Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

  • 16/11/18 | « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé »

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, Grand Poitiers, en partenariat avec la Police Nationale, la préfecture de la Vienne, les villes de Poitiers, Buxerolles, Jaunay-Marigny, l’Atelier du Petit Plateau et Vélocité 86, organise sa 9ème semaine de sensibilisation pour la sécurité des cyclistes. Pour informer et aider les cyclistes à renforcer leur visibilité, des actions sont proposés et des accessoires de sécurité seront offerts.

  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Tourisme en Aquitaine : une très bonne saison 2015

25/08/2015 | Tandis que la saison estivale est sur le point de se terminer, le Comité Régional du Tourisme Aquitain révèle un bilan positif pour cet été 2015.

L'Aquitaine a accueilli 93 millions de nuitées touristiques en 2014

Un mois de juillet qui serait déjà compté parmi les plus chauds jamais enregistrés, un label de meilleure destination touristique européenne pour Bordeaux, Vinexpo, le retour de l'Hermione qui bat son plein et un été métropolitain dynamique. Voilà sans doute quelques uns des facteurs qui ont aidé les professionnels du tourisme aquitain à se montrer optimistes concernant la fréquentation de la haute-saison (80% l'étaient déjà mi-juillet). Dans une récente note de conjoncture, le Comité Régional du Tourisme Aquitain révèle ainsi un premier bilan de la saison estivale très positif, surtout dans les grandes villes et sur le littoral.

Une saison 2015 qui a marqué les esprits et sans doute le chiffre d'affaire des professionnels du tourisme. Voilà comment pourrait se résumer la haute saison qui se termine dans quelques jours. L'été 2015 a en effet profité de divers facteurs (un taux de change entre le dollar, la livre et l'euro largement favorable au tourisme européen, un été particulièrement beau et chaud, et des tensions internationales qui ont encouragé les flux de touristes à l'intérieur de l'Europe) et a démarré à un rythme "plus soutenu qu'en 2014" partout en France. La région Aquitaine n'est bien sûr pas en reste, notamment de par sa diversité et son large panel de destinations entre les grandes villes, les sites touristiques ou encore le littoral. C'est même la cinquième destination française pour les touristes étrangers (derrière l'Île-de-France, PACA, Rhônes-Alpes et Languedoc-Roussilon), avec une part de 5% d'emploi salarié dans ce secteur (troisième position française). 

Une belle saison

Ainsi, d'après les premiers chiffres publiés en août par le CRTA (Comité Régional du Tourisme Aquitain). on constate une saison plus que positive, grâce notamment à certains indicateurs comme les indices de satisfaction, au beau fixe. Ainsi, après le week-end du 14 juillet, 80% des professionnels du tourisme étaient optimistes pour le reste de la saison : elle s'est "bien déroulée" pour 86% d'entre eux. Naturellement, le littoral enregistre les plus forts taux de satisfaction (92%, 97% sur le Bassin d'Arcachon et même 98% sur la Côte Basque), tandis que le tourisme urbain tire également son épingle du jeu (90% de bonnes opinions pour Bordeaux et 78% pour Pau). Selon Régine Marchand, présidente du CRTA, ""aujourd'hui, on voit clairement des touristes venir exclusivement à Bordeaux comme ils iraient à la mer ou à la montagne. C'est une destination touristique prisée, grâce à certains facteurs comme le tourisme fluvial très développé". En effet, on comptait déjà plus de 27 000 passagers en escale à Bordeaux en 2013, soit 6% de l'offre nationale. Le tourisme intérieur, lui, affiche un été "satisfaisant" mais pas sensationnel (72% d'avis positif mais 84% en Béarn). 

Un profil touristique européenMais alors, quel est le profil des touristes qui viennent passer l'été en Aquitaine ? Ils sont majoritairement allemands (33% de la clientèle dans l'hôtellerie de plein air), néerlandais (28%), britanniques (eux préfèrent le "tourisme vert"), espagnols ou encore belges. Cette clientèle est plutôt attirée par le littoral : 62% des européens envisagaient, selon des données d'un baromètre IPSOS datant de mai 2015, d'effectuer un séjour balnéaire tandis que 20% y préféraient des vacances à la montagne (contre 14% en 2013). Enfin, ils réservent majoritairement leur séjour sur internet (60%), et sont même plus nombreux à organiser eux-même leur séjour (70%). L'échange de logements, lui, est en plein boom : un européen sur dix aurait déjà été séduit par cette démarche de tourisme collaboratif. Selon Brigitte Bloch, directrice du CRTA, "on ne veut plus consommer ses vacances, on veut retrouver notre mode de vie de tous les jours lorsqu'on part. C'est l'évolution même de l'idée de vacances qui est importante, et pas uniquement pour des raisons économiques", affirme la responsable. 

Entre vacances et économies Pourtant, faire des économies reste tout de même très important au moment de choisir une destination où poser ses bagages. La France, l'Italie et L'Espagne (réputée moins chère) restent de loin les trois destinations les plus prisées par les vacanciers européens. Paradoxalement, si les indicateurs sont au beau fixe, 43% des professionnels du secteur estiment que les français "ont réduit leurs dépenses" par rapport à la haute saison 2014, notamment sur le littoral médocain et le tourisme vert. Les touristes étrangers revoient également leur budget vacances à la baisse, mais dans une moindre mesure. Ces petits trous dans le budget n'ont pourtant pas découragé les saisonniers : 52% des professionnels du tourisme disent avoir dépassé leur niveau d'activité par rapport à l'an dernier (58% sur le littoral, 59% dans les villes mais une haute saison plus mitigée en tourisme intérieur). Le chiffre d'affaire devrait suivre la même tendance. 

Une grande région optimisteTandis que la fréquentation des hôtels, des campings et des villages vacances est en hausse, celle des sites d'oeunotourisme (secteur sur lequel l'Office du Tourisme de Bordeaux avait beaucoup parié juste avant l'été) pourrait enregistrer une baisse significative par rapport à 2014. Vinexpo et sa concentration de grands-crus seraient-il en partie responsable ? La tendance touristique, elle, n'est pas prête de s'arrêter : 61% des professionnels restent optimistes pour l'arrière saison. Pourtant, certains chiffres sont moins flagrants concernant la bonne santé du tourisme régional. Ainsi, entre mai et août, seuls 41% des professionnels enregistrent une hausse de fréquentation par rapport à 2014, ce qui resterait "un chiffre plutôt bon" selon Brigitte Bloch. En cumulant l'ensemble des touristes français et étrangers en Aquitaine, on arrive au compte de 14 millions, pour 93 millions de nuitées touristiques en 2014. Un plébiscite qui ne s'arrêtera sans doute pas aux actuelles frontières de l'Aquitaine : l'hôtellerie de plein air devrait être l'un des nouveaux visages forts du futur tourisme de la grande région. Pour les 3 régions cumulées, les hébergements représentent, en effet, 27% des emplois salariés de l'hôtellerie et de la restauration (contre 25% au niveau national). Le tourisme estival régional a donc de beaux jours devant lui... 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : GIP Littoral Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
9753
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !