Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/06/20 : Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, se rend le 5 juin à Bordeaux, pour le pré-lancement du 800 360 360 : un numéro vert d’appui pour les personnes en situation de handicap et les aidants dans le cadre de la crise.

03/06/20 : La Rochelle : La ligne La Rochelle – Lyon redémarrera le 15 juin, à raison de 3 rotations hebdomadaires les lundis, mercredis et vendredis, avec le maintien de 2 fréquences par semaine au mois d’août (les lundis et vendredis).

03/06/20 : Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, se rend en Gironde, les 3 et 4 juin, pour valoriser la reprise des activités ostréicoles et agrotouristiques,au programme notamment la visite du marché des Capucins à Bordeaux.

03/06/20 : La Rochelle : près de 300 établissements représentants environ 1 300 salariés qui ont repris leur activité depuis hier.

03/06/20 : Le maire de Biarritz, Michel Veunac, 12,55% des suffrages au 1er tour a jeté l'éponge. Barre à gauche pour Guillaume Barucq, Maintient de J.B. Saint-Cricq et Nathalie Motsch en solo. Cap constant pour la leader M. Arosteguy. Bref une quadruple à Biarritz.

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/06/20 | Municipales à Saint-Médard-en-Jalles (33) : J. Mangon et S. Bessière signent le Pacte pour laTransition

    Lire

    L'équipe "Rassemblons-nous sur l'essentiel!", issue de la fusion des listes "Saint-Médard, naturellement!" et " Mieux vivre Saint-Médard", conduites par Jacques Mangon, le maire sortant, et Stéphane Bessière, vient de signer un Pacte pour la Transition composé de 32 engagements en matière de transition écologique, justice sociale et démocratie locale.

  • 04/06/20 | A Eysines, le conseil municipal installé

    Lire

    Christine Bost, la maire sortante d’Eysines et réélue en mars dernier, vient d’installer son nouveau conseil municipal. Un conseil constitué de 29 conseillères et conseillers issu·es de la liste Eysines durablement menée par Christine Bost, de 4 conseillères et conseillers issu·es de la liste Fiers d'Eysines menée par Arnaud Derumaux et de 2 conseillères et conseillers issu·es de la liste Vivre mieux ensemble menée par Nadine Jimenez-Sanguinet.

  • 04/06/20 | Municipales : A Coulounieix Chamiers, ce sera au final un duel droite gauche

    Lire

    A Coulounieix Chamiers (24) où l'abstention avait été forte, à l'issue du 1er tour des municipales, quatre listes pouvaient se maintenir. Au final, deux listes ont été déposées hier en préfecture. A gauche comme à droite, c'est la fusion qui a été décidée. Vincent Belloteau, conduira la liste de gauche avec en 2e position sur la liste Mireille Bordes, qui était arrivée 4e le 15 mars. Il sera opposé à la liste conduite par Thierry Cipierre, qui accueille six personnes de la liste d'Yves Schricke, qui s'est retiré.

  • 04/06/20 | Phare de Cordouan : reprise des travaux

    Lire

    Suspendus durant le confinement, les travaux du phare de Cordouan ont repris. Ils vont s'échelonner jusqu'au 10 juillet pour laisser la place à l'accueil des visiteurs cet été. Ils reprendront l'hiver prochain pour une livraison au printemps 2021. Les visites estivales devraient se faire par petits groupes, dont le nombre pourrait varier en fonction des protocoles sanitaires demandés par l'Etat.

  • 04/06/20 | Municipales : la gauche groupée à Villenave d’Ornon (33)

    Lire

    PS, EELV, PCF, PRG, Nouvelle Donne, Les Radicaux de Gauche, Place Publique, Changer, La France Insoumise et Villenave en commun unis pour le 2nd tour des élections municipales du 28 juin prochain. « Stéphanie Anfray rassemble toute la gauche pour enfin réussir l’alternance et construire avec les habitant.e.s de Villenave d’Ornon des solutions aux problèmes écologiques, sociaux et sanitaires que la crise du Covid-19 exacerbe déjà ». la gauche est à moins de 500 voix du Maire sortant et pour la première fois depuis 25 ans, le maire sortant a été mis en ballotage à l’issue du 1er tour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Tourisme en Nouvelle-Aquitaine : en route vers l’innovation et la compétitivité

06/03/2020 | La Commission Permanente de Nouvelle-Aquitaine du 10 février 2020, a attribué plusieurs subventions aux différents acteurs du tourisme néo-aquitain.

Evaux-les-Bains

En matière de tourisme, il faut savoir constamment se renouveler. Que cela soit dans la décoration d’un hôtel, la capacité d’accueil d’une structure, le fonctionnement économique d’un lieu ou encore dans la proposition d’activités… Le dynamisme est une priorité pour qu’une région reste attractive. C’est dans cette optique que la Commission Permanente de Nouvelle-Aquitaine du 10 février 2020, a attribué plusieurs subventions aux différents acteurs du tourisme néo-aquitain. Sous la thématique de la compétitivité et de l’innovation, des opérateurs ou des acteurs touristiques pourront réaliser des études préalables avant de réaliser des projets d’investissement, débuter des travaux de réaménagement ou encore investir dans des équipements plus efficaces. Focus sur 4 projets qui s’inscrivent dans ce dispositif.

Sandrine Derville, Vice-Présidente de la Région en charge du Tourisme explique que «  les projets présentés en Commission sont variés. On retrouve beaucoup d’hôtels qui souhaitent faire appel à un conseil en aménagement avant de se lancer dans des travaux de modernisation. Il y a aussi, par exemple, le Château Fage, qui veut se lancer dans des aménagements oenotouristiques mais qui a besoin d’une étude préalable. L’Office National des Forêts souhaite, de son côté, réaliser des aménagements sur la commune de Biscarosse et a donc sollicité la Région pour une étude avant l’aménagement. » Ces exemples parmi tant d’autres montrent une volonté d’accompagnement de la part de la Nouvelle-Aquitaine. La Région investit dans un autre type d’accompagnement : la modernisation des hébergements (hôtels, campings, gites et centres de vacances). Les aides aux hébergements atteignent 450 000 euros. « Le tourisme est un milieu qui évolue très rapidement et les attentes des clients évoluent avec, rappelle consciencieusement Sandrine Derville. La clientèle est très connectée (via des outils d’offres comme TripAdvisor par exemple) et donc accompagner le secteur touristique peut permettre de se mettre au niveau de ces attentes 2.0… » Un coup de fraicheur qui donnera au paysage touristique de la Nouvelle-Aquitaine, un tout autre visage…

Une montée en gamme pour la station thermale d’Evaux-les-Bains

Evaux-les-Bains

Certains territoires qui souhaitent investir sur des équipements structurants sont soutenus par la Région. La Commission Permanente a voté par exemple une aide de 800 000 euros pour la station thermale d’Evaux-les-Bains, dans la Creuse. Ce complexe thermal a trois activités : l’hôtel, le centre thermal et le centre de bien-être. Le projet consiste à réhabiliter complètement l’hôtel qui a aujourd’hui 2 étoiles avec 61 chambres. « Le confort est un peu dépassé, explique Bruno Papineau, maire d’Evaux-les-Bains. L’accessibilité des salles de bain est hors-norme aujourd’hui. Nous allons refaire 58 chambres 3 étoiles avec une partie qui sera exploitée en appartement (avec des kitchenettes). » Au niveau du centre de bien être, les murs vont être poussés et les équipements modernisés. La piscine thermale en extérieure va être réhabilitée également. « Elle date des romains et c’est un aspect très attrayant pour les curistes, avoue Bruno Papineau. Les eaux permettent aux gens de retrouver la sérénité mais il faut la restaurer car les parois datent des romains… » Les travaux vont commencer en novembre 2020 pour se terminer en avril 2022. « La station doit retrouver une clientèle qu’elle a perdue avec des hébergements plus haute gamme. On mise aussi sur la partie restaurant car nous sommes sur un territoire bio engagé et le restaurant va mettre en valeur tout ce qui est circuit court avec un très bon chef. » Pour le moment, la station accueille 3 800 curistes par an. Magali Debatte, préfète de la Creuse, se réjouit de ce projet qui à terme, va créer des emplois. « Les emplois de saisonniers vont devenir des CDI par exemple », affirme le maire de la ville. Une belle promesse pour le territoire de la Creuse…  

Réaménagement et gestion durable pour l’hôtel Les Remparts à Sarlat

Les Remparts

L’établissement Les Rempart, à Sarlat-la-Canéda, a reçu de la Région une aide de 100 000 euros. C’est la SARL Welcome Sarlat qui souhaite donner une nouvelle vie à cet hôtel en plein cœur du centre-ville. Le mobilier, la décoration et les salles de bain vont être repensées. Si le restaurant n’existera plus à terme, les chambres seront plus nombreuses. 32 chambres seront disponibles à l’avenir et l’objectif pour le lieu est de pouvoir prétendre aux 3 étoiles tant convoitées dans le milieu de l’hôtellerie. La particularité du projet repose surtout sur son lien avec la feuille de route NéoTerra. Cette dernière fixe le cadre de toutes les actions régionales dans les années qui viennent, conformément aux grands enjeux de transition énergétique et environnementale. Sandrine Derville connaît ce projet de modernisation par ce prisme : « cet hôtel est accompagné afin qu’il puisse réaliser des investissements qui vont permettre de progresser sur la partie gestion durable de l’établissement : économie d’eau, produits d’entretiens éco labellisés, tri des déchets… Ces hébergements qui souhaitent aller vers davantage d’éco responsabilité, nous les accompagnons évidemment de façon préférentielle. » 

Le château Fage, au cœur d’un projet oenotouristique durable sur le territoire libournais

château Fage

Construit au XIXème siècle et surplombant la vallée de la Souloire, le Château Fage s’étend sur 45 hectares de vignes, de forêts et de pairies. Yves Glotin, directeur du Château, souhaite faire de son vin le produit d’un terroir chaleureux et humain tout en suivant la feuille de route Néo Terra fixée par la région. Il souhaite transformer son domaine en un lieu de passage avec la création d’un « resort » oenotouristique qui comprendra un hôtel, un restaurant et un atelier de cuisine afin d’apprendre à marier le vin avec différents mets. Dans ce cadre, le château Fage a fait appel à une mission de conseil afin de les aiguiller sur le produit d’accueil qu’ils proposeront aux clients. Cette mission dispose d’un budget total de 30 000 euros, financés à 50% par la région Nouvelle-Aquitaine. « Souvent les châteaux et les domaines viticoles sont habités par les propriétaires donc c’est un peu difficile d’en faire un lieu de visite; au château Fage j’ai la chance de pouvoir faire visiter le domaine à mes visiteurs puisque je ne vis pas sur place », explique Yves Glotin. Le viticulteur, souhaite amener ses clients sur son domaine afin de les plonger en immersion dans le travail de la vigne et redonner un visage et une image à un produit parfois trop déconnecté de son lieu de production. En plus de l’aide financière, Yves Glotin a bénéficié de la vision globale de la région Nouvelle-Aquitaine en termes d’œnotourisme et donc d’un accompagnement optimal dans la réalisation de son projet.

L’agro-écologie et l’hôtellerie s’associent dans la ferme de Brouage, un éco-lieu préservé

Ferme de Brouage

La ferme de Brouage, est un projet d’éco-lieu de maraichage bio porté par Antoine et Hanh Claire Lévêque, à La Gripperie Saint Symphorien en Charente-Maritime. Situé dans un ancien prieuré, l’aménagement prévoit une réhabilitation complète du lieu en un hébergement touristique écologique. Au-delà du projet d’agro-écologie c’est la valeur pédagogique du lieu qui motive le couple, « nous avions envie de faire découvrir aux familles un nouveau mode de vie et de requestionner les choix autour de l’écologie » explique Hanh Claire. A terme, le lieu devrait pouvoir accueillir jusqu’à 46 personnes dans 6 gîtes, dont 2 de grande capacité (plus de 10 personnes), un vrai plus pour ce projet aux yeux de la Région. D’autant que la ferme de Brouage souhaite obtenir le label « Tourisme et Handicap » afin de permettre aux personnes souffrant d’un handicap la visite du lieu.  Prévue pour cet été, l’ouverture du site au public doit permettre de valoriser un territoire et Hanh Claire et Antoine se disent prêts à travailler avec les acteurs du territoire dans le cadre de projets participatifs comme ce fut le cas lors de la plantation de 2000 arbres sur le terrain de 5 ha. Une aubaine pour la région Nouvelle-Aquitaine qui soutient les initiatives qui comme celle de la ferme de Brouage, sont vecteurs de bien-être économique pour la région tout en proposant une activité écologique durable.

Lucile Bonnin et Clément Bordenave
Par Lucile Bonnin et Clément Bordenave

Crédit Photo : Daniel Plavinet et Thermes d’Evaux les Bains / Les Remparts / Château Fage / Ferme de Brouage

Partager sur Facebook
Vu par vous
4569
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !