Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Tourisme en Aquitaine : une très bonne saison 2015

25/08/2015 | Tandis que la saison estivale est sur le point de se terminer, le Comité Régional du Tourisme Aquitain révèle un bilan positif pour cet été 2015.

L'Aquitaine a accueilli 93 millions de nuitées touristiques en 2014

Un mois de juillet qui serait déjà compté parmi les plus chauds jamais enregistrés, un label de meilleure destination touristique européenne pour Bordeaux, Vinexpo, le retour de l'Hermione qui bat son plein et un été métropolitain dynamique. Voilà sans doute quelques uns des facteurs qui ont aidé les professionnels du tourisme aquitain à se montrer optimistes concernant la fréquentation de la haute-saison (80% l'étaient déjà mi-juillet). Dans une récente note de conjoncture, le Comité Régional du Tourisme Aquitain révèle ainsi un premier bilan de la saison estivale très positif, surtout dans les grandes villes et sur le littoral.

Une saison 2015 qui a marqué les esprits et sans doute le chiffre d'affaire des professionnels du tourisme. Voilà comment pourrait se résumer la haute saison qui se termine dans quelques jours. L'été 2015 a en effet profité de divers facteurs (un taux de change entre le dollar, la livre et l'euro largement favorable au tourisme européen, un été particulièrement beau et chaud, et des tensions internationales qui ont encouragé les flux de touristes à l'intérieur de l'Europe) et a démarré à un rythme "plus soutenu qu'en 2014" partout en France. La région Aquitaine n'est bien sûr pas en reste, notamment de par sa diversité et son large panel de destinations entre les grandes villes, les sites touristiques ou encore le littoral. C'est même la cinquième destination française pour les touristes étrangers (derrière l'Île-de-France, PACA, Rhônes-Alpes et Languedoc-Roussilon), avec une part de 5% d'emploi salarié dans ce secteur (troisième position française). 

Une belle saison

Ainsi, d'après les premiers chiffres publiés en août par le CRTA (Comité Régional du Tourisme Aquitain). on constate une saison plus que positive, grâce notamment à certains indicateurs comme les indices de satisfaction, au beau fixe. Ainsi, après le week-end du 14 juillet, 80% des professionnels du tourisme étaient optimistes pour le reste de la saison : elle s'est "bien déroulée" pour 86% d'entre eux. Naturellement, le littoral enregistre les plus forts taux de satisfaction (92%, 97% sur le Bassin d'Arcachon et même 98% sur la Côte Basque), tandis que le tourisme urbain tire également son épingle du jeu (90% de bonnes opinions pour Bordeaux et 78% pour Pau). Selon Régine Marchand, présidente du CRTA, ""aujourd'hui, on voit clairement des touristes venir exclusivement à Bordeaux comme ils iraient à la mer ou à la montagne. C'est une destination touristique prisée, grâce à certains facteurs comme le tourisme fluvial très développé". En effet, on comptait déjà plus de 27 000 passagers en escale à Bordeaux en 2013, soit 6% de l'offre nationale. Le tourisme intérieur, lui, affiche un été "satisfaisant" mais pas sensationnel (72% d'avis positif mais 84% en Béarn). 

Un profil touristique européenMais alors, quel est le profil des touristes qui viennent passer l'été en Aquitaine ? Ils sont majoritairement allemands (33% de la clientèle dans l'hôtellerie de plein air), néerlandais (28%), britanniques (eux préfèrent le "tourisme vert"), espagnols ou encore belges. Cette clientèle est plutôt attirée par le littoral : 62% des européens envisagaient, selon des données d'un baromètre IPSOS datant de mai 2015, d'effectuer un séjour balnéaire tandis que 20% y préféraient des vacances à la montagne (contre 14% en 2013). Enfin, ils réservent majoritairement leur séjour sur internet (60%), et sont même plus nombreux à organiser eux-même leur séjour (70%). L'échange de logements, lui, est en plein boom : un européen sur dix aurait déjà été séduit par cette démarche de tourisme collaboratif. Selon Brigitte Bloch, directrice du CRTA, "on ne veut plus consommer ses vacances, on veut retrouver notre mode de vie de tous les jours lorsqu'on part. C'est l'évolution même de l'idée de vacances qui est importante, et pas uniquement pour des raisons économiques", affirme la responsable. 

Entre vacances et économies Pourtant, faire des économies reste tout de même très important au moment de choisir une destination où poser ses bagages. La France, l'Italie et L'Espagne (réputée moins chère) restent de loin les trois destinations les plus prisées par les vacanciers européens. Paradoxalement, si les indicateurs sont au beau fixe, 43% des professionnels du secteur estiment que les français "ont réduit leurs dépenses" par rapport à la haute saison 2014, notamment sur le littoral médocain et le tourisme vert. Les touristes étrangers revoient également leur budget vacances à la baisse, mais dans une moindre mesure. Ces petits trous dans le budget n'ont pourtant pas découragé les saisonniers : 52% des professionnels du tourisme disent avoir dépassé leur niveau d'activité par rapport à l'an dernier (58% sur le littoral, 59% dans les villes mais une haute saison plus mitigée en tourisme intérieur). Le chiffre d'affaire devrait suivre la même tendance. 

Une grande région optimisteTandis que la fréquentation des hôtels, des campings et des villages vacances est en hausse, celle des sites d'oeunotourisme (secteur sur lequel l'Office du Tourisme de Bordeaux avait beaucoup parié juste avant l'été) pourrait enregistrer une baisse significative par rapport à 2014. Vinexpo et sa concentration de grands-crus seraient-il en partie responsable ? La tendance touristique, elle, n'est pas prête de s'arrêter : 61% des professionnels restent optimistes pour l'arrière saison. Pourtant, certains chiffres sont moins flagrants concernant la bonne santé du tourisme régional. Ainsi, entre mai et août, seuls 41% des professionnels enregistrent une hausse de fréquentation par rapport à 2014, ce qui resterait "un chiffre plutôt bon" selon Brigitte Bloch. En cumulant l'ensemble des touristes français et étrangers en Aquitaine, on arrive au compte de 14 millions, pour 93 millions de nuitées touristiques en 2014. Un plébiscite qui ne s'arrêtera sans doute pas aux actuelles frontières de l'Aquitaine : l'hôtellerie de plein air devrait être l'un des nouveaux visages forts du futur tourisme de la grande région. Pour les 3 régions cumulées, les hébergements représentent, en effet, 27% des emplois salariés de l'hôtellerie et de la restauration (contre 25% au niveau national). Le tourisme estival régional a donc de beaux jours devant lui... 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : GIP Littoral Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
9979
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !