Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

13/02/21 : Charente-Maritime: La préfecture signale des plaques de glace localisées notamment au droit des îlots. La circulation est délicate du côté de Mirambeau, Lorignac, Montendre, Archiac (D699), Jonzac (D28) et Pérignac (D732). Le salage est en cours.

11/02/21 : Après le vote du Sénat, l'Assemblée nationale a elle aussi voté ce 10 février le report des élections régionales et départementales. Elles se tiendront donc les 13 et 20 juin 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

  • 23/02/21 | Une résidence étudiante et un foyer des jeunes travailleurs à Bruges

    Lire

    Mesolia Habitat construit sur l’îlot 5 du site Terrefort à Bruges (33) une résidence étudiante de 49 logements ainsi qu’un foyer des jeunes travailleurs qui se composera de 45 logements. Cette résidence mixte comportera des parties communes comme des bureaux, des espaces cuisine et animation ou encore un espace informatique. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 245 000 euros pour la résidence étudiante et à hauteur de 275 000 pour le foyer des jeunes travailleurs.

  • 23/02/21 | La voie verte se développe dans les Landes

    Lire

    3 870 mètres de voie verte vont être aménagés entre Ondres et Saint-Martin-de-Seignaux dans les Landes. Ce projet, à terme, permettra une connexion à la véloroute Euro-Vélo 3 au niveau des barthes de l’Adour, destination Saint-Jacques-de-Compostelle. La réalisation de cette Vélodysée bénéficie d’une subvention de 167 267 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine, votée lors de la commission permanente du 1er février dernier.

  • 23/02/21 | Charente-Maritime : La tonnellerie Bossuet investit

    Lire

    La tonnellerie familiale, basée à Saint-Simon-de-Bordes en Charente-Maritime, propose des barriques adaptées aux nouvelles solutions de vinification. Elle souhaite engager un plan d’investissement de matériels de production performants qui privilégient les conditions de travail de ses salariés et l’environnement. Pour l’aider dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine vient de lui attribuer une subvention de 145 128 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | « Start », « Booster » et « Ambition », des accompagnements sur-mesure pour les entrepreneurs

27/09/2019 | Réseau Entreprendre Aquitaine toujours plus proche de ses entrepreneurs avec ses programmes « Start », Booster » et « Ambition »…

Franck Lapeyronnie, Tom et Arthur Charle, Jean-Pierre Puiroux

Acteur incontournable du développement économique du territoire, Réseau Entreprendre Aquitaine ne cesse d’accompagner au quotidien des entrepreneurs avides de faire évoluer leur société. Dans cet esprit-là, REA propose trois programmes d’accompagnement que sont Start, Booster et Ambition. Focus sur Booster et Ambition grâce à deux binômes de lauréats, Franck Lapeyronnie et Fabrice Dairain, lauréats 2018 du programme Ambition et Arthur et Tom, lauréats 2019 du programme Booster…

L’accompagnement. Tel est le maître mot de Réseau Entreprendre Aquitaine qui est né en bord de Garonne en décembre 1995. Depuis sa création, REA a aidé 517 lauréats de ses programmes,

Ludovic Partyka et Julie Cenatiempo co-présidents de REA

a prêté près de 400 000 € de prêt d’honneur à taux zéro, dénombre 148 membres et débloque en moyenne par projet 30 000 € de prêt d’honneur. La force de ce réseau est sans conteste l’accompagnement humain individuel et collectif et la disponibilité de ses membres entrepreneurs. « Grâce à cet accompagnement humain, plus de 80 % de nos entreprises sont encore en vie cinq ans après leur création », précise Julie Cenatiempo, co-présidente de REA. En moyenne, et quelque soit le programme choisi, les entrepreneurs sont accompagnés pendant 2 ans ½. Les trois programmes, Start, Booster et Ambition ont chacun leurs caractéristiques. Start est plutôt destiné à l’entrepreneur qui monte sa boîte ou qui en reprend une, Booster est pour celui qui veut passer un cap, enfin Ambition se destine à l’entrepreneur désireux de changer de dimension tant en termes de salariés que de chiffre d’affaires. « Les lauréats sont issus de secteurs d’activité très variés ce qui créé une certaine émulation entre eux et nos membres », souligne Ludovic Partyka, co-président de REA.

REA, pour éviter les loups solitaires
Franck Lapeyronnie et Fabrice Dairain, lauréats 2018 du programme Ambition.
Franck Lapeyronnie connaît bien Réseau Entreprendre Aquitaine. En 2011, c’était l’un des heureux lauréats du programme Start qui aide à pérenniser son projet d’entreprise et sécurise sa création et reprise d’entreprise. Huit années ont passé. Franck a fait grossir son entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication / vente et SAV de motorisations pour abris de piscine baptisée « SEREM ». En 2018, il décide d’acheter son principal concurrent « Rotoline » situé à Melun. Afin de mener à bien ce projet, il se rapproche de nouveau de Réseau Entreprendre Aquitaine. Son projet devient ainsi lauréat 2018 du programme Ambition. Il se lie au directeur commercial de « Rotoline » Fabrice Darain pour acquérir la société en février dernier.
Le programme Ambition leur permet à tous deux d’être accompagnés par quatre chefs d’entreprise expérimentés membres de REA dans la mise en place de leur nouvelle structure. « Avant le rachat de « Rotoline », ma société comptait cinq salariés. Aujourd’hui, elle en dénombre plus du double et le chiffre d’affaires se monte à 2,5 M°€ ». Cette situation n’est pas évidente à gérer. « Il y a une vraie difficulté quand votre entreprise change de dimension », tient à souligner Jean-Pierre Puiroux, chef d’entreprise et accompagnateur du binôme. Grâce à ce programme, Franck et Fabrice échangent avec leurs quatre « parrains » tous les deux-trois mois. « Ces réunions nous permettent de faire une pause, prendre du recul, réfléchir sur la mise en place d’une nouvelle gouvernance, d’une stratégie de développement car l’objectif est bien de multiplier par deux voir par trois l’activité sous cinq ans. » Se définissant comme un « loup solitaire » Franck Lapeyronnie juge très bénéfique, si ce n’est indispensable, ce rapport humain pour faire évoluer sa structure.

Tom et Arthur Charle


REA, pour une proximité entre jeunes et anciens
Arthur et Tom Charle, lauréats 2019 du programme Booster Cocorico ! C’est la marque de prêt-à-porter qu’ont créée en 2017 deux frères bordelais, Arthur 27 ans et Tom 23 ans. Ils promeuvent un textile 100 % français et abordable. « Aujourd’hui, le Made in France accessible à tous c’est possible ! », assène Arthur. Via leur site web, ces derniers vendent les essentiels, comprenez par là tee-shirt, sweat, chaussettes, boxeur, espadrilles et autres accessoires. « Très vite, nous avons rencontré un vif succès car il y avait un réel besoin ». Pour se lancer, les deux frères ont débloqué la modeste somme de 2 000 €. Arthur assure qu’à J+1, leur petite entreprise était déjà rentable. Aujourd’hui, leur ambition est d’atteindre 3 à 4M°€ de CA en 2020. Le tissu made in France est travaillé dans six usines françaises notamment dans les Hauts-de-France et dans le Lot où une ligne de production a été spécialement créée.
Leur ambition de faire évoluer leur entreprise vient d’être distinguée par le programme Booster qui consiste à accompagner les deux jeunes entrepreneurs pendant quelques années ainsi que de les aider financièrement. « Notre société rentre dans une nouvelle dimension, nous parlons RH, gouvernance, stratégie... Pour répondre à nos questions, nous sommes allés voir des incubateurs, des accélérateurs de startup. Mais tous avaient le même discours, celui de revendre sous peu l’entreprise pour se faire un maximum d’argent. Or, nous, nous nous voyons sur du long terme et Réseau Entreprendre Aquitaine a été le seul à nous parler de l’entrepreneur en tant que tel et cela nous a bien plu ! » Tous les mois donc, Arthur et Tom rencontrent leurs chefs d’entreprise accompagnateurs, ce qui leur permet de « sortir la tête de l’eau » et les « recentrer sur l’essentiel ». REA est véritablement « très bénéfique pour nous. Il y a une vraie proximité qui se crée entre nous tous entrepreneurs, le tutoiement y est de suite de mise ce qui permet une certaine proximité avec chacun. Nous n’avons pas peur de parler de nos soucis, nous sommes écoutés et entendus ce qui est très rassurant. »

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
6396
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !