Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Tendances économiques régionales: un global positif, des détails contrastés

25/09/2017 | Les chefs d'entreprises néo-aquitains sont optimistes pour l'avenir. Il faut dire que le 1er semestre 2017, est dans l'ensemble positif... mais cache des situations variées.

Tendances économiques régionales au 1er semestre 2017: un global positif, des détails contrastés

A l’occasion d’une conférence organisée par l’Ordre des experts-comptables d’Aquitaine, la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique et la CCI Nouvelle-Aquitaine, les 3 partenaires ont présenté leur baromètre économique de la Nouvelle-Aquitaine. Un dispositif original réalisé par le croisement entre les données anonymisées issues des flux télé-déclarés par les experts-comptables et la perception de 3 858 chefs d’entreprise sur tous les territoires de la Nouvelle-Aquitaine. Il livre au total un global positif de l’activité des entreprises de la région au cours du 1er semestre 2017. Mais il semble pour autant, difficile de tirer des conclusions à grands traits sur ce grand territoire aux situations économiques relativement hétérogènes.

Au cours du premier semestre 2017, l’activité des entreprises de la région Nouvelle-Aquitaine a progressé. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 2,7% et de 1,5% au cours des premier et deuxième trimestres 2017 par rapport à 2016, l’activité des entreprises néo-aquitaine a davantage progressé qu’au niveau national (qui engrange quant lui  +2,7% puis + 0,8%). Une hausse qui ne semble pour autant pas vraiment généralisée puisque seuls 31% des chefs d’entreprises interrogés disent l’avoir constatée.

Géographie, activités et chiffre d'affaires
Un niveau d’activité contrasté qui se lit sur les territoires : c’est la Gironde qui a enregistré la croissance la plus forte, une situation révélatrice selon les intervenants du phénomène de « métropolisation » de toutes les régions françaises. Viennent ensuite les Charente-Maritime, Les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Plus à la traine, les Deux-Sèvres ou le Lot-et-Garonne, qui ne passent pas la barre des +1% de chiffre d’affaires sur la moyenne des deux premiers trimestres 2017.
Cela dit au-delà de la géographie, les variations du chiffre d’affaires sont aussi quelque peu différentes selon les secteurs d’activité. Si le chiffre d’affaires de l’industrie s’affiche à + 2,3% dans le secteur de l’industrie, elle est respectivement de +5,3% et de +1,3% au cours des deux premiers trimestres dans le secteur de la construction. Elle a également été très forte (+5%) dans les différentes activités de services (services administratifs et de soutien, activités scientifiques et de services, nouvelles technologies de l’information et de la communication, transports et entreposage). L’activité a également été très bonne dans le secteur du tourisme (+4,5% au cours du deuxième trimestre 2017) confirmant ainsi la valorisation et la reconnaissance du capital géographique de la région. En revanche, le secteur le plus fragile est celui du commerce. Plus précisément, si de réelles difficultés dans le commerce de détail ont pu être constatées, le regain d’activité est en revanche réel dans le commerce de gros.

Exportations et investissements: des résultats mitigésSur les exportations, tout secteur confondus, les chiffes régionaux prennent le pas des tendances nationales. Lorsque ces dernières affiche une hausse timide (+0,5%) au premier trimestres, les régionaux font (bien) mieux avec +5,8%, lorsqu’elle partent à la baisse au deuxième trimestre (-3,5%), les entreprises régionales leur emboitent le pas avec un recul de 3,9%... Pour autant les chefs d’entreprises restent relativement optimistes constatant de carnets de commande qui se remplissent. Près d'un tiers d’entre eux disent enregistrer une hausse et la moitié une stabilité.
Du côté des investissements des entreprises, les résultats sont clairement mitigés,  avec le constat d’une « panne » au cours du premier semestre 2017. Ils ont en effet chuté de 9,2% (là où la tendance nationale était à +0,6%) avant de légèrement se reprendre  (+1,1%) au cours du trimestre suivant. Deux explications possibles avancées par les intervenants : une position attentiste des entreprises en période d’élections et/ou la difficulté pour les PME et les TPE de trouver des investissements rentables compte tenu de la structure de coûts de leurs entreprises. Pour nombre d’entreprises, la consolidation de la situation de leur trésorerie se fait attendre. Un quart de leurs dirigeants, considèrent même que marges et trésorerie se sont détériorées.

Les girondins freinent des deux fersA noter là enocre, une situation hétéroclite selon les départements de la région Nouvelle-Aquitaine. Les données collectées mettent en évidence une très forte progression des investissements dans les départements de l’ancienne région Poitou-Charentes alors qu’ils ont baissé dans les départements de l’ancienne région Aquitaine. Des chiffres qui recoupent alors, la parole donnée par les entrepreneurs eux-mêmes dans le cadre du baromètre de la CCI : 32% d’entre eux disent avoir bel et bien investis sur cette période. A l’image des contradictions du grand territoire néo-aquitain : les chefs d’entreprises girondins ont freiné des deux fers leurs investissements avec -12,7% puis -6,1%  sur les deux premiers trimestres 2017 quand les entrepreneurs des Deux-Sèvres ont investis +7,3 puis +10,5% sur les mêmes périodes.

Derniers éléments pour le moins positif de ce baromètre, les chefs d'entreprise interrogés expriment des perspectives très optimistes pour la fin de l'année 2017. S'ils restent toujours confiants pour l'avenir de leur entreprise, la confiance en l'avenir de l'économie française rebondit de façon spectaculaire : 56 % des dirigeants contre 30% fin 2016.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Geralt-Pixabay

Partager sur Facebook
Vu par vous
41025
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !