Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/04/20 | Le Bac 2020 en contrôle continu

    Lire

    Le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce vendredi que les épreuves finales du baccalauréat 2020 n'auront pas lieu "dans les conditions normales". Les élèves seront évalués sur le contrôle continu, sans épreuves finales. Les élèves de CAP, BEP et BTS sont aussi concernés, et les notes données à distance pendant le confinement ne seront pas comptabilisées dans le contrôle continu. En revanche, l'oral de français pour les élèves de 1ère est maintenu et les épreuves de rattrapages du bac auront lieu "dans les conditions habituelles".

  • 03/04/20 | Deux-Sèvres : 200 tablettes numériques pour les EHPAD

    Lire

    Pour faire face à une situation sociale difficile dans les EHPAD à cause de l'interdiction des visites dans les établissements, le Conseil départemental des Deux-Sèvres distribue dès ce vendredi et jusqu'à lundi prochain 200 tablettes numériques. Ces outils devront permettre aux résidents de garder le contact avec leurs proches en cette période de confinement. L'investissement réalisé par le Département pour l'achat de ces tablettes est de 100 000 euros.

  • 03/04/20 | Cet été, rendez-vous avec « Le Barbier de Séville » à Sanxay (86)

    Lire

    Depuis 21 ans, les Soirées Lyriques de Sanxay dans la Vienne, 3e festival de chant lyrique de France, proposent chaque été un opéra en plein air, dans les vestiges du théâtre gallo-romain de Sanxay (Vienne). Cet été, les 10, 12 et 14 août, « Le Barbier de Séville » de Rossini sera joué pour la première fois à Sanxay. Cette coproduction Opéra national du Rhin / Opéra de Rouen sera scénographiée et mise en scène par Pierre-Emmanuel Rousseau.

  • 03/04/20 | Les deux résidentes d'un Ehpad bayonnais ont quitté l'hôpital

    Lire

    Les deux résidentes de l'Ehpad Harambillet, qui avaient été testées positives au Covid-19 et hospitalisées, ont regagné l'établissement, respectivement hier 2 avril et aujourd'hui 3 avril. La première, âgée de 86 ans, avait été admise au Centre hospitalier de la Côte basque le 17 mars et la seconde, âgée de 89 ans, le 20 mars. En lien étroit avec l’Agence Régionale de Santé, la Ville de Bayonne et son Centre communal d'action sociale ont mis en place des mesures sanitaires de confinement strictes au sein de cet établissement dès le début de la pandémie.

  • 03/04/20 | Nouveaux renforts de personnels soignants à l'Est

    Lire

    Après un premier départ de personnels soignants dimanche dernier, 18 nouveaux volontaires sont partis le 2 avril pour renforcer les hôpitaux de l'Est de la France. Des médecins anesthésistes réanimateurs et infirmiers anesthésistes de milieux hospitaliers mais aussi des libéraux et des praticiens d'établissements publics et privés. Ils viennent des Landes, de Gironde, du Lot-et-Garonne et de Charente-Maritime, pour renforcer le centre hospitalier et l'hôpital militaire de campagne de Mulhouse pour 4 à 10 jours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Solikend, premiere plateforme solidaire de réservation d'hôtel

01/10/2019 | Yoan Magnin a créé une start-up pour trois bénéficiaires: l'hôtel, le client et une association.

Yoan Vignon solikend

Le Biarrot Yoan Magnin a présenté, en compagnie de Sandrine Derville, vice-présidente de la Région Nouvelle-Aquitaine, chargée du tourisme, son site solidaire de réservation de chambre d'hôtel Solikend à l'hôtel Best Western Karitza de Biarritz qui fait partie des 65 établissements qui adhèrent à ce projet. Ghislaine Haye, adjointe au maire de Biarritz, chargée des solidarités a tenu à participer à sa présentation. Tout comme trois des associations qui bénéficieront de cette généreuse démarche: Vaincre la mucoviscidose, Water Family et Life is rose. Explication

"Un jour de 2017, en sortant d'une session de surf à la Grande plage de Biarritz, je me suis attablé, comme souvent, à un café à proximité d'un de ces hôtels qui bordent le littoral. Hôtels qui, hors saison, ne font pas le plein, explique Yoan Magnin Appartenant au milieu associatif, je me suis demandé s'il n'y avait pas moyen d'associer nuitées d'hôtel et solidarité. C'est alors que j'ai eu une idée: créer une plateforme solidaire de réservation. C'était en 2017, je suis allé voir Jean-Pierre Heguy, directeur du Windsor, - NDLR.- fils du Biarrot Roland Heguy, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie  qui a adhéré à cette démarche touristique originale. Après avoir démarché sept hôtels, nous avons expérimenté le projet en 2018 pendant quelques mois." En quoi consiste-t-il?
Devenu site, il fonctionne selon les critères suivants:  1. en moyenne et basse saison, les hôteliers vendent occasionnellement des nuitées sur des chambres inoccupées au profit d’œuvres caritatives par l'intermédiaire de Solikend.  2. Tel un outil de réservation d’hôtel en ligne, le client peut choisir sur le site internet, l’hôtel qui lui convient.  3. Le montant de la réservation sera ensuite entièrement reversé à l’association choisie par le client. "
Au début, le surfeur au grand cœur va tirer les sonnettes des hôteliers et celles de la mairie. Dont celle de l'adjointe aux solidarités de la Ville, de l'économie sociale et solidaire, Ghislaine Hayes qui connaît son engagement associatif. Elle assiste aux débuts difficiles du projet "Solikend" et avertit une locale de la ville voisine d'Anglet, Sandrine Derville, vice-présidente du Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine, Sandrine Derville. Celle-ci réussit à faire accompagner le site avec une aide de 50 000 euros dans le cadre de l'appel à projet "Tourisme innovant en Nouvelle-Aquitaine. Yoan alors reprend son bâton de pèlerin et sillonne Nouvelle-Aquitaine et sud de la France, car du nombre d'hôtels qui se sentent concernés dépend le réel décollage et la pérennité du projet.

Le prix de la chambre réservée, reversé à une association

Depuis le 25 septembre, un client peut s'adresser à la plateforme de Solikend - https://www.solikend.com/ - Comme dans les autres plateformes; il clique sur la nuitée disponible. La commission varie de 5 à 25% du prix de la Chambre dont le montant revient, nous l'avons dit plus haut, intégralement à l'association caritative choisie parmi les partenaires, tels que Life is rose, Vaincre la mucoviscidose ou Water Family par exemple qui figurent sur un tableau. 
À ce jour, et après avoir à nouveau pris son bâton de pèlerin, Yoan a réussi à obtenir l'accord de soixante établissements en Nouvelle-Aquitaine et quelques-uns dans le sud. Pour la plupart appartenant à la même chaîne. Ce qui est le cas de Best Western Karitza de Biarritz où il présentait ce nouveau départ en compagnie de la directrice, Edwige Dupuch.
Les hôteliers ont bien accueilli d'ailleurs la démarche, un peu las aussi des commissions en forte croissance exigées par les plateformes de réservation. De plus, ce concept leur offre une image positive dans une démarche RSE, à savoir de Responsabilité sociétale des entreprises, et leur permet de défiscaliser une partie de la nuitée. En gros 40%. Enfin, cela permet à l'hôtelier d'avoir un atout supplémentaire de son taux de remplissage. Côté client, c'est outre le moyen de bénéficier d'un tarif plus avantageux, l'occasion de faire une bonne action en direction d'une association.
 
Que résume ainsi Yoan Magnin: " il s’agit de favoriser l’engagement solidaire des hôtels sur leurs disponibilités, notamment sur les ailes de la saison, de développer la fréquentation touristique de ces équipements sur des courts séjours en leur donnant un « label » solidaire, et de soutenir les associations caritatives en élargissant leur campagne de collecte de dons."

Un bon décollage et une Ville attentive à la démarche

Ce jour, donc, Solikend totalise 65 hôtels et 25 associations en portefeuille qui relaient la lisibilité du site et a installé sa start up à l'Estia à la Technopole Izarbel de Bidart, a embauché une assistante et compte une stagiaire. Ses revenus? "C'est la contribution du client. Comme la commission de AirBnB ou de toute plateforme de voyage, préçise Yoan. Ainsi, le client pourra s'offrir à meilleur marché une nuitée dans un hôtel plutôt haut de gamme, un palisir qu'il ne se serait peut-être pas offert dans une formule classique et d'autre part, il aura accompli un geste fort et qui a du sens pour l'association choisie.

Qu'en pense la Ville de Biarritz, largement engagée en matière de tourisme et de communication? "Elle suit avec attention l'évolution de Solikend et a bien accueilli cette arrivée. Et Biarritz est prête à collaborer à leur lisibilité et à leur promotion".

Comme quoi, en cette arrière saison, le ciel est bien dégagé et le soleil brille pour les gens de bonne volonté.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
5814
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !