05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/08/22 | Littoral royannais: tout savoir sur les conditions de baignade !

    Lire

    Afin de faciliter l'information des usagers sur les conditions de baignade des 22 zones aménagées et surveillées des 7 communes littorales du territoire de l'agglomération de Royan, une page internet a été créée permettant de localiser les postes de secours et connaitre en temps réel : la couleur du drapeau de baignade, les horaires de surveillance, la météo, les températures de l’eau et de l’air, les horaires et coefficients de marées et le panneau du plan de la plage. Ce site lancé mi-juillet et encore en expérimentation est disponible à l’adresse : plages.agglo-royan.fr

  • 08/08/22 | Viticulture: le prolongement des PGE et l’arrachage restent en suspens

    Lire

    La chambre d'agriculture de Gironde a renouvelé sa demande de prolongation, sans pénalité, des Prêts Garantis par l'Etat (PGE), auprès du ministre de l'agriculture, Marc Fesneau. Le président Jean-Louis Dubourg espère qu’une solution puisse être trouvée au moins pour les sinistrés des épisodes climatiques de cette année. Concernant la demande d’une prime à l’arrachage, le Ministre souhaite trouver une solution adaptée aux besoins des différents bassins de production viticole.

  • 05/08/22 | Risque très sévère de feux de forêt en Charente-Maritime

    Lire

    A compter de ce samedi 6 août, le département Charente Maritime est en alerte très sévère. Tout feu de plein air ou feu d'artifice est interdit. Seuls les feux d’artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les manifestations festives, culturelles et sportives sont interdites dans l’ensemble massifs boisés du département. L’accès aux bois, forêts et landes des communes du massif de La Double Saintongeaise qui compte 29 communes est interdit.

  • 05/08/22 | Marzet Electrolyse fait sa transition énergétique

    Lire

    A Châtellerault, Marzet Electrolyse est spécialisé dans le traitement de surface des métaux et le zingage pour tous les domaines industriels. Afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable, la PME change le mode de chauffage des bains de traitement de surface en remplaçant les résistances électriques par une installation fonctionnant à partir de la chaleur produite par un système de 2 pompes à chaleur. Cet investissement permettra de réduire la consommation énergétique de l'entreprise de 130 Mwh/an.

  • 05/08/22 | Sècheresse : Les Pyrénées-Atlantiques étendent les restrictions

    Lire

    Après avoir pris des restrictions sur l'usage de l'eau dans 26 communes des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture vient d'élargir la zone de restriction à 76 communes supplémentaires au sud et à l'ouest du Pays Basque ainsi que sur le secteur d'Orthez. L'arrosage y est donc interdit de 8h à 20h. Le lavage des véhicules, tout comme le remplissage des piscines est strictement interdit. Et la ville de Biarritz suspend les douches et robinets sur les plages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Tourisme: Les premières fortes retombées de Lascaux IV

23/06/2017 | Six mois après son ouverture, Lascaux génère des retombées sur la vallée de la Vézère. Mais des efforts restent à faire, notamment sur l'accueil des étrangers.

1

Six mois après sont ouverture, le centre international d'art pariétal a franchi le cap des 200 000 entrées. C'est au delà des prévisions et c'est de bon augure avant la période touristique haute. Si la clientèle française et notamment régionale répond représente 84 % des visiteurs, des efforts restent à développer vis à vis de la clientèle nord américaine et de l'Asie, férue de préhistoire et de culture. Pour ce tourisme, plutôt haut de gamme, la porte d'entrée, c'est naturellement Bordeaux. Des actions de promotion sont menés cette année par le Comité du tourisme avec la capitale régionale.

Lascaux a ouvert ses portes, le 15 décembre dernier et cette semaine, il a franchi le cap des 203 000 entrées. C'est une réelle satisfaction pour André Barbé, directeur de la Sémitour, qui gère le site. "Nous sommes au delà des prévisions de la première année. Au terme de douze mois d'exercice, nous avions tablé sur 360 000 visiteurs, nous serons vraisemblement autour des 450 000 entrée voire un peu plus, même si en matière de tourisme, il faut rester prudent. La haute saison touristique est devant nous." Le seuil d'équilibre est fixé à 330 000 entrées. La Sémitour emploie désormais 86 personnes dont 82 en CDI : une vingtaine de saisonniers viendront compléter l'effectif cet été.
Durant la période des fortes chaleurs de ce mois de juin, le  centre international  d'art pariétal enregistre entre 1200 et 1600 visiteurs par jour, le site étant climatisé et l'atmosphère de la grotte originelle étant reconstituée. La saison touristique a bien débuté, les vacances de printemps ont été très favorables. De janvier à avril, pour l'hôtellerie, on est à + 11, 7 % de nuitées et pour les campings, les réservations sont en progression et aussi sur juillet et août, précise Christophe Gravier, le directeur du comité départemental du tourisme. Le coup de projecteur dont a bénéficié la Dordogne à l'ouverture de Lascaux semble à avoir eu un réel impact sur l'activité  des professionnels  du tourisme et en particulier ceux de la Vallée de la Vézère.

Bordeaux, la porte d'entrée de la clientèle internationale

 "Les retours sur Lascaux  sont positifs. 84 % de la clientèle est française avec deux départements très représentés : la Dordogne et la Gironde. Les visiteurs de proximité répondent présents avec une certaine fierté de découvrir leur patrimoine. Après on observe l'arrivée de touristes venus d'Amérique du Nord et d'Asie, très férus de patrimoine, très cultivés, développe André Barbé. Les touristes étrangers, c'est 16 % des visiteurs à Lascaux. Bordeaux est pour eux, la porte d'entrée. Ils visitent la capitale  régionale et ils passent en général une nuit en Dordogne. "On peut dire aujourd'hui, que Lascaux est devenue une marque internationale. On observe que dans les villes qui ont accueilli Lascaux III, l'exposition internationale, il y a eu un réel engouement. Une partie de ces visiteurs, on les retrouve aujourd'hui à Lascaux, précise le directeur de la Sémitour.

Le développement de cette clientèle internationale plutôt haut de gamme apparait aujourd'hui être un axe de développement.  Cela passe par des actions de promotion : Les circuits touristiques et la communication sur la Dordogne figurent par exemple dans les plans guides de Bordeaux.  Reste à déterminer si le Centre d'art pariétal est une locomotive ou un aspirateur pour le tourisme en Dordogne. Le maire de Montignac, Laurent Mathieu veut croire au développement de cette clientèle férue d'histoire et de culture. "Les hôtels haut de gamme, correspondant à leurs attentes, faisaient défaut sur notre territoire. "Nous venons d'inaugurer l'hôtel de Bouilhac, qui comporte 13 suites, c'est un 4 étoiles plus. Il existe deux autres projets : le premier est un ensemble hôtelier de 100 chambres 4 étoiles  plus. Le permis de construire a été déposé et le second est un hôtel de la même catégorie, de 60 chambres. Cela devrait pallier partiellement le déficit. Le maire de Montignac parle d'un "effet Lascaux" pour sa commune. " Les commerçants en restauration, produits souvenirs, sont dans une logique de progression de chiffre d'affaires. Le maire que je suis est très heureux et considère que c'est une aubaine." Montignac a gagné 180 habitants en 2016, principalement de jeunes actifs et des familles. La base fiscale communale a progressé de 52 %, ce qui va permettre de renouveler certains équipements sportifs et culturels devenus vieillissants.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Idées neuves en Nouvelle AquitaineCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
19183
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !