Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

  • 21/06/21 | Lavaveix-les-mines (23) réhabilite ses bâtiments

    Lire

    La commune de Lavaveix-les-mines en Creuse souhaite réhabiliter l’ancienne infirmerie afin d’en créer un logement locatif à destination de jeunes agriculteurs ou de nouveaux arrivants envisageant d’y développer une activité professionnelle agricole. Afin de proposer les meilleures conditions de logements possibles, la réhabilitation correspondra à des performances énergétiques et une haute qualité environnementale.

  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Soutien aux TPE dans la Vienne : la région Nouvelle-Aquitaine dans le tempo

12/10/2018 | Ce mardi 9 octobre Philippe Nauche, vice-président de la région, a visité une usine de pressage de vinyles. La Nouvelle-Aquitaine avait aidé au lancement de cette jeune entreprise.

A gauche, Sylvain et Bastien, créateur de l'entreprise de fabrication de vinyles à Châtellerault, entouré des politiques qui ont soutenu le projet.

Le vice-président de la région Nouvelle-Aquitaine, en charge de l’Économie territoriale, de l’Économie sociale et solidaire et de l’Intelligence économique, Philippe Nauche, était en déplacement à Châtellerault ce mardi 9 octobre pour rendre visite à deux entreprises bénéficiant du dispositif « Entreprendre, la région à vos côtés ». Celui-ci propose d’accompagner, la création, la transmission-reprise, ou encore le développement des entreprises. Rencontre avec les créateurs de l’entreprise Vinyls Records Makers qui se sont lancés dans la production de 33 et 45 tours depuis cet été. Une idée originale qui a séduit la région mais aussi la pépinière d’entreprises du Grand Châtellerault René-Monory qui les héberge et les accompagne dans leur lancement.

Fabriquer des vinyles le pari fou de deux copains musiciens, organisateurs de concert : des habitants de la planète "Musique". Sylvain Bodet et Antoine Bastien ont créé leur entreprise en 2017. « On s’est rencontrés dans le milieu musical de Poitiers », précisent-il. L’idée a germé dans leur tête deux ans plus tôt. Elle part d’un constat. « Les vinyles n’ont jamais vraiment disparu. Il y a toujours eu une consommation de la part des labels de musique indépendants notamment. Mais ils venaient le plus souvent de République Tchèque et très rarement de France. » Ils se sont lancés dans l’aventure. « On avait entendu dire que le pressage de vinyle connaissait des délais effarants, la qualité du disque n’était pas forcément là donc on a voulu en fabriquer », confie Sylvain. Ils ont potassé sur Internet pour trouver la meilleure méthode de fabrication du vinyle. « On a également trouver des informations via une société allemande qui relançait les machines à presser. », poursuit Antoine. 

 Des concerts aux disques vinyles

Pour débuter, ils ont investi toutes leurs économies : 250 000 euros au total et les voilà partis à l’aventure. Heureusement, ils ont bénéficié de l’aide de la Région pour la création d’entreprise. Ils ont dû patienter jusqu'en juillet dernier pour débuter leur production. Aujourd'hui, leur carnet de commandes se remplit peu à peu. Il faut compter six semaines entre la commande et la livraison. « On démarre juste » rappellent-ils. Un démarrage récent car ils ont rencontré quelques soucis. De quoi les décourager, mais les deux amis ont tenu bon. « On a reçu notre machine pour faire des vinyles avec huit mois de retard », poursuivent-ils. Difficile de commencer sans. Désormais leur processus de production semble rôdé. La matière première, (du polychlorure de vinyle, des granulés de plastique qui leur permet de faire la patte du futur disque), vient de Hollande. Elle est mélangée, chauffée, avant d’être pressée.Il y a très peu de perte ; pour un vinyle de 140 grammes il faut compter 150 grammes de matière première. Ils espèrent atteindre les 500 vinyles par jour avec pour objectif d’en produire plus du double.

Le coup de pouce de la Région

Philippe Nauche, vice-président de la Nouvelle-Aquitaine semblait très intéressé par la démarche des deux jeunes créateurs de l’entreprise de vinyles : il a posé de nombreuses questions en se rappelant de quelques vinyles qu’il écoute encore aujourd’hui. « Ici on a aidé dans la phase initiale d’achat de matériel », explique le vice-président. Sur les 250 000 euros d’investissement, la région a participé à un quart du financement soit une enveloppe de 52 000 euros. « Ce n’est pas négligeable. » sourient Antoine et Sylvain, qui sans ce coup de pouce n’auraient pas vraiment pu se développer aussi vite.  « Les sociétés comme celles-là ont besoin de passer un cap, la première année. Je crois que nous nous devons de susciter des vocations pour accompagner les personnes à entreprendre en Nouvelle-Aquitaine», explique Philippe Nauche. 

Un peu plus tôt, il avait visité La Mélusine, une entreprise qui confectionne des pâtisseries et des chocolats fins. Elle a été reprise en 2017 par un gérant qui y avait effectué son apprentissage 16 ans plus tôt. La Région a soutenu cette reprise en 2018 à hauteur de 8 000 euros via le nouveau dispositif régional d’accompagnement « Entreprendre, la Région à vos côtés ». La Nouvelle-Aquitaine consacre 6 millions d'euros par an au financement de ce dispositif. En 2018, les aides régionales accordées aux TPE dans la Vienne atteignent les 361 336 euros pour 52 dossiers ; pour la Transmission/reprise  163 704 euros pour 21 dossiers ; pour le développement  235 195 euros pour 24 dossiers. Des aides qui comptent, quand on veut se lancer et réaliser ses projets entrepreneuriaux.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5173
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !