Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/04/20 | Obligation de port de masque : le maire de Royan (17) contraint de reculer

    Lire

    Le maire de Royan Patrick Marengo a édité un arrêté le 8 avril obligeant tous les habitants de la commune à porter un masque pour se déplacer. Mesure illégale, lui a rétorqué le préfet de la Charente-Maritime. Patrick Marengo l'a donc retiré pour éditer un nouvel arrêté "encourageant fortement" le port du masque. L'élu a également lancé un appel à contribution pour réaliser des masques artisanaux, pour compléter les 22 000 masques FFP1 commandés par la Ville. contact : santé@mairie-royan.fr.

  • 10/04/20 | L'Engie Open de tennis de Biarritz annulé

    Lire

    L'Engie Open de tennis de Biarritz, organisé par Quaterback qui était programmé entre le 13 et le 19 juillet a été annulé en raison de la pandémie de Covid19. L’annonce par les instances internationales du gel des compétitions ATP et WTA jusqu’au 13 juillet et des mesures de confinement annoncées dans l’hexagone pendant une période incertaine ne permettent pas l’organisation de ce tournoi. En collaboration avec les instances du tennis ITF et FFT, les organisateurs se projettent vers l’édition 2021 afin que ce tournoi demeure un tournoi de référence.

  • 10/04/20 | Pas de pénurie de masques selon le préfet de la Dordogne

    Lire

    Lors d'un point presse, le préfet Frédéric Périssat, a annoncé que 900.000 masques avaient été distribués aux personnels soignants et aides à domicile depuis un mois. Le préfet estime qu'il n'y a "pas de pénurie" de masques. 140.000 masques ont été récupérés dans des entreprises ou dans des collectivités. Les infirmiers et médecins libéraux du département vont d'ailleurs se voir fournir, par l'Agence Régionale de Santé, 23.000 masques en supplément ainsi que 1000 litres de gel hydroalcoolique.

  • 10/04/20 | Interbev solidaire avec les soignants et les viandes régionales

    Lire

    Durant cette période de consommation traditionnelle de viande d’agneau et de veau, Interbev N-A soutient les actions de solidarité en offrant des repas à base de viandes régionales d’agneau et de veau aux hôpitaux et EHPAD : 120 repas à base d’Agneau du Limousin IGP* et de Veau élevé sous la mère IGP* Label Rouge ont été servis au personnel du CHU de Limoges le 7/04, et 500 repas à base d’Agneau de Pauillac IGP Label Rouge le seront ce jour au personnel du CHU de Bordeau. D'autres actions sont à venir auprès des CHU de Brive et de Poitiers, des EHPAD de la Corrèze, de la Vienne et des Pyrénées-Atlantiques.

  • 10/04/20 | Près de 3000 TPE et auto entrepreneurs ont fait appel au fonds de solidarité en Dordogne

    Lire

    Mis en place le 31 mars, le fonds de solidarité de l’État destiné aux TPE (artisans, commerçants, auto entrepreneurs) a déjà concerné 2 907 entreprises en Dordogne avec une moyenne de 1 300 euros versés, a annoncé le préfet Frédéric Perissat, le 9 avril. Ce qui représente environ 1 302 euros par dossier, chiffre supérieur à la moyenne régionale. 432 entreprises ont demandé le report des charges fiscales, représentant un montant de 7,1 millions d’€ et 3900 entreprises sont en activité partielle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Tendances économiques régionales: un global positif, des détails contrastés

25/09/2017 | Les chefs d'entreprises néo-aquitains sont optimistes pour l'avenir. Il faut dire que le 1er semestre 2017, est dans l'ensemble positif... mais cache des situations variées.

Tendances économiques régionales au 1er semestre 2017: un global positif, des détails contrastés

A l’occasion d’une conférence organisée par l’Ordre des experts-comptables d’Aquitaine, la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique et la CCI Nouvelle-Aquitaine, les 3 partenaires ont présenté leur baromètre économique de la Nouvelle-Aquitaine. Un dispositif original réalisé par le croisement entre les données anonymisées issues des flux télé-déclarés par les experts-comptables et la perception de 3 858 chefs d’entreprise sur tous les territoires de la Nouvelle-Aquitaine. Il livre au total un global positif de l’activité des entreprises de la région au cours du 1er semestre 2017. Mais il semble pour autant, difficile de tirer des conclusions à grands traits sur ce grand territoire aux situations économiques relativement hétérogènes.

Au cours du premier semestre 2017, l’activité des entreprises de la région Nouvelle-Aquitaine a progressé. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 2,7% et de 1,5% au cours des premier et deuxième trimestres 2017 par rapport à 2016, l’activité des entreprises néo-aquitaine a davantage progressé qu’au niveau national (qui engrange quant lui  +2,7% puis + 0,8%). Une hausse qui ne semble pour autant pas vraiment généralisée puisque seuls 31% des chefs d’entreprises interrogés disent l’avoir constatée.

Géographie, activités et chiffre d'affaires
Un niveau d’activité contrasté qui se lit sur les territoires : c’est la Gironde qui a enregistré la croissance la plus forte, une situation révélatrice selon les intervenants du phénomène de « métropolisation » de toutes les régions françaises. Viennent ensuite les Charente-Maritime, Les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Plus à la traine, les Deux-Sèvres ou le Lot-et-Garonne, qui ne passent pas la barre des +1% de chiffre d’affaires sur la moyenne des deux premiers trimestres 2017.
Cela dit au-delà de la géographie, les variations du chiffre d’affaires sont aussi quelque peu différentes selon les secteurs d’activité. Si le chiffre d’affaires de l’industrie s’affiche à + 2,3% dans le secteur de l’industrie, elle est respectivement de +5,3% et de +1,3% au cours des deux premiers trimestres dans le secteur de la construction. Elle a également été très forte (+5%) dans les différentes activités de services (services administratifs et de soutien, activités scientifiques et de services, nouvelles technologies de l’information et de la communication, transports et entreposage). L’activité a également été très bonne dans le secteur du tourisme (+4,5% au cours du deuxième trimestre 2017) confirmant ainsi la valorisation et la reconnaissance du capital géographique de la région. En revanche, le secteur le plus fragile est celui du commerce. Plus précisément, si de réelles difficultés dans le commerce de détail ont pu être constatées, le regain d’activité est en revanche réel dans le commerce de gros.

Exportations et investissements: des résultats mitigésSur les exportations, tout secteur confondus, les chiffes régionaux prennent le pas des tendances nationales. Lorsque ces dernières affiche une hausse timide (+0,5%) au premier trimestres, les régionaux font (bien) mieux avec +5,8%, lorsqu’elle partent à la baisse au deuxième trimestre (-3,5%), les entreprises régionales leur emboitent le pas avec un recul de 3,9%... Pour autant les chefs d’entreprises restent relativement optimistes constatant de carnets de commande qui se remplissent. Près d'un tiers d’entre eux disent enregistrer une hausse et la moitié une stabilité.
Du côté des investissements des entreprises, les résultats sont clairement mitigés,  avec le constat d’une « panne » au cours du premier semestre 2017. Ils ont en effet chuté de 9,2% (là où la tendance nationale était à +0,6%) avant de légèrement se reprendre  (+1,1%) au cours du trimestre suivant. Deux explications possibles avancées par les intervenants : une position attentiste des entreprises en période d’élections et/ou la difficulté pour les PME et les TPE de trouver des investissements rentables compte tenu de la structure de coûts de leurs entreprises. Pour nombre d’entreprises, la consolidation de la situation de leur trésorerie se fait attendre. Un quart de leurs dirigeants, considèrent même que marges et trésorerie se sont détériorées.

Les girondins freinent des deux fersA noter là enocre, une situation hétéroclite selon les départements de la région Nouvelle-Aquitaine. Les données collectées mettent en évidence une très forte progression des investissements dans les départements de l’ancienne région Poitou-Charentes alors qu’ils ont baissé dans les départements de l’ancienne région Aquitaine. Des chiffres qui recoupent alors, la parole donnée par les entrepreneurs eux-mêmes dans le cadre du baromètre de la CCI : 32% d’entre eux disent avoir bel et bien investis sur cette période. A l’image des contradictions du grand territoire néo-aquitain : les chefs d’entreprises girondins ont freiné des deux fers leurs investissements avec -12,7% puis -6,1%  sur les deux premiers trimestres 2017 quand les entrepreneurs des Deux-Sèvres ont investis +7,3 puis +10,5% sur les mêmes périodes.

Derniers éléments pour le moins positif de ce baromètre, les chefs d'entreprise interrogés expriment des perspectives très optimistes pour la fin de l'année 2017. S'ils restent toujours confiants pour l'avenir de leur entreprise, la confiance en l'avenir de l'économie française rebondit de façon spectaculaire : 56 % des dirigeants contre 30% fin 2016.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Geralt-Pixabay

Partager sur Facebook
Vu par vous
43273
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !