aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Tesseract met les constructions et équipements à l'épreuve des séismes

09/11/2016 | La Novelle-Aquitaine abrite une toute nouvelle plateforme d'essais sismiques issue d'une alliance entre le CETIM et l'Institut Technologique FCBA

Philippe Choderlos de Laclos, Directeur général du CETIM et Georges-Henri Florentin, Directeur général de FCBA, devant la nouvelle plateforme d'essais sismiques

C'est ce mardi 8 novembre, à Bordeaux Lac, dans les locaux de l'institut technologique Forêt Cellulose, Bois-construction, Ameublement (FCBA) que l'inauguration du « Tesseract » a eu lieu. Tesseract, c'est la nouvelle plate-forme d'essais sismiques qui vient élargir l'offre de compétences des deux partenaires en la matière, et par là même renforcer le positionnement de la région et de la France au niveau européen et mondial sur cette question des essais de qualification des structures et équipements industriels au regard des contraintes subies lors de séismes. Une question qui préoccupe d'autant plus Etats et industriels depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011, qui a amené à de nouvelles exigences de stabilité des équipements dans le domaine de l'énergie et notamment du nucléaire. Outre les deux co-financeurs du projet, FCBA et CETIM, étaient donc présents des industriels, potentiels clients de ce nouveau matériel de pointe.

« Pour qualifier le comportement d'une structure ou d'un équipement lors d'un séisme, deux types de méthodes, parfois complémentaires, existent : la simulation par calcul numérique et l'essai physique », explique Olivier Bardou, expert vibrations au Cetim. Si en matière de simulation et d'essai vibratoire la réputation du Cetim n'est plus à faire, manquait à sa palette un outil permettant de recréer en laboratoire des conditions sismiques réelles à savoir une sollicitation des équipements qui soit multi-axiale, de durée relativement courte et à basse fréquence.
C'est désormais chose faite grâce à la conception par l'institut FCBA de cette nouvelle plate-forme, qui se caractérise, par sa table sismique multi-axiale permettant, grâce à deux vérins, des déplacements horizontaux ET verticaux simultanés, tout en assurant assurant des accélérations jusqu'à 5G. C'est bien dans ce caractère bi-axial que réside la nouveauté de cette plateforme. Si Tesseract n'est pas de ce point de vue véritablement unique en son genre, la plupart des plate-formes d'essais, au niveau mondial sont encore majoritairement de type mono-axiales. Elles permettent donc la reconstitution de vibrations mais pas de véritables mouvements sismiques.

Une plateforme adaptable "à toutes les demandes"«En outre, avertit d'ores et déjà Patrice Garcia, Responsable du laboratoire de mécanique du FCBA, la configuration actuelle du Tesseract, telle que présentée lors de l'inauguration, n'est pas figée. Tout est déjà pensé pour que la plate-forme puisse évoluée et soit adaptable à toutes les demandes qui pourraient nous être faites : accélération plus fortes, évolution en 6° liberté, etc... Et ainsi permettre la validation de structures ou d'équipements au regard de certifications diverses et variées à travers le monde ». De plus, outre la réalisation des essais sismiques sur leurs structures et produits, l'intérêt pour les industriels est aussi de pouvoir bénéficier des conseils et accompagnements des experts du Cetim et de FCBA autour des résultats, afin de les optimiser au mieux.
Si la machine reste relativement compacte (2m x 2m), « arriver à monter la table a été en soi un problème d'ingénieur. Il a fallu calculer les besoins hydrauliques pour être sûrs que la table puisse répondre à tous les signaux demandés, définir les besoins électroniques pour piloter la machine, ou même encore s'assurer de la masse sismique du terrain où elle est installée », afin, en effet, que les essais sismiques n'aient pas de conséquences sur l'environnement direct de la plate-forme...
Telle qu'elle a été conçue, la plate-forme se veut être particulièrement adaptée « aux équipements de centrales nucléaires, aux sites oil & gaz, au ferroviaire et à l'aéronautique », explique Patrice Garcia. Autant de marchés qui s'ouvrent donc encore davantage à la CETIM et à FCBA, qui de son côté, possédait déjà depuis 10 ans une plateforme d'essais mono-axiale, également développée en interne, et dédiée aux validations et expérimentations mécaniques autour de la construction bois. C'est d'ailleurs au regard de cette expertise largement éprouvée, que le partenariat ambitieux, mais réussi, entre les deux instituts s'est réalisé.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4004
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !