Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

  • 17/06/21 | Creuse : Une médiathèque à Boussac

    Lire

    La Communauté de communes Creuse-Confluence souhaite réunir à Boussac, dans le bâtiment de La Poste, différents services pour la population, les touristes et les entreprises. La bâtiment va donc être réhabilité afin d’accueillir une médiathèque, un espace de travail partagé, un bureau d’information touristique ainsi qu’une Maison des services au public.

  • 16/06/21 | Limoges : un marché Pain, Bière et Fromage !

    Lire

    Les 18 et 19 juin, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne organise la 6ème édition du marché « 100 % Artisans & Producteurs locaux ». Une vingtaine d’artisans, d’exposants et de producteurs fêteront l’arrivée de l’été avec les productions locales et artisanales. Galétous et tartines de fromages, bagels de saumons, limonades, sirops, crêpes… seront à déguster grâce à des mange-debout et tables mises à disposition sur le parvis de la cathédrale. A l'honneur particulièrement les artisans brasseurs, boulangers et affineurs de fromages.

  • 16/06/21 | « Bees for Life » lutte contre les frelons asiatiques

    Lire

    Dans les Landes, le projet « Bees for Life », porté par la société de conseil de Lionel Willaert, développe une solution globale pour lutter contre les frelons asiatiques notamment en cartographiant les nids sur le territoire. Aujourd’hui, le projet de R&D vise à actualiser la solution logicielle avec les données collectées en 2019-2020 et à réaliser de nouvelles captations en 2021. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’accompagner ce projet à hauteur de 53 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | SNCF Réseau investit 350 millions sur les lignes de Nouvelle-Aquitaine

12/02/2020 |

SNCF Réseau

En Nouvelle-Aquitaine, SNCF Réseau a engagé, cette année, 350 millions d’euros d’investissements en travaux sur l’ensemble des lignes régionales dont 180 millions consacrés à la maintenance. Pour le Limousin, Jean-Luc Gary, directeur SNCF Réseau Nouvelle-Aquitaine a fait le point sur les travaux en cours sur la ligne POLT entre Limoges et Fromental et entre Nexon et Saint-Yrieix-la-Perche et annoncé que des études préliminaires seront lancés, cette année, sur quatre axes Limoges-Angoulême, Poitiers-Limoges, Périgueux-Brive et Périgueux-Limoges. Les bons chiffres de la fréquentation voyageurs en Nouvelle-Aquitaine ont été dévoilés de même que trois nouveaux services TER.

Avec 95 millions d’euros engagés cette année en investissements et 45 millions pour la maintenance en Limousin, SNCF Réseau poursuit la modernisation des voies sur la ligne historique POLT (Paris Orléans Limoges Toulouse). En 2019, la voie 1 entre Limoges et Fromental a été régénérée sur 35 km. Les travaux sur la voie 2 débuteront au printemps pour s’achever en décembre. « SNCF réseau finance à 100 % les 45,4 millions nécessaires à ces travaux de régénération sans interruption de circulation car nous avons installé des installations de contre-sens ce qui permet de rouler sur une seule voie durant les travaux précise Jean-Luc Gary, le directeur régional, 29 km vont être renouvelés complètement, les rails, les traverses et le ballast seront réalisés grâce à un train usine appelé suite rapide. » En fin d’année, 56 km de rails auront été changés, 48.000 tonnes de ballast posés et 50 000 traverses béton, un chantier qui va mobiliser jusqu’à 450 personnes par jour (agents SNCF et entreprises). Les travaux préparatoires commenceront le 25 mai pour s’achever le 28 août, le train usine interviendra du 31 août au 30 octobre et les finitions sont prévues en novembre suivie d’une remise en état des pistes le long des voies et de la signalisation électrique jusqu’au 18 décembre.

Il n’a pas manqué de rappeler le rôle déterminant de la Région en terme de financement. « Sur les 350 millions d’euros des travaux sur toutes les lignes, la Région Nouvelle-Aquitaine, l’État et SNCF Réseau en cofinance 170 millions précise-t-il, le Conseil régional est extrêmement ambitieux pour le soutien à l’activité ferroviaire y compris sur les investissements où il est présent. C’est un atout pour les usagers d’avoir une collectivité volontariste sur ce sujet. » Ainsi, la Région finance en totalité des travaux d’urgence entre Nexon et Saint-Yrieix-la-Perche évalués à 5 millions d’euros qui seront achevés fin avril.

Quatre études préliminaires lancées

SNCF Réseau a prévu d’engager, cette année, des études préliminaires sur quatre lignes Angoulême-Limoges (fermée depuis deux ans), Poitiers-Limoges, Périgueux-Brive et Périgueux-Limoges. « Elles ont pour but de définir la nature des travaux à mener, le montant de l’enveloppe et le calendrier de réalisation précise-t-il, il peut ensuite se passer trois à quatre ans avant la réalisation des travaux pouvant atteindre plusieurs millions d’euros. Il faut réserver des moyens humains et financiers, à titre d’exemple, les travaux engagés aujourd’hui ont été décidés il y a trois ans au minimum. » La Région souhaite que la performance de ses lignes vieillissantes ne se dégradent pas davantage. « L’enjeu est de stopper le vieillissement, nous avons été obligés d’abaisser la vitesse des trains sur certaines lignes pour des questions de sécurité ajoute-t-il, le but est d’entamer le rajeunissement du réseau, de retrouver les vitesses nominales prévues à l’origine lorsqu’on a construit ces lignes. Pour le POLT, l'objectif est de redescendre en-dessous de 3 heures entre Paris et Limoges, ce qui était le cas avant d’abaisser la vitesse. Nous avons 1,6 milliards de travaux prévus jusqu’en 2026 afin de retrouver cette vitesse nominale et un temps de trajet de 2h50 avec un arrêt. » La stratégie a été clairement définie, la Région finance les mesures d’urgence et SNCF Réseau lancera des travaux de régénération par la suite sur les lignes concernées.

Fréquentation en hausse pour le TER

Directeur régional SNCF voyageurs, Hervé Lefèvre a dévoilé les chiffres de la fréquentation sur les lignes régionales TER. Quelques 63 000 voyageurs par jour ont été comptabilisés en 2019, en tenant compte de la baisse d’activité en décembre suite au mouvement de grève. Le taux d’abonnement est important avec 19 000 abonnés en Nouvelle-Aquitaine, plus de 700 trains circulent chaque jour avec un niveau de régularité de 92,6 %. « Nous sommes fiers que dans plus de neuf cas sur dix, les voyageurs arrivent entre zéro et cinq minutes par rapport à l’heure indiquée précise le directeur. Quant à la fréquentation, elle augmente de 10 % tous les ans depuis 2017, ce qui est très encourageant. » Depuis un an, SNCF Voyageurs s’est réorganisé en créant quatre directions territoriales et en décentralisant des moyens.

Par ailleurs, trois nouveaux services nationaux seront mis progressivement en œuvre sur la région, à savoir « Citi », qui concerne la desserte de zones périurbaines avec des lignes très fréquentes, beaucoup d’arrêts dans un cadre urbain dense à l’image du RER. « Krono » aura pour ambition d’aller vite entre deux villes, de rapprocher les métropoles d’équilibre pour réduire les distances avec des trains directs ou semi-directs permettant, par exemple, de prévoir une réunion sur une demie-journée. Enfin, le service « Proxi » s’adresse aux zones rurales moins denses, sur des horaires différents afin de proposer des aller-retour fréquents. « Offrir à nos clients le bon produit, au bon tarif et qui correspond à leur besoins, voilà ce qui a guidé notre action assure David Brenet Directeur territorial Limousin, nous travaillons au quotidien pour que nos trains circulent en toute sécurité et concernant l’information aux voyageurs, le travail s’est encore accentué en 2019. »

Des gares plus accueillantes

Créée voilà dix ans, la branche « Gares et connexions » connaît une révolution depuis le 1er janvier en devenant une société anonyme, un statut nouveau pour ses collaborateurs, filiale de Réseau. « L’objectif de cette entité est de faire passer un meilleur moment en gare à nos clients en travaillant sur l’accueil, le confort de l’attente, la gestion des flux, les commerces, la propreté et la sûreté, des sujets sur lesquels nous travaillons au quotidien pour que nos clients se sentent bien » détaille Karine Antignac Terrou, directrice des gares en Limousin. Des projets ont été définis jusqu’en 2022, le plus emblématique étant la réouverture du Buffet de la Gare de Limoges-Bénédictins fermé depuis près de deux ans. Trois food-trucks se relaient, depuis quelques mois, devant la gare pour assurer un service de restauration rapide. « Nous espérons trouver un repreneur cette année car nos clients nous demandent sa réouverture, nous avons trois prospects mais des travaux importants sont à réaliser sur la mise aux normes de la cuisine. Le site s’étend sur quatre étages et 1300 m², une surface trop grande pour certains. Il faut trouver un bon équilibre avec un repreneur qui accepte d’investir un peu. » Les menuiseries de la gare vont également être rénovées, un espace accueil connecté de 100 m² a été ouvert dans le hall. Enfin, dans le cadre du programme « 1001 gares », l’objectif est de faire revivre les gares en implantant des projets innovants avec deux projets à l’étude à Brive et Allassac.

Corinne Merigaud
Par Corinne Merigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
5028
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !