Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/11/18 : Le Château Smith Haut Lafitte a été sacré International Best Of Wine Tourism 2019 à Adélaïde (Australie). Sur 393 candidats au plan mondial, seuls 10 ont reçu ce trophée venant récompensé les propriétés les plus remarquables en matière d’œnotourisme

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/11/18 | Vienne: 2.9M€ en soutien aux FPF

    Lire

    Les "Fonderies du Poitou Fonte" (FPF) qui font l'objet d'un plan de redressement industriel de 12 M€, vont bénéficier de 2 aides du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine: une subvention d'investissements de 1,2 M€ et un prêt public de 1,7 M€ pour aider à la restructuration financière de l'entreprise. Les dispositifs régionaux de formations sont aussi mobilisés à destination des salariés. Le projet subventionné consiste notamment à consacrer une ligne de production à de nouveaux produits. Une diversification qui vise à sortir de la dépendance aux pièces du véhicule diesel vue la chute rapide des volumes de ce marché.

  • 19/11/18 | A Limoges, « La lavandière et le Tommy »

    Lire

    Le musée de la Résistance de Limoges présente dans le cadre du Centenaire de la Guerre une exposition pédagogique du 19 novembre au 17 février 2019. Au travers d’une quinzaine de panneaux et de nombreux objets d’époque, l’exposition rend hommage aux troupes britanniques. Elle met aussi en avant le devoir de reconnaissance et de mémoire grâce à la construction des monuments aux morts notamment.

  • 19/11/18 | Bordeaux : l'histoire de l'antisémitisme en expo

    Lire

    C'est une première à Bordeaux: l'exposition "L'Antisémitisme du Moyen Âge à nos jours", conçue par la LICRA, présente en 36 panneaux les origines et la montée de l'antisémitisme à travers le temps. Ayant pour but de sensibiliser à la lutte contre l'antisémitisme, cette exposition illustre l'histoire des attitudes hostiles aux juifs et de l'antisémitisme actuel qui durant le XXème siècle a causé la mort de millions de personnes. Une exposition qui permet aussi de mieux appréhender certains faits de l'actualité, en Europe ou au Moyen Orient. A voir jusqu'au 23 novembre dans le hall d'entrée de Bordeaux Métropole.

  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Soirée CJD de Bordeaux, pour l'amour de l'Entreprise

24/06/2015 | Succès ce lundi soir pour l'évènement organisé au Rocher de Palmer par le Centre des Jeunes Dirigeants d'Entreprise de Bordeaux, entre garden party et débat

Une garden party comme un temps d'échange entre les participants à la soirée du 22 juin organisée par le CJD

Il y avait de la passion dans les échanges entre les quatre intervenants de la soirée. Il faut dire que pour ces 4 chefs d'entreprises, le thème était forcément fédérateur : « J'aime mon entreprise, et vous? ». Des déclarations d'amour au monde entrepreneurial, ponctué d'anecdotes et de partage de point de vue souvent concordants, de la part d'invités issus pourtant de parcours très divers. Parmi eux, Xavier Fontanet, ex PDG du groupe Essilor (70 000 salariés à travers le monde), Julien Leclercq, DG de Comm'Presse PME de 48 salariés dans le Lot-et Garonne, Alain Tesson, patron d'une agence Renault, après avoir été salarié et syndicaliste FO au sein du groupe pendant 30ans, et enfin Virginie Calmels au parcours entrepreneurial fourni dans de grands groupes de production télévisuelle, désormais adjointe au Maire de la Mairie de Bordeaux, en charge de l'économie, de l'emploi et de la croissance durable.

En grand témoin de la soirée, Xavier Fontanet a souligné au fil de son intervention, entre deux anecdotes de la vie d'un grand patron du CAC 40, quelques clés de succès de l'entrepreneuriat, tentant du même coup de casser certains clichés un peu trop attachés à l'image du patron. « D'abord, un patron n'est pas obsédé par l'argent, ça n'est que la récompense de son travail, recadre-t-il. C'est l'esprit de conquête qui obsède le patron d'une grosse boîte. La conquête et son équipe. » Car, en lien, il est un autre élément indispensable à la réussite, « la confiance en soi et la confiance dans les autres » répète-t-il à l'envie. Une importance des équipes et du capital humain de l'entreprise sur laquelle insiste également Julien Leclercq, racontant la bonne volonté de ses salariés à sauver l'entreprise, en acceptant spontanément sa proposition salvatrice de baisser leurs salaires de 15%. Une soirée de déclarations d'amour donc, aux patrons, aux salariés, bref à l'entreprise.

Mais, la soirée a aussi distribué son lot de coups de griffe : aux médias, dont « le traitement de l'entreprise et du patron est hyper caricatural », selon Virginie Calmels, aux hommes politiques, « méfiants à l'égard de l'entreprise parce qu'ils ne la connaissent pas », estime-t-elle, rappelant que « seuls 5% des parlementaires ont déjà connu une expérience en entreprise », et enfin au système français du syndicalisme. Bien que « nécessaire », il apparaît pour les intervenants, lui aussi « totalement caricatural » au sein de l'entreprise... En bref, pour des entrepreneurs à l'esprit conquérant, on comprend leur frustration à considérer qu'un monde de "barrières" et de "fossés (médiatiques, politiques et syndicaux) entourent l'Entreprise.

"Le plus beau moment, une embauche"Pourtant, l'heure n'est pas à la résignation, d'autant qu'ils partagent volontiers le constat que la France, malgrè tout, est le pays qui compte le plus de créations d'entreprises. « Faire bouger les choses de l'intérieur », c'est ce qui a motivé en partie Virginie Calmels à tenter l'aventure politique, raconte-t-elle avant d'exhorter le public de chefs d'entreprises présents ce lundi soir, à la suivre dans cette voie.

Quant à Alain Tesson, c'est dans une logique bien plus tranquille et moins combative, qu'il est passé lui aussi « de l'autre côté de la barrière » (décidément...): du syndicat Force Ouvrière, avec des responsabilités au niveau national, au patronat, de son propre garage Renault. Quand il force l'admiration, voire la curiosité, de ces voisins sur scène, il confie que « passer de l'un à l'autre m'a paru simple ». « Une dose de hasard, la possibilité de le faire, et de l'argent pour reprendre le garage », dit-il simplement. « Depuis que je suis patron, je mets en place ce en quoi je croyais : respect et dialogue. Je me vois comme le coach de mon équipe. » Lui aussi aime son entreprise, et elle le lui rend bien : « le plus beau moment que j'ai vécu en tant que patron, c'était il y a 10 jours, c'était une embauche. Un syndicaliste qui fait une embauche, j'ai l'impression d'avoir réussi le principal ! » Un beau message, en clôture de cette rencontre.

Si au total, amour, un peu de colère ont irrigué cette soirée, l'humour aussi était bien présent, grâce à l'animation du débat par un maître de cérémonie pas comme les autres: Calixte de Nigremont, beau parleur maniant humour et flagornerie entre deux questions. Autre bonus important: les incursions sur scène des trois excellents acteurs-improvisateurs de la BIP (Bordeaux Improvisation Professionnelle) reprenant à leur sauce, les propos des intervenants, en saynètes improvisées drôles et dynamiques, traitant le sujet de la soirée, avec la juste distance dont les artistes ont le secret.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3097
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !