aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/05/16 : Ce matin, prologue à la manifestation de protestation contre la loi El Khomri, une centaine de militants de la CGT ont bloqué le port de Bayonne avant de rejoindre la manifestation pour asphyxier le rond point Saint- Léon, axe stratégique de la ville

24/05/16 : Concerts, spectacles de danse, bal sévillan et toro de fuego figurent, entre autres animations, au programme du festival Flamenco y feria qui se déroulera à Pau du vendredi 24 au dimanche 26 juin+ d'info

21/05/16 : Avec la commune d'Amorots, canton Pays de Bidache, le cap des 100 (sur 158) favorables à l'établissement public de coopération intercommunale unique du Pays basque, EPCI,(contre 33), a été franchi.Le préfet Durand peut en préparer l'arrêté le 31 mai.

17/05/16 : Après, s'être installé à l'hôtel Regina de Biarritz,les dix-sept joueurs en stage de l'équipe de Didier Deschamps sont allés s'oxygéner à Anglet, sa ville voisine, dans la foret de Chiberta où ils ont effectué une virée de une heure à VTT.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/05/16 | Chômage ALPC: + 0,4% en avril , France:-0,6%

    Lire

    En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A s'établit à 301 961: +0,4 %/mars (+1 329 ) (- 0,4 % sur 3 mois et + 0,1 % sur un an). France métropolitaine:- 0,6 %/mars - 1,2 % sur trois mois et de 0,6 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en avril 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,4 % pour les moins de 25 ans (–0,2 % sur 3 mois et –6,7 % sur un an), de 0,5 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–0,6 % sur 3 mois et –0,3 % sur un an) et de 0,3 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–0,1 % sur 3 mois et +5,8 % sur un an).

  • 25/05/16 | Le Ceser de la Région ALPC : oui mais au budget

    Lire

    Le CESER d'ALPC tout en approuvant le projet de budget considère comme essentiel que le Conseil régional conserve son rôle d’animateur du développement économique et social sur son territoire, en maintenant son action auprès du secteur associatif dans les domaines culturels et sportifs. Par ailleurs, "le CESER attire l’attention sur l’annonce par la Région d’une baisse structurelle des dépenses de fonctionnement. Cette stratégie aura des conséquences sur les politiques économiques, sociales et environnementales alors que les dépenses d’intervention sont souvent créatrices de richesse et d’emploi."

  • 25/05/16 | Un prix pour développer la langue occitane

    Lire

    L'Office Public de la Langue Occitane lance le Prix Jan Moreu sur l’innovation linguistique. Celui-ci récompense un projet exemplaire et innovant en termes d'actions, de produits ou services sur le thème de la transmission ou de l’utilisation de la langue occitane (événementiel, produit numérique, action de sollicitation ou sensibilisation de la population, outil pédagogique etc.)La candidature est ouverte aux personnes morales ou physiques majeures. Ce prix est doté d'une récompense pouvant aller jusqu'à 5 000 €. Renseignements sur ofici.occitan@gmail.com

  • 25/05/16 | Le moustique tigre surveillé dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Une surveillance du moustique tigre a été mise en place jusqu'au 30 novembre dans les Pyrénées-Atlantiques qui sont classées au niveau 1 du plan national anti-dissémination des virus du chikungunya, de la dengue et du Zika. Ce niveau signifie que le moustique Aedes albopictus est implanté et actif dans le département. Le plan d'action mis en place par les pouvoirs publics comprend une veille citoyenne permettant à chacun de signaler la présence de ce moustique sur www.signalement-moustique.fr , ainsi qu'une surveillance entomologique et épidémiologique.

  • 25/05/16 | Feu vert pour la LGV Bordeaux-Toulouse-Dax

    Lire

    La section travaux publics du Conseil d'État a donné ce mercredi son feu vert pour le projet de LGV entre Bordeaux, Toulouse et Dax. Le Secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, a assuré que le projet allait être déclaré d'utilité publique avant le 8 juin prochain. Plusieurs études seront nécessaires avant que le chantier, qui est pour l'instant estimé à plus de 9 milliards d'euros (360 kilomètres de ligne nouvelle), ne démarre officiellement, pas avant 2020.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Thiviers accueille le centre de formation des métiers du cuir et du luxe

20/09/2014 | Le pôle d'excellence régional des métiers du cuir et du luxe a été inauguré ce vendredi à Thiviers. Un outil conforme aux souhaits des entreprises.

Le pôle de formation des métiers du cuir de Thiviers a ouvert à la rentrée

En 2013, à la demande des entreprises de la chaussure maroquinerie du territoire, la Région a décidé de créer un pôle de formation dédié au cuir et au luxe afin de poursuivre son action de structuration des pôles d'excellence de formation sur des filières aquitaines stratégiques, à l'instar de ce qui a été fait pour l’aéronautique. Elle a ainsi investi 1,5 million d’euros dans ce nouvel outil de formation unique au service des entreprises. 500 m2 d’équipements pédagogiques ont vu le jour au sein du lycée professionnel de Thiviers et sont à la disposition des entreprises du secteur.

Les régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin concentrent un nombre important d'entreprises qui ont à la fois une activité nécessitant de compétences et des connaissances liées au travail du cuir. Cela représente une centaine d’entreprises pour quelque 4800 emplois. Bon nombre d’entre elles ont un positionnement haut de gamme, voire du luxe. Parmi elles, on trouve quelques fleurons de l’économie périgourdine : CWD à Nontron, Repetto, Hermes. Pour mener à bien leurs projets de développement et répondre à leur difficulté de trouver du personnel qualifié, la région Aquitaine a décidé de répondre à leurs besoins en créant dans les locaux du lycée professionnel de Thiviers, un pôle d'excellence de formation aux métiers du cuir. Moins de deux ans, après son lancement et les études de faisabilité, ce centre de formation a été inauguré ce vendredi après midi en présence de nombreux élus aquitains et de Jean-Paul Denanot, président du conseil régional du Limousin. La Région a investi 1, 5 million d'euro dans cet outil unique de formation. Le pôle comprend un plateau technique de 400 m2 composé de 15 postes et d'un espace show room de 100 m2. Le plateau technique doit permettre à des salariés en formation initiale ou continue d'acquérir la connaissance générale et les savoir-faire techniques. Il permet la mise en oeuvre de formation sur les métiers  de la production communs à plusieurs entreprises de la chaussure et de la maroquinerie.  L'espace show room offre une exposition des produits finis des différents secteurs couverts et un espace de découverte des métiers, mis en oeuvre par Aquitaine Cap métiers, qui permet de mieux appréhender les différents métiers qu'offre le secteur du cuir et du luxe.


Territoire rural et démarche de filièreLes professionnels des métiers du cuir, qui ont participé avant l'inauguration à une réunion de travail, ont tenu à souligner leur satisfaction. Pour mémoire, elles sont treize entreprises  de trois régions ( Aquitaine, Limousin et Poitou Charentes) à avoir adhéré à ce projet novateur, s'inscrivant dans un territoire rural et qui plus est dans une démarche de filière. Les tanneries françaises et particulièrement celle se trouvant en région Aquitaine et en Limousin se sont engagées dans un approvisionnement de qualité des peaux, en parteneriat avec le secteur de l'élevage. "Ce n'est pas dans mes habitudes, mais je tire mon chapeau à la Région. Alain Rousset a compris nos demandes et ce projet a vu le jour dans un temps record", souligne Laurent Duray, PDG de CWD (sellerie haut de gamme) qui emploie 120 personnes dont 75 en Dordogne. "Dès le mois de novembre, le groupe Lim dont fait partie CWD va former en formation initiale huit futurs collaborateurs qui ont été pré selectionnés par Pôle emploi. Ils seront recrutés en alternance en contrat de professionnalisation et poursuivront leur cursus jusqu'à fin 2016."  

A terme l'objectif est de former plus de 100 personnes par an. Les chefs d'entreprises voient dans cet outil nombreux avantages :  formation de proximité permettant la pérennisation des savoir-faire, délester leurs entreprises de la formation sur les connaissances fondamentales du métier et de sécuriser  à terme leurs recrutements. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1236
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Bourdeau | 06/02/2015

Bonjour à tous et à toutes, Actuellement à l’IFAG, école de Management, en BAC+3, j’ai mis en place avec mon équipe un projet de création d’entreprise. Notre projet est une chaussure à talons modulables, pour passer à plat et à talons en un seul clips. Après une étude de marché et une étude marketing, nous sommes sûres que ce produit est demandé et attendu. Nous avons également commencé à étudier le mécanisme mais nous avons besoin d’aide du point de vue technique… Nous faisons donc appelle à certaines écoles d'ingénieures, de fabricants de chaussures, de tanneurs afin de rechercher quelques volontaires pour nous orienter sur notre projet. Merci d’avance pour votre retour qui j’espère sera en notre faveur ! Bonne journée ! Wendy BOURDEAU

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !