aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Ski : les Hautes-Pyrénées « tirent leur épingle du jeu »

05/01/2016 | Les stations de ski des Hautes-Pyrénées ont été plus favorisées par la météo que leurs voisines des Pyrénées-Atlantiques. Les clients ont aussi consommé différemment, note-t-on chez N’Py

A Luz-Ardiden, mardi à 16h30

Bien que la douceur des températures ait rendu l’enneigement difficile, les stations de ski du réseau N’Py indiquent avoir tiré leur épingle du jeu dans les Hautes-Pyrénées. Tandis que leurs voisines des Pyrénées-Atlantiques ont proposé d’autres activités à leurs clients pendant les vacances de Noël.

Ce mardi, 23 des 67 pistes du domaine du Grand Tourmalet étaient ouvertes aux skieurs tandis que la hauteur de neige était de 30 centimètres en bas de la station et de 65 centimètres au sommet. À Cauterets, la moitié des pistes étaient également ouvertes pour un enneigement similaire. Ce dernier étant, comme de coutume, un peu plus important sur Piau, station située plus en altitude.

Ces trois exemples illustrent bien la manière dont les Hautes-Pyrénées ont « résisté » à des températures plus importantes en ce début de saison. Cela, au terme d’une année 2015 qui – côté thermomètre – n’avait pas connu de mois de décembre aussi clément depuis… 1921.

Rien n’est cependant dû au hasard. Après avoir bénéficié de  belles chutes de neige fin novembre, les professionnels de la glisse indiquent en effet avoir eu recours  à des techniques innovantes pour conforter le manteau  dont les stations disposaient dans cette partie des Pyrénées.

La technologie compense la météo« Des choix stratégiques ont été opérés ces dernières années, expliquent-ils. Avec par exemple " l’installation d’enneigeurs qui permettent de produire des volumes importants lorsque les fenêtres météo, souvent furtives, l’autorisent". Ou encore avec la mise en place de barrières en bois, " solution écologique efficace qui piège la neige transportée par le vent ".

D’autres progrès ont également été réalisés pour travailler au mieux le manteau recouvrant les pistes. C’est le cas des GPS et des sonars embarqués sur les dameuses afin de répartir de manière « stratégique » les quantités de neige dont disposent les domaines skiables.

« Ces innovations et la grande implication des équipes ont permis de proposer de bonnes conditions de ski pendant les vacances de Noël » note-t-on chez N’Py. « Il est intéressant de noter qu’il n’y a pas si longtemps, en 1989/90, des conditions météo similaires n’avaient pas permis d’ouvrir les domaines skiables et avaient contraint les saisonniers au chômage technique ».

Les Pyrénées-Atlantiques moins favoriséesDepuis le début de la saison 2015-2016, quelque 280 000 journées de ski ont ainsi été consommées dans les stations du réseau pyrénéen. Même si le recul enregistré par rapport au début la saison précédente, il est vrai très enneigée, est net : - 26%.

Les baisses ont été  respectivement de 10% et de 20% sur Peyragudes et le Grand Tourmalet. Par contre, Piau qui est plus favorisée par sa situation élevée, enregistre une hausse de 35% tandis que Cauterets, nichée dans un cirque montagneux, augmente de 3%.

Une chance dont les domaines skiables des Pyrénées-Atlantiques, moins favorisés fin novembre (mais où la neige vient de se remettre à tomber),  n’ont pas pu profiter. Gourette n’a pas pu ouvrir son domaine, alors que La-Pierre-Saint-Martin a été contrainte de le refermer après les vacances espagnoles de l’Immaculée Conception. Cette situation les a amenées à s’adapter en proposant de nombreuses activités, autres que le ski, aux vacanciers qu’elles accueillaient. Ce qui allait de l’escalade à la randonnée, du tubing à la cani-rando.  

"Les vacanciers se sont tournés vers d’autres activités"Les difficultés rencontrées par endroits n’ont pas pour autant mis à mal l’économie des territoires, estiment les responsables de N’Py. « Des reports de consommation ont été enregistrés pendant les vacances de Noël. Les vacanciers ont fait moins de ski. Mais ils ont consommé plus d’activités annexes. Les restaurants et les bars ont fait le plein. Le Pic du Midi a enregistré pendant cette période une hausse de fréquentation de 45%. »

De là à rappeler que sur 7 euros dépensés lors d’un séjour au ski, un seul est consacré à la pratique de ce loisir, il n’y a qu’un pas, vite franchi.

Le point dans les stations : http://www.n-py.com/fr?gclid=CPKMlZHdj8kCFdXNGwodyGoIQg

Chaque jour, gagnez un forfait pour l'une des stations du réseau N'Py en jouant avec Aqui.fr !!!

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : webcam N'Py

Partager sur Facebook
Vu par vous
5088
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !