aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/02/17 : Météo France a placé ce lundi les journées de lundi et mardi en vigilance orange vagues-submersion. L’alerte concerne trois départements de Nouvelle-Aquitaine : Charente-Maritime, Gironde, Landes. Des pics de vent à 110 km/h sont attendus sur Oleron.

24/02/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi (toutes catégories) s'établit à 56 370 fin janvier 2017, soit + 1% par rapport à décembre. Mais le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité à baissé de 3,4% en un an. Ils sont 33 530 .

23/02/17 : Après sa rencontre avec Emmanuel Macron François Bayrou va « tout faire pour aider » le candidat d’En marche ! dans sa campagne présidentielle. L’ancien ministre de l’économie a salué ce « rassemblement des progressistes qui dépasse les clivages »

22/02/17 : Le carnaval béarnais repart de plus belle à partir du jeudi 23 février à Pau avec, notamment, sa fameuse nuit de l'ours. Il poursuivra ses défilés, concerts, rires et délires jusqu'au dimanche 26 février.+ d'info

22/02/17 : Charente-Maritime : la préfecture organise une réunion publique au sujet du projet d'éolien offshore prévu au large de l'île d'Oléron, le lundi 27 février à 18h30 au complexe Eldorado à Saint-Pierre d'Oléron.

21/02/17 : C'est Le Dorat, localité de 1800 habitants, dans la Haute-Vienne qui doit recevoir en juillet 2019, le Mondial de la tonte des moutons. L'évènement doit rassembler 300 concurrents d'une trentaine de pays, 5000 ovins et attirer 30 000 visiteurs.

20/02/17 : C'est le Californien -et ancien résident d'Anglet- Tom Curren, triple champion du monde WSL et triple champion du monde ISA, 52 ans, qui sera le parrain des championnats du monde de surf des nations(ISA), qui auront lieu du 20 au 28 mai à Biarritz.

20/02/17 : La LGV Tours-Bordeaux sera inaugurée à Villognon, en Charente, le 28 février, sur la base de maintenance de Mesea. Le président François Hollande est attendu sur l'événement, mais son éventuelle venue ne sera confirmée qu'au dernier moment.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/02/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin janvier, en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 294 580 demandeurs d'emploi de catégorie A ( sans aucune activité) soit -0,3 % sur 3 mois ( –980 personnes) -0,1 % sur un mois et -2,8 % sur un an. France: -0,3 % sur 3 mois et -2,5 % sur un an. Par âge: -0,3 % pour les moins de 25 ans (–0,1 % sur un mois et –7,3 % sur un an), -1,0 % pour ceux de 25 à 49 ans (–0,3 % sur un mois et –3,9 % sur un an) et + 1,3 % pour les 50 ans ou plus (+0,4 % sur un mois et + 2,3 % sur 1 an, le total des demandeurs A, B, C - 498 210 - augmente de 0,5 % sur 3 mois, de 0,4 % sur 1 mois et de 0,9 % sur 1 an..

  • 24/02/17 | Mort de Robert Boulin: vers la déclassification du secret défense?...

    Lire

    Le combat de la fille de Robert Boulin, l'ancien ministre et maire de Libourne, retrouvé mort en 1979 dans un étang de la forêt de Rambouillet va peut être connaître une étape décisive. En tout cas le juge d'instruction a demandé la déclassification de documents « secrets défense » et le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, pourrait accéder à cette requête après avis de la commission ad hoc.

  • 24/02/17 | Une nouvelle maison d'arrêt va être construite à Pau

    Lire

    Une nouvelle maison d'arrêt pouvant recevoir 500 détenus va être construite dans un quartier nord-est de Pau, à l'entrée de la ville. C'est ce qu'a indiqué Jean-Jacques Urvoas, le ministre de la Justice. La future prison, dont l'emplacement a en particulier été choisi en raison de ses facilités d'accès et des services urbains qui seront offerts au personnel pénitentiaire, devrait être édifiée au plus tard en 2025. En dépit de sa vétusté, l'actuelle maison d'arrêt située en centre ville, ne sera pas fermée pour autant.

  • 24/02/17 | La Rochelle : J. Marchand laisse sa place à la tête de La Coursive

    Lire

    Le directeur de la scène nationale La Coursive à La Rochelle, Jackie Marchand, laisse sa place à Franck Becker, actuel directeur du Théâtre de Cornouailles, scène nationale de Quimper. Le ministère de la Culture a validé jeudi matin ce choix du conseil d'administration de La Coursive, qui a auditionné 5 candidats parmi 25 candidatures. Franck Becker, 50 ans, a notamment dirigé la scène national du Jura. C'est son projet au plus près de l'esprit de La Coursive, qui a séduit le jury.

  • 23/02/17 | L'AOC Bordeaux veut sortir des pesticides

    Lire

    Au cours de sa dernière assemblée générale, le Syndicat de Bordeaux et Bordeaux Supérieur a voté une série de mesures (cinq en tout) favorisant une sortie définitive des pesticides. Une interdiction de désherbage chimique pour l'ensemble de ses vignes, et l'obligation pour chacune des exploitations de mesurer un "indice de fréquence de traitement" font notamment partie des mesures. C'est le premier AOC de Bordeaux à l'acter.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Tribune Libre: la désertion industrielle nationale de Total

15/11/2012 | L'inquiétude grandit dans le bassin de Lacq, en premier lieu, face au désengagement de Total. Michel Aguer, maire adjoint de Lescar s'en fait l'écho ici-même.

Total - Lacq

La question du déclin industriel de notre pays a été au centre des débats lors de l’élection présidentielle. Une fois élu, le Président de la République a créé pour cela un ministère du « redressement productif ». Or, dans la quasi indifférence, Total, le premier groupe industriel Français démantèle par pans entiers ses activités industrielles en France. Après avoir bradé sa chimie (Atochem) à Arkéma, qui elle-même s’apprête à abandonner son pôle vinylique au groupe Klesch fossoyeur notoire d’industries en Europe, le groupe Total s’apprête à vendre sa filiale de distribution de gaz TIGF.

C’est l’héritière de Gaz du Sud-Ouest (GSO) constituée pour distribuer le gaz de Lacq dans les années 60. De lourdes menaces pèsent également sur le raffinage Français au moment ou Total construit sa plus grosse raffinerie à Jubail en Arabie Saoudite. D’ici 2014, Total a prévu 15 à 20 milliards de cessions. Dans les 5 ans qui viennent, il prévoit de diminuer ses capacités de productions de 20 % en Europe. (Conf de presse du PDG de Total du 24 sept à Londres).

Dans le même temps, Total est en train de préparer son départ définitif de Lacq fin 2013. Prétextant la fin du gisement de gaz, Total est en train d’engager la liquidation finale de son patrimoine industriel, de ses actifs et des emplois concernés (les derniers 400 emplois Total de Lacq vont disparaître). Il brade les titres miniers et les derniers gisements pétroliers français qui produisent encore 175 000 tonnes de brut par an.

Fin 2013, Total n’aura plus aucune responsabilité industrielle à Lacq, qui a été son berceau industriel Français, puis à l’international : en effet la rente de Lacq a permis le développement en Afrique et en Mer du Nord. S’il a été contraint d’accepter la poursuite d’une production de gaz afin d’assurer la pérennité d’unités de thiochimie (dont découle bon nombre de matières premières essentielles pour l’industrie chimique du bassin de Lacq et au-delà) il n’en serait plus l’opérateur. Il transfère même sa responsabilité d’industriel en déléguant la réhabilitation du site de l’Usine de Lacq à une filiale. Alors que le groupe pétrolier a tiré plus de 25 milliards d’euros de profits de notre sous-sol, il veut partir sans se retourner, laissant derrière lui le complexe de Lacq livré à lui-même.

Il s’agit d’une véritable désertion industrielle nationale.Tous les efforts que fait Total pour masquer son départ, le soutien qu’il apporte aux projets d’investissements n’enlèvent rien au fait que son abandon du site est totalement inacceptable. Toray arrive mais Total s’en va. Il raye d’un coup 60 ans d’histoire industrielle effaçant par la même tous les acquis sociaux obtenus de haute lutte.

Aujourd’hui l’urgence est de faire abandonner le projet de Total de vendre TIGF. Comment l’Etat peut-il laisser faire sans réagir le groupe Total qui, rappelons-le, a été construit à partir d’une volonté nationale d’indépendance énergétique, à partir de fonds publics, est devenu un major pétrolier mondial privé générant des profits colossaux, plus de 12 milliards en 2011, sans payer pratiquement d’impôts en France.

La privatisation des principaux groupes industriels Français, grandement alimentée par les subventions publiques a conduit ceux-ci à privilégier l’hyper profitabilité pour leurs actionnaires, souvent des non résidents, au détriment de l’industrie Française et de l’intérêt national.

Que fait l’Etat, le Ministre du redressement industriel, que font les élus locaux, sinon de se satisfaire du maintien à Pau du Centre Jean Féger. Jusqu’à quand d’ailleurs, on peut poser la question. Quand la locomotive industrielle sera partie, il sera trop tard.

Il est temps de briser la loi du silence, il est temps que l’Etat prenne ses responsabilités, il est temps que les décideurs locaux prennent conscience que le départ de Total signera le début d’un déclin économique et industriel annoncé.

Michel Aguer
Maire Adjoint de Lescar
Ancien secrétaire du syndicat CGT de Elf de 1987 à 2000

Michel Aguer
Par Michel Aguer

Crédit Photo : Michael Clarke Stuff

Partager sur Facebook
Vu par vous
364
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !