore 30 ans. Leur rencontre a donné "Samboat", jeune société de location de bateaux en pleine expansion.

1

Non, Samboat n'est pas que le nom d'une bande dessinée érotique italienne. C'est aussi celui d'une jeune start-up bordelaise née en 2014 et spécialisée dans la location de bateaux entre particuliers, qui surfe sur la vague du "Airbnb" (location de logements) pour s'incruster sur un nouveau marché. Cette idée originale est née de 2 jeunes entrepreneurs, Laurent et Nicolas, qui se sont rencontrés par hasard et ont décidé de se lancer dans ce pari. Installés au sein de l'Auberge Numérique, à Bordeaux, ils cultivent leur dynamisme et tentent de nager dans l'océan des start-ups bordelaises.

L'un est diplômé en ingénierie mécanique, spécialisé dans la communication et le marketing. L'autre est titulaire d'un DUT dans les métiers du web, et ex travailleur en alternance sur un site de petites annonces auto-moto. Laurent Calando et Nicolas Cargou, 51 ans à eux deux, n'étaient pas prédestinés à se recontrer. C'est arrivé par hasard, comme le confie le premier. "J'avais trouvé un job en alternance chez Total, je devais remplacer quelqu'un qui allait terminer son contrat. Cette personne, c'était Nicolas". Après 14 mois au sein de l'entreprise et fort de son statut de "chef de marché junior", Nicolas, le blond, fait la connaissance de Laurent, le brun et passionné de nautisme depuis son enfance. Nicolas est alors étudiant, pas vraiment riche et passionné de consommation collaborative (co-voiturage, airbnb, ect.). Il "drive" Nicolas sur le Airbnb. "J'avais un appart' à Paris, Nicolas m'a conseillé de le louer quand je partais en vacances. J'ai tout de suite vu que ça marchait bien". L'idée de combiner ces deux passions s'impose naturellement à eux. 

De la maison au bateauAvec ses parents, Laurent part faire du bateau sur le bassin d'Arcachon trois fois dans l'année. Nicolas, lui, n'a jamais fait de plaisance. "On s'est rendu compte qu'il n'y avait personne sur le marché de la location de bateaux entre particuliers et qu'il y avait un énorme besoin", confie Laurent Calando. Le premier frein : trouver une assurance dans leur secteur qui accepterait de couvrir leur société qui n'a pas encore de nom. Axa répond par l'affirmative, leur délivre un contrat sur mesure, et les deux compères se lancent. Au départ, chacun allait chez l'autre pour travailler pendant quelques semaines, un peu en mode "impro". Ils constatent qu'à Bordeaux, ça bouge. D'abord, ils sont sélectionnés pour un concours appellé "Les 101 projets" au sein de l'école parisienne 42 de Xavier Niel, fondateur de Free. Grâce à cette sélection, ils dessinent le gouvernail qui leur servira de logo et définissent la stratégie de leur future boîte. "Ce concours a permis de nous structurer", confie Nicolas, "on a reçu beaucoup de mails après ça, qui nous disaient que le concept était prometteur. On a reçu plein d'offres mais on avait besoin de prouver qu'on pouvait démarrer sans investisseurs". 

Leur but : tenir les rênes de leur société dès la première année. Le pari est risqué, mais ils se lancent. Au départ, l'entreprise s'appelle "OuiBoat", mais les deux fondateurs constatent que le nom est déjà déposé depuis une semaine. Alors ils pensent à "Samboat". "C'est un nom fédérateur, un nom qui paraît sympathique, qui rassemble. D'ailleurs, beaucoup de propriétaires ont nommé leur propre bateau Samboat". Dès leur première saison, ils mettent 250 bateaux de particuliers en location et mettent en avant de multiples avantages. "D'abord, ça permet aux locataires d'avoir le matériel sans payer trop cher, et puis les propriétaires de bateaux gagnent de l'argent grâce à notre plateforme", affirment-t-ils. En juillet dernier, Samboat est récompensé par Wizbii, réseau social professionnel pour les jeunes et le fonds de dotations étudiant "Jeunes pousses" par le prix "Espoir" et un chèque de 1000 euros. En octobre, la société girondine est la première à bénéficier du partenariat entre Happy Capital (société spécialisée dans le crowdfunding) et l'Auberge Numérique, un incubateur de start-ups locales. 10 jours plus tôt, ils lançaient leur première campagne de crowdfunding avec l'aide de Happy Capital. A 16 jours de la fin, les deux entrepreneurs font le bilan. 

Une campagne ambitieuseL'objectif de leur première campagne est ambitieux : 200 000 euros. Pour l'instant, ils ont levé un peu plus de 20%, soit environ 50 000 euros sécurisés. Ils sont en pleine négociation pour tenter de redonner un nouveau souffle à cette campagne qui a ralenti ces dernières semaines. "On est en discussion avec des business angels, c'est en bonne voie", confie Laurent. Les deux jeunes sont conscients qu'ils ont créé un concept qui pourrait bien exploser dès l'été prochain. "On a créé le airbnb du bateau, c'est un projet à fort potentiel". Pour soutenir leur bébé, ils ne comptent plus vraiment les heures. Le week-end, ils s'occupent même du service client. Chacun avec ses propres capacités, ils ont fusionné en une entité qui n'a qu'un seul objectif : réussir à créér de la valeur. D'ailleurs, Laurent l'avoue, il consacre le plus souvent son temps libre à... dormir, histoire de ne pas partir en dépression nerveuse. "Je suis en colocation avec le gérant et le créateur du site "Jelouemoncampingcar.com", alors je ne sors jamais vraiment du boulot !", avoue-t-il, hilare. "On s'accroche, on s'entraide. Le métier d'entrepreneur, c'est 15 crises par jour, mais c'est aussi 15 victoires". 

Leur objectif dans les prochains mois : étendre leur modèle sur le marché européen, et pourquoi pas faire un petit tour du monde des ports via des ambassadeurs déployés sur chaque destination incontournable de la plaisance. L'autre passion de Nicolas, c'est la mécanique, plus particulièrement sur les motos. Mais fonder une société de location de motos, ça n'est pas pour tout de suite : "les assurances ne nous suivront jamais. Déjà que pour les bateaux, elles ont été dures à convaincre, alors pour les motos...". En attendant de vivre leur second été et de voir leur bébé grandir, les deux compères continuent tranquillement de gérer leur affaire au sein de l'Auberge Numérique, située dans un petit bâtiment près des quais, à Bordeaux. Et quand on leur demande où ils se voient dans dix ans, Nicolas rêve d' "une petite maison sur pilotis en continuant à gérer la société à distance", quand Laurent se voit plutôt "sur un catamaran aux antilles. Loué par Samboat, évidemment !". Evidemment. 

Retrouvez la campagne de Samboat sur Happy Capital

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
19699
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !