Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

  • 16/11/18 | « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé »

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, Grand Poitiers, en partenariat avec la Police Nationale, la préfecture de la Vienne, les villes de Poitiers, Buxerolles, Jaunay-Marigny, l’Atelier du Petit Plateau et Vélocité 86, organise sa 9ème semaine de sensibilisation pour la sécurité des cyclistes. Pour informer et aider les cyclistes à renforcer leur visibilité, des actions sont proposés et des accessoires de sécurité seront offerts.

  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Tribune libre: Réponse au président de la Région Aquitaine à propos de la LGV

18/07/2012 | "La réaction épidermique de Mr Rousset aux propos de Jérôme Cahuzac nécessite une mise au point." Tel est le point de vue de Pantxo Tellier au nom de Nivelle-Bidassoa/Cade

TGV en gare d'Agen

En effet, ses déclarations sur le rôle de l’Europe dans le financement sont proprement mensongères. L’Europe ne prévoit pas de financer les lignes à grande vitesse voyageurs, tout au plus financerait-elle 15% du tronçon mixte (marchandises-voyageurs) Dax-la frontière afin d’aider au développement du fret ferroviaire. Sachant que, au Nord de Dax la ligne nouvelle serait exclusivement voyageurs, sa construction serait entièrement à la charge des Aquitains, l’Etat se désengageant.

La réaction épidermique de Mr Rousset aux propos de Jérôme Cahuzac nécessite une mise au point.

En effet, ses déclarations sur le rôle de l’Europe dans le financement sont proprement mensongères. L’Europe ne prévoit pas de financer les lignes à grande vitesse voyageurs, tout au plus financerait-elle 15% du tronçon mixte (marchandises-voyageurs) Dax-la frontière afin d’aider au développement du fret ferroviaire. Sachant que, au Nord de Dax la ligne nouvelle serait exclusivement voyageurs, sa construction serait entièrement à la charge des Aquitains, l’Etat se désengageant. Au Nord de Dax tous les trains de fret emprunteront la ligne existante et au Sud de Dax la majorité des trains de marchandises en provenance ou à destination du réseau conventionnel de la péninsule ibérique ne peuvent emprunter les nouvelles lignes, ni au Sud ni au Nord de la frontière pour des raisons techniques (dévers...). Le nombre de TAGV prévus par RFF sur Bordeaux –Hendaye et l’Espagne est dérisoire (une douzaine).

Affirmer qu’une nouvelle ligne est une obligation est purement mensonger. l’Europe exige d’assurer l’interopérabilité des réseaux afin de garantir la libre circulation des marchandises dans un contexte de libre concurrence entre les opérateurs ferroviaires rôle que la ligne existante peut parfaitement assumer.

Affirmer que les Aquitains ont montré leur accord sur ce projet inutile en destituant Mme Alliot-Marie, c’est du mensonge car c’est l’émergence d’une troisième force politique prônant le changement qui a permis l’élection de Mme Allaux ; laquelle bien que le petit doigt sur la couture du pantalon face à Mr Rousset et « personnellement » favorable, avait tout de même consenti à organiser un référendum puis une consultation sur le sujet. 

Cette attitude est dangereuse pour l’avenir des Aquitains et Mr Rousset n’en est pas à une contradiction près. Il a entraîné la Région dans ce que nous avons dénoncé comme une véritable « arnaque » : le financement de la Tours-Bordeaux.

La solution miracle du PPP qu’il a défendu bec et ongles il n’hésite pas aujourd’hui à la dénoncer en ces termes :« C’est une solution de facilité pour ne pas dire un poison insidieux (…) C’est surtout une fuite en avant aux conséquences imprévisibles en particulier sur le plan financier. Qui peut jurer que la collectivité nationale ne payera pas au final des sommes extravagantes au partenaire privé qui aura réalisé une ligne ferroviaire, un collège, ou déployé des fibres optiques ?(…) Que pèseront demain les collectivités locales et l’Etat si les partenariats public privé se généralisent ? Plus rien. Leur capacité à imaginer et à concevoir des projets publics disparaîtra. Leur compétence à les gérer aussi. Il y aura alors un transfert, une sorte de « privatisation du patrimoine public » (…) Ma méfiance pour les PPP se nourrit d’un autre constat : ils profitent aux grands groupes et non aux PME voire aux entreprises de taille intermédiaire (…) Aujourd’hui, tout se passe comme si l’expansion de nos grandes entreprises ne reposait ni sur le citoyen ni sur le consommateur mais sur l’endettement de l’Etat et des collectivités territoriales à travers le PPP. »

Mais ce n’est pas le seul exemple de sa mégalomanie, l’A65 qu’il a imposé aux Aquitains s’avère être un fiasco retentissant qui retombera sur leurs épaules. Mobiliser l’exécutif sur ce dossier qu’à l’évidence il ne maîtrise pas, est un exemple de gouvernance propre à Mr Rousset.

Nous devons caresser l’espoir que nos élus « aux ordres » seront capables à l’instar de Mr Cahuzac, élu du Lot et Garonne, département farouchement opposé au projet, de mener une réflexion en profondeur et d’emprunter eux aussi le chemin de la sagesse, du pragmatisme en gardant un esprit critique et ce dans l’intérêt du plus grand nombre, sur les projets qui leurs sont soumis et parfois imposés.

Aucun critère objectif ne permet d’affirmer que les voies existantes seront saturées et ce ne sont pas des contraintes budgétaires qui déterminent la pertinence d’un projet mais son utilité et quand on sait que au bout de 30 ans la grande vitesse n’est utilisée que par moins de 8% des usagers du rail (au point que SNCF envisage des TGV low-cost, et pourquoi pas une troisième classe ?), il est plus que temps de remettre en question cette stratégie et arrêter tout de suite ces gaspillages dans des études faussées et dénoncées depuis fort longtemps par la Cour des Comptes, le Conseil économique et social ou les assises du transport .

 

 

Pantxo TELLIER : Nivelle-Bidassoa/CADE

Pantxo TELLIER : Nivelle-Bidassoa/CADE
Par Pantxo TELLIER : Nivelle-Bidassoa/CADE

Crédit Photo : aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
2589
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Sidhamo | 14/08/2012

Pour la LGV Tours-Bordeaux, deux tronçons de LGV auraient été largement suffisants pour faire un gain de temps significatif à moindre coût(pour environ un quart du prix): Montmoreau-Ruffec et Vivonne-Jaunay clan (Futuroscope). En dehors de ces deux tronçons la ligne classique est parcourue à 220Km/h par les TGV et l'argument de saturation de la ligne classique ne tient plus la route depuis l'effondrement du transport ferroviaire de marchandises de ces 20 dernières années!!!

Desman | 17/09/2012

Il faut reconnaître qu'il se passe de drôles de choses en Aquitaine. On construit une autoroute inutile (A65) et après y'a plus d'argent pour les TER et LGV... La solution pour re-remplir les caisses ? Transformer la N10 en autoroute payante !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !