Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/06/20 : La Rochelle : La ligne La Rochelle – Lyon redémarrera le 15 juin, à raison de 3 rotations hebdomadaires les lundis, mercredis et vendredis, avec le maintien de 2 fréquences par semaine au mois d’août (les lundis et vendredis).

03/06/20 : Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, se rend en Gironde, les 3 et 4 juin, pour valoriser la reprise des activités ostréicoles et agrotouristiques,au programme notamment la visite du marché des Capucins à Bordeaux.

03/06/20 : La Rochelle : près de 300 établissements représentants environ 1 300 salariés qui ont repris leur activité depuis hier.

03/06/20 : Le maire de Biarritz, Michel Veunac, 12,55% des suffrages au 1er tour a jeté l'éponge. Barre à gauche pour Guillaume Barucq, Maintient de J.B. Saint-Cricq et Nathalie Motsch en solo. Cap constant pour la leader M. Arosteguy. Bref une quadruple à Biarritz.

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/06/20 | Municipales : A Coulounieix Chamiers, ce sera au final un duel droite gauche

    Lire

    A Coulounieix Chamiers (24) où l'abstention avait été forte, à l'issue du 1er tour des municipales, quatre listes pouvaient se maintenir. Au final, deux listes ont été déposées hier en préfecture. A gauche comme à droite, c'est la fusion qui a été décidée. Vincent Belloteau, conduira la liste de gauche avec en 2e position sur la liste Mireille Bordes, qui était arrivée 4e le 15 mars. Il sera opposé à la liste conduite par Thierry Cipierre, qui accueille six personnes de la liste d'Yves Schricke, qui s'est retiré.

  • 04/06/20 | Phare de Cordouan : reprise des travaux

    Lire

    Suspendus durant le confinement, les travaux du phare de Cordouan ont repris. Ils vont s'échelonner jusqu'au 10 juillet pour laisser la place à l'accueil des visiteurs cet été. Ils reprendront l'hiver prochain pour une livraison au printemps 2021. Les visites estivales devraient se faire par petits groupes, dont le nombre pourrait varier en fonction des protocoles sanitaires demandés par l'Etat.

  • 04/06/20 | Municipales : la gauche groupée à Villenave d’Ornon (33)

    Lire

    PS, EELV, PCF, PRG, Nouvelle Donne, Les Radicaux de Gauche, Place Publique, Changer, La France Insoumise et Villenave en commun unis pour le 2nd tour des élections municipales du 28 juin prochain. « Stéphanie Anfray rassemble toute la gauche pour enfin réussir l’alternance et construire avec les habitant.e.s de Villenave d’Ornon des solutions aux problèmes écologiques, sociaux et sanitaires que la crise du Covid-19 exacerbe déjà ». la gauche est à moins de 500 voix du Maire sortant et pour la première fois depuis 25 ans, le maire sortant a été mis en ballotage à l’issue du 1er tour.

  • 04/06/20 | Le yacht YERSIN au Port de Bordeaux pour des travaux de refit

    Lire

    Depuis le 18 mai, le YERSIN, yacht d’exploration de 77 m de long, était en escale dans le port de la Lune. Ce mercredi 3 juin, le navire a quitté ce ponton afin de se positionner au poste 209 du pole naval du Port de Bordeaux pour des travaux de refit. La société CLYD, reconnue pour son expérience et son savoir-faire en matière de refit et construction navale, utilisera les infrastructures et les services mis à sa disposition par le Port de Bordeaux, et s’appuiera sur le tissu industriel local dans les technologies « marine » pour ce premier chantier de refit d’un grand yacht. Le YERSIN restera quelques mois dans les bassins à flot.

  • 04/06/20 | « Cet été je taffe !? » grâce au CRIJ

    Lire

    A cause du Covid, les forums jobs d'été ont été supprimés et du même coup les démarches de recrutements estivaux des employeurs. C'est pourquoi, malgré les conditions actuelles et les incertitudes, le CRIJ et le réseau Information Jeunesse de Nouvelle-Aquitaine lancent l'action "Cet été je taffe !?" et se mobilisent tout le mois de juin pour permettre, même à la dernière minute, aux employeurs de faire connaître leurs besoins de recrutement, et aux jeunes de trouver un job saisonnier. Différents évènements et activités seront proposés en ligne et les offres sont à retrouver sur jobs.pourlesjeunes.com.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Trésoria apporte son soutien aux chefs d’entreprises

26/04/2020 | Trésoria apporte son soutien aux chefs d’entreprises en les accompagnant gratuitement dans la gestion de leur trésorerie.

Tiffany Tinperman

Trésoria est un éditeur de logiciel de trésorerie et courtier en crédit. Il permet aux entreprises d’anticiper leur problématique de trésorerie et au-delà des constats, de trouver des solutions de financement adaptées à leur besoin. Pendant la crise sanitaire, les angoisses économiques et les incertitudes des chefs d’entreprise sont nombreuses. Beaucoup sont perdus et recherchent le financement idéal pour une reprise facilitée. Trésoria a récemment décidé de mettre à disposition, pour ces chefs d’entreprise (TPE, PME, artisans, commerçants, libéraux, etc), un diagnostic personnalisé gratuit, d’une heure, disponible sur la plateforme. Tiffany Tinperman, co-fondatrice du projet, explique que sa plateforme veut « rendre service et aider les entreprises dans le cadre de la crise ». Interview.

@qui : Quel est le principe de Trésoria ?

Tiffany Tinperman : Notre mission est de faciliter l’accès au financement pour les TPE et PME. Pour cela, nous travaillons avec 50 partenaires financiers (hors banques) qui peuvent répondre aux besoins d’un professionnel. L’idée pour nous est d’intervenir en complément des solutions bancaires traditionnelles. Un client sait aller seul dans sa banque mais parfois elle ne répond pas forcément à son besoin par manque de moyen ou de volonté. C’est ici que Trésoria guide les professionnels pour les orienter vers des partenaires cohérents au regard de la spécificité de son besoin. La plateforme matche, depuis janvier 2019, un besoin avec un partenaire financier.

@qui : Comment est né le projet ?

T.T : Nous sommes deux co-fondatrices : Aurélie Sergent et moi-même. Nous avons toutes les deux travaillé dans la banque de détail (banque de réseau, ou encore banque commerciale, retail banking en anglais), donc plus particulièrement auprès de professionnels. Nous étions frustrées de devoir dire non, à ce moment-là, à certains besoins de clients en matière de financement. Cette réflexion est née en nous en même temps que l’émergence des Fintech (nouvelle industrie financière qui déploie la technologie pour améliorer les activités financière), entre 2016 et 2017. On s’est demandé alors si il y avait la possibilité d’être facilitateur sur ce marché. Tout le monde n’a pas les moyens par exemple d’aller chez un October (une société de prêt aux petites et moyennes entreprises), et donc nous avons voulu développer une structure pour aider les acteurs à s’adresser au bon endroit et pour le bon produit.

Trésoria

@qui : Trésoria a mis en place, face à la crise du Coronavirus, une cellule spéciale appelée “Tréso diag”. Dans quel but ?

T.T : L’idée est d’offrir une heure d’expertise à tous les chefs d’entreprise et de préparer la reprise. On fait d’abord un état des lieux pour savoir ce qu’il a activé : Est-ce qu’il a eu son PGE (Prêt Garanti par l’Etat) ? Quels dispositifs ont été mis en place par le professionnel avec les aides ?  Ensuite, il est bon de diagnostiquer les leviers que l’on peut actionner avec les bons partenaires financiers pour la reprise. Nous travaillons par exemple avec Redfox, qui fait du financement de bons de commande. Si une entreprise a déjà des bons de commande de clients, il faut tout de même payer la matière première pour répondre à un bon de commande. Dans cette problématique, Redfox peut intervenir. L’idée c’est que la banque propose un PGE pour calmer le feu mais pour autant cela ne répond pas aux attentes dans l’optique d’une reprise. Trésoria propose un état des lieux pour être prêt à repartir sur de bonnes bases. 

@qui : Observez-vous une hausse des demandes d’aides en ce moment par rapport au financement des entreprises ?

T.T : Effectivement, il y a vraiment une hausse de demandes. Les clients ont énormément besoin d’être aiguillé en ce moment. Beaucoup sont perdus, notamment concernant le PGE et ses solutions alternatives. Cette crise est selon moi très violente car elle touche à tous les sujets. Il faut tout gérer : les ressources humaines, le business, les clients, la trésorerie… Cela représente beaucoup d’inquiétudes pour un chef d’entreprise seul.

@qui : Comment comptez-vous agir concrètement face à la crise ?

T.T : En donnant des conseils personnalisés essentiellement. On explique aux clients ce à quoi ils ont droit, après l’examen de leur dossier. On fait beaucoup de pédagogie pour que les chefs d’entreprises à terme soient mieux armés auprès de leur banque. On se renseigne aussi sur les dispositifs de Région (prêt Rebond), les dispositifs nationaux (Prêt Atout), etc. Ensuite, avec nos partenaires financiers pou étudier les perspectives pour reprendre le business. Les clients sont heureux de trouver quelqu’un qui peuvent les écouter, dans leurs problématiques et leurs doutes, et qui sache les conseiller. C’est un sentiment assez fort.

@qui : Que va pouvoir retenir Trésoria de cette crise ?

T.T : Cette crise nous prouve bien qu’un diagnostic est important. Nous avons vraiment un rôle à jouer pour aider les entreprises dans leur financement. Un chef d’entreprise a besoin d’être guidé et donc c’est dans ces moments que l’on peut voir que le rôle que Trésoria joue est primordial.

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Trésoria

Partager sur Facebook
Vu par vous
4086
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Carrière UNICEM Economie | 03/06/2020

L'industrie des carrières, un enjeu de taille pour la Nouvelle-Aquitaine

Didier Riché réouverture aéroport de Biarritz Economie | 01/06/2020

Biarritz: le décollage s'effectuera en plein brouillard

Jeunes accompagnés de la Mission locale de Bordeaux Economie | 01/06/2020

« Nous nous bagarrons comme des fous pour placer nos jeunes » Yohan David, président délégué de la Mission locale de Bordeaux

Les étudiants de l'IFP Bordeaux Business School Economie | 26/05/2020

Un observatoire pour se préparer aux mutations des métiers du commerce

Visières de sécurité pour enfant Economie | 25/05/2020

ADP Enseignes : des protections ludiques pour respecter les gestes barrières

Le Crédit Municipal de Bordeaux à l'écoute des ménages Economie | 19/05/2020

Covid-19 : un prêt entraide pour soutenir les ménages

chiffres économie Nouvelle-Aquitaine Economie | 18/05/2020

Économie de Nouvelle-Aquitaine : d'où repart-on ?

a Dordogne mise sur les touristes français et les activités de pleine nature pour relancer le tourisme Economie | 13/05/2020

Tourisme : La Dordogne mise sur la clientèle française

déconfinement Bordeaux Economie | 11/05/2020

Bordeaux : un 11 mai "test" pour les commerçants

Fonds d'aide du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Economie | 05/05/2020

Haute-Vienne : 700 000 euros disponibles pour les entreprises de moins de dix salariés

SOFOS Economie | 05/05/2020

Les experts-comptables d’Aquitaine lancent le Think tank SOFOS

Tousbassin.fr Economie | 28/04/2020

Tousbassin.fr, un outil pour connaître les activités qui subsistent sur le bassin d’Arcachon

Tourisme Nouvelle-Aquitaine Economie | 24/04/2020

Une année catastrophique pour le tourisme en Nouvelle-Aquitaine

Martine Espiet, directrice de l’accélérateur de start-up Up Grade Nouvelle-Aquitaine Economie | 23/04/2020

« Un collectif est plus riche à dix qu’à cinq » Martine Espiet, directrice d’Up Grade Nouvelle-Aquitaine

Philippe Chassaing, député de la première circonscription de la Dordogne Economie | 23/04/2020

Philippe Chassaing : "Dans cette crise sanitaire et économique, les banques doivent faire preuve de responsabilité."