Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/12/21 : Le bordelais Fabien Robert, conseiller municipal de Bordeaux, conseiller métropolitain, et conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine a été nommé lors du conseil national du MoDem, Secrétaire général adjoint du parti par son président, François Bayrou.

03/12/21 : Noël à Bayonne débute ce week-end, avec un lancement officiel aujourd'hui à 17h30 et l’arrivée du père Noël tel un funambule sur la Nive. Pour ce week-end d'inauguration : marché de Noël, lâcher de lanternes, 2 jours autour des saveurs, animations…+ d'info

30/11/21 : Bordeaux - Dans le cadre de la quinzaine franco-russe soutenue par Bordeaux Métropole, l'Association des russisants d'Aquitaine organise le 9 décembre, la conférence : "De Lénine à Poutine: le sport, un enjeu politique en URSS et en Russie"+ d'info

29/11/21 : A la suite des annonces gouvernementales concernant la 3ème dose, le centre de vaccination du Parc des expositions de Pau s’adapte dès ce lundi en ouvrant 6 jours/semaine (contre 3 précédemment) permettant de passer de 1500 à 3600 vaccins par semaine.

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/12/21 | Lascaux en réalité virtuelle, une première mondiale en Belgique

    Lire

    Le Préhistomuseum, situé à Liège-Flémalle, accueille en exclusivité mondiale, du 4 décembre au 31 mai 2022 la première étape de la tournée internationale de l’exposition immersive de Lascaux. Equipés d'un casque, les visiteurs sont invités à pénétrer virtuellement dans la chapelle Sixtine de la Préhistoire. Les visiteurs découvriront la grotte en trois dimensions, de la salle des Taureaux jusqu’au diverticule des Félins. De l’exposition Lascaux 3, il reste un fac-similé, celui de la célèbre scène du Puits avec son homme mort.

  • 07/12/21 | Compost'Expo : Les biodéchets font salon

    Lire

    Le 1er salon néo-aquitain sur la prévention et la gestion de proximité des biodéchets se tient les 9 et 10 décembre au Stade Matmut Atlantique de Bordeaux. Organisé par le Réseau Compost Citoyen Nouvelle-Aquitaine, Compost'Expo présentera des matériels et services à l’usage des pros et des citoyens : composteurs individuels et collectifs, lombricomposteurs, des équipement de jardinage écologique, des bacs de culture autofertiles, des solutions de collectes, des armoires de tris, des formations qualifiantes, des solutions de collecte... Deux jours aussi de conférences livrées par des experts. Programme et informations

  • 07/12/21 | Covid 19 : Ouverture d'un nouveau centre vaccinal à Mérignac

    Lire

    Face à la montée de la cinquième vague et à la nécessité d’administrer une troisième dose aux adultes, la Ville de Mérignac en partenariat avec l’ARS va ouvrir un nouveau centre de vaccination à la Maison des Associations (av. du Maréchal de Lattre de Tassigny) à partir du jeudi 9 décembre du lundi au vendredi de 12h à 19h. 7 lignes vaccinales seront ouvertes (soit 500 vaccins/jour), pour parvenir à un fonctionnement à taux plein sur 9 lignes à mi-décembre 2021 (soit 750 vaccins/jour) jusqu'à fin février. Seul le vaccin Moderna sera administré, il est destiné aux plus de 30 ans. Accès sur rendez-vous.

  • 07/12/21 | Une cité éducative à Soyaux

    Lire

    Le 2 décembre, une convention tripartite a été signée pour la cité éducative de Soyaux. Les cités éducatives ont pour objectif de fédérer tous les acteurs des quartiers prioritaires et d'en faire des lieux de réussite en accompagnant les jeunes depuis la petite enfance jusqu'à l'insertion professionnelle. Avec cette convention, 5 axes vont pouvoir être développé au cours de ces 3 prochaines années à Soyaux : l'aide à la parentalité, la réussite éducative, le bien-être des enfants et des acteurs, la citoyenneté et l'accès à la culture.

  • 06/12/21 | Dordogne : La banque alimentaire collecte 100 tonnes de denrées

    Lire

    Grâce à la générosité des Périgourdins, La Banque alimentaire de la Dordogne a collecté 100 tonnes de produits alimentaires et d’hygiène les 26 et 27 novembre dernier, "ce qui n’atteint pas le record de l’année dernière (131 tonnes), mais qui est un score plus qu’honorable par rapport à 2018 et 2019", analyse le président Francis Herbert. Ces produits seront distribués à des familles dans le besoin par l'intermédiaire d'un réseau de 70 structures. En Dordogne, 12000 personnes sont concernées par cette aide.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Ski dans les Pyrénées : vers une nouvelle donne ?

23/11/2021 | Entre changement climatique, évolution de la clientèle et moindres moyens économiques, la nouvelle Compagnie des Pyrénées pourra-t-elle sauver les domaines skiables ?

Ski alpin dans les Pyrénées - Station de Gourette

Ce n'est pas sans une certaine impatience que les responsables des domaines skiables des Pyrénées attendent le retour des vacanciers après une année blanche gelée par le Covid 19 qui a eu pour conséquence l'immobilisation des remontées mécaniques toute la saison dernière. La saison 2021-2022 s'apprête donc à marquer le retour du ski dans nos montagnes, sous condition de masque voire de pass sanitaire, si le taux d'incidence du virus devait encore grimper. Une nouvelle saison qui s'inscrit aussi pour les stations dans un cadre renouvelé : celui de la Compagnie des Pyrénées, structure interrégionale dédiée à l'accompagnement stratégique et financier des stations de montagnes. Christine Massoure, sa directrice générale fait le point.

Depuis fin octobre les stations pyrénéennes ont une structure interrégionale dédiée à leur accompagnement stratégique et financier : la Compagnie des Pyrénées, avec à sa présidence, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie. Si cette nouvelle « Compagnie », a pour fondations historiques le réseau de stations N'PY, elle réunit en son sein désormais la Région Occitanie, la Région Nouvelle-Aquitaine et les Départements des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, de l'Ariège, et des Pyrénées-Orientales ainsi que la Banque des Territoires.

L'intérêt d'une telle unité : « avoir une compétence sur l'ensemble de la chaîne des Pyrénées », synthétise Christine Massoure, directrice générale de cette nouvelle structure, qui en réalité s'articule autour de trois sociétés. D'abord, la SAS N'Py Résa qui se maintient et poursuit son offre globale de services commerciaux et de communication auprès des acteurs du tourisme. Marketing, commercialisation, gestion de relation client, administration des ventes ou encore expertise digitale... la marque N'Py dont la vocation est de faire rayonner les stations de montagne pyrénéennes perdure.


Partenariat public privé
Deuxième société mise en place : La Compagnie des Pyrénées Participations. Sa vocation est d'accompagner les sociétés d'exploitation de domaines skiables et de sites touristiques dans leur développement, par le biais de prises de participations au capital. « La volonté des deux régions était de se doter d'un outil pour investir en capital et non par la distribution de subventions au coup par coup au fil des projets. Donc il y a là un réel enjeu de développement de long terme et de cohérence globale de ces développements. Mais il y a aussi un enjeu sur la rentabilité de cette société ; pour avoir des structures qui se tiennent et, en même temps, pouvoir anticiper stratégiquement avec elles sur les défis liés notamment au changement climatique », commente la directrice générale. « Ce type d'intervention par le biais d'un investissement, d'un montage capitalistique, est une vision très nouvelle pour des collectivités », souligne-t-elle.

Enfin, la dernière société venant compléter l'articulation globale de cette nouvelle Compagnie des Pyrénées est La Foncière des Pyrénées, « qui permet un soutien à l'investissement et à l'accompagnement en matière d'immobilier pour conforter l'offre sur les lits chauds ». En d'autres termes, porter des projets de construction ou de requalification permettant la mise en place d'une offre immobilière variée, plus qualitative et mieux adaptée aux nouvelles attentes des publics.

Au total, une Compagbnie des Pyrénées à l'architecture opérationnelle basée sur un partenariat « public-privé » à la fois, simple et complexe, dans laquelle, pour la Nouvelle-Aquitaine, Gourette, La Pierre-Saint-Martin et La Rhune font d'ores et déjà partie puisque ces 3 domaines appartiennent au réseau N'Py de manière historique, précise Christine Massoure. « Pour ce qui est d'Artouste, et de la Mairie de Lannes, le choix d'évolution n'est pas encore fait », note-t-elle. Mais, pour la toute jeune Compagnie des Pyrénées, « la priorité est d'avoir une vision de moyen long terme. Ce qui n'est pas facile », mesure-t-elle.

L'hébergement, renouvelé, diversifié et en adéquation avec les attentes des touristes est un des enjeux importants des stations pyrénéennesL'hébergement, renouvelé, diversifié et en adéquation avec les attentes des touristes est un des enjeux importants des stations pyrénéennes en termes d'attractivité.

 

"Une montagne habitée"
Pour autant en cette (presque) veille de rentrée sur les pistes pyrénéennes _ les premières stations prévoient des ouvertures dès le week-end prochain_ les acteurs de la montage ont quelques éléments rassurants dans leurs manches, que ce soit pour cette saison ou les prochaines. « Les français dans une étude récente, placent les Pyrénées en tête des massifs de montagne, et ici, nous avons une réelle opportunité sur la dimension authentique du séjour à la montagne. Moderniser c'est justement aussi, mettre en avant nos atoûts. Pour ça, pouvoir désormais parler globalement d'une destination « Pyrénées », plutôt que de telle ou telle station ou telle ou telle vallée, est un avantage énorme ».

Autre avantage selon la directrice générale : « Les Pyrénées sont une montagne habitée et dans laquelle on a conservé notre patrimoine. Les Pyrénées ont de la valeur à travers sa population, et les visiteurs n'y échappent pas car dans nos stations, ce sont des Pyrénéens qui les accueillent ». Un recrutement massivement local qui est aussi une épine en moins dans le pied des domaines skiables. « Pourvoir recruter sans trop de difficultés parce que justement on peut recruter localement, c'est une double force. Les choses ne sont par exemple pas les mêmes dans les Alpes où il peut être plus difficile de trouver du personnel », pointe la responsable.


"Poursuivre le ski partout où c'est possible"
Mais c'est bien aussi pour ça que la Compagnie des Pyrénées doit réussir avec les stations, le pari du développement et de la diversification des activités : pour conserver une montagne habitée.

« On l'a bien vu l'an dernier, les domaines skiables étaient fermés. C'est parce qu'ils ont été fortement aidés par les fonds publics qu'ils ont pu passer le cap. Certes, d'autres activités hors ski ont pu être développées par les stations, des choses nouvelles ont été mises en place, mais l'offre client est restée relativement minimale. Or, l'absence de ski a bien montré combien les activités des domaines skiables restent structurantes, appuie-t-elle. Il n'y a pas pour l'instant encore, d'économie de territoire en dehors de ça ». Ce qui ne veut pas dire, loin de là, qu'il faut nier et pour toujours toute ouverture à d'autres activités, à l'inverse. Au regard du changement climatique et de ses conséquences, « anticiper » est même le maître mot de la nouvelle Compagnie des Pyrénées, mais aussi les stations.

Ski de randonnée, balade en raquettes, marche nordique, fat bike, sortie en chiens de traineau, tyrolienne parapente... autant d'activités alternatives au ski alpin possiblesSki de randonnée, balade en raquettes, marche nordique, fat bike, sortie en chiens de traineau, tyrolienne parapente... autant d'activités alternatives au ski alpin mises en avant l'hiver dernier



« Aujourd'hui le réseau N'Py, c'est 1000 salariés. Il faut donc inventer un nouveau modèle pour permettre des activités sur ces territoires et les maintenir vivant. Mais, on ne peut pas imaginer couper le ski du jour au lendemain. D'ailleurs, les acteurs eux-mêmes ne réfutent pas cette évolution », souligne Christine Massoure. « Servir les territoires, ça passe par une vision plus large et par la diversification. C'est à dire qu'il faut créer une offre complémentaire selon les lieux, en typant chacune des offres par un changement qui soit accompagné ».

En pratique, selon elle, il faut d'abord « poursuivre le ski partout où c'est possible en amorçant des investissements permettant de poursuivre une activité au-delà. Nous avons désormais des modèles d'enneigement très fiables prenant en compte les augmentations de température de 1 degré, 2 degrés. On sait précisement les conséquences que ça aura. Tous les investissements sur les stations sont déjà faits en fonction de ça et continueront d'autant plus à l'être. Si on veut voir les choses en positif, « post crise », l'argent public est rare, il faut donc vraiment réfléchir à des modèles durables. On ne peut pas se permettre de se tromper en la matière. Même si ces réflexions ne sont pas nouvelles pour les acteurs du tourisme de montagne, la crise a aussi sans doute accéléré un peu plus cette prise de conscience ».

Et c'est bien là la vocation de la Compagnie des Pyrénées que de donner à cette prise de conscience les moyens de se concrétiser, en inventant rien de moins, et de manière collective, la station de demain. Avec, sans, ou peu de neige.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : N'PY

Partager sur Facebook
Vu par vous
6845
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
La Région, la Communauté de communes et la municipalité ont accompagné et soutenu le projet éco-responsable de cet artisan Economie | 06/12/2021

Un nouveau départ pour la Maison Deluret à Aixe-sur-Vienne soutenu par la Région

Etudiants de l'Université de Poitiers en amphi Economie | 03/12/2021

Label « ExcellencES », les universités de Nouvelle-Aquitaine remportent la mise

Neoless tri des composants Economie | 01/12/2021

Neoless, la start-up girondine qui revalorise la pause café

La ligne 8 complétement reconvertie est opérationnelle Economie | 22/11/2021

Aux Papeteries de Condat, la production de nouveaux papiers est lancée

Le French Tech Day Economie | 19/11/2021

Bordeaux : le French Tech Day, tremplin pour un entreprenariat plus inclusif

Six stagiaires se forment à deux métiers pour décrocher un CDI à temps plein. Economie | 18/11/2021

Limoges : Une double qualification pour un CDI à temps plein

La présentation de la Semaine de l’industrie, mercredi 10 novembre au sein du campus de TotalÉnergies à Pau. L'occasion de revenir sur le manque d'attractivité du secteur. Economie | 15/11/2021

Semaine de l'Industrie : l'opération séduction d'un secteur qui recrute

L'arrière de la gare de La Rochelle avec sa nouvelle passerelle enjambant les voies Economie | 12/11/2021

La Rochelle : le nouveau visage de la gare se dessine

Image d'illustration business collaboration entreprises Economie | 04/11/2021

NeoBusiness en Nouvelle-Aquitaine pour un B to B plus responsable et local

Le ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari a visité, le 25 octobre, l’usine Renault Trucks Volvo Remanufacturing qui reconditionne des moteurs et boîtes de vitesse de camions Economie | 26/10/2021

L'usine Volvo Renault Trucks de Limoges reconditionne les moteurs de camions et bus

way4space une Economie | 25/10/2021

Saint-Médard-en-Jalles : Way4Space connecte la recherche, les start-up et l’industrie pour inventer l’Espace de demain

Marc-Antoine Lasarte, directeur général de BlueConfig rencontrait ses partenaires et la sous-préfète d'oloron sur le site de l'ESAT de Bidos le 12 octobre Economie | 22/10/2021

Util'Eco : L'économie sociale, solidaire et circulaire appliquée à l'informatique

La reprise d'entreprise permet de maintenir les savoir-faire dans les territoires Economie | 21/10/2021

La transmission reprise des entreprises, un enjeu crucial pour l'économie régionale

Premier sommet aéronautique et spatial Bordeaux Métropole 18 octobre 2021 Economie | 19/10/2021

Sommet aéronautique et spatial : "nous sommes les premiers de la classe sur l'engagement environnemental"

Sébatien Clauzel représentant du SIVO, Pierre Harambat, Président du Consortium Jambon de Bayonne, Chatal Brethes Présidente de la PALSO Economie | 18/10/2021

Jambon de Bayonne, Foie gras du Sud-Ouest et Vins du Sud-Ouest parlent d'une même voix