Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

01/10/20 : Conçue pour la plateforme web de France TV, Girlsquad est une fiction audiovisuelle pour adolescents de 10x22 minutes. Accompagné par le BAT 40, le tournage a débuté le 24 septembre et s’étale sur 25 jours entre Dax, Seignosse et Capbreton.

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/10/20 | Une trentaine d'agents du ministère de l'économie rejoindront Bergerac en 2021

    Lire

    Entre 25 et 30 agents du ministère de l'Economie vont rejoindre le service des impôts de Bergerac. La décision a été annoncée ce 30 septembre. Ces fonctionnaires appartiennent au service de l'appui à la publicité foncière. Ils rejoindront la Dordogne en septembre 2021. La mairie va les accueillir et favoriser l'intégration des fonctionnaires qui viendront sur la base du volontariat. C'est une décision prise dans un plus large plan de redistribution des moyens de l'Etat dans les villes moyennes.

  • 01/10/20 | Le Championnat de tir aux armes préhistoriques se tient au Musée des Tumulus

    Lire

    Les 3 et 4 octobre, le Musée des Tumulus à Bougon dans les Deux-Sèvres accueille la 32ème manche du championnat européen de tir aux armes préhistoriques. Au programme de ce week-end, le public pourra observer des démonstrations de tir à l’arc préhistorique ou de tir à la sarbacane mais aussi voir l’épreuve de tir au propulseur préhistorique. L’entrée est gratuite le samedi.

  • 01/10/20 | Extension du port du masque à La Rochelle

    Lire

    En juillet, le maire de La Rochelle avait pris un arrêté pour obliger le port du masque en centre-ville - toujours en vigueur. Le préfet du 17 vient de prendre un nouvel arrêté pour étendre la mesure à l'ensemble de l'agglomération rochelaise, à partir du 1er octobre. Sont concernés les marchés, alimentaires ou non; les établissements scolaires et universitaires dans un périmètre de 50 m, entre 7h et 19h ; les centres commerciaux et leurs abords, parking inclus ; tous les lieux publics clos.

  • 01/10/20 | Les rassemblements de plus de 30 personnes interdits en Charente et en Vienne

    Lire

    En Charente et dans la Vienne, les rassemblements de plus de 30 personnes dans des lieux recevant du public sont désormais interdits jusqu'au 12 octobre. La raison? Les deux départements viennent de passer en "zone d'alerte", selon la nouvelle classification Covid de l'Etat, qui signale une forte activité du virus. Les arrêtés préfectoraux ciblent en particulier les "évènements festifs" - fêtes locales, de familles ou étudiantes. L'activité professionnelle ou associative n'est pas concernée.

  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Thermes de St Jean d’Angely : premiers tests en 2020

01/12/2019 | A Saint-Jean d’Angély, Valvital vient d’inaugurer son module expérimental, qui va être testé par des volontaires en vue de valider un protocole clinique

Cabine de bains thermaux

« Ca y est, c’est lancé », se réjouit la maire de Saint-Jean d’Angély Françoise Ménard, « ce module expérimentale signe que la démarche vers la construction des thermes est acté ». Ces derniers mois, l’entreprise de thermalisme Valvital a réhabilité une partie de l’aile Est de la caserne Voyer pour aménager 600 m2 de locaux dédiés à des soins expérimentaux. A partir de mars 2020, une trentaine de curistes volontaires se rendront au quotidien sur site pour tester le protocole de Valvital. Objectif de la démarche : obtenir en 2021 l’agrément médical pour les futures thermes.

Les « cobayes » seront choisis dans les prochains mois par des médecins partenaires de Valvital, puis suivis les six mois suivant leurs cures par trois médecins à la retraite de Saint-Jean d’Angély. Issus du bassin de vie, les candidats seront sélectionnés sur des critères tenus secrets, car les testeurs « ne doivent avoir aucun a priori -positif ou négatif- en arrivant, afin de ne pas fausser le protocole clinique », explique la directrice médicale du site, Nicole Vidale. L’autre motif du secret tient dans le principe de « non publicité » des soins médicaux cher à l’Ordre des Médecins, lequel est partie prenante dans l’attribution ou non de l’agrément tant attendu.

Cabine des soins en infusion

Cabine des soins en infusion : de l'eau thermale coule en goutte à goutte sur le corps durant un massage. 

Officiellement, les curistes volontaires seront donc là « pour des pathologies liées à la vieillesse », résume le PDG de Valvital Bernard Riac, dont le groupe est spécialisé dans les soins rhumatismaux.  Au programme des trois semaines de cure des testeurs angériens : cataplasmes à l’argile à 37°, bains d’eau thermale (elle est naturellement à 42°) et infusions (douchettes en goutte à goutte avec massage). Dans ce module expérimental de 600 m2, 3 à 4 pièces par type de soins ont été prévus, ainsi qu’un vestiaire et une salle de repos avec transats. « Le site ayant une capacité d’accueil de 21 places, le site devrait  tourner avec une trentaine de curistes par jour pendant les quatre mois de test », précise Sébastien Rossignol, le directeur technique du groupe Valvital. Une fois l’agrément obtenu, le chantier des thermes pourra être lancé, en vue d’une ouverture en 2023. Pour Valvital, il s’agit surtout de rénover cette ancienne caserne du XIXe siècle en conservant ses murs néo-classiques et sa structure en U (voir l’historique du projet). 500 curistes / jour sont attendus dès la première année d’ouverture. Le PDG de Valvital promet la création de 50 emplois équivalent temps plein, sur les dix mois de la saison thermale.

Un « boom de l’immobilier » à Saint-Jean d’Angély

Dans cette ancienne citée industrielle sinistrée par le départ de ses usines et la fermeture du biscuitier Brossard en 2013, l’ouverture des termes est attendue comme une bouffée d’oxygène. La municipalité espère des retombées économiques et touristiques, avec la création de nombreux emplois indirects. La Ville a d’ailleurs mis en place une aide à la rénovation de l’habitat à destination des particuliers, en vue de compléter l’offre de logement meublés de Valvital. Un dispositif « Esprit d’entreprendre » a également été lancé pour accompagner les aspirants entrepreneurs dans le rachat et la rénovation de commerces du centre-ville. « Il y a encore un an, on avait 35% de vacances dans les logements du centre-ville. Depuis l’annonce de l’arrivée de Valvital en février, les agents immobiliers ont vendu une centaine de biens. Au niveau des commerces, près de la moitié de la quarantaine de fonds vacants ont été acquis. Les acheteurs sont essentiellement des Charentais-Maritime mais il y a aussi beaucoup de Bordelais qui investissent », constate Françoise Ménard, parlant d’un vrai « boom de l’immobilier » à Saint-Jean d’Angély. La maire ne compte pas s’arrêter là : « La commune porte plusieurs projets de réaménagements urbains, comme l’élargissement de la rue entre le champs de foire (où se trouve le site) et le cœur de ville ». Si les électeurs lui accordent un prochain mandat, Françoise Ménard aimerait également refaire tout le revêtement du centre-ville. 

L'aile Est de la caserne a commencé à être restaurée pour implanter le module d'experimentation

Une fois les thermes achevés, les locaux constituant le module expérimental devraient être détruits ou conservés pour en faire un pole de formation des salariés du groupe. Dans sa rénovation, Valvital prévoit de conserver les façades historiques du bâtiment.

Pour l’aspect promotionnel de la station et de la ville, la maire de Saint-Jean d’Angély s’est déjà rapprochée de celle de Dax, Elisabeth Bonjean, qui lui a fait bénéficier de son expérience d’élue à la tête d’une ville thermale. Françoise Menard s’est également rapprochée de Charentes Tourisme pour assurer la promotion de la ville au niveau national, mais aussi former les agents au développement touristique et accompagner les propriétaires de meublés de tourisme vers la labellisation. 

 

Le thermalisme en Charente-Maritime

> 3955 curistes en 2018

> 500 emplois directs et 2000 indirects

> 50 millions d'euros de chiffres d'affaires

> 13 millions d'euros, le coût du projet de création de station à Saint-Jean d'Angely, avec 7 millions d'euros d'aide du Département, 700 000 € d'aide de la Région.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
9382
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !