08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/08/22 | Littoral royannais: tout savoir sur les conditions de baignade !

    Lire

    Afin de faciliter l'information des usagers sur les conditions de baignade des 22 zones aménagées et surveillées des 7 communes littorales du territoire de l'agglomération de Royan, une page internet a été créée permettant de localiser les postes de secours et connaitre en temps réel : la couleur du drapeau de baignade, les horaires de surveillance, la météo, les températures de l’eau et de l’air, les horaires et coefficients de marées et le panneau du plan de la plage. Ce site lancé mi-juillet et encore en expérimentation est disponible à l’adresse : plages.agglo-royan.fr

  • 08/08/22 | Viticulture: le prolongement des PGE et l’arrachage restent en suspens

    Lire

    La chambre d'agriculture de Gironde a renouvelé sa demande de prolongation, sans pénalité, des Prêts Garantis par l'Etat (PGE), auprès du ministre de l'agriculture, Marc Fesneau. Le président Jean-Louis Dubourg espère qu’une solution puisse être trouvée au moins pour les sinistrés des épisodes climatiques de cette année. Concernant la demande d’une prime à l’arrachage, le Ministre souhaite trouver une solution adaptée aux besoins des différents bassins de production viticole.

  • 05/08/22 | Risque très sévère de feux de forêt en Charente-Maritime

    Lire

    A compter de ce samedi 6 août, le département Charente Maritime est en alerte très sévère. Tout feu de plein air ou feu d'artifice est interdit. Seuls les feux d’artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les manifestations festives, culturelles et sportives sont interdites dans l’ensemble massifs boisés du département. L’accès aux bois, forêts et landes des communes du massif de La Double Saintongeaise qui compte 29 communes est interdit.

  • 05/08/22 | Marzet Electrolyse fait sa transition énergétique

    Lire

    A Châtellerault, Marzet Electrolyse est spécialisé dans le traitement de surface des métaux et le zingage pour tous les domaines industriels. Afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable, la PME change le mode de chauffage des bains de traitement de surface en remplaçant les résistances électriques par une installation fonctionnant à partir de la chaleur produite par un système de 2 pompes à chaleur. Cet investissement permettra de réduire la consommation énergétique de l'entreprise de 130 Mwh/an.

  • 05/08/22 | Sècheresse : Les Pyrénées-Atlantiques étendent les restrictions

    Lire

    Après avoir pris des restrictions sur l'usage de l'eau dans 26 communes des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture vient d'élargir la zone de restriction à 76 communes supplémentaires au sud et à l'ouest du Pays Basque ainsi que sur le secteur d'Orthez. L'arrosage y est donc interdit de 8h à 20h. Le lavage des véhicules, tout comme le remplissage des piscines est strictement interdit. Et la ville de Biarritz suspend les douches et robinets sur les plages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Tourisme : la Nouvelle-Aquitaine attire toujours plus la clientèle étrangère

19/09/2018 | Le Comité Régional du Tourisme de Nouvelle-Aquitaine a présenté ce mercredi les premières données concernant la saison estivale 2018. Détails.

1

L'été 2018 aura été celui d'une canicule (le deuxième été le plus chaud de l'histoire, rien de moins) mais aussi, bien sûr, l'été de la Coupe du Monde de Football. Il a aussi, visiblement, été celui de la clientèle étrangère qui a très largement investi les terres de la Nouvelle-Aquitaine, encore plus que les années précédentes. C'est en tout cas ce que révèlent les chiffres de la saison estivale fournis ce jeudi par le Comité Régional du Tourisme local, qui montrent l'attrait de nos destinations par des clientèles internationales. Voici, dans les grandes lignes, les tendances touristiques qui se dégagent.

Optimisme d'arrière saison

Chaque année à l'occasion de la rentrée de septembre, le Comité Régional du Tourisme (CRT) de Nouvelle-Aquitaine dévoile les chiffres et données de la fréquentation estivale des touristes français et étrangers dans la région. L'occasion de découvrir les tendances annuelles en termes de fréquentation et les nouvelles pratiques qui s'en dégagent. Et la première des choses que l'on peut remarquer, c'est le bilan optimiste des professionnels du secteur, malgré un début d'été en demi-teinte. Il faut dire que 2017 avait été un cru particulièrement significatif, avec pas moins de 28,1 millions de touristes et 175 millions de nuitées, ce qui classait la région en première destination des touristes français (12,1%), notamment en camping (22,6%). Selon les premières estimations, l'été 2018 suivrait la tendance : 58% des professionnels interrogés sont ainsi satisfaits de leur fréquentation de juillet-août (dont 68% sur le littoral et 66% dans les villes, bien que l'on ait constaté un tassement à Bordeaux). Dans l'intérieur, ils ne sont plus que 43%. Selon le CRT c'est notamment dû à "l'effet canicule" et à l'envie des touristes de prendre quelques jours "au frais". Cependant, plusieurs destinations ont largement tiré leur épingle du jeu en augmentant leur activité : La Rochelle-Ile de Ré (57% de satisfaits), le littoral médocain (65%), Périgueux (75%), les Deux-Sèvres (68%) et l'intérieur de la Haute-Vienne (58%). L'arrière saison, selon le rapport du comité, "devrait tenir toutes ses promesses" avec un indice de satisfacton de 70% et une hausse de la fréquentation autant de la part des français que des étrangers.

Carte du monde

C'est un constat global et la deuxième tendance forte (peut-être la plus notable) que l'on peut tirer de ce rapport de rentrée est que les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir visiter la région. C'est une tendance nationale : en 2018, la France devrait ainsi franchir les 90 millions de visiteurs étrangers et rester la première destination mondiale. Si Paris pèse lourd dans la balance (entre autre chose auprès de la clientèle chinoise et japonaise, très friande des charmes de la capitale), les autres destinations se défendent plutôt bien, même si le tourisme intérieur a connu des résultats décevants en juillet et ce pour plusieurs raisons, notamment le phénomène des grêves perlées, le climat, la hausse du prix des carburants, la coupe du monde et "une offre plus attractive à l'international" (notamment du côté des compagnies low-cost, de plus en plus nombreuses à investir les aéroports comme on peut régulièrement le constater sur Bordeaux-Mérignac, pour rester local).

Le petit retard de la clientèle étrangère en Nouvelle-Aquitaine constaté ces dernières années semble sérieusement réduire l'écart. Et ce, pour plusieurs raisons, comme le souligne Michel Durrieu, directeur général du CRT Nouvelle-Aquitaine. "On monte en gamme. Plusieurs hôtels quatre ou cinq étoiles sont en train de voir le jour notamment le Splendid de Dax ou le Radisson Blue aux Bassins à Flots, ce qui nous donne des capacités nouvelles". La Nouvelle-Aquitaine a ainsi accueilli 57 000 nouveaux clients étrangers entre janvier et juillet en 2018 par rapport à la même période en 2017 (soit une hausse de +7%), et cette dernière a vu réserver 128 000 nuitées supplémentaires dans les hôtels, dont l'activité est en hausse d'environ 7% selon les données de la Banque de France. "Au final, même si le début de saison n'a pas été très bon, les professionnels sont plus rassurés pour août et septembre. On va certainement égaler ou dépasser les performances de l'an dernier", précise Michel Durrieu. Dans le détail, on note ainsi une fort appétance des marchés lointains (+55% pour le Proche et Moyen-Orient, +22% pour les Etats-Unis, +21% pour le Canada, +21% pour le Japon) où l'on constate les augmentations les plus significatives. Le marché européen, lui, grimpe aussi mais de manière plus diffuse (+12% pour l'Allemagne, +14% pour la Belgique, +16% pour l'Irlande). De là à envisager une ligne Bordeaux/New-York comme l'espère le directeur du CRT, il n'y a qu'un pas qui, selon lui, pourrait plus facilement être franchi.

"Boom", fait la location privée

Les locations privées de vacances (de type Airbnb) ont, on le sait, explosé. "En fait, ce n'est pas le stock de locations disponibles qui explique cette forte hausse, mais plutôt des canaux de distribution plus efficaces". La durée de location de ce type de biens s'est rallongée (on table plutôt sur huit semaines que sur quatre) et ils sont loués à une clientèle étrangère dans plus de 40% des cas : plus d'1,5 millions d'entre eux ont ainsi plébiscité les logements locatifs pendant la saison estivale, soit une croissance de plus de 25% par rapport à 2017. Certains territoires comme la Creuse, la Haute-Vienne ou la Corrèze ont largement profité de cette aubaine, avec des progressions supérieures à 40%.

Et pour Michel Durrieu, ce ne sont pas les récentes restrictions prises par plusieurs villes en France (dont Bordeaux) pour endiguer l'effet ciseaux des logements locatifs sur la réserve de logements en ville qui risquent de modifier la tendance. "Ce ne sont pas les excès qui permettaient que ça fonctionne. Il faut arriver à accompagner cette progression. Cet accompagnement fait qu'il n'y aura sans doute pas de décision qui bloquerait le système. Globalement, on devrait arriver à supprimer les excès et apporter cette capacité nécessaire pour accueillir plus de monde".  Bref, la Nouvelle-Aquitaine a visiblement la côte auprès de la clientèle étrangère, même si l'identité régionale est peut-être moins prononcée qu'ailleurs. Et ce n'est pas le nouveau site du CRT régional, prévu pour être lancé en octobre prochain et qui mettra l'accent sur plusieurs destinations phares avec une traduction en cinq langues, qui risque d'inverser le mouvement...

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : APACOM

Partager sur Facebook
Vu par vous
13284
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !