Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/01/20 : A Montignac (24), le maire sortant Laurent Mathieu (ex UMP) et le conseiller départemental socialiste Christian Teillac ont décidé de faire liste commune pour les prochaines élections municipales. Ils étaient adversaires lors du scrutin de 2014.

23/01/20 : Elu sénateur en 2008, le socialiste Claude Bérit-Debat a annoncé lors de ses voeux qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat en septembre. Il a été maire de Chancelade de 1992 à 2009 et a présidé l'agglomération de Périgueux de 2001 à 2014.

22/01/20 : L'élu EELV et adjoint PS à la mairie de Mérignac Gérard Chausset a annoncé son ralliement à la liste du maire sortant, Alain Anziani, dans la course aux municipales. Il entraîne avec lui une dizaine de personnes, dont des anciens EELV.

22/01/20 : Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances, visitera deux sites industriels à Pessac jeudi 23 janvier avant de signer à Bordeaux le protocole d’accord « Territoires d’industrie » de la Région.

22/01/20 : Le maire de Bayonne et président de la Communauté territoriale Pays basque aux 158 communes Jean-René Etchegaray, 67 ans, avocat, a annoncé ce mardi, qu'il repartait pour un nouveau mandat municipal. Avec une nouvelle donne.

20/01/20 : Charente: La DDT organise une réunion d’information sur les aides animales de la PAC, en présence de l’ensemble des partenaires, ce mercredi à 10h à l'amphithéâtre de la communauté de communes Charente Limousine, rue fontaine des jardins à Confolens.

20/01/20 : La Rochelle se classe 3e du classement des villes et villages où il fait bon vivre par l'association éponyme, paru dans le JDD hier.

19/01/20 : La candidate socialiste aux municipales de Périgueux, Delphine Labails multiplie les soutiens nationaux : elle accueillera deux anciens ministres, Najat Vallaud Belkacem, le 22 janvier et l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, le 8 février

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/01/20 | Retraites: mobilisation toujours importante en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Septième journée de manifestations contre la réforme avec une mobilisation élevée en Nouvelle-Aquitaine : 7500 personnes à Bordeaux selon la préfecture, 2000 à Périgueux, 3000 à La Rochelle, un millier à Saintes, 750 à Rochefort, 1500 à Angoulême gilets jaunes en tête, 3000 à Bayonne, 4000 à Pau, 1500 à Mont de Marsan, un millier à Agen, 2000 à Niort, 3000 à Poitiers 600 à Châtellerault, 1200 à Brive, 700 à Guéret.

  • 24/01/20 | Les magasins C&A de Boulazac (24), Pessac et Villenave d'Ornon (33) menacés de fermeture

    Lire

    La direction de C&A a annoncé 30 fermetures de magasins en France lors d’un comité central d’entreprise. Force Ouvrière a communiqué la liste des magasins qui devraient fermer. Trois sont situés dans la région, Pessac et Villenave d’Ornon et celui de Boulazac (24). Installé sur la zone du Ponteix, le magasin de Boulazac fait partie des enseignes historiques de cette zone. Il a ouvert ses portes en 2004. En avril dernier, 14 magasins de l'enseigne avaient déjà fermé en France.

  • 24/01/20 | Ouverture des inscriptions pour Biblio Gironde

    Lire

    Biblio Gironde organise avec 50 bibliothèques du département "Lire, élire...2020". Ainsi, les jeunes âgés de 6 à 16 ans, s'ils le souhaitent, sont invités à s'inscrire avant le 31 janvier pour voter du 2 au 21 juin prochain. Ce concours a pour objectif d'inciter les jeunes à la lecture. Les participants recevront un chèque lire. La sélection des livres est à retrouver ici

  • 24/01/20 | Rdv avec Frédérick Gersal pour les nouvelles histoires du Poitou

    Lire

    Le 25 janvier à 20h30, la salle des fêtes Georges Angéli à Vouneuil-sur-Vienne accueillera le traditionnel spectacle de Frédérick Gersal. Comme chaque dernier samedi de chaque mois, il viendra faire découvrir au public les innombrables pages d’histoires tournées dans le Poitou. Ce samedi, un spectacle gratuit intitulé “saison 2” mettra en scène les nouvelles figures des histoires mais aussi des événements marquants liés au Poitou autour d’un personnage fil rouge: Aliénor d’Aquitaine.

  • 24/01/20 | Contournement d'Oloron : Département et Etat négocient

    Lire

    Lors de ses vœux à la presse, le Préfet des Pyrénées-Atlantiques a évoqué le projet de contournement d'Oloron qui enregistre un surcoût de 15M€. Sa cause : la baisse des effectifs au sein de la DIR qui empêche cette dernière d'assumer la maîtrise œuvre que l'Etat s'était engagé à porter. Sa conséquence : l'Etat demande au Département de financer la moitié du surcoût (7,5M€), lequel n'accepte de payer que la moitié des surcoûts liés au travaux eux-même et non ceux liés à la maîtrise d'oeuvre, soit 4,1 M€. Position que le Préfet s'est dit prêt à relayer auprès de la Préfète de Région.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Les entreprises de Nouvelle-Aquitaine prêtes pour le salon CES 2020

15/11/2019 | 18 exposants et neuf visiteurs, c'est le panel d'entreprises qui composera la délégation régionale lors du prochain CES de Las Vegas, grand salon mondial de la tech, en janvier.

CES 2020

184 000 visiteurs, plus de 3600 exposants internationaux, plus de 150 pays représentés et plus de 20 000 innovations présentées. En 2020, le Consumer Electronic Show de Las Vegas ne faillira certainement pas à sa réputation de grand-messe mondiale de la tech. Et pour la quatrième année consécutive, la région Nouvelle-Aquitaine compte bien se démarquer parmi la masse de délégations présentes. Pour cette édition 2020 qui se tiendra du 7 au 10 janvier prochains, les responsables régionaux ont identifié des tendances. On vous dévoile quelques lauréats de la sélection annuelle.

"Nos efforts visent la "tech for good" (utilisation de la technologie pour répondre à des problématiques sociales et environnementales) au service du progrès d'une société durable à travers l'éducation, la santé ou la transition environnementale", peut-on ainsi lire dans la présentation. Le résultat, c'est qu'elle compte bien sur un "esprit d'équipe" des start-ups régionales présentes pour défendre ses couleurs, comme elle le fait chaque année au salon parisien Vivatech. Les quinze heureuses lauréates, désignées à partir d'un appel à projet, vont donc exposer sur l'Eureka Park au sein de l'espace France. Le reste de la délégation régionale sera composé de trois autres entreprises qui exposeront sur le "marketplace" et 9 y sont créditées en tant que "visiteurs". Budget total mis dans l'opération : 320 000 euros. Pour les désigner, elle s'est appuyer sur un réseau partenarial étendu : Team France Export, French Tech Bordeaux, Magnetic Bordeaux, les six technopoles régionales, Digital Aquitaine, Aliptic et le réseau des professionnels du numérique de Poitou-Charentes. 

"Jouer collectif"

"L'an dernier, nos objectifs en termes de visibilité semblent avoir été atteints. C'est un carrefour mondial mais aussi régional pour défendre nos industries assez harmonieusement réparties sur nos territoires", a ainsi souligné Bernard Uthurry, vice-président de la région en charge du développement économique, au moment de la présentation des lauréats ce vendredi 15 novembre à Bordeaux. Mettre la masse mondiale au service du local, c'est aussi l'objectif pour le réseau French Tech régional, qui "commence à se structurer au travers de différentes antennes : Atlantic Valley (Poitiers, La Rochelle, Niort, Angoulème), Limousin (Haute-Vienne, Corrèze et Creuse), Lot-et-Garonne (Agen) et Pau-Béarn. On se considère comme une équipe de rugby, on doit jouer collectif" a de son côté assuré Guillaume Olivier-Doré, vice-président de French Tech Bordeaux. L'ensemble des lauréats sont donc répartis sur quatre thématiques spécifiques : "Pour apprendre et grandir", "Pour protéger la société durablement", "Pour s'évader et se divertir" et enfin "Pour partager les savoirs". 

Diversité et répartition

Dans le détails, on a décidé de s'intéresser cette année aux petits nouveaux qui rejoignent les rangs de la délégation. Dans la première catégorie, Axis fait par exemple sa première participation. L'entreprise basée à Feytiat en Haute-Vienne, fait du prototypage de machines pour l'impression 3D et réalise 20% de son chiffre d'affaires à l'étranger. Créée en 1999, elle intervient dans plusieurs secteurs d'activité : automobile (60% de sa clientèle) aéronautique, architecture, électroménager, électronique, médical ou encore cosmétiques. Elle a réalisé 4,8 millions d'euros de chiffre d'affaire en 2018. C'est l'un des poids lourds représentés, mais d'autres ont aussi leur mot à dire : c'est le cas, par exemple, de Joué, entreprise bordelaise née de l'initiative du musicien Pascal Joguet qui créé en 2002 Lemur, le premier écran tactile multipoints (utilisé par des musiciens ou dj célèbres comme les Daft Punk), avant que ce dernier ne laisse sa place à l'Ipad. Depuis, Joué est une revanche locale. "C'est un outil de création musicale que l'on peut brancher sur tout appareil équipé d'une carte son (tablette, smartphone, ordinateur) avec un design articulé autour d'une planche de bois et de métal", résume son fondateur Pascal Joguet. C'est en fait un objet qui permet aux musiciens de placer différents modules en silicone pour produire des sons électroniques de toutes sortes d'instruments (guitares, piano, batterie...). Le tout est essentiellement fabriqué en France, notamment en Dordogne. 

Sans les citer tous, on peut noter la première présentation de Mathia (entreprise PROFenPOCHE originaire de Pau, déjà présente à VivaTech l'an dernier), assistant vocal pédagogique interactif prévu pour 2020, l'Agence Smart Industry qui "accompagne les industriels à définir une stratégie de digitalisation et d'automatisation des tâches à faible valeur ajoutée" pour améliorer la qualité de la production industrielle (basée à Fléac en Charente) ou encore l'Indigo de l'entreprise girondine Goyalab. Cet objet est présenté comme le "premier dispositif mondial de lecture et d'interprétation de signature optique", un spectromètre modulaire dont l'objectif est de lutter contre la contrefaçon directement sur le terrain avec ce lecteur connecté à un smartphone capable de reconnaître les produits contrefaits grace à sa propre base de données. D'autres sont des habitués comme Marbotic (jeux éducatifs mêlant jouets en bois et application pour tablettes) ou Facil'iti (spécialisée dans l'accessibilité numérique). Du côté des visiteurs, la place sera laissée à la technopole Hélioparc (Pau), le cluster Alpha RLH (Talence) et le CHU de Bordeaux. Enfin, un dernier chanceux sera désigné en tant que visiteur lors de la Start-up Battle du "French Tech Day" 2019, qui se tiendra le 12 décembre prochain au Palais de la Bourse à Bordeaux. Bref, les entreprises régionales sont déjà dans les starting-blocks. Quant à la Nouvelle-Aquitaine, elle prépare déjà les deux autres grands temps forts de l'année : le Salon des Entrepreneurs (5 et 6 février) et le salon VivaTech (11 au 13 juin), qui se tiendront tous les deux à Paris. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Région Nouvelle-Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
3946
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !